Qui sont donc les stadiers qui volaient les billets des supporters pour les revendre ?

https://www.fdesouche.com/2022/06/02/le-temoignage-horrifie-du-combattant-ufc-paddy-pimblett-present-au-stade-de-france-des-groupes-de-30-personnes-qui-courraient-partout-armes-de-couteaux-machettes-barres-de-fer-au-moins-dan/

 579 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Priorité à la racaille pour ce boulot. Ils vous fouillent avec sérieux et laissent passer leurs potes.

  2. Il semblerait que certains stadiers aient été recrutés parmi la racaille, ce qui a compliqué un peu plus l’entrée des spectateurs.
    Voler son ticket à un Anglais qui ne comprend pas bien ce qui se passe, puis le donner à un complice pour le revendre.
    Elle est pas belle la combine ?
    Comportement typique du tiers monde, jamais un stadier français n’aurait agi de la sorte.

    Déchéance, ça va aller jusqu’où ?

    • C’est un ancien stadier fds, maintenant juriste, qui a révélé le lendemain, sur RTL , en disant que le gouvernement avait donné l’ordre d’aller recruter dans les cités au lieu de les laisser dans le bas des immeubles ..
      Juste que stadier demande une formation sérieuse, c’est ce qu’a dit cet homme !

  3. oui notre pays est en passe d’être conquis, macron a considérablement accéléré l’islamisation.
    Malgré tout le courage de Zemmour il faut désormais comprendre que la voie politique normale ne peut pas stopper le mouvement.
    le constat est dramatique.

  4. c’est bien pour ça qu’ils sont si heureux chez nous, chez eux ils seraient déjà mis « hors service » : ils en profitent, ne risquent, rien car il y a toujours des abrutis, des collabos, qui seront là pour les défendre et les victimiser : la preuve le dernier rapport mensonger et indécent de l’institut montaigne qui reprend tous les poncifs éculés depuis 40 ans : du terra nova puissance 10 co-écrit par un des leurs, il fallait s’y attendre

  5. Des Français à carte d’identité en plastique de la Ripoublique dite française ?

Les commentaires sont fermés.