La collabo Autain, sonnée par Dati, achevée par Bardella

Comme chez son gourou, le geste et la parole vindicatifs de Clémentine sont à géométrie variable… selon les destinataires !

 

Durant le seul petit moment où je me suis infligé les premiers échanges d’après 1er tour des Législatives au soir du 12 juin dernier, j’ai assisté avec gourmandise à un pugilat verbal entre deux punaises, Clémentine Autain, arrogante représentante des faux insoumis, surfant sur la prétendue vague de succès de son gourou Rachid Mélenchon… et Rachida Dati, LR, qui malgré un certain talent a rejoint dans mon estime son maître, le fourbe Sarkozy… à leur vraie place de traîtres à la Nation, puisque votant essentiellement pour leurs intérêts avant ceux du peuple… la poubelle !

À première vue, les citoyens qui votent pour les candidats de droite (ou se prétendant tels !) pouvaient se réjouir d’entendre Dati river son clou à la mégère Autain, possédant à fond la manière de parler en même temps que son interlocuteur…

Mais comment ne pas se souvenir, en les entendant s’insulter : « rabaissez un peu votre caquet », « vous feriez mieux de baisser d’un ton »… de toutes les connivences passées entre leurs partis, officiellement opposés, lors de votes passés, où le parti des prétendus Républicains a carrément trahi ses électeurs, en votant à l’identique des prétendus insoumis ?

Leurs affrontements d’après scrutins sont devenus aussi peu crédibles que les matchs de catch de mon enfance, dont nous régalait le petit écran d’alors… non encore perverti par les tordus de toutes sortes, avec le soutien du très politisé CSA.

Et comme les sujets de réjouissances se font rares en ce moment pour les patriotes, légitimement inquiets du devenir de la France (insultée, salie, reniée, défigurée… par des sagouins méritant l’enfer), je n’allais pas bouder un second plaisir, avec une nouvelle altercation entre « Clémentine le retour », toujours aussi insolente envers son adversaire, et le talentueux Jordan Bardella.

Ce dernier, qui est aussi le dernier « homme fort » de MLP, a déjà bien assimilé, malgré son jeune âge, tous les arcanes de la politique politicienne… dont cette sale manie d’empêcher, par tous les moyens, l’adversaire de s’exprimer.

Avec Bardella, Autain est tombée sur un os, puisque sans s’énerver, il lui applique le même traitement, en parlant en même temps qu’elle, jusqu’à ce qu’elle se taise enfin… malgré le soutien aveuglant du caniche de BFM… écoutant des arguments soulignant la pauvreté des siens, tournant toujours en boucle sur les mêmes sujets !

Face à Bardella qui possède, outre une excellente élocution (loin des glapissements de la harpie), une intelligence et une culture supérieure à elle (challenge super-fastoche avec la Clémentine), celle-ci ne sait que marteler ses vieux poncifs sur la haine du camp d’extrême droite (la gauche toujours curieusement exemptée d’une quelconque responsabilité en tout !)…

Il est pourtant très curieux de l’entendre vomir sur « la police républicaine », qu’au passage elle met au même niveau qu’une bande de racailles (sans préciser leur nature profonde…), elle qui est pourtant pote avec son gourou Rachid, clamant à qui veut l’entendre « la République c’est moi ! »

En même temps, comme dirait son principal faux ennemi (puisque elle et ses potes prétendus Insoumis votent comme un seul homme, parfois en catimini, des lois qui fortifient sa dictature), il ne faut pas trop en vouloir à la pauvre petiote… qui a souffert dans sa jeunesse, puisque selon un bruit insistant, elle aurait été violée, sans jamais consentir à désigner son violeur…

Vous avez dit bizarre… comme c’est bizarre !

Du coup, on se dit, que comme pour les violeurs-égorgeurs-décapiteurs… islamistes, à qui les bonnes âmes  accordent tous les pardons… parce qu’on ne leur avait pas donné les codes (encore la faute de ces pourris de Français racistes, sans doute !), on pourrait se montrer clément avec Clémentine (depuis le temps que j’essayais de la placer, celle-là), considérant que ce n’est donc pas sa faute si depuis elle a du mal à maîtriser ses neurones… et les paroles qui découlent de ce  « triste dérangement ». On n’est pas des sauvages quand même !

En conséquence de tout ce qui précède, mon résumé de fin 2020 reste toujours valable aujourd’hui ; plus que jamais après son altercation avec Jordan :

Comprenez bien que chez cette élue au bord de la crise de nerfs, tout ce qui ose critiquer l’islam est forcément assimilé à de la haine, mais qu’un viol, un égorgement, une décapitation… ne sont rien que des manifestations d’exaspération de la part de pauvres gens opprimés par les méchants Français !

https://ripostelaique.com/pourquoi-la-violee-clementine-autain-defend-elle-autant-les-musulmans.html

Si je puis me permettre un petit conseil à la présidente du RN, c’est de choyer et ne pas trop asticoter son jeune poulain (qui a beaucoup progressé en seulement quelques années)sachant que sa foutue vanité lui a déjà fait perdre, outre de très nombreux adhérents et sympathisants, la plupart de ses précieux lieutenants, écœurés par ses manières autoritaires, voire carrément despotiques, de gérer son parti… dont seul l’avenir lui importe, bien avant celui du peuple qu’elle prétend toujours défendre ; incapable d’analyser et donc de comprendre que parmi ses derniers résultats (dont elle se gargarise), beaucoup émanent de citoyens ayant voté pour elle, au second tour, par défaut.

Et plus grave encore, beaucoup d’entre eux ont également décidé que c’était la dernière fois… eu égard à son attitude envers Éric Zemmour, qu’elle s’est mis à dos en le combattant sitôt entré dans l’arène, démontrant, à ceux qui ne l’avaient pas encore constaté, l’étendue de sa sottise, égale à son monstrueux égoïsme… et c’est une ex-grande fan qui l’écrit !

Tant qu’il sera le compagnon d’une de ses nièces, Marine pourra le piloter à sa façon… mais lui serait-il toujours aussi aveuglément fidèle si le couple se séparait ?

Rien de certain chez ce jeune homme à la tête bien faite, qui pourrait ne pas se contenter éternellement de n’être que le second rôle « à vie »…

https://www.purepeople.com/article/jordan-bardella-soutenu-par-son-amoureuse-nolwenn-niece-de-marine-le-pen-images-rares-d-un-couple-discret_a477247/1

Quoi qu’il en soit, le RN sauvera sans doute encore sa peau dimanche soir… mais quel que soit le nombre de ses députés, ces derniers ne pèseront rien face à la coalition « Ensemble-Nupes-vendus LR… » du moins tant que Rachid ne sifflera pas la fin de la récré, en semant la pagaille dans le gouvernement macron… si celui-ci le nomme 1er sinistre.

Et c’est sans doute le souhait secret, ou pas, de beaucoup de citoyens… ahuris de la désinvolture avec laquelle certains électeurs continuent de danser, quand la dangereuse rencontre avec l’iceberg se profile déjà à l’horizon !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/la-collabo-autain-sonnee-par-dati-achevee-par-bardella.html

 

 676 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


14 Commentaires

  1. Personnellement, quand je me trouve face à ce genre de merdasse gauchiste qui m’empêche d’en placer une, je me mets à siffloter en boucle et assez fort la mélodie de la chanson de Patrick Sébastien  » Ah, si tu pouvais fermer ta gueule, ça nous f’rait des vacances…  » Ça déstabilise !

  2. Autain est une malade mentale, une perverse narcissique. Ces gens-là se reconnaissent au fait qu’ils accusent souvent les autres de porter leurs propres perversions : c’est l’effet de projection, ou miroir, que les enfants expriment joliment avec leur bon sens naturel (car ils n’ont pas encore l’esprit rempli des complications des adultes « intelligents ») par « c’est çui qui dit qui est ».

    Il y a des explications neurologiques à ce phénomène : il est dû au fait que mentir ou inventer des coquecigrues demande un effort supérieur à l’énonciation de ce que l’on pense, de la vérité ou de l’évidence puisqu’il faut contrecarrer la pensée qui vient spontanément à l’esprit par un contre-raisonnement. Cela s’observe même à l’IRM.

    Dans le cas de Clémentine Autain, c’est l’accusation de haine qui est une projection. Or il est manifeste qu’Autain est une boule de haine, haine des hommes, haine de la société, haine des « riches », haine de l’Occident, haine de la France… Haine qu’elle admet incidemment, puisqu’elle la renomme, c’est bien commode, « indignation » pour la justifier. Mais ça ne trompe personne. Sauf elle peut-être.

  3. Suite.(pour une fois !)
    En fait ce ne sont que des bourdons, les frelons, dangereux eux, ce sont les islamistes qui sont glissés dans leur cheval de trois ou quatre… Comme disait mon grand père que je n’ai pas connu, si tu n’aimes pas la soupe, ne dis pas qu’elle n’est pas bonne. Et bouffe ! On travaille pour te nourrir, petit con ! C’est un grand père virtuel, je lui fais dire ce que je veux. Pour en revenir à ton attitude et les propos un peu méprisants que tu as toute la liberté d’exprimer ici et pas ailleurs, saches que ta rombière on n’en veut pas. Elle veut agrandir sa crèmerie pour vendre sa came.

  4. Donc, pour résumer, des gens qui ne voteront plus pour Marine, iront voter demain pour un candidat de Mélenchon ?
    Quant à voter « par défaut », c’est le principe de l’union, du rassemblement, de l’alliance ! le RN est à lui tout seul un rassemblement électoral… Rien de plus normal donc qe des Zemmouriens aient voté pour MLP !
    L’union des droites est un leurre, mais c’est sûr que si Mélenchon se retrouve premier ministre et la NUPES a les pleins pouvoirs, vous pouvez espérer que Z voie ce vieux clivage renaître.
    Tout ça pour ça… quand on veut Zemmour, on cherche à faire monter Mélenchon… pfff

    • Je te trouve, Maxime, très vindicatif par moment. Nous te voyons afficher revendiquer et porter haut le gonfanon de la marine. Oui, elle a droit à une minuscule… Christine et je la soutiens à 100%, avec un certain nombre dont je suis, avons pensé que nous ne sommes pas dans un processus électoral, mais bel et bien en guerre. D’où la stratégie qui consiste à vouloir foutre la merde au parlement en y favorisant l’installation d’un gros nid de frelons.

    • En fait ce ne sont que des bourdons, les frelons, dangereux eux, ce sont les islamistes qui sont glissés dans leur cheval de trois ou quatre… Comme disait mon grand père que je n’ai pas connu, si tu n’aimes pas la soupe, ne dis pas qu’elle n’est pas bonne. Et bouffe ! On travaille pour te nourrir, petit con ! C’est un grand père virtuel, je lui fais dire ce que je veux. Pour en revenir à ton attitude et les propos un peu méprisants que tu as toute la liberté d’exprimer ici et pas ailleurs, saches que ta rombière on n’en veut pas. Elle veut agrandir sa crèmerie pour vendre sa came.

    • Et fin ! Ouf !
      Elle a de grosses dettes à rembourser. Mais on a bien vu que c’est son seul véritable souci. tenir sa barcasse à flot. La France, elle s’en cogne et ce ne sont pas ses petites mimiques en public, quant elle se frotte au populo et sa danse des selfies qui y changeront quoi que ce soit. Cette femme est insincère !
      Et sa duplicité me saute à moi, au visage, à chaque fois que je la vois. Qu’elle raccroche, et laisse un Bardella, oui, en majuscule, s’occuper de la boutique. Et pour terminer ! J’ai tenu moins de cinq minutes dans son affrontement avec le foutriquet. Cinq minutes éberluée… Elle ose ! Elle a osé ! Se débalonner directement et en direct. Qu’est ce que tu bois, Maxime ?

      • À titre personnel, les hommes politiques, les femmes aussi pour n’oublier personne, me dégoûtent tous autant qu’ils sont. Zemmour a semé une graine d’espoir, mais les moutons se sont encore laissé manipuler et berner. Seule la démission de Minus pourrait lui ouvrir la route du pouvoir. Une sorte de Bonaparte contemporain. Je pense que Macron ne peut pas finir son quinquennat dans l’état actuel des choses. Quand un homme politique affirme qu’il veut servir la France et les Français, méfiance, il dit par là qu’il va se servir en premier…

          • suite : la sur-représentation des consultants américains qui perçoivent des millions d’honoraires sans payer d’impôts, l’entrée en co-belligérance contre la Russie dans un conflit avec l’Ukraine qui ne nous concerne pas et qui est la conséquence de l’impéritie de hollande et merkel qui n’ont pas su faire appliquer les accords de Minsk, l’obligation de faire appel à du financement étranger pour faire vivre son parti en raison du boycott imposé par le secteur bancaire français aux ordres de l’ancien fondé de pouvoir de chez rothschield etc..etc… C’est pitoyable! MLP ferait bien de décrocher et le bureau politique serait bien inspiré de rappeler Stéphane Ravier pour le placer à la tête du RN !!…

      • Bien d’accord. Quand je l’ai vu se prostrer devant le foutriquet volubil et hargenux alors que c’était à elle de lui faire du rentre-dedans en tant que challenger, en lui rappelant toutes les casseroles qu’il a au cul : ses considérations anti-françaises à l’étranger et notamment en algérie, son aveu à des journalistes sur la difficulté qu’il y avait à déconstruire l’histoire de France, la braderie aux américains de Alstom/Energie et autres fleurons français sur recommandations de consultants américains !!!…les honoraires passés à la trappe pour la cession de la division alimentation infantile de pfizer à nestlé,

  5. Il faudrait mettre Autain comme ministre de l’intérieur pour un CDD de 1 mois… Je suis certains qu’après cela elle changerait complètement d’avis… Cette femme comme beaucoup de gens des insoumis, ils sont un gros problème avec l’autorité… Avec Autain comme ministre de l’intérieur ce serait l’anarchie partout… Comme le dit Bardella, elle est avec les voyous qui nous coutent très cher, en dégradation, en vol, en frais de prison pour ceux qui sont emprisonnés… A l’écouter on voit l’incompétence total dans le maintien de l’ordre… Dans l’extrait, Attal n’avait même pas à se défendre, Bardella le faisait pour lui… il aurait pu dire au minima que le RN n’a rien d’extrémiste, mais est complétement réaliste…

  6. Depuis que j’ai vu Autain, je ne mange plus de clémentines, depuis que je ne mange plus de clémentines, j’ai oublié Autain.