Brigitte future Premier ministre ?

Photo Brigitte Macron

Le point d’interrogation est sans doute superflu.

En effet, qu’est ce qui (ou qui) pourrait s’opposer à la nomination de la Première dame à Matignon ?

De Première dame, elle passerait à Première ministre. Parcours logique.

Qui pourrait s’opposer à une telle décision du roi Emmanuel II ?

Fort du soutien des quelque 18.768.000 Français qui lui ont accordé leurs voix, de l’allégeance qui lui a été exprimée par les musulmans, la caste artistique, les syndicats, les partis politiques, les footballeurs, les vaccinés, les masqués, les covidés et même des éborgnés, Macron, qui tient seul et sans rival le gouvernail de la France, peut se permettre un petit caprice : mettre sa chère épouse à Matignon.

Il prépare le terrain pour cette nomination depuis 2017 quand il a fait part de son souhait de voir une personnalité féminine à Matignon. Il l’a encore redit après son éclatante victoire le 24 avril.

Aujourd’hui, c’est une majorité de Français qui demande la concrétisation du souhait de leur président bien-aimé, bien-côté et bien-voté.

Selon un sondage Ifop pour le « Journal Du Dimanche », publié le 27 avril dernier, 74 % des Français souhaitent également voir une femme à Matignon.

Comment Macron peut-il le leur refuser ?

La France n’a jamais eu qu’une seule Première ministre. C’est Edith Cresson, nommée en 1991 par le président Mitterrand à qui, apparemment, elle rendait de grands « services »…

Cela fait 30 ans.

30 ans, c’est toute une génération qui n’a pas été éborgnée ou vaccinée par une Première ministre. On a tellement envie que ça arrive. On a marre de l’être par les seuls Edouard Philippe et Jean Castex.

Macron serait donc à la recherche de la perle rare qui devrait diriger le gouvernement.

Trois noms sont avancés : Nathalie Kosciusko-Morizet, ancien ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement sous Sarkozy, aujourd’hui employée dans une société privée de New York, Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne et Elisabeth Borne, actuel ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

D’autres noms sont évoqués.

Toutes se valent et ont toutes de hautes compétences, mais le problème est qu’aucune d’elles n’est l’épouse du président.

Ce petit « chouia » qui leur manque fait qu’elles ne peuvent prétendre à ce poste.

Il faudrait donc une personne dotée de hautes qualités et qui soit en même temps l’épouse du président pour occuper Matignon. Et il n’y a que Brigitte qui remplit ces conditions.

Pourquoi être l’épouse du président ? Bah, pour concrétiser la cohabitation réclamée par les Français. On ne peut espérer meilleure cohabitation qu’entre des époux.

Mais c’est, en même temps, un stratagème qui permettra à Emmanuel de garder sa chère Brigitte à ses côtés, pour l’éternité.

Il sait que, vu la différence d’âge, Brigitte devrait, logiquement, partir la première. Sauf incident majeur imprévu, il va sans dire.

Emmanuel II a déjà été l’objet d’une tentative d’assassinat le 27 avril.

En visite à Cergy pour sa première sortie depuis sa réélection, il a été visé par un jet de tomates cerises alors qu’il discutait avec des habitants venus à sa rencontre. Le chef de l’État n’a toutefois pas été touché.

Le service de sécurité a brièvement écarté le président réélu, ouvrant un parapluie au-dessus de sa tête.

Cet évènement, aussi insignifiant qu’il paraît, a été pris très au sérieux par les services de renseignements français et retient toute l’attention des ministères de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Défense.

Les services de renseignements estiment, en effet, que le jet de tomates ne pouvait pas provenir des habitants de Cergy. Ils sont certains qu’il est l’œuvre d’une puissance étrangère. La Russie est pointée du doigt.

Un examen des fragments des tomates est en cours.

Bref, Emmanuel a failli perdre la vie dans cet attentat. Il sait cependant que même s’il meurt, il sera toujours vivant, puisqu’il est entré dans l’Histoire, comme tous les rois et les présidents qui se sont succédé en France.

Mais il ne tient pas à se séparer de Brigitte et voudrait la prendre avec lui dans l’Histoire.

Ceci est possible si Brigitte devient Première ministre. Les Premiers ministres ont aussi une entrée dans l’Histoire. L’Histoire a beaucoup d’entrées, dont des entrées de service. On peut même y entrer par effraction…

Macron fera donc tout pour que Brigitte l’accompagne. Ils ont été ensemble au lycée, chez les Rothschild et à l’Élysée… Ils ne peuvent plus se séparer.

C’est bien d’être accompagné dans l’Histoire. C’est si ennuyeux d’y entrer seul. C’est comme aller seul au restaurant. C’est très désagréable de se retrouver seul à une table. Manger en silence est un calvaire… Aucun plat n’a de goût s’il y n’a personne en face pour vous regarder savourer vos mets.

Matignon n’est qu’à une dizaine de minutes à pied de l’Élysée. Brigitte ne sera même pas obligée d’y aller. Elle fera du télétravail.

De toute façon, même si elle y va, elle reviendra coucher à l’Élysée (coucher dans son sens innocent de dormir).

Elle est trop vieille, dites-vous ? Détrompez-vous. Elle est de presque deux ans plus jeune que Mélenchon qui pense déjà avoir son log in à Matignon.

Elle n’a pas d’expérience ? Oh, que si. Certes, elle n’a jamais exercé d’activité politique ou gouvernementale, mais elle a appris beaucoup de choses au contact du président de la république qui se trouve être son époux.

On apprend beaucoup plus de choses dans un murmure sous la couette que dans un discours d’une heure, dans une page de Wikipédia ou dans un reportage de « France 2 ».

Macron est certain qu’il passera l’Éternité au Paradis d’Allah. Il aura une recommandation de la Grande mosquée de Paris. La Grande mosquée a également promis une recommandation pour Brigitte.

En échange, tout ce qui sera décidé à Matignon devra être validé par la Grande mosquée avant d’être mis en pratique.

Les Macrons sont d’accord.

Désolé, chers lecteurs, mais je dois m’arrêter de parler de Matignon, parce qu’il y a quelqu’un qui écoute derrière la porte.

Jean-Luc Mélenchon, bien sûr.

Messin’Issa

 1,077 total views,  1 views today

image_pdf

28 Commentaires

  1. Portrait chinois : si c’était un animal, je la verrais bien en insecte. En mante religieuse, pour être précise. Silhouette maigre et sèche, visage long et étroit. Les féministes actuelles apprécieraient une mante religieuse premier ministre !

  2. Oui. Très tendance woke
    Suoer. J’adore
    Un bisou à jean michou
    💋💕…. Trogneux 🤣

  3. Bravo pour cet article bien écrit et doté de beaucoup d’humour. Tic tac tic tac suspens qui sera la ou le premier sinistre ?

  4. Le népotisme n’a jamais fait mourir personne, seulement grincer des dents.

  5. C’est un MENTEUR PROFESSIONNEL , il a Délavé la France aux USA , à l’ONU , lors de son Discours en 2017 , j’ai la Vidéo qui l’atteste , lors de la Fête de la Musique , il a réunis à L’Elysée , des Pantins érotiques à moitié NUS qui se déhanchaient avec sa XXXX sur des Musiques de Merdes ! aux Iles , il enlaçait tendrement des  »Jeunes Habitants » avec un regard qui en disait long sur ses intentions ! Nous avons été la Risée du Monde Entier devant laes Caméras de Télévisions ! Si Les LOIS Françaises avaient été appliquées , sa Bonne Femme devrait être en Taule pour Détournement de Mineurs !

  6. Ce n’est pas un Jet de Tomates qu’il eusse fallut , mais autre chose , et dans beaucoup de Coeurs battants sous les Poitrines Patriotiques le désirent ardemment ! je n’irai pas plus loin mais à 78 ans j’ai peur pour mes Enfants et Petits Enfants , il faut que les Français sans Couilles se réveillent une bonne fois pour toutes !
    en 1789 ils y sont bien arrivés armés seulement de Fourches et de Bâtons ! Alors pourquoi pas NOUS ! Je vous le demande ! Ce Merdeux Banquier Psycopathe , ParanoÏaque , Mythomane , Coléreux , Hystérique , Homo honteux et Gérontophile de surcroît , va finir d’Assassiner notre Pays et sa Descendance ! C’est une pourriture finie , il n’aime pas son Peuple de l’Histoire de France , nous n’avons jamais vu un tel Président , mis en Place par La MAFFIA FINANCIERE.

  7. Merci pour ce moment de détente. Même si la perspective de la Birguit à Matignon donne envie de vomir, votre article a le mérite de dérider. Et par les temps qui courent, c’est devenu rare.

  8. Les bras m’en tombent! C’est hallucinant de voir que le poste de 1er ministre est proposé à toutes ces ra..ures qui n’ont que la compétence du profit personnel et qui se fichent éperdument de la nation. Le summum revient à « Madame » qui n’est même pas imaginable pour toute personne qui a encore conservé son cerveau. Prix nobel de la (mauvaise) farce.

    • C’est de l’humour, Bourguignon même si on sait que Macron est capable de tout

      • J’avais bien compris bien sûr, mais c’est vrai qu’avec un énergumène pareil plus rien ne devrait nous surprendre !!

      • j aime bien ton humour! micron lui n en a pas! espérons que privé de « ressource » il n ai l idée effectivement de nous mettre sa « douce moitié » comme 1er sinistre

  9. Une femme à Matignon ? Pas Jean-Brichel alors. Devrait être traduit en justice pour détournement aggravé de mineur.

    • C’est moi qui, comme directeur de publication, refuse la dictature soi-disant féministe, un premier ministre n’a pas de sexe, c’est une fonction qui ne doit pas prendre de genre, pareil pour professeur, député, auteur… j’en passe et des meilleures. Alors oui ça m’arracherait la gueule de voir une telle faute de français sur Résistance républicaine !

      • bravo chère Christine ! par contre celle qui dit la gu…. n a guère d éducation.la gueule c est pour un fauve et même pour mes Ba je ne le dis pas.

      • Merci infiniment Christine Tasin pour votre défense de la langue française😊

    • En lisant RR , Brigitte c’est écrié , ça m’en touche une sans faire bouger l’autre

    • Je suis d’accord avec la réponse de Christine Tasin. Et, de toute façon, Première ministre, c’est incohérent puisque d’après le Larousse, ministre est un nom masculin. Un adjectif s’accorde avec le nom qu’il désigne (c’est une règle de grammaire du niveau de l’école primaire).

  10. Jean-Brizitte ???????
    Mais ils sont 2 et il faut qu’un 1er sinistre ?!!

  11. vous avez raison Brigitte se serait pas mal pour redresser la France d’une main de fer, il nous faut quelqu’un qui en as dans la culotte, et apparemment d’après ce qu’il ce dit elle les a bien accrochées.Par contre vu son age avancé, on peu penser que Popol a du mal a redresser la tête, les syndicats qui ne vont pas tarder a manifester pourront sortir les pancartes ,,, va te faire empapaouter,,,sans risquer une arrestation pour diffamation.

  12. Putain non, par pitié non il y en a assez d’un. La France est foutu, mais quand même il faut pas exagérer.

  13. A la tête du gouvernement une femme qui aie des couilles. Pas la peine de chercher bien loin.

  14. Bravo à Messin’Issa pour ce déroulé d’humour exaltant jusqu’à la fin du texte, j’en redemande ! Serait-ce un avis proche de la réalité pour la nomination du 1er ministre ? on attend la suite… du feuilleton Dallas ! ou du délire suivant de maKron !

  15. Elle a la trogne de l’emploi, si vous me permettez d’employer ce mot adapté à la situation.

  16. Brigitte Premier ministre, faut arrêter les conneries !!!

1 Rétrolien / Ping

  1. Brigitte future Premier ministre ? Non, nous sommes pas le 1er avril : (difficile à croire, ce qui serait le comble de la dictature !!) Ainsi, n’importe qui pourrait, dans ce pays, devenir premier sinistre ? | Espace détente, poésie, judaïsme et

Les commentaires sont fermés.