Alerte : une vague de migrants annoncée en Europe à cause de la crise économique mondiale

 

La crise économique mondiale va déclencher une vague de migrants en Europe : avertissement du spécialiste Nicola De Felice,  contre-amiral italien (er) déjà croisé sur Résistance républicaine.

 » Avec la guerre en Ukraine, nous risquons un tsunami de débarquements dû à la crise économique dans les pays d’origine des flux migratoires  » : c’est Nicola De Felice qui lance l’alerte.

« Attendons-nous à un été chaud et avec ce ministre de l’Intérieur, préparons-nous au pire, en espérant que le beau temps arrive le plus tard possible », prévient l’expert en sécurité nationale, avec qui nous avons fait le point sur les effets à long terme de la crise ukrainienne.

De Felice, expert des flux migratoires clandestins en Méditerranée et ennemi juré des navires des ONG, explique que « la faim et les coupures de courant déclenchent une crise économique sans précédent dans les pays d’origine des flux migratoires ».

« Les turbulences déclenchées par la hausse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie s’emparent de l’Égypte, du Bangladesh et de la Tunisie, qui figurent en tête de liste des débarquements en Italie avec 10 000 migrants clandestins en 2022, soit trois fois plus qu’à la même période en 2020.

Cela risque de se transformer en un tsunami apocalyptique de débarquements, grâce aussi à la présence attrayante de navires d’ONG allemandes, norvégiennes et espagnoles [et françaises comme SOS Méditerranée !] près des côtes libyennes. L’Égypte compte 104 millions d’habitants, tandis que le Bangladesh, la nation la plus densément peuplée du monde, en compte 166 millions. La hausse des taux d’intérêt aux États-Unis augmente le coût des services et la dette publique de ces pays, qui sont endettés à hauteur de plusieurs milliards de dollars pour lutter contre le Covid ».

« La crise alimentaire et énergétique due à la dure réalité de la guerre en Ukraine semble devoir durer des mois et ce cocktail de risques a déjà poussé le Sri Lanka à la cessation de paiement, tandis que d’autres économies émergentes sont sur le point de suivre. D’autres problèmes se profilent, comme la nouvelle épidémie de Covid qui bloque les ports chinois, l’Europe et les États-Unis étant effrayés par une possible récession.

[Ajout de J.F.]:

 

Pour le FMI, la guerre en Ukraine est comme « une vague sismique qui a un impact sur l’économie mondiale » et la Banque mondiale a réduit ses prévisions de croissance mondiale en annonçant la création d’un plan de relance de 170 milliards de dollars pour les pays touchés par la crise.

« Le Sri Lanka a dévalué sa monnaie de 40 % et suspendu le paiement de sa dette extérieure, décidant d’utiliser ce qui reste de ses réserves pour couvrir les importations de nourriture et d’énergie plutôt que de payer les investisseurs. La Turquie, l’Égypte, la Tunisie, l’Éthiopie, le Pakistan et le Bangladesh sont en tête de la liste des marchés émergents exposés à un effondrement financier en raison de la guerre. Les gouvernements de ces pays ont augmenté leurs prêts pour amortir l’impact de la pandémie et de la guerre. Aujourd’hui, la dette est détenue par des banques prêtes à spéculer sur le risque et à retirer des prêts alors que leurs économies ralentissent et que la valeur des obligations d’État s’effondre. »

« La hausse des coûts d’emprunt risque de devenir plus pressante à mesure que la Fed, pour lutter contre l’inflation intérieure, augmente les taux d’intérêt sur les bons du Trésor américain, des obligations d’État qui sont considérées comme des valeurs refuges pour de nombreux États en développement. Les banques centrales d’Égypte et de Tunisie relèvent leurs taux pour tenter de contrôler les prix, mais il faut se rappeler qu’il y a tout juste dix ans, la hausse des prix des denrées alimentaires a contribué au printemps arabe et aux changements de régime. »

« Ceci est inévitable. Au Bangladesh, le gouvernement coupe l’électricité aux ménages et à l’industrie parce qu’il ne peut plus acheter de charbon et de gaz. Le gouvernement tunisien, à court d’argent, a augmenté quatre fois le prix du carburant l’année dernière et le tourisme a disparu. Les vendeurs de la médina plaisantent en disant que la marijuana est plus facile à acheter que la farine. En Égypte, le plus grand importateur de blé au monde, la disparition des approvisionnements russes et ukrainiens a frappé fort. La livre égyptienne s’est dépréciée de 17 % et le président El-Sisi a exhorté la population à se contenter de repas moins riches pour la rupture du jeûne du ramadan.

Voxnews

Economie, voir aussi : Les Echos

Vidéo :

Le 25 avril, vidéo d’un débarquement : les nouveaux envahisseurs, une vingtaine de jeunes hommes afro-islamiques, arrivent directement au port de Pantelleria: 

 990 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Tous les prétextes sont bons pour obliger Martin à subvenir aux besoins de Mohamed, pour construire des mosquées et détruire des églises.
    Ils espèrent que prochainement, ils pourront affirmer que l’islam était là avant nos ancêtres.
    Il y a tellement de naïfs en France, pourquoi se gêner ?
    Les ordures qui organisent notre mort devraient être passés au fil de l’épée, mais d’abord un bon procès, avec de vrais juges, leur foutre la honte, les remettre à leur place.
    Leur faire faire le tour de la ville, pieds nus, simplement vêtus d’une chemise de nuit, avec une pancarte au cou : « je suis un traitre, un salaud, j’ai vendu mes frères « .

  2. Les gens en France vivent sur un nuage bobo, il faut sauver tous ces migrants qui sont en difficulté en mer, c’est du délire alors que ce sont justement ces difficultés qui freinent l’immigration de masse et heureusement, les Français n’ont pas l’air de comprendre que de l’autre côté de la méditerranée ce sont des centaines de millions de gens affamés, primitifs et dangereux qui risquent d’arriver sur nous et sur notre minuscule pays, la France. En 1994 au CNAM de Paris, je suivais une visioconférence qui parlait déjà d’une immigration de masse en Europe, l’intervenant disait, il faudra essayer d’arrêter la mer avec ses bras, je réalisais alors qu’il ne s’agissait pas de pouvoir les arrêter de manière pacifique mais au contraire qu’il faudrait utiliser les grands moyens, c’est à dire les armes.

  3. Dépêchons-nous d’appliquer le principe de la préférence nationale et envoyons tous ces immigrationnistes vivre en Egypte, au Pakistan et surtout au Bangladesh pour qu’ils réalisent à quoi va ressembler l’Europe qu’il désirent tant.

  4. Tiens, je l’ai dit avant ce spécialiste. Ça va arriver à pleins paniers. J’ai même annoncé que devant cette déferlante inédite et destructrice,la Marine de guerre serait obligée de couler les bateaux ou alors nous succomberons sous le nombre. La guerre est inévitable. Peut-être la seule solution pour inverser la tendance. Ça va ressembler à une nuée de sauterelles. Il va falloir sulfater.

  5. Ben, nous aussi on est en plein dans une crise économique. On va pouvoir immigrer nous aussi. Vous avez voulu un macronescu, réjouissez-vous, vous l’avez. Vous avez voulu des pauvres migrants qui fuient la guerre, réjouissez vous, vous les avez aussi. Et quand vous serez agressés n’oubliez pas ce n’est qu’un sentiment d’insécurité, si, si, c’est ducon, pardon dupont moretti qui l’a dit. Réjouissez vous les cons qui avez voté pour un macronescu, vous aurez en prime, une guerre avec la Russie. Mééééé vous allez être sauvés grâce au vaccin qui n’en est pas un et qui vous sera injecté à vie tous les 3 mois. (Enfin sauvé c’est un grand mot, vous aurez à mon avis, plus de chance de voir la vierge que d’être sauvé, mais ça ce n’est que mon avis personnel.)

  6. Ces ordures qui organisent tout ça méritent la corde.

  7. Nous devons aussi nous attendre en plus à la guerre civile car la vie deviendra trop difficile avec tant de migrants !!!

    • NEUTRE
      Vous avez tout à fait raison, pour l’instant les humanitaires et les je-m’en-foutistes sont indifférents à l’avenir, mais lorsque leur estomac criera famine ça va commencer à bouger, la révolution de 1789 a débuté comme ça
      Et tous les couillons qui votent pour ces traîtres de politiques les regarderont partir vers des cieux plus cléments, nous allons payer cher la stupidité de ces connards

1 Rétrolien / Ping

  1. Alerte : une vague de migrants annoncée en Europe à cause de la crise économique mondiale | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.