Zemmour écrabouille ses concurrents dans la 4ème circonscription du Var !

Dégustez… C’est un nectar, il a réponse à tout ! Echec et mat

9 candidats ( rien que 3 écolos plus un Insoumis malgré l’accord Nupes, je me marre…) seuls 5 participaient au débat (leurs noms soulignés).

--Sereine Mauborgne Ensemble ! (Majorité présidentielle)

-Sabrina Ribeiro Teixeira Ecologistes

-Sabine Cristofani-Viglione La France Insoumise

-Marie-Christine Hamel Les Républicains

-Pascale Morel Divers extrême gauche

-Valérie Terrazzoni Ecologistes

-Chantal Sarrut Ecologistes

-Eric Zemmour Reconquête !

-Philippe Lottiaux Rassemblement National

 982 total views,  2 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Bravos à Éric
    C’était lui,qui devait-être le président de la France ?
    Ça viendra,plus vite,que prévu 👋🇫🇷

  2. On est loin de l’entente cordiale chez les concurrents. Que de candidats ayant la même couleur politique! Au deuxième tour l’hypocrite front républicain sera de retour.

  3. PARTIE 3 SUR 3
    Le candidat du RN n’est pas entré dans ce piège et a été plus concret concernant ses projets locaux. Bien entendu il a axé son action locale sur le pouvoir d’achat, consignes qu’il a évidemment reçue de Marine Le Pen. Puis il a parlé d’autres choses plus concrètes.
    Si j’étais un indécis, le discours de Lottiaux m’aurait incité à voter pour lui.
    Mais bon, ce ne sont pas des pacotilles comme celles-ci qui me feront changer d’idée sur l’ensemble de la politique que je souhaite, et dont seul Éric Zemmour la représente pleinement.

  4. PARTIE 2 SUR 3
    En effet, il a continué son discours en grande partie encore niveau nationale. Il n’a pas réussi l’étape de « redescendre » à une élection locale. Puis, il a relancé à plusieurs reprises le scandaleux refus de Marine Le Pen de réaliser le rassemblement des droites afin d’obtenir un groupe parlementaire significatif.
    Tout ceci n’avait plus sa place dans un débat strictement local. À ce niveau, on prend les choses comme elles sont même si on les regrette, et on entre dans le concret locale. Il ne l’a aucunement fait.
    L’histoire qu’il connaît personnellement les ministres et qu’il lui suffit de passer un coup de fil est vraiment arrivé comme cheveux dans la soupe.

  5. PARTIE 1 SUR 3
    J’avoue que je suis un peu de l’avis de Maxime. Éliminons tout de suite les trois candidates des parties macronistes, macronistes défroqués (LR) et stalinien pardon NUPES comme on dit depuis 10 jours. Du vide, du lèche-cul, des paroles et de l’hypocrisie. Nous ne considérerons que les seuls deux candidats qui méritent notre attention que sont Zemmour et Lottiaux (RN).
    Alors, oui bien sûr, je suis zemmourien à fond, jusqu’à la moelle des os, j’ai voté Zemmour et continuera aussi longtemps qu’il se présentera ou ses délégués, et militera aussi longtemps que nécessaire pour lui. Mais puisque l’article porte sur ce débat, je trouve que Zemmour n’a pas été convaincant.

    • Merci pour votre compte-rendu qui me paraît objectif. C’est dommage que Z s’en prenne autant au RN car il aura besoin de rassembler et donc d’amadouer les sympathisants RN pour l’emporter. Surtout qu’avec des candidats d’autres partis en face il avait largement l’opportunité de dénoncer leurs idées plutôt que le RN avec qui il a quand même de grandes convergences.

      Il réclame l’alliance avec eux mais les invective à chaque occasion comme s’il voulait détruire ce parti. L’élection présidentielle a bien montré que c’est impossible. Le mieux qu’il puisse espérer pour l’instant c’est de remporter quelques sièges ingagnables sans les voix du RN.

      Donc plutôt que de les attaquer, il serait plus intelligent et constructif de rassurer leurs électeurs en leur disant qu’il est prêt à travailler avec le RN à l’assemblée, où il représentera une tendance jusque là négligée mais certainement pas négligeable du camp patriote.

    • Je précise par rapport à mon commentaire de 11h44 que je n’ai pas regardé le débat et je réagis simplement à ce que j’ai pu en lire. J’ai remarqué que la base de Zemmour est souvent enthousiasmée par ses interventions magistrales, où il a un peu tendance à “éclater tout le monde”, mais que sa véhémence ne plaît pas du tout au reste de l’électorat, qui préfère les mensonges rassurants aux discours de vérité anxiogènes.

      Cela explique le succès du macronisme et aussi pourquoi nos idées peinent à l’emporter lors des élections, alors même que l’inquiétude face à l’immigration et ses conséquences désastreuses pour notre pays est partagée par une majorité.

      • « …mais que sa véhémence ne plaît pas du tout au reste de l’électorat, qui préfère les mensonges rassurants aux discours de vérité anxiogènes… ». Hélas, oui !
        Pas plus tard qu’il y a une heure, j’ai eu un appel téléphonique, pour un petit studio que je loue, de la part d’une association se présentant comme « accueillant les migrants ». Je l’ai informé que je n’ai pas le droit de louer à des illégaux. Pas de problème m’a-t-elle répondu, « il a été illégal pendant deux ans, nous nous en sommes occupés, et il est sur le point d’obtenir maintenant ses papiers ».
        Si elle était en face de moi, je crois que j’emploierai la méthode de l’islam que ce dernier a utilisé pour Samuel Paty.

  6. Les bonnes femmes sont inexistantes : concours de nunuches… La plus nulle, la Nupes !!! Le candidat RN, un peu au-dessus. Zemmour crève l’écran ! Mais c’est une élection locale : pas sûr que les « bas du front » se réveillent…

  7. Mouais.
    On a vu des débats aux présidentielles où il écrasait les concurrents … et il a fait 7%.

    • Officiellement ! Officieusement, entre-nous, nous savons bien qu’il y a eu FRAUDE !!!

  8. Le candidat RN entre la macronienne et la nupes: tout un programme!
    Eric Zemmour tient un discours riche de sens à contraster avec les paroles creuses et stéréotypées, bien politiquement correctes de ses concurrents: le programme de la macronienne: « dialoguer avec les Français » – que des paroles donc, avec ça on va aller loin…

  9. Bof… je suis loin d’être ébloui. Que veut-il dire quand il prétend appeler directement les ministres ? Il est dans leurs petits papiers ? Je n’ai pas trouvé qu’il « élevait » le débat.
    Non, vraiment, j’ai trouvé le candidat RN meilleur, plus convaincant et plus naturellement ancré dans la circonscription en question. Il est excellent aussi quand il explique aussi pourquoi il n’y a pas d’union possible pour ces élections.

    • Je suis d’accord sur votre premier argument sur « pouvoir appeler directement les ministres » où il dévoile un travers génant du à la fois à lafranchise et à l’orgueil, ça devrait pouvoir se guérir
      Pour le reste non le candidat RN ne me semble pas meilleur.

Les commentaires sont fermés.