Qui est derrière « l’apparition-surprise » de Zelensky à Cannes ?

La 75e édition du Festival de Cannes, qui va connaître sa clôture ce samedi, aura été surtout marquée par son ouverture.

Que l’on se rappelle l’apparition, qualifiée de « surprise », sur l’écran du Grand Auditorium Louis Lumière de Cannes, du président ukrainien Zelensky, en T-shirt de commandant d’armée en guerre (si, si, ça existe…)

C’était trop flagrant pour être cru. Toutes les stars, tous les invités ainsi que les membres du jury avaient pris place dans la salle en chuchotant entre eux et en attendant que Vincent Dindon proclame l’ouverture officielle de la compétition, quand ne voilà-t-il pas que, tout d’un coup, Zelensky apparaît sur le grand écran de la salle.

L’assistance, nullement surprise, se lève et applaudit.

Zelensky salue la main sur le cœur et prend aussitôt la parole, sans que personne le lui demande. Il parle en polonais et, ô surprise, l’interprétariat est assuré. Quelle agréable surprise !

Tout avait été programmé à l’avance. Tout avait été prévu.

Beaucoup de médias français ont, pourtant, essayé de faire accréditer cette farce de surprise.

Voici quelques titres de journaux qui jouissent de toute la confiance des Français

  • Huffingpost : « Festival de Cannes : « Volodymyr Zelensky s’invite à la cérémonie d’ouverture ».
  • La Croix : « Cannes 2022 : soudain, Volodymyr Zelensky… »
  • 20 Minutes : « Festival de Cannes : Et soudain Volodymyr Zelensky est apparu sur les écrans ».
  • BFMTV : « Festival de Cannes : apparition surprise de Volodymyr Zelensky ».
  • Le Figaro : « Festival de Cannes : discours-surprise du président Zelensky pour mobiliser le monde du cinéma ».

Il y aurait eu, alors, non pas une, mais deux surprises : l’apparition et le discours de Zelensky…

D’autres médias français, ainsi que des belges, des suisses et autres, s’inclinent respectueusement devant le génie de ce héros ukrainien qui apparaît là où on ne l’attend pas.

Mais d’autres journaux français, bien que notoirement lèche-Zelensky, ont flairé la supercherie et n’ont pas voulu se mouiller.

Alors que « Le Monde », méfiant, se contente d’annoncer, sans nul enthousiasme, que « la première soirée de la 75e édition a été marquée par une intervention du président ukrainien Zelensky », le journal « Libération » n’hésite pas à révéler que le « Le secret (de cette apparition-surprise) avait été soigneusement gardé ».

L’apparition de Zelensky à Cannes ne pouvait pas être une surprise.

Mais, alors, pourquoi a-t-on voulu en faire une ?

Qui est derrière l’initiative de cette « surprise » ?

Combien Zelensky a-t-il été payé pour apparaître à l’ouverture de ce festival ?

Qui l’a payé ?

Zelensky a parlé pendant une douzaine de minutes pour s’attaquer au « dictateur » russe Poutine.

(Il ne pouvait pas parler plus longtemps, vu les contraintes du programme et de l’engagement des organisateurs vis-à-vis des chaînes de télévision, preuve encore que tout avait été prévu).

Qui avait intérêt à ce que Zelensky « descende » Poutine devant les 4000 journalistes du monde entier qui couvrent ce festival ?

On n’aura aucune réponse à cette question.

Cette apparition-surprise a certainement déjà été classée « Secret-Défense », autant à Washington qu’à l’Élysée, et on ne pourra rien savoir avant la déclassification de ce dossier dans 50 ans…

Il est certain que l’apparition de Zelensky à Cannes a été, comme toute opération délicate antirusse, programmée et étudiée entre plusieurs pays de l’Otan, la France et les États-Unis entre autres, et que tous ont approuvé et répondu : « Yes, we Cannes ».

On attendait, depuis l’ouverture du festival, des précisions de son président, Vincent Lindon, sur cette fameuse apparition-surprise du chef de guerre ukrainien.

Il n’y a rien eu.

Ce n’est point une surprise.

Vincent Lindon n’y peut rien si les Français ont toujours été des dindons de la farce…

Ce n’est point, non plus, une surprise.

 

Messin’Issa

 959 total views,  2 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. ces nazes ne méritent pas qu’on regarde leur connerie à la télé ; ils font tout pour finir de me dégouter de regarder leurs navets

  2. Le festival de Cannes fut, au cinéma, ce qu’était le guide Michelin à la gastronomie, au fil du temps il est plus à lcomparer au « guide du routard » de la culture…

  3. Ils n’ont pas osé passer sa fameuse vidéo du piano ni sa danse en talons …
    Pourtant ça aurait plu.

  4. Les ukrainiens de l’Est russophiles ne le veulent pas, mais celui qui leur fait la guerre depuis qu’il est au pouvoir VEUT TOUT FAIRE POUR DÉFENDRE LE DONBASS
    Guerre en Ukraine : Kiev promet de «tout faire» pour défendre le Donbass, où l’offensive russe s’intensifie
    ◙ Le FIGARO-LIVE.fr : https://tinyurl.com/892pj9nb
    → Les forces russes ont annoncé avoir pris le contrôle de la localité-clé de Lyman, faisant craindre un encerclement des troupes ukrainiennes.
    Kiev s’est engagé a «tout faire» pour défendre le Donbass, où l’armée russe a intensifié son offensive, poussant les forces ukrainiennes à envisager un retrait stratégique sur certaines lignes de front dans cette région de l’est du pays afin d’éviter un encerclement.
    Les habitants du Donbass et d’autres régions de l’Est demandent la protections des russes, veulent que leurs régions rejoignent la Russie et demande une naturalisation qui se fera très rapidement.

  5. En attendant les Russes avancent ..vont bientôt contrôler 44% du gaz Ukrainien et s’ils décident de continuer à l’ouest ce sera la totalité.. » source stratpol

    • Pas tout à fait d’accord !
      La réalité de l’Holodomor est enfumée par un somme de références à des individus en mélangeant les époques (Bandera n’a massacré sous l’occupation allemande même s’il se battait contre la main mise polonaise sur l’Ukraine dès le début des années 30).
      Certes l’Ukraine a été une construction artificielle des soviets… Le regroupement sous le qualificatif d’Ukraine de régions totalement différentes, l’est industriel (Donbass actuel) et le centre et l’ouest agricoles.
      Il n’en reste pas moins que l’Holodomor est un génocide d’une catégorie de personnes pour ce qu’elles étaient.
      Pour rappel.
      Tout d’abord le terme koulak désignait un gros propriétaire sous le Tsar, même si une réforme agraire était engagée.
      Lorsque le bolchéviques ont pris le pouvoir, ils ont demandé l’aide des paysans contre les armées blanches, leur promettant la terre en échange.
      Lénine a respecté sa promesse avec la NEP (Industrie nationalisée, terres réparties). Dès 1923, la Russie avait retrouvé la production agricole de 1913.
      L’industrie était bien plus à la traine.

      A suivre 2 affichages…

  6. Lézards tristes fellationistes de la doxa vos applaudissements vous reviendront tel un boomerang et c’est pour bientôt préparez vous à offrir votre cul ce dont vous êtes le plus capables

  7. tout a été savamment orchestré par l’US via ses valets de l’UE, la france en tête, c’est une évidence

  8. Ils ont applaudi ZELENSKY alors qu’il va bientôt se faire éliminer par les siens. Les Ukréniens ne veulent plus de cet assassin !!!

    • Même les officiers se rendent dégoûtés et il y a des projets d’élimination de Zelinsky.
      J’ai relayé ces infos hier ou avant hier.

  9. Devant la déroute de l’armée ukrainienne malgré l’aide militaire gigantesque des occidentaux et la réddition des ukronazis d’Azovstal, les américains continuent de négocier secrètement avec les Russes pour mettre un terme à juste titre aux souffrances des civils ukrainiens. Mais le drag queen qui sert de président à Kiev ne l’entend pas de cette oreille et s’obstine à faire sacrifier son peuple et son armée en entretenant le déni de sa débâcle militaire. Mais pourquoi les américains, officiellement ils ne sont pas en guerre contre la Russie. Le joueur de piano en bas résille et talons aiguilles n’est sans doute plus crédible à leurs yeux. Il reste cependant le « Churchill » des pays européens lgbtqwoke++. Notre dindon est l’un de ses plus fervents admirateurs.

    https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=ukraine-russes-et-americains-negocient-secretement

  10. Moi je me serais barré. Mééééé les zartistes……….

  11. Il reste que je suis étonné de la différence de traitement entre Zelensky et Zemmour. Ovation debout pour le protonazisme et insulte pour la nation française.

    • Ceux qui ont applaudi ne valent pas mieux que lui ! Et puis ils se comprennent la plupart sont des nuls qui nous gonflent avec des navets et qui se remplissent les poches avec notre pognon !

Les commentaires sont fermés.