Turquie : regain d’agressions contre la Grèce en mer Egée, silence des USA …

Pendant que l’Union dite européenne jette de l’huile sur le feu à pleins tonneaux dans la crise ukrainienne, l’impérialisme islamo-turc  ajoute des lignes de provocations contre la Grèce à la liste de ses mille ans de crimes contre l’Europe.

« Le Figaro »  fait état d’agressions répétées des navires turcs en mer Egée, contre les îlots possédés par la Grèce et leurs  pécheurs.

https://www.lefigaro.fr/international/mer-egee-le-torchon-brule-entre-athenes-et-ankara-20220621

 

C’est là que l’on mesure l’absurdité de l’OTAN, cette organisation censée incarner, toujours et partout, le camp du Bien qui compte en son sein le monstre turc.

Nous pourrions passer des pages et des pages à développer la liste des crimes de l’Empire ottoman, puis de la « République » turque contre notre civilisation.

On ne se souviendra ici, que du génocide  des Arméniens en 1915 (entre  1.5 et 2 millions de morts), des massacres de Smyrne (des centaines de milliers de Chrétiens massacrés, il y a juste 100 ans), de la guerre récente du Haut Karabakh …

Le pourcentage de Chrétiens en Turquie est passé de 30% en 1910, à 0.3% en 2022 …

Et comme l’expliquait Jean-François  Colosimo  dans un de ses récents livres, il est absurde d’opposer Attatürk  et Erdogan : ce sont les deux faces d’une même médaille.

L’un comme l’autre sont au service du suprémacisme islamo-militariste turc.

Simplement l’un met en avant l’agression contre ses voisins européens,  sous couvert nationaliste  (Attatürk et le sabre) , l’autre sous   couvert religieux du djihad  ( Erdogan et le turban).

C’est la même agressivité, dans les deux cas, qui prend sa source dans l’illégitimité  foncière  de la Turquie dans la région.

La laïcité turque est, d’ailleurs,  une vaste fumisterie : depuis Attatürk, l’Etat entretient le Diyanet, une armée de 120 000 (!) fonctionnaires chargés  d’asssurer que seul l’islam sunnite  est la religion des Turcs.

(Le Diyanet gère les mosquées turques en terre française, mais Darmanin est muet).

Bref, la Turquie est et reste un  des plus  monstrueux Etats musulmans  qui ne survit et vit que grâce à la protection américaine qui en a fait un membre de son OTAN.

La politique américaine envers l’islam est délirante, toujours motivée, en dernier ressort, par la haine de la Russie.

Là, on arme les Talibans pour que l’URSS « connaisse son Vietnam ».

Ici on protège fanatiquement l’Arabie Saoudite, qui est le véritable auteur du 11 septembre, pour mieux  détruire l’Irak qui n’y est strictement pour rien (15 des 19 criminels  du 11 septembre sont des Saoudiens, aucun n’est irakien)

Ici, encore, au Kosovo,  on arme l’UCK islamo-mafieuse et on bombarde la Serbie othodoxe …

Il est grand temps de sortir de la politique étrangère américaine, dont on croirait, presque, qu’elle est uniquement conçue pour nuire à l’Europe.

Mais pour cela, il faudrait se mettre à distance complète de l’Union européenne qui se comporte comme son esclave.

La Turquie d’ailleurs occupe  Chypre, un Etat membre de l’Union dite européenne : tous les eurocrates et autres otaniens s’en contrefichent

 720 total views,  15 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 Commentaires

  1. Merci pour cet article qui replace les choses en perspective.
    Suivre les USA comme des moutons, alors que ce pays est complètement nul en politique européenne, est un non sens.
    Nous sommes un vieux pays avec une histoire qui ne se limite pas à deux siècles, mais plutôt à vingt.
    Les USA et leurs dirigeants n’ont aucune connaissance des rapports de force en Europe.
    Nous devrions dominer largement la politique européenne, et rester libre de nos décisions, pour mener notre barque en Français de souche et de culture.

  2. Pardon mais où est la surprise ? L’islamaboule a bien l’intention de pourrir la vie des occidentaux et les premiers qu’il a sous la main ce sont les grecs… Pour ce qui nous concerne nos collabos corrompus se sont déjà alignés et nous ont soumis à ce cinglé

  3. Efkaristo!
    Pour les amoureux de la Grèce, c’est difficile à supporter ces très fâcheuses nouvelles.

  4. Silence des USA mais que font la France et les autres Etats d’Europe ? Ils serrent les fesses devant les Turcs ? Des lavettes ! Marre de l’Europe !!!

  5. Je ne comprends même pas pourquoi la Turquie fait partie de l’OTAN, c’est complètement absurde, les turcs sont plus des ennemis qu’autre chose ?

  6. Quand l’islam relance djihad et désirs de conquête, l’Occident baisse le pantalon. A ce sujet, seule décision courageuse de foutriquet : signature le 28/09/2021 d’un pacte de défense réciproque avec la Grèce, paraphé le 07/10/2021 par le parlement grec. Cela a aidé la vente de quelques vedettes et Rafales. J’ignore si cette convention importante doit être aussi ratifiée par notre Assemblée Nationale pour être d’application en France… Rappelons enfin que l’UE alloue chaque année un fonds de soutien aux chypriotes turcs!..Pour quelle raison ? allah seul le sait!… (https://drive.google.com/file/d/1JAONPBJxga0cfRdkcJAexxinGwJ_5MyE/view?usp=sharing

    • Je ne sais si cela est encore d’actualité mais l’UE payait aux turcs il n’y a pas si longtemps encore, le prix de leur adhésion à l’UE, qui n’est plus d’actualité …
      J’ai entendu hier que les turcs s’apprétaient à envahir la Syrie !!

      • Oui, en fait, on les a payés depuis des années, depuis sarko je crois, pour que le pays se développe et rattrape son retard afin d’être au niveau des autres pays d’Europe.
        Ce qui fait qu’on les bichonne et les engraisse, juste pour faire plaisir aux démocrates US, nous n’avons absolument pas besoin de ce grand pays musulman dans l’UE, ce serait une erreur funeste.

    • L’UE nourrit depuis vingt ans, le cancer qui nous ronge.
      Certainement sur ordre de Washington.
      Quand est-ce qu’on comprendra que Washington se fout pas mal de ce qui nous importe, il suffit qu’on lui obéisse pour servir ses intérêts, et uniquement ses intérêts.

      • Bonjour,

        Oui, cancer, c’est exactement le mot qui m’est venu à l’esprit avec l’extension programmée de cette calamité à l’Ukraine …