Harari : le Covid est essentiel car il convainc les gens d’accepter la surveillance biométrique totale

La video du tweet est incorporée à ma video.

 

https://fr.unesco.org/courier/2020-3/yuval-noah-harari-chaque-crise-est-opportunite

https://resistancerepublicaine.com/2022/03/13/harari-le-serpent-de-klaus-schwab-pour-nous-faire-hara-kiri/

 935 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


27 Commentaires

  1. Ça crève les yeux et les oreilles pourtant.
    Il dit  » Nous » il s’associe à ces élites sataniques. Il en fait partie. Il est des leurs.
    Ces gens croient en Satan et luttent ainsi contre Dieu, même s’ils disent ne pas croire en Dieu.Ils savent très bien qu’il existe.

  2. Harari est, peut etre, le pire de l’humanità aujourd’hui! Je pense qu’il soit rien, et sono…. peut on parler de penser en parlant de lui?

  3. Christine exprime très bien les choses, j’ai eu le même
    sentiment d’ambiguité en écoutant ce Harari. Une chose qui
    est claire par contre, c’est que Harari considère comme acquis
    que Dieu n’existe pas (en tout cas dans son livre « Homo deus »;
    je l’ai même entendu qualifier la résurrection de Jésus de
    « fake news » dans je ne sais plus quelle conférence). Dès lors,
    il n’a guère de moyen conceptuel de distinguer le bien du mal;
    comme disait Dostoïevski, si Dieu n’existe pas, tout est permis.
    Et Harari est parfaitement rationnel et cohérent, compte tenu
    des prémisses qu’il a adoptées. Du coup, la question de savoir
    s’il est lanceur d’alerte ou acteur du mal perd sa pertinence,
    car sans absolus comme repères, il ne reste que l’opportunisme.

    • Très bonne remarque. C’est une grave erreur d’évacuer l’aspect spirituel et moral fondamental qui entoure ces questions. Ainsi, ceux qui disent vouloir réduire la population pour « sauver la planète » aux ressources limitées visent l’immortalité (et le disent, ex. Laurent Alexandre). Je suis chrétien et, selon mes convictions, la terre a eu un début et aura une fin (comme chacun d’entre nous). Il nous appartient de gérer l’entre deux. La finalité ultime ne nous appartient pas. Ouf!

  4. On se foutrait pas mal de ce que pense Harari s’il n’était pas un Davocrate (mot est de Renaud Camus). Il parle au présent : les humains sont maintenant des animaux hakables. L’âme, l’esprit, le libre arbitre c’est fini: it’s over. C’est bien ce contre quoi on nous a mis en garde: les puces, les produits injectés, la 5G etc. Eh bien, ça y est, on y est: nous sommes des animaux (ça c’est déjà pas mal) et “hakables” par dessus le marché, comme n’importe quelle machine, n’importe quel ordinateur… Il ne dit pas s’il est content ou inquiet, il dit que ça y est. Il est vrai que quand on voit le comportement de la majorité qui se masque, se laisse injecter et revote Macron, Harari n’a pas tort. Nous parlons de moutons, il parle d’animaux hakables… Je dirais même que les gens sont hakables par le smarfon.

    • Aux yeux de la plupart des politiques, nous ne sommes que du bétail. Mélenchon, par exemple, veut nous créoliser, c’est à dire nous traiter comme des animaux sur lesquels il essaierait des mélanges de races. Il ressemble beaucoup à Hitler qui lui au contraire était pour la race pure et n’hésitait pas à supprimer les indésirables. Mais le fond est le même. Du bétail à manipuler !

  5. Harari est hors sol, s’il est lanceur d’alerte, c’est involontairement. Un pur intellectuel voué entièrement à ses recherches et pour qui la morale ou le bien commun n’existent pas, observant les humains comme il observerait des cristaux au microscope. Comme Attali qui admettait dans sa fameuse et ancienne intervention télévisée, que ce monde techno-sanitaire serait (au conditionnel à l’époque; mais le type, on le sait est l’as de la prophétie autoréalisatrice,) la « forme la plus aboutie de la dictature »… Et au lieu de trouver cela scandaleux, monstrueux ou inhumain, il trouvait cela « fascinant ». Harari est du même tonneau. Ces gens sont nuisibles, d’autant plus qu’ils ne pensent pas faire le mal. Tout comme le véritable pervers narcissique ne cherche pas à bousiller la vie des personnes qu’il a choisies comme proies par cruauté gratuite, mais simplement parce que c’est sa nature. En réalité des gens comme Harari ou Attali ressemblent à ces tueurs en série auxquels il manque la notion de bien ou de mal. Une psychopathologie différente de celle d’un Edmund Kemper, mais une psychopathologie tout de même.

  6. Penser que l’Homme puisse devenir Dieu est bien une forme paroxystique d’hubris.
    Il est pourtant évident qu’il existe un Principe organisateur « intelligent » dans l’Univers qui transcende l’Homme – même si certains se rêvent comme étant à son « image » . N’est-ce pas là le thème central de « l’Ile Mystérieuse » de Jules Verne?
    Pour ce qui est du « polémiste » en question, il me paraît, à mon humble avis, pour autant que l’on puisse percer les secrets de l’âme humaine, comme adhérent au trans-humanisme et donc au covidisme…

    • Ma foi, Karl l’existence d’un principe organisateur intelligent est une question de foi, pas d’évidence. A chacun de croire ou pas. Par ailleurs cela ne change rien à Harari c’est juste une discussion parallèle.

        • Désolée Philippe mais je ne suis pas en demande ni en recherche sur cette question qui ne m’intéresse pas pour le moment et la vie passe trop vite, j’ai trop de choses belles et passionnantes à lire pour que je passe du temps là-dessus.

          • Merci de votre réponse. C’est la discussion débutée par Karl der hammer qui a suscité mon mot. Je ne suis pas Philippe Guillemant. Je suis agnostique quant à moi et n’essaie d’introduire du divin « en contrebande » comme certains créationnistes malhonnnêtes. Je m’intéresse juste à ces perspectives ouvertes par la physique moderne qui renvoient les termes croyant/agnostique/athée au rang de myopie médiévale.

          • Bonjour,

            Oui, mais un grand savant comme l’abbé Lemaitre, découvreur du Big Bang, refusait tout rapprochement de ce type.

            Il aurait pu pourtant : le Big Bang ressemble plus au récit de la Genèse qu’à l’univers éternel d’Aristote.

            Mais il s’y refusait absolument …

        • Connaissez-vous celle-ci de Pascal (en vieux français): « En prenant croix que Dieu est, s’il est, nous gagnons tout, s’il n’est pas, nous ne perdons rien. Gageons donc qu’Il est, sans hésiter! »

      • Ah, pardonnez-moi Christine, de persister: je ne me réfère pas à la foi. Personnellement, je n’ai pas la « foi » et pourtant je ne pense pas que le mystère de l’Univers se résume à la simple volonté humaine. Il ne s’agit pas de croyance, mais de raisonnement, et donc, in fine, d’évidence.
        Les grands savants, pour ne citer qu’Einstein, partagent, me semble-t-il, ce point de vue que l’on appelle en anglais « intelligent design » (équivalent en français, au Grand Horloger ou Architecte)

  7. Le COVID a surtout été fabriqué en laboratoire et disséminé au sein des populations pour enrichir les labos, les gouvernements et les corps médicaux, et accessoirement éliminer les plus fragiles, sources de dépenses au regard de la haute humanité qui anime nos élites. Ce genre d’individu auquel il est fait référence est le genre de déchet intellectuel et nazifiant dont il conviendrait de se débarrasser au plus vite pour que l’humanité puisse vivre en paix. À la prochaine révolution, il ne faudra oublier personne, du premier au dernier, car une seule pomme peut pourrir un panier.

  8. pour répondre a sa question : des lanceurs d’alerte qui propagent ces idées ci ne sont pas invités sur les plateaux ou en radio , de ce fait il propage ces idées car elles arriveront de façon inéluctable ,ca fait de lui son porte parole.

  9. ce psychopathe hallucinant est la version 21ème siècle des théories fumeuses hitlériennes (camps de concentration) et staliniennes qui ont mené à la mort de millions d’individus : attention danger

  10. Le covid, les sanctions contre les russes, l’inflation énergétique etc sont des armes contre la population.
    Quand les ressources ne suffisent pas pour tout le monde alors des catégories (des non vaccinés par exemple) de population sont sacrifiés.
    Cette guerre contre la population est mondiale.

  11. Haaaa ! Enfin ! J’attendais que cela sorte ! Ici ! Je parlais de cette vidéo à peu près à tout le monde et à n’importe qui. Ce type est TERRIFIANT !

    • Paco, entièrement d’accord avec toi. Que l’on croie en Dieu ou non est une chose, mais l’homme n’est jamais aussi dangereux que lorsqu’il se prend pour Dieu et prétend se substituer à Lui. Pour ma part, contrairement aux interrogations exprimées par Christine, je n’ai aucun doute sur la camp auquel appartient Harari, principal collaborateur de Klaus Schwab. Ces gens sont des fous dangereux. Leur philosophie est celle de la mort de l’âme, du corps et de l’esprit.

      • Je comprends ce qu’exprime Christine, mais le ton de cet individu, à mon sens ne prète pas à confusion. Ils est affirmatif, péremptoire et affirmatif. Mais harira bien qui rira le dernier

2 Rétroliens / Pings

  1. Harari : le Covid est essentiel car il convainc les gens d’accepter la surveillance biométrique totale | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. L’homme, un algorithme déséquilibré ? – Résistance Républicaine