Yacouba Koné, Ivoirien menacé d’expulsion, pourra rester en France grâce au collectif « Accueil migrants du Narbonnais »

Première imposture : rangez vos mouchoirs, aucun clandestin « menacé » par une OQTF (Obligation de quitter le territoire français) n’est expulsé de France (et c’est un scandale).

La France garde généreusement 95 % des clandestins qu’elle est censée expulser.

Seule une infime proportion des OQTF est réellement exécutée. En 2020, le taux d’exécution des Obligations de Quitter le Territoire Français était de 6% alors qu’il s’établissait en Allemagne à 34%. En 2021, le nombre d’éloignements forcés d’étrangers en situation irrégulière a atteint péniblement les 10 000. Un nombre qui est, hormis en 2020, le plus le plus faible depuis plus de 10 ans.

Tout le reste est du pathos, on veut faire pleurer les chaumières et transformer les employeurs de clandestins en héros humanitaires : dans les faits, les clandestins « sous OQTF » sont dans la nature. 

Certains sont des criminels qui volent, violent, tuent. 
Fdesouche : quelques exemples sur les 26 pages de résultats en cherchant « OQTF » !


200 personnes collabos gauchistes mobilisées devant la sous-préfecture de l’Aude pour soutenir Yacouba Koné, migrant ivoirien, ce samedi 18 juin 2022.

France3

A la sous-préfecture de Narbonne ce samedi 18 juin, 200 personnes se sont réunies pour soutenir Yacouba Koné. Cet Ivoirien vit en France depuis 2011. Menacé de quitter le territoire, il obtient finalement son titre de séjour grâce à la mobilisation des Narbonnais.

Le soulagement se lit sur le visage de Yacouba Koné et de ses soutiens. L’Ivoirien et son fils viennent enfin d’obtenir un droit de séjour alors qu’ils étaient hier encore menacés par une OQTF (Obligation de quitter le territoire français).

L’histoire commence en 2011, Yacouba Koné vient en France pour fuir son pays, la Côte d’Ivoire, ravagé par cinq ans de guerre civile (2002-2007). Quelques années plus tard, son jeune fils resté en Afrique se languit, il le fait rapatrier. Yacouba tente aussi de faire venir la mère de l’enfant.

Les démarches sont compliquées et la jeune femme malade. Elle n’aura pas le temps de se soigner pour rejoindre sa famille, elle décède en Côte-d’Ivoire alors que sa famille est dans l’Aude.

« Son dossier était très très bon, on espérait une régularisation »

Ce mardi 14 juin, une décision est prise par le sous-préfet de l’Aude, Yacouba Koné doit quitter le territoire. Une décision que ne comprennent pas les associations de défense de migrants narbonnaises . « Mardi matin on a été abattu par la réponse, même si on sait que c’est jamais gagné, son dossier était très très bon donc on espérait une régularisation » raconte Luc Brémaud, membre du collectif accueil migrants du narbonnais.

Un dossier juridique bien ficelé a finalement permis à Yacouba d’obtenir son titre de séjour. La mobilisation de 200 personnes autour de cette épopée familiale a aussi fait pencher la balance du bon côté.

Si on regarde d’un point de vue juridique, ce qui est arrivé est juste normal, une victoire serait une évolution de lois à destination des personnes étrangères. Par contre à titre personnel, c’est une victoire car Yacouba et son fils pourront avoir un peu de quiétude et se construire une vie.

Luc Brémaud, collectif Accueil migrants du Narbonnais

 

Deuxième mensonge  : la Côte d’Ivoire n’est pas l’enfer ! 

Ecoutons un Ivoirien qui invite ses compatriotes à y  retourner  : la Côte d’Ivoire est une terre d’opportunités !

Comme partout, il y a les gens qui se prennent en main comme dans la vidéo, et les parasites (ceux que nos associations françaises soutiennent). 

Résumé : 

Je vais partager avec vous les raisons qui doivent vous pousser à choisir la Côte d’Ivoire pour poser vos valises en Afrique

 

La première raison que je vois c’est tout simplement l’hospitalité légendaire des Ivoiriens.

Dès le départ vous savez, l’Ivoirien est très taquin, il rigole, il est très ouvert, il est vraiment bon enfant, il est toujours dans la joie,  c’est une notion importante !

Donc quand vous venez ici vraiment les Ivoiriens vont vous prendre par la main et vous dire : écoute, suis moi je vais te montrer quoi faire. Ils sont  toujours prêts à aider !

 

La deuxième raison que je vois, c’est  tout simplement que la Côte d’Ivoire est une terre d’opportunités.

 

Il y a énormément d’opportunités ici vraiment à chaque fois que je viens en Côte d’Ivoire pour mes business et pour voir la famille en fait j’ai l’impression qu’il y a de l’argent partout.

Il y a de l’argent partout, il y a beaucoup de choses à faire. Il y a déjà des choses qui sont faites mais le champ des choses qu’il reste à faire est immense.

Il y a énormément de choses à faire dans tous les secteurs (l’agriculture, les transports, le tourisme vraiment dans quasiment tous les secteurs il y a des choses à faire!).

Il ne faut pas oublier quand même que la Côte d’Ivoire compte pour 40 % du PIB de l’ Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.

Donc c’est vraiment un poids lourd et ici vraiment vous pouvez lancer votre entreprise du jour au lendemain après la déclaration de l’entreprise.

Vous pouvez vous lever et puis il y a tellement de choses à faire que vous pouvez vous lancer tout de suite.

Moi je reste convaincu que vous pouvez vraiment avoir beaucoup d’argent dans ce pays et c’est une des raisons pour lesquelles j’ai envie de revenir m’installer ici.

 

La troisième raison, c’est tout simplement les infrastructures.

Moi, j’ai visité plusieurs pays africains, dans certains endroits les routes ne sont pas totalement construites, vous n’avez pas certaines commodités. Ici à Abidjan principalement, il faut dire, mais aussi dans les villes de l’intérieur, on n’a rien à envier à ce qu’on a l’habitude de voir en Occident.

Il y a toutes ces infrastructures,  les routes sont plutôt bien il faut dire que le président Alassane Ouattara -on peut lui reprocher tout ce qu’on veut- mais il a fait des routes et des ponts.

Cela fait un an je ne suis pas venu à cause du conflit [vidéo sortie le 21 avr. 2021] et j’ai l’impression que le pays est en chantier que tout a été changé que les choses avancent. Il y a des routes qui n’étaient pas praticables qui sont nettement praticables

Donc si on veut vraiment avoir les commodités qu’on a en Occident ici on peut facilement les avoir. Les grandes chaînes alimentaires sont présentes, KFC et toutes les autres s’installent ici.

On n’a pas à envier quoi que ce soit à l’Occident et d’ailleurs Abidjan est appelé le petit Paris parce qu’il y a un peu tout ce qu’on veut. Ainsi donc si vous avez peur et que vous vous dîtes on ne va pas trouver là-bas ce qu’il y a là bas ici, moi je vous dis tout de suite que non !

Venez, vous allez voir on peut facilement trouver tout ce qu’il y a là bas parce la Côte d’Ivoire est un pays quand même assez avancé.

Pour moi les infrastructures c’est quelque chose de super important. Si on veut des appartements modernes, on peut aussi en trouver ici ce n’est pas compliqué il faut juste mettre le prix.

 

La quatrième raison c’est tout simplement la nourriture qui est abondante (le poisson braisé est le meilleur d’Afrique…).

Lorsque vous vous installez ici, vous n’avez plus envie de retourner  tellement on mange bien.

 

La raison numéro 5 : c’est la culture.

La Côte d’Ivoire est un pays de culture est par définition. Vous savez nous avons plusieurs différentes tribus / ethnies / régions avec des cultures spéciales : les danses de masques. Pour ceux qui veulent vraiment s’amuser également ils ne vont pas être totalement dépaysés . Ils peuvent partir manger dehors discuter avec des amis et faire des choses. Si vous cherchez des sorties, des activités culturelles, je peux dire qu’il  y a beaucoup de choses à découvrir.

 

La sixième raison c’est tout simplement la beauté des paysages !

 

Vraiment ici, on a la forêt, on a les montagnes,  on à la savane au nord et puis on à la plage !

On a l’eau dans le sud donc vraiment si vous aimez bien les randonnées, vous avez la montagne, les savanes, les étangs d’eau de mer : vous avez tout ça vraiment à proximité !

Le pays est beau mais on ne met pas assez en avant le tourisme.

 

La dernière raison c’est tout simplement le coût de la vie par rapport à l’Occident !

On sait bien qu’ici avec peu de moyens, on peut vivre.

Franchement avec 2000 euros par mois en France on ne vit pas  alors qu’ici avec 2000 euros par mois vous vivez dans une villa avec chauffeur avec cuisinier avec tout ça.

Alors, qu’est ce que vous attendez, venez vivre en Côte d’Ivoire la Côte d’Ivoire vous permet vraiment de vous épanouir !

Je vous assure que lorsque vous allez venir en Côte d’Ivoire vous n’allez plus voir partir  tellement vous allez vous sentir bien.

La vraie vie  se trouve en Afrique, pas de l’autre côté !

 791 total views,  5 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


25 Commentaires

  1. Non ! la faute est chez les français qui ne se révoltent pas contre la collaboration de ses ‘élites’ au profit des envahisseurs étrangers dont nous ne voulons pas et qui n’ont rien à faire chez nous !

  2. Retourner en cote d’ivoire ? ça va pas non ! je reste ici c’est ici le paradis je reste là a glander je branle rien et je palpe de tous les cotés , je vais aller en cote d’ivoire pour travailler t’es fou ou quoi ? ici je peux déconner grave ici on te fout pas en prison et y a même des cons qui me défendent , Dans quelques temps ma pondeuse et sa coquille magique va me rejoindre et je vais vous emboucaner de cpf californiens grâce aux allocs quéquette généreusement distribuées par votre pays de brelles gauchiasses !

  3. Donc, si je comprends bien, il est arrivé en France 4 ans après la fin de la guerre civile. Ceux qu’ils l’ont soutenu, ont-ils vérifié son histoire ? Bien sûr que non.

    Il faut un temps il y avait des sites d’avocats qui donnaient la marche à suivre avec les histoires à raconter ainsi que les « ficelles » pour obtenir des papiers en France (dont scolariser son enfant, car on devenait inexpulsable).

    Quoiqu’il en soit, je ne comprends pas ces associations qui finalement s’en foutent de leur pays et n’agissent que pour leur plaisir personnel, avec l’argent des autres bien sûr.

    Si ces associatifs s’ennuient en France et que ces personnes sont l’objet de leur sollicitude et de leur intérêt, personne ne les empêchent d’aller aider ces pays sur place, c’est leur droit.

    Mais mettre en danger leurs concitoyens, leur pays car il est évident que l’on ne peut et l’on a pas à gérer toute la misère du monde, est inacceptable, ce sont des nuisibles. Et si un jour il y a une guerre civile pour cause de trop-plein (qui ne peut qu’arriver un jour, question de survie pour les Français), ils ne comprendront même pas qu’ils en sont responsables.

    • Ces associations se font plaisir. Ces gens se donnent un but dans leur vie merdique qui n’a pas de sens. Cela couterait moins cher de leur offrir une thérapie.
      Malheureusement , le pouvoir les soutient. Ces assos sont les centaines de bras des immigrationnistes, des instruments quasi autonomes.

  4. Pourquoi n’applique t-on pas nos lois???
    C’est pour ça,que la France est dans la m….
    Voilà le résultat,des votes des Français et Françaises?
    Et c’est qu’un début???
    Les responsables c’est nos politiques?
    Des véreux,des minables? qui se remplissent,les poches,sur nôtre dos ? Et qui laissent mettre le bordel,en France 🇫🇷🤮

  5. A noter la ressemblance du type à gauche de la photo avec une barbe, avec l’un des douze apôtres. Il pourrait s’agir de Pierre, de Jean ou de Matthieu derrière une grande table.
    De bien belles images qu’on aimerait voir plus souvent.

  6. Magnifique pays de cocagne où même les incroyants bien à gauche des bouffeurs de curés iront au paradis vu qu’ils veulent accueillir tous les parasites du monde et de l’Afrique en particulier puisque c’est bien connu en Afrique il y a des africains qui errent dans l’Afrique car il n’y a pas d’états africains encore moins de chefs d’états africains entretenus par nos impôts et qui jouissent de pieds à terre en France, grande Bretagne et surtout en suisse quand il fait trop chaud au pays.

    • Tout à fait ! c’est une discussion que j’avais avec ma soeur il y a 30 ans ! ces pauvres africains dont les chefs d’Etat ont des avoirs et des maisons secondaires en France, notamment ! des chefs d’Etats qui devraient se préoccuper de la démographie alors qu’il n’y a pas de travail dans leurs pays ! Depuis quand ces mises sous perfusion existent elles ?? depuis toujours ! STOP Stop, les six enfants par famille !

  7. Et donc après le boulanger de Besançon, éliminé en effet après les élections ( Nupes), – mais qui a eu le temps d’initier une association « Patrons solidaires  » -, et d’autres articles réguliers sur L’Est Républicain concernant ces clandestins, nous avons un patron d’un restaurant dans la même ville, qui se bat pour son employé guinéen, Mamadou, arrivé à l’âge de 15 ans, en 2019, par L’Espagne !! il a commencé ses stages en Avril ( nous savons la difficulté d’obtenir des stages dans les entreprises ) alors qu’il était arrivé en Février et pris en charge pas l’ASE ! puis il prépare un CAP cuisinier dans un CFA et décroche un CDI dans ce restaurant ! Mamadou a reçu un arrêté d’expulsion, branle bas de combat, une pétition circule (2000 sigantures ) et l’avocat et l’association se démènent !
    Sans doute que, en Guinée, maintenant qu’il a été formé par nos soins( impôts), il ne peut trouver un job cuisinier !!!

    • C’était un Article du 13 Juin 2022 , Est Républicain .
      Comment peut on faire une pétition pour que l’Etat, la Justice, aillent jusqu’au bout des décisions de justice, c’est à dire l’expulsion de ceux qui doivent être expulsés !
      sachant que ce guinéen était mineur, mais pas de papier pour le prouver, et que la Guinée a envoyé ces jours ci ses papiers en bonne et due forme

  8. Bon , il nous faut trouver 200 personnes pour manifester notre refus des clandestins, nous ne voulons pas travailler pour nourrir l’Afrique ! cet homme est sûrement très bien , et les autres ? ils doivent tous venir ? pourquoi lui ?
    Le boulanger de Besançon avait fait une grève de la faim car il voulait garder son apprenti guinéen ! le guinéen n’est plus aujourd’hui, à son service ! (article du journal )

    • Bonjour

      Oui, ces patrons, comme le boulanger, sont des gens ignobles.

      Ils exploitent des clandestins et quand leur trafic est découvert, il se lient aux gauchos, sous des airs de bonne âme, pour exiger des régularisations.

      C’est vraiment abject.

      Le boulanger NUPES a été heureusement éliminé ..

  9. Association de merde qui sont en train d’aider la France à se faire envahir par des africains qui ne peuvent pas nous blairer. Cela s’appelle de l’intelligence avec l’ennemi, même si moi je pense que c’est de la pure connerie. Clémenceau disait « pour les traîtres 12 balles dans la peau, et pour les demi traîtres 6 balles suffiront.

  10. On récupère les feignants, les tueurs, les déséquilibrés, les violeurs, les délinquants, rien que du beau monde. Avec ça la France va faire un sacré bon en avant!

  11. Je ne peux pas m’empêcher de souligner que le monsieur pro migrants sur la photo est, physiquement, une caricature ! ( je suis très méchant, je suis la haine )

  12. Sept bonnes raisons pour repartir au pays, ben voyons. Il y en a une pour rester ici qui les surpasse toutes: Pas besoin de bosser, tout est gratos!

1 Rétrolien / Ping

  1. Un certain Yacouba Koné, Ivoirien menacé d’expulsion, pourra rester en France grâce au collectif « Accueil migrants du Narbonnais » | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation