J’ai visité la « Californie-sans-la-Mer », ce laboratoire de la France de demain

 

La veille du fameux match Liverpool-Real Madrid, j’étais en Seine-Saint-Denis, la « Californie-sans-la-Mer » du président Macron.

En fait de Californie, ce serait plutôt Haïti ou la Somalie : de l’Africain, de l’oriental, de l’islam, de la saleté, de la pauvreté et de la violence. Je n’y étais pas retourné depuis quelques années et les choses ont fichtrement empiré.

Ainsi, les dealers sont partout, à la vue de tous. Dans les rues, les parcs, les résidences privées. A Pantin, par exemple, vous les voyez boire un coup au bouiboui du coin, l’air patibulaire scrutant votre plaque « étrangère » de France périphérique, leurs grosses cylindrées bloquant le passage sans que la police ne vienne mettre le holà. On sent qu’ILS sont chez eux et que vous êtes des étrangers sur LEUR territoire. Mais quelqu’un m’a dit « si tu ne vas pas les chercher, ils ne t’agresseront pas »… alors tout va bien.

Encore plus nombreux que les dealers : les « migrants ». Au centre de Pantin et aux portes de Paris, il y en a partout, une marée humaine d’Africains à smartphone, vendeurs à la sauvette, faisant la manche aux feux, allongés sur des bancs, assis à ne rien faire, hagards, ivres, drogués, l’œil mauvais cherchant la bagarre, se battant, s’invectivant, crachant ou hurlant. Une vraie cour des Miracles !

Le tout au milieu de rues halalisées, entre boucheries maghrébines, kebabs turcs, cafés communautaires, coiffeurs africains, femmes voilées et barbus antipathiques. A vue d’œil, dans cette masse grouillante interlope, il ne doit pas y avoir plus de 10% de Blancs. Et très peu de femmes habillées à l’occidentale. Une de mes connaissances m’a avoué ne plus aller faire ses courses au Leclerc du centre de Pantin : trop « oppressant », « trop agressif ». Mais, votant à gauche, elle ne pointera personne de peur de stigmatiser de pauvres gens ne maîtrisant pas nos codes culturels. Sûrement une histoire de trottoirs pas assez larges ou de patriarcat sexiste.

Photo : marché de Saint-Denis

A un moment, alors que j’étais coincé dans la circulation, un migrant bourré à la nationalité indéfinissable, s’est planté avec sa bière devant mon véhicule. Mes enfants ont cru qu’il allait se soulager sur mon capot. Finalement, il a fait mine de s’accrocher à la benne d’un camion puis a commencé à emmerder une espèce de gros Turc qui ne comprenait sans doute rien à son charabia alcoolisé. A gauche, à droite, partout, des foncés, des colorés, des bruns, des basanés, des barbus, des moustachus et quelques abayas ou boubous : la gauche appelle ça la « diversité ». En tous cas, dans ces rues exotiques à 80% masculines, on ne connait pas la parité. 

Lorsque l’on roule dans le 93, on a l’impression de visiter un pays africain en voie de développement : un bordel sans nom, des travaux partout, des immondices, des tentes « d’exilés » sous les ponts ou le long du périph’, des murs tagués et l’impression de risquer le car-jacking à chaque carrefour ou de croiser des coupeurs de route à machette. Certains vendent des paquets de clopes sous le nez des policiers ou des brochettes grillant sur des caddies volés. Et parfois, ici et là, on assiste à une scène surréaliste et comique : dépassés par les nouveaux esclaves Uber Eats en VTT et les trottinettes de « djeunes » roulant n’importe comment, ignorant les migrants et clodos alentours, des bobos venus de quartiers rénovés et gentrifiés des Moulins de Pantin-canal de l’Ourcq, électeurs macroniens ou mélenchoniens adeptes de l’écologie punitive et de la mixité sociale pour les autres, emmènent leurs enfants blonds à l’école sur des sortes de tricycles électriques à benne. Il faut dire que les municipalités en font des tonnes pour les « mobilités douces » : aménagements dispendieux et mobiliers urbains spécifiques, larges voies dédiées, vaste parc de vélos à louer. La lutte contre le réchauffement climatique, c’est sans doute la priorité plutôt que la sécurité.

Paradoxalement, la seule fois où j’ai croisé la police, c’était pour me faire engueuler pour une petite erreur de conduite. Les deux flics issus de la diversité et de la discrimination positive, caricatures de personnages hollywoodiens (lunettes ray-ban, chaîne au cou, chewing-gum…), impolis et agressifs, m’ont bien fait sentir la jouissance de leur pouvoir. En fait, pour ces « nouveaux Français » du « nouveau peuple », le dealer (ou le « frère » migrant) n’est pas l’ennemi : c’est moi, avec ma famille de petits Blancs, symboles de la France d’avant, de surcroit à l’esprit Gilet jaune, pas vacciné, islamophobe votant Zemmour. Alors ici, dans le 9-3, je suis devenu un étranger dans mon propre pays et dans quelques années, beauf populiste à éborgner au LBD, je deviendrais partout indésirable.

Les gauchistes et Dupond-Moretti me traiteront sans doute d’affreux xénophobe mais je n’ai pas aimé cette atmosphère de « fantasme de sensation d’insécurité ». Je n’apprécie pas la Seine-Saint-Denis qui est tout sauf la Californie. Et puis, quand on est amoureux des paysages français et de l’histoire de France, quand on a vécu son enfance en province, dans les années 70-80, quelles affinités possibles avec cette populace grouillante et hostile venue récemment du fin fond du Boungawa ou d’Islamland ? Quel vivre-ensemble avec des gens qui vous détestent, votre identité, votre culture, votre civilisation ?

Et pourtant, je dois avoir tort car la Seine-Saint-Denis est devenue le laboratoire de la France de demain. C’est le modèle tant vanté par Macron et Mélenchon, les deux vainqueurs des élections législatives de juin 2022 : le premier fantasmant sur une jeunesse dynamique et innovante bientôt à la tête d’une nouvelle Silicon Valley (tu parles Charles !) et l’autre sur la « créolisation » (c’est-à-dire la disparition) d’une population blanche de souche qu’il déteste.

Pourquoi « laboratoire » ? Parce que ce département symbolise l’expérimentation en cours des apprentis-sorciers qui nous gouvernent depuis presque 50 ans. C’est-à-dire, après l’immigration de travail, le regroupement familial et la submersion migratoire, l’expérimentation du Grand remplacement au niveau départemental avant son application au niveau national. Le remplacement du titi parisien, de l’ouvrier de la banlieue rouge, du provincial « montant » à Paris, par une masse de « migrants » arriérés, islamisés et vindicatifs à dominante africaine et musulmane. Résultat : la Seine-Saint-Denis est le département le plus pauvre, le plus violent et sans doute le plus islamisé de France.

Mais cette submersion migratoire voulue et organisée sciemment par la gauche pour tuer la France et faire disparaître le peuple originel provoquera paradoxalement la fin des socialistes, des communistes, des macroniens et des mélenchonistes. Ainsi, la gauche immigrationniste, en signant les accords de Marrakech et en n’expulsant personne, fait grossir année après année les rangs de l’électorat insoumis. La preuve : Bobigny a voté à 60,14% pour la NUPES, Saint-Denis à 61,13 %, La Courneuve à 63,96% et Villetaneuse à 65,42% (Citoyen.com) Mais en se radicalisant, le vote communautaire éliminera un jour les islamo-gauchistes blancs non musulmans (Mélenchon, Autain, Corbières, Garrido…) au profit de vrais islamo-indigénistes de la « diversité » : le 93 entrera alors en sécession pour devenir un territoire définitivement perdu de la République puis les départements proches et, enfin, la France entière. Nous serons alors en plein dans le scénario de « Soumission » de Houellebecq.

En attendant, on a pu voir les effets de cette politique lors du match Liverpool-Real Madrid : devant les caméras de télévisions internationales, des Californiens-sans-la-Mer se sont attaqués en masse à des supporters anglais pendant que certains policiers préféraient gazer des familles avec enfants. A part 40 000 faux billets et le fantasme d’hooligans de Liverpool, notre ministre-menteur de l’intérieur a été le seul à n’avoir rien vu. Peut-être parce que les images de vidéosurveillance du Stade de France, du métro et du RER avaient été malencontreusement effacées ?

https://resistancerepublicaine.com/2022/06/10/stade-de-france-des-images-extremement-violentes-ont-ete-detruites/

De toute façon, Darmanin s’en fout : les masos de la 10e circonscription du Nord adorant les LBD et les coups de matraque dans la gueule, le pass vaccinal, les doses sans fin de piquouse Pfizer, les conflits d’intérêts avec Blackrock et McKinsey, le mensonge continuel, le cynisme et le mépris LREM, ont voté à 39,11% pour lui, dimanche 12 juin (Le Monde). Comme ceux de la 1re circonscription de l’Isère pour Véran à 40,5% (Le Monde). Et tandis que la Nupes lèche encore plus les babouches pour capter l’électorat musulman, on voit poindre, ici et là, le vote communautaire avec les premiers candidats véritablement islamistes comme ceux de l’Union des démocrates musulmans français (présence dans 10 circonscriptions en 2017, 50 en 2022). 

Mais après tout, que faire si les Français adorent qu’on leur crache dessus en accélérant eux-mêmes leur propre disparition ?

 1,035 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


59 Commentaires

    • Pas très flatteur pour les Californiens . Vue par des gens qui ne voient pas St Denis c’est la Californie sans le mer . mais en réalité la Californie c’est St Denis sans sa M…. avec beaucoup d’imagination !

  1. Il faut vraiment avoir du temps à perdre pour voter Nupes dimanche. Votre mère s’est donné la peine de vous mettre au monde, ce n’est pas pour gaspiller chaque souffle vital à voter pour des gens qui vous traitent de fachos.

    • Au contraire il faut vraiment se foutre du cadeau que nos parents nous ont fait en se lavant les mains de tout ce qui peut se passer en s’abstenant. On est en guerre, on se doit de pratiquer l’art de la guerre, cher Maxime, tout simplement. Il n’est pas question de pactiser il est question d’empêcher d’arriver les renforts permettant à Macron d’exercer une abominable dictature, ça nous empêche pas – et ne nous empêchera pas- de lutter contre les dégénérés de la Nupes. Un bon général en chef sait qu’il faut de temps en temps faire des manoeuvres et guerrières et diplomatiques énormes pour exterminer l’ennemi. Nous, nous n’avons que notre vote, notre seule arme pour le moment. Usons-en au lieu de nous en laver les mains.

  2. Pour éviter les soucis à RR, je ne fais pas de commentaire. J’ai vécu à Aulnay sous Bois de 1980 à 1996….no comment. Saint Napalm exaucez nous!!

  3. en 2019 nous sommes allés à la basilique de St Denis rendre hommage aux Rois de France ; en sortant on a tenté de marcher un peu, ça n’a pas duré longtemps ; la trouille nous a fait rebrousser chemin vers le métro. Malheur de nous !

  4. Khali profite que la mère ne soit pas là pour sauter la fille ; d’où  » Khali fornique sans la mère « . La phrase a été mal comprise, c’est tout…

  5. Engagez-vous avec Reconquête, pourquoi avoir peur de redevenir ce que nous étions: français-blancs-chrétiens. La laïcité ne sera pas tolérée par les islamistes. Depuis Maastrich, la France n’est plus une nation. Pas de nation, pas de patrie. Pour qui iront se battre vos petits enfants. Pour faire l’Europe supranationale, il faut briser l’homogénéité des peuples. Macron a été mis là pour cela. Je pense que tout est vérouillé. La démocratie n’est qu’illusoire. Donnant le pouvoir à ceux qui nous défende réellement, sincerement, qu’avons nous à perdre puisque nous ne sommes plus rien qu’un magmas d’individus pour ne pas dire un troupeau de moutons. Ces derniers bêlent de contentement quand on les tond.

  6. Cet article de François des Groux est  »regrettable » car il décrit de façon caricaturale et excessive le département 93 de Seine-Saint-Denis et certaines de ses villes. Peut-être y a-t-il tel ou tel micro-quartier qui corresponde à ce descriptif, mais pas la totalité du département 93, ni toute la ville de SAINT-DENIS. Il y a des villes et des quartiers qui sont  »bien » en Seine Saint-Denis, ce que l’auteur de cet article semble ignorer.
    Par ailleurs, il y a environ 800 villes dans toute la FRANCE qui ont un ou plusieurs quartiers dits de non-droit : cela touche toute la FRANCE, donc d’autres départements que le 93.

    • Pourtant, la dernière fois où je suis allée à Paris (2011), j’ai été sidérée de voir le changement rien qu’en une seule année, de cette ville. Montparnasse par exemple, c’est l’Afrique, que l’on ne me dise pas que c’était comme cela avant.

      Non, Paris n’est plus ce qu’elle était je confirme, d’ailleurs où j’habite, de plus en plus de parisiens achètent des maisons et s’y installent. Un hasard ?

      J’aimais Paris, maintenant je n’ai même plus envie d’y retourner. Dans mon entourage, certains y avaient un appartement tout en étant très attachés à Paris, pensant y retourner mais depuis l’ont vendu…. des amoureux donc de Paris pourtant !

      Cela fait mal de voir ce que devient la France.

    • Effectivement @Diadem, je suis certain qu’il y a de chouettes coins en Seine-Saint-Denis (vous me direz lesquels) mais je suis sûr également qu’un provincial (ou un touriste étranger) aura la même impression que moi. J’aimais beaucoup me promener en vallée de Chevreuse, un chouette coin du 78. Pour autant, je ne mettrai pas d’œillère pour décrire Trappes où j’ai vécu… Quant aux 751 quartiers de non-droit de France (dont 36 en Seine-Saint-Denis), cela ne touche pas TOUTE la France mais essentiellement TOUTES les grandes villes de France, là où se concentre la population exogène. Cela dit, en plaçant les migrants en province, il y aura peut-être un jour des « campagnes de non-droit »…

  7.  » la Californie sans la mer .. » faut vraiment être un con profond pour dire de telles conneries ! C’est comme ça qu’il appelle un dépotoir une fosse a merde ! ..la Californie ..L’Amérique devrait lui faire un procès a cet imbécile!

  8. article malheureusement très réaliste et très flippant.
    on ne peut plus rien attendre de nos élus tellement lâches et corrompus…
    nous sommes ,les français de souche, en grand danger.
    je ne vois pas de solution pour changer cela.
    alors que faire??? la guerre??? oui une guerre voulue et décidée par le peuple,
    pas un casse pipe ordonné par nos gouvernants ou l’on n’est que de la chair à canon.
    il me semble qu’on ne pourra y échapper, il faudra se battre comme nos ancêtres
    l’ont fait. Pensons à nos enfants,tout le reste n’est que baratins inutiles.Nos descendants nous en seront reconnaissants,ils seront fiers de nous.
    un grand « nettoyage » s’imposera et nos élites pourries ne seront pas oubliées.
    c’est violent et j’en suis moi même effrayé.

  9. Quel brillant article ! Et rien n’est exagéré, j’ai eu l’occasion récemment d’effectuer deux ou trois déplacements professionnels dans cette contrée, cette ambiance d’un pays du tiers monde africain hostile qui est si bien décrite par la narration de M. des Groux est effectivement la réalité même !

  10. Je ne connai pas la californie avec ou sans la mer mais ça m’étonnerait que ça ressemble à ça et quand bien même, quand on voit ces photos et d’après cet article c’est hallucinant ,mais hélas ca devient partout en France même dans les petits villages ,et tous ces politiques qui prônent le vivre ensemble ,la creolisation, voudraient qu’on soutienne ca ,la plupart des Francais qui ont voté pour ceux qui prônent ça,soit ne se rendent pas compte ,soit font les autruches ,mais que faut il faire et dire pour qu’ils ouvrent les yeux ,c’est désespérant .

  11. Hallucinant, incroyable!
    Ce récit de voyage en terre étrange et étrangère pourrait être humoristique, voire satirique, comme d’autres récits – je pense au « Voyages de Gulliver », ou aux « Lettres Persanes » de Montesquieu, ou au « Voyage en Absurdie »… s’il ne décrivait l’effrayante réalité de la situation de ce pays.

  12. C’est terrible mais j’en suis arrivé à souhaiter une guerre civile, tellement je me sens oppressé par l’immigration et l’islam, je vis vraiment les choses très mal en ce moment, on étouffe et on cherche de l’air qui n’arrive pas ?

    • Je pense comme vous mais nous avons été désarmé , et ce n’est pas nous qui détenons les kalachnikov et les munitions ce serait perdu d’avance .

  13. nos ainés « morts pour la france » doivent se retourner dans leur tombe : tout ça pour ça… c’est le résultat du gauchisme assisté de la droite molle dont on ne dénoncera jamais assez les ravages : en 40 ans il a littéralement « liquidé » la france que des siècles de civilisation avait hissé parmi les pays les plus avancés du monde – de plus en plus de territoires ressemblent au 93, alors où irons nous dans quelques temps ?

  14. La cour des miracles à la sauce africaine et maghrébine. La France de demain, avec la complicité de la gauche et de la droite tous confondus. Bien sûr les zélites ne résident pas dans ces quartiers pourris de chez pourris. Merci François pour cet article. Ça doit être bruyant et malodorant.

  15. Il y aurait comme une surpopulation de parasite qui n’ont rien à foutre chez nous, vous ne trouvez pas, non….Méééééé non ce n’est pas le grand remplacement. non et non ce pas une invasion de criquet africain.

  16. je viens du 93 que j ai quitté ado début 90 un pote vit à saint denis il m a dit que c était invivable et a demandé sa mutation ils lui ont mis toulouse je sais pas si c est mieux

  17. Voilà le projet de NUPES pour la France toute entière!

    Le RN malgré tous les reproches qu’on peut lui faire alerte contre ça depuis des décennies et n’a récolté en retour que les moqueries du système et même de patriotes pour qui il n’est jamais assez bien, au seul profit de la classe politique traîtresse qui continue de nous entuber avec le front républicain quitte à favoriser un parti clairement anti-républicain mais de gôôôche.

    Ne vous trompez pas d’ennemi dimanche prochain. La NUPES n’est PAS l’ennemi de Macron mais l’aidera au contraire à faire passer plus facilement des lois pro-canailles et anti-françaises.

    • certes sauf que le RN n’est pas en situation de gagner assez de voix pour éviter que Macron ait la majorité, il faut donc voter nupes pour aire contre-poids et laisser les loups se bouffer entre eux

      • C’est le cumul des sièges des différents groupes qui permettra de prendre à Macron sa majorité, il y aura déjà bien assez de NUPES comme ça pour affaiblir Macron sur sa gauche, reste à l’affaiblir sur sa droite (près de 300 circos avec des candidats de droite, ext-droite ou sans étiquette).

        Si trop de patriotes votent NUPES, ces derniers peuvent vraiment obtenir la majorité et même sans ça ils peuvent inciter Macron à toujours plus d’immigration et de communautarisme.

    • C’est Jean Marie qui doit bien rigoler , je suis sûr qu’il nous dirait  » alors contents ? je vous ai prévenu pendant 40 balais et maintenant on fait comment ? et avec qui ? « 

    • Et encore, je n’ai pas tout raconté : les vendeurs africains de tour Eiffel… autour de la tour Eiffel (entourée de cette affreuse barrière « antiterroriste »). L’Elysée bunkerisé. De l’autoroute, j’ai vu au loin la basilique de Saint-Denis, monument chrétien incongru au milieu d’une population islamisée. Comme je ne m’intéresse pas au foot, je ne savais pas qu’il y avait cette finale Liverpool-Real Madrid mais ce qui s’est passé ne m’étonne pas…

      • On ne connaît toujours pas les causes de cet incendie. Avez-vous des infos à ce sujet? J’ai bien ma petite idée, mais l’exposer me vaudrait les foudres de la bien-pensance.

        • Bonjour Argo

          La basilique de Saint-Denis tient toujours (mais pour combien de temps avant un malheureux mégot embrasant des poutres de 40cm de section ?) C’est Notre-Dame de paris qui a été incendiée.

          • Je pensais à Notre-Dame au même moment. Mes idées sont quelques peu embrouillées en ce moment. Mille excuses.

          • Incendier une charpente en chêne plus que centenaire avec un mégot tient du miracle . le sachant ne sait plus rien ne vois plus rien .

  18. Bonjour,

    Un grand merci, Frannçois, pour cet article.

    Mon neveu, politiquement correct, a fait le même voyage en Californie-sans-la-Mer que toi, il y a quelques mois : il en est revenu totalement effaré.

    Mais les Français, comme tu le soulignes, sont indifférents à ce qu’il leur est imposé …

    • Et en plus, alors que je l’avais évité pendant 2 ans, j’ai ramené de Paris… le Covid. Sûrement le Omicron car j’ai eu très peu de symptômes.

      • Bonjour,

        Justement mon neveu est dans le même cas que toi : mais, lui, covidé sévère cette semaine alors qu’il y avait échappé jusque là …

        Soigne-toi bien :=)

      • Tant mieux pour vous, ça aurait pu être pire, la concentration de la variole du singe, et pour cause, est en Île-de-France.
        Moi j’ai été positif covid début février, un peu patraque pendant 8 jours mais supportable, ils ne m’ont jamais dit quelle forme du virus j’avais.

        • Bonjour @Joël

          Franchement, ne regardant pas les infos à la télé et leurs images de personnes intubées, je n’ai jamais vraiment eu peur du Covid. Je ne suis pas non plus âgé ou à risque. J’ai mal dormi une nuit, de la migraine le lendemain, une grosse fatigue et puis… c’est tout. En 4-5 jours, c’était fini. Le médecin qui m’a le test antigénique m’a conseillé de me faire vacciner. Je n’ai rien répondu 🙂 De toute façon, je connais beaucoup de gens vaccinés ayant eu le Covid. Pour moi, c’est une arnaque magistrale alimentée par les lobbies, les politiques et les médias pour une hystérie collective démente.

          • « De toute façon, je connais beaucoup de gens vaccinés ayant eu le Covid. Pour moi, c’est une arnaque magistrale alimentée par les lobbies, les politiques et les médias pour une hystérie collective démente. »

            Le Professeur Perronne dit que les vaccinés sont des porteurs de virus, les scientifiques non soumis disent qu’il y aurait une sensibilité aux virus chez les vaccinés.

            C’est plausible, car comment comprendre que l’on ait encore des virus généralement de l’hiver actuellement ?

            Je suis d’accord avec vous, c’est politique.

  19. Tableau realiste qui paint la France defiguree ,humiliee, aussi lamentable qu’inadmissible!Creation originale dont nous connaissons tous Les auteurs.Leur oeuvre collective est comme l’Art Contemporain: un miracle d’absurdite et de laideur!
    Mais notre dictateur en chef n’a pas tort: le 93 ressemble a la Californie ou plutot, la Californie ressemble au 93: Lost Angeles par exemple!

  20. Il est bien d’insister effectivement sur la disparition prochaine des islamo-gauchards non musulmans. Pour ce mandat et certainement pour le prochain, les Corbière, Coquerel, Autain, etc, resteront députés mais après hop ! Il faudra qu’ils se tirent à moins d’une conversion? LFI connaît des beaux jours mais qu’ils ne dureront pas ad vitam aeternam !

  21. Avant j’allais en vacances à djerba ou à Marrakech maintenant je loue au formule1 de saint Denis c’est moins cher et j’économise le kérosène de l’avion, c’est plus écologique.