L’UE veut interdire le plomb, indispensable pour rénover les vitraux de notre patrimoine religieux !

Les maîtres verriers Philippe Riffaud et Françoise Théallier, à la tête de l’atelier du vitrail Saint-Joseph à Ruffec, sont très inquiets pour leur avenir. Photo archive Quentin Petit

Les artisans du vitrail inquiets face au risque d’interdiction du plomb

Par Céline AUCHER –  publié dans « la Charente libre », le 2 juin 2022.
L’Union européenne envisage de classer le plomb, toxique pour la reproduction, dans la liste des produits interdits sauf exception. Les maîtres verriers charentais, basés à Tusson et Ruffec, tirent la sonnette d’alarme.

Dans l’atelier d’Anne Pinto et André Morteau à Tusson, les vieilles baguettes de plomb entassées dans un pot attendent d’être recyclées. « Rien ne se perd, on récupère le moindre fragment »,lance Anne Pinto, qui fait partie des signataires de la pétition lancée par la chambre syndicale des maîtres-verriers contre l’interdiction du plomb envisagée par l’Union européenne. Un sujet qui agite les artisans vitraillistes un peu partout en France, alors que l’Agence européenne des produits chimiques a ouvert une consultation publique pour classer ce métal, toxique pour la reproduction, dans la liste des produits soumis à autorisation, c’est-à-dire interdits sauf exception.

« Avec de grosses inquiétudes sur notre avenir : ça peut signifier la disparition pure et simple de notre atelier d’ici cinq ans ! », s’alarme Philippe Riffaud, à la tête de l’atelier du vitrail Saint-Joseph avec sa compagne Françoise Théallier à Ruffec. L’un des trois principaux ateliers de maîtres verriers en Charente qui vient de restaurer notamment les vitraux de l’église ruffécoise Saint-André. « Interdire le plomb serait aberrant : comment ferait-on pour conserver notre patrimoine culturel et nos savoir-faire ? »

Le plomb est un matériau à la fois souple et résistant : on n’a rien trouvé d’équivalent pour sertir les verres avec précision.

C’est la question qui taraude ces professionnels alors qu’aucun produit de substitution n’existe aujourd’hui. « Le plomb est un matériau à la fois souple et résistant : on n’a rien trouvé d’équivalent pour sertir les verres avec précision, montre Coline Fabre, dont l’atelier de Tusson est spécialisé dans la création de vitraux contemporains. Ces baguettes de 2 mètres se découpent très facilement à froid, au ciseau. Si on peut éventuellement se passer du plomb pour la création de vitraux de tout petit format, ce n’est pas le cas pour l’essentiel de nos travaux. »

Des précautions face à la toxicité

« C’est le seul métal qui ne s’altère pas et peut traverser le siècle : on voit des plombs médiévaux encore impeccables, c’est bluffant », ajoute sa collègue Anne Pinto, dont l’atelier emploie deux salariées et travaille essentiellement sur le nettoyage et la restauration de vitraux anciens. L’un des trois en France chargés d’entretenir depuis une bonne dizaine d’années les vitraux de la cathédrale de Chartres datant du XIIIe siècle. « Un chantier énorme avec des verrières de près de 50 m² », détaille André Morteau, alors que l’atelier de Tusson assure aussi l’entretien des vitraux des 91 églises de la ville de Paris. Autant d’exemples qui incitent Anne Pinto à un optimisme prudent. « Ce serait inimaginable de ne plus pouvoir réhabiliter notre patrimoine. J’ai bon espoir que notre profession soit classée dans les exceptions et non soumise à l’interdiction du plomb. »

À Tusson, Coline Fabre s’inspire notamment des graffitis médiévaux pour créer des vitraux très contemporains dans de nombreuses églises romanes de la région.
À Tusson, Coline Fabre s’inspire notamment des graffitis médiévaux pour créer des vitraux très contemporains dans de nombreuses églises romanes de la région.

Photo Quentin Petit

La toxicité du plomb, ces professionnels la connaissent bien. « On prend des précautions : des hottes aspirantes fonctionnent dès qu’on soude, on porte des gants et masques spéciaux, une combinaison même », rappelle Philippe Riffaud, qui fait contrôler tous les ans la quantité de plomb dans son sang. Ça fait trente ans que je travaille le plomb et je n’en ai pas plus que vous car je fais justement très attention. » « On est très loin des risques de saturnisme, reprend Anne Pinto. Si le plomb est toxique, pouvant causer des fausses couches et des problèmes de reproduction, le glyphosate fait beaucoup plus de ravages et est répandu dans toute la population. ça pose question ! »

Peut-être parce que le secteur, qui ne serait malgré tout pas le seul impacté par l’interdiction du plomb, pèse peu en nombre : quelque 1200 créateurs et restaurateurs de vitraux sont comptabilisés en France par la chambre syndicale du vitrail. « Pas sûr qu’on fasse le poids en Europe, alors que la France abrite la plus grande surface de vitraux au monde, glisse Philippe Riffaud, pas très confiant dans l’obtention d’une dérogation.

Une épée de Damoclès qui le paralyse dès aujourd’hui. « Est-ce qu’on continue par exemple d’investir dans notre atelier ? Un four coûte très cher par exemple. Des questions très concrètes se posent dès maintenant. Sans compter les jeunes aujourd’hui en CAP vitrail : que deviendront-ils ? »

 

Note de Christine Tasin

Outre le scandale absolu de faire disparaître ce qui permet de conserver des trésors de l’humanité, et notamment ceux de  nos ancêtres, j’ai envie de hurler en lisant que cette immonde saloperie se ferait pour « préserver la reproduction ». Ils n’ont pas honte ! Non seulement les maîtres vitriers évoquent à juste titre le Glyphosate, mais quid des OGM qui, interdits de culture, entrent chez nous comme dans un moulin, contaminent nos bêtes et donc nos enfants ? Mais quid du vaxxin qui, parmi les effets secondaires multiples, crée de gros problèmes de fertilité ???

Relire l’article de  Jean-Paul Saint-Marc

https://resistancerepublicaine.com/2022/06/02/monstruosite-ecolo-de-lue-on-importe-du-colza-transgenique-et-de-lhuile-usagee-chinoise/#comment-624635

Et le commentaire posté par Christian

J’ai été routier international. J’allais à Rotterdam charger de l’huile de palme 100% OGM écrit en toute lettre sur la CMR et le bon de livraison direction la France dans des laiteries industrielles pour notre bouffe pas indiqué sur les emballages puisque matière première.Et ça passe les frontiéres par centaines de tonnes .Mais c’est pour notre bien non😁 😒 je pourrais vous en raconter bien d’autre sur la bouffe en France.Sur le jus d’orange par exemple mais il vaut mieux pas 🤮

 898 total views,  2 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. Une fois les cathédrales et églises privées de vitraux ce sera plus simple poue en faire des mosquées.

  2. Bonjour, j’en rajoute une couche. Cela va impliquer encore la perte de centaines d’emplois Voir plus. La disparition de disciplines de tir Historique pour des centaines de licenciés.la disparition de ils vont invmétiers d’arts en armurerie ancienne ils vont inviter quoi encore comme Conneries

  3. Ils ont trouvé un nouveau moyen de s’attaquer à notre culture et à nos arts ancestraux.
    La gauchiasserie en marche, dans toute son hypocrisie.

  4. J’ai même entendu dire qu’ils comptaient l’interdire pour la fabrication…..du cristal !!! Or sans plomb, plus de cristal ! Mais allez expliquer cela à des crétins bruxellois qui ne connaissent RIEN à RIEN.

  5. C’est vrai que tout le temps qu’on aura perdu à attendre (quoi ??), les services de gendarmerie/police auront eu largement le temps pour désarmer les Français, « tir sportif, chasse », si tout ces gens sont désarmés alors ce sera la porte ouverte à l’abattage du peuple français sans défense par qui vous savez…

  6. Bonsoir décidement l’Europe n’arrête pas de foutre le Bordel. Nous les tireurs d’armes anciennes, le plomb est notre produit INDISPENSABLE. Plus de plomb , plus de tireurs sportifs ! jusqu’ou vont-ils aller ?

  7. Avec l’UE la France n’est plus la France. Avec l’UE la France n’est plus Chrétienne. BON ! Alors qu’est-ce qu’on attend pour faire le ménage en tout et pour tout ? Hé les citoyens, vous vous bougez un peu le cul ? Vous attendez ques « les autres » fassent le travail à votre place ?… mais « les autres » c’est vous, c’est nous !!! Et nous ce n’est pas moi tout seul ou avec mon voisin que je vais arriver à faire ce ménage. BOU-GEZ-VOUS !!!!!

  8. Tout est lié !
    On déconstruit un ou des pays, on détruit donc leurs histoires et en parallèle, on fait venir les remplaçants chouchoutés.
    Pourquoi les gens n’ouvrent-ils pas leurs yeux et surtout leurs esprits ?

  9. Vivement l’abattage de l’union Soviétique Européïste, paravent de al dcitarure ud Grand Kapital international pour qui ils servent de démolisseurs.

  10. Ils veulent interdire tout et n’importe quoi cette ue de merde ! Pour le plomb, ils ont sûrement peur de s’en prendre dans la gueule…

    • Non, ils n’ont même pas peur de prendre du plomb dans la gueule, et la preuve, ils sont en train de nous cadenasser et quand nous ne pourrons plus bouger il sera trop tard pour réagir !

  11. Encore un coup de boutoir de ces potentats arrogants qui siègent à Bruxelles et qui sous un prétexte sanitaire poursuivent l’objectif de démolir tout ce qui est lié au christianisme. Ce dernier dérange encore et toujours les adeptes du mondialisme qui prônent une société athée, matérialiste et sans Dieu (celui des chrétiens).

  12. (Partie 3)

    (Si quelqu’un a remarqué une chose similaire… qu’ils en parlent!)

    Pour les intéressés, il y a une COURTE (et récente) vidéo sur le sujet : https://odysee.com/@ExcaliburTraduction:4/Geoingineering-First-Ever-High-Altitude-Atmospharic-Testing-ExcaMotous:d
    Titre : « On nous empoisonne par le ciel ! »

    La vidéo dure à peine 13 MINUTES, mais pour ma part, je n’arrive pas à la voir : pas assez de réseau pour la charger, ou qu’importe ce qu’est le problème…
    (Mais je suis sûre qu’il y a des choses intéressantes qui y sont expliquées!)

  13. (Partie 2)

    J’ai pu remarquer une chose : pendant cette « courte » période sans chemtrails, je n’avais plus du tout de TREMBLEMENTS.

    Je m’explique : depuis mes années de lycée, j’ai des tremblements « à la nuque » – du haut de la tête à la gorge, en passant par la mâchoire… tremblements qui s’intensifient avec la fatigue, et qui peuvent même se répandre sur le reste du corps (de haut en bas)…

    Jusqu’à peu, je croyais honnêtement que mes tremblements venaient d’un abus excessifs de SUCRE durant ma jeunesse…
    …or, quand les chemtrails ont disparu du ciel, je n’avais PLUS AUCUN tremblement durant toute la période « sans chemtrails ».
    …Mais je n’ai fait le lien avec les chemtrails que le jour de leur retour dans le ciel : le jour où ils sont réapparus – ces fameux chemtrails -, étrange coïncidence! …mes tremblements sont revenus également (quelques heures plus tard!)!!
    (Jusque là, je n’avais vraiment JAMAIS fait le lien avec les chemtrails…! Mais là… c’est une bien trop étrange coïncidence…)

    • Purée de pois, encore ces conneries de « chemtrails » ?! Allez, c’est reparti pour l’explication : les « chemtrails » n’ont absolument RIEN de chimique, ces traînées sont tout bêtement des cristaux de glace qui se forment à plus de 10.000 mètres (où il fait -20°) à la sortie des réacteurs des avions. En effet, toute combustion d’hydrocarbure produit de la VAPEUR d’eau. Dans hydrocarbure il y a hydro… c’est à dire EAU. Vous pouvez créer des « chemtrails » dans votre cuisine : poser une casserole en inox remplie d’eau FROIDE sur votre gazinière et allumez le gaz dessous : la combustion du gaz produit de la vapeur d’eau que vous allez voir se condenser (puis s’évaporer) sur les parois extérieures de la casserole. Si la température de votre cuisine était de -20, et votre gazinière en mouvement, il se formerait une traînée de givre = un « chemtrail ».

      • Laurent P, les gens aussi sûrs que vous sont dangereux. Que vous vous fassiez empoisonner tout seul, aucun problème mais vous devriez au moins avoir le doute pour protéger les vôtres !

  14. (Partie 1)

    … »Quid des chemtrails? », ai-je envie de dire…

    Je pense que tous ceux qui ont levé les yeux au ciel au début de l’intervention russe en Ukraine s’en sont rendus compte : étrangement, pendant un bon bout de temps… il n’y avait plus de chemtrails dans le ciel.
    (Pour ma part, ça faisait des années – des années! – que je n’avais plus vu de ciel si bleu et si clair…!)

    Malheureusement, ça n’a pas duré longtemps : les chemtrails sont de retour, et ils sont de retour EN FORCE.

    • Merci Emilie pour ce témoignage. Je ne crois pas aux chemtrails en France j’en ai discuté avec pas mal de scientifiques aux yeux ouverts de mes amis qui sont tous d’accord pour dire que, chez nous, pas de souci. C’est différent aux USA où Gates fait des expériences pour changer le climat…

      • Christine bonjour. Il m’est arrivé d’en voir en France, pas beaucoup et il y a longtemps.

    • Il n’y avait plus de « chemtrails » (qui ne sont QUE des traînées de condensation = du givre en suspension dans l’air) parce qu’il n’y avait plus d’avions civils ni en direction ni en provenance d’Ukraine à cause de la guerre, c’est tout…

      • Laurent P, tu devrais regarder et écouter la vidéo avant de te manifester à nouveau. Ils parlent justement du givre, comment et pourquoi il se forme. Ensuite tu t’excuseras d’avoir dit des conneries !

    • Bonsoir Emilie.
      Cessez de vous torturer l’esprit avec ces chemtrails pour y voir de l’épandage génocidaire. Il n’en est rien de cela.
      Pour appuyer le commentaire de Laurent P, ce phénomène n’est qu’une réaction physique de chaud à froid au sortir des moteurs à haute altitude.C’est de la condensation d’eau et rien d’autre.
      Cela existe depuis 80 ans. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les bombardiers alliés, ( US et GB), durant leurs raids sur l’Allemagne, volaient à haute altitude et laissaient à cette époque, ces trainées de condensation d’eau.
      Aujourd’hui, le phénomène est identique. Nous en voyons plus car le trafic aérien y est dense. Gardez les pieds sur terre mais aussi avec votre capacité intellectuelle pour ne pas tomber dans ces rumeurs.
      De même avec les nuages de sable venant du Sahara; c’est un phénomène naturel commun pour ne pas abonder dans des conclusions complotistes d’épandages toxiques liés à la guerre en Ukraine comme j’en ai entendues.
      Et pour le sujet, je suis curieux de savoir ce qu’il sera décidé pour la reconstruction de Notre-Dâme souhaitée à l’identique.

  15. Quand je pense à toutes ces églises, toutes ces cathédrales et basiliques, chapelles, toutes adornées de vitraux plus magnifiques les uns que les autres, je suis en colère de voir l’UE se mêler de choses qui ne la regardent pas. Vous allez voir qu’on finira par remplacer ces chefs-d’œuvre par des fenêtres PVC double vitrage. C’est dans la tête de ces dirigeants de l’UE qu’il faudrait mettre du plomb!

Les commentaires sont fermés.