La nouvelle Gauche caviar de Plenel fête l’Algérie FLN, sur notre sol, le 5 juillet prochain !

 

L’idée de cet article m’est venue en lisant la critique  d’un documentaire de « Paris Première » , « Gauche caviar: son univers impitoyable ».

L’expression « Gauche caviar » a connu son heure de gloire sous Mitterrand, mais ce que l’on sait moins c’est que l’expression est de Jacques Soustelle.

Grand savant, grand Résistant et fondateur de l’OAS,  il désignait ainsi, dans les années 60, les soutiens germano-pratins du FLN algérien.

La seconde Gauche caviar est donc celle des années 80, celle des années Mitterrand, et désignait  Jack Lang, Pierre Bergé et compagnie.

Elle faisait mine de défendre le peuple tout en se gobergeant  et en passant ses vacances dans le Luberon (à bien prononcer, selon elle, « LubEron »).

Cette Gauche caviar, seconde génération, n’existe plus.

Et selon un intervenant du documentaire, elle n’est pas remplacée: on devrait à la rigueur, parler de « Gauche bobo » aujourd’hui …

Je ne suis pas d’accord, une nouvelle Gauche caviar existe, la Gauche caviar, troisième génération : et quand on en cherche des représentants, des noms se présentent immédiatement à l’esprit : Ian Brossat, Edwy Plenel, Jean-Luc Mélenchon etc.

Tous ont, en commun, comme la Gauche caviar des années 80,  un patrimoine culturel certain.

Tous habitent, comme l’ancienne Gauche caviar,  dans les quartiers protégés  de Paris intra-muros.

Tous, comme l’ancienne Gauche caviar,  jouissent de revenus et d’un patrimoine confortables.

Mais, à la différence de la Gauche caviar des années 80; ils ont une véritable haine de la France  et ne souhaitent  qu’une chose :  qu’on ne les emmerde plus avec le peuple français historique !

Ils sont les tenant de ce que Bock-Côte nomme le « règime diversitaire » : noyer la nation et le peuple français qu’ils vomissent  dans les torrents de l’immigration de masse, surtout s’ils charrient les pires racailles musulmanes.

Ils sont les soldats de  ce que Goldnadel, lui,  appelle, joliment,  « l’armée d’occultation ».

Ainsi Plenel multiplie les tweets sur le 17 octobre 1961, mais occulte les massacres d’Oran du 5 juillet 1962:

 

 

Pire, cette sombre crapule, choisit cette date, anniversaire  abominable pour la France,  où des centaines d’Européens  furent enlevés,violés, massacrés pour fêter,  SUR NOTRE SOL,  l’Algérie FLN :

Honte à toi Plenel, un jour viendra où tu devras rendre des comptes  !

Ne parlons plus de bobos à leur sujet, « bobo » c’est presque mignon, presque sympa.

Non, Brossat, Mélenchon et Plenel sont bien la nouvelle Gauche caviar !

L’ancienne Gauche caviar était grotesque, ridicule, la nouvelle Gauche caviar est constituée de traîtres abominables …

 

 

 638 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


9 Commentaires

  1. Et pourquoi pas la gauche Kebab ?
    Ou bien la gauche Grand Sourire ?
    Il parait que c’est comme ça que les Arabes désignaient poétiquement l’égorgement, « le grand sourire ».
    Plenel et son sourire mielleux, lèche-cul de b*, mériterait bien un deuxième sourire , plus authentique celui-là.

  2. Gauche caviar = traitres et on en fait quoi des traitres en temps de guerre. Méfiez vous les gauchos, la guerre civile n’est pas loin.

  3. Mais la première gauche caviar est toujours aux manettes comme Attali ou Fabius. Et on les invite toujours sur les plateaux TV (Lang, Cohen-Bandit…)
    Paradoxalement, cette gauche-là accuse Zemmour de s’être enrichi avec l’argent de ses livres. Sous-entendu : qu’il ne peut pas être proche du peuple.

    A propos du LubEron (ou Lubéron ?), j’aime bien son hypothèse : la première ligne de TGV vers Avignon aurait été construite en priorité pour… desservir les villas avec piscine de ces messieurs de gauche, Plenel compris 🙂

  4. La gauche a joué aux porteurs de valises à son époque pour le compte du FLN. Aujourd’hui elle ouvre grand les portes de l’immigration. L’appellation gauche collabobo lui irait comme un gant ! Merci Antiislam pour cette piqûre de rappel. Nous partageons les mêmes racines, les mêmes valeurs, qu’elles soient territoriales, politiques ou historiques. Plenel mérite le sort réservé aux collabos, ainsi que bien d’autres. Un jour prochain, peut-être…en tout cas,une épuration énergique est nécessaire. Et pas avec le tapis à citrouilles !

    • Avant l’Algérie déjà ! Souvenez-vous des cocos CGTistes de la SNCF qui martyrisaient, dans les trains sanitaires, les soldats blessés d’Indochine qui remontaient de Marseille vers Paris pour être soignés. Plenel est une ordure qui descend directement de ces saloperies ! À fusiller sans réfléchir.