Mac Kinsey « conseille » aussi Der Leyen, Draghi… avec nos sous !

La FRANCE et l’U€ n’auraient-elles pas de spécialistes, pas de hauts-fonctionnaires ?

Invité d' »Europe Matin » jeudi, Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France et soutien de Valérie Pécresse à la présidentielle a pointé du doigt l’argumentaire de l’exécutif sur l’affaire du cabinet de conseil McKinsey qu’il n’a pas trouvé « convaincant ». « Ils ne sont pas à l’aise sur ce dossier parce qu’ils ne répondent pas aux questions », a-t-il fustigé.

« Je ne suis absolument pas convaincu », a assuré Xavier Bertrand, soutien de Valérie Pécresse pour la présidentielle, quant à la défense du gouvernement sur l’affaire McKinsey qui déstabilise la campagne d’Emmanuel Macron. La veille, sur Europe 1, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a affirmé qu’une vérification fiscale avait été lancée sur le cabinet de conseil américain, accusé de ne pas avoir payé assez d’impôts en France, avant un rapport du Sénat. Mais les membres du gouvernement « n’ont pas été convaincants », a asséné le président de la région Hauts-de-France au micro de Sonia Mabrouk.

Bruno Le Maire parle de Google au lieu de McKinsey

Xavier Bertrand s’est appuyé sur l’intervention de Bruno Le Maire mercredi sur Europe 1. « Vous lui avez parlé McKinsey, et il vous a parlé de Google. Il ne s’est pas trompé par hasard, c’est tout simplement parce que sur le dossier McKinsey, ils ne sont pas à l’aise parce qu’ils ne répondent pas aux questions », a-t-il appuyé jeudi dans Europe Matin. Il a également rapporté les déclarations du président-candidat, Emmanuel Macron, qui dimanche, « s’est emporté sur ce sujet », a-t-il estimé.

https://www.europe1.fr/politique/affaire-mckinsey-lexecutif-nest-pas-a-laise-sur-ce-dossier-raille-bertrand-4102886

_________________________

AFFAIRE McKINSEY et l’UE ; l’UE et les CONSEILS

Au passage : ils sont combien à l’U€ pour faire tourner la boutique ? Ils servent à quoi exactement ? Quel est leur emploi du temps, leur agenda ? Pour quoi tant de personnel à Bruxelles si c’est pour engager des Conseils étrangers à l’UE qui plus est ? N’aurions nous que des incompétents pour gérer nos affaires nationales et européennes ?]

Le conflit d’intérêts potentiel dans certains des contrats signés par la Commission avec des contractants privés a récemment été signalé par le Médiatrice européenne Emily O’Reilly.

 859 total views,  2 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Démonstration que nos ‘zélus’ ne servent absolument à rien ! et que les nations n’existent en fait plus sous les dictatures gigognes onu, ue et ce qui reste de nos institutions

  2. Celui qui a besoin d’être conseillé doit quitter son poste il n’est pas digne de l’occuper vu qu’il n’est pas capable de décider alors qu’il est grassement payé pour le faire ! Dans la vraie vie ça marche comme ça , t’es pas capable tu dégages !

  3. Vu les conneries que ces joyeux drilles enchaînent les unes après les autres, je trouve qu’ils sont bien mal conseillés. De l’argent jeté par les fenêtres !

  4. Si Mac Kinsey conseille MACRON alors il y a qu’à le mettre Président de la République et ça nous fera déjà qagner les salaires de MACRON et ses conneries !

  5. Mc Kynsey la sangsue nous ponctionne en France et à l’U€. Et certainements dans plusieurs pays européens ce doit être pareil.

    McKinsey est un cabinet conseils étasunien. On finance donc notre propre mort au niveau de la France et au niveau U€ ; puisque l’U€ n’est qu’une succursale pour les USA.

    Pas étonnant que notre côte soit à la baisse dans le reste du monde nous sommes, en quelque sorte le baillage det les sénéchaux de l’oncle sam.

    Nous nous faisons saigner financièrement par des espions pour servier l’économie et l »hégémonie américaine.

  6. À propos de l’ancienneté des rapports de McKynsey et la gestion de notre pays. On comprend mieux pourquoi n’importe quel couillon ou couillonne peut être ministre dans notre pays ou être « haut irresponsable » à un poste de l’Administration. et on comprend mieux çà aussi :
    https://www.youtube.com/watch?v=o2su7cbl-pY

    AFFAIRE McKINSEY
    ◘ Mars 2022.- •►Un recours aux cabinets (Affaire McKinsey) DEPUIS 2009◄•
    … lors de la réforme de l’université portée à l’époque par Valérie Pécresse. « Ils ne sont pas remontés à Édouard Balladur ou Georges Pompidou ? », a répondu Xavier Bertrand, qui a demandé à l’exécutif une « transparence totale » sur des études gratuites exercées par McKinsey.
    https://www.europe1.fr/politique/affaire-mckinsey-lexecutif-nest-pas-a-laise-sur-ce-dossier-raille-bertrand-4102886

  7. L’espace de connasse Le Pen avait l’occasion de clouer le bec au poudré en lui sortant l’affaire (mcmescouilles) elle ne l’a pas fait par incompétence et parce qu’elle n’avait pas travaillé le sujet, elle a perdu avec son pouvoir d’achat cette conne. Faut pas se plaindre maintenant on a se que l’on mérite jusqu’à l’os.
    Finalement je me demande si les gens qui votent le pen ne sont pas aussi con que ceux qui votent macron dans un autre genre.

    • Je n’ai pas compris comment elle ne lui ait pas auté à la gorge notamment avec ce dossier. Il est venu pourtant sur c(s)es terrains, un peu comme un chat qui s’amuse avec une souris. Un à un il a mis les sujet sur la table, sans peur, plutôt agresseur, accusateur (la tactique de l’inversion accusatoire) ; le débât aurait été la mort politique de Macon et d’une partie du système si elle avait réagi comme n’importe qu’elle personne normale un tant soit peu au courant, parce qu’elle avait TOUS les arguments d’INTÉRÊTS PUBLICS, d’intérêts vitaux, concrets qui auraient réveillé les Français.
      Elle avait au moins trois bombes qui l’auraient cloué : Ce dossier, celui de la thérapie anti-COVID et celui de l’Ukraine nazie. Un vrai mystère, elle n’a pas su s’en saisir ou saisir l’occasion de s’exprimer sur ces sujets ; elle a subi. POURQUOI ? Est-ce exprès ou vraiment elle ignore. J’espère que cela correspond à une stratégie laquelle, in fine, se révèlera payante. Mais, à la vérité ce débât avec ces cartes ÉTAIT L’OCCASION…

      • Oui je n’ai pas compris non plus. A croire qu’elle ne voulait pas être élue

        • Des langues ,( sont-elles mauvaises ?) venues de son électorat laissent entendre qu’elle aurait touché 300 millions pour faire la courbette à macron durant le débat.
          Elle lui a fait la courte échelle, décidément elle est vraiment décevante.
          Se peut-il que réellement elle approuve le soutien militaire de macron à l’Ukraine ?
          Elle est bien plus stupide que je ne pensais. Je me suis toujours gardé de le dire, mais là, ça dépasse tout ce qui est supportable.

      • @MSDO, tu soulèves vraiment ce qui a étonné tout le monde.
        Pas possible, alors qu’elle avait le moyen de l’écrabouiller sur les cinq années passées qu’elle n’a rien dit de ce qui pouvait lui nuire.
        Au contraire, elle lui a déroulé un tapis de fleurs sur la guerre en Ukraine, et là, elle aurait eu de quoi parler.
        En 2017, il n’y avait pas trop d’eau au moulin, sauf à étudier ses magouilles en tant que ministre de mollandouille.

  8. La gestion Macron, une gestion tellement opaque, qu’il s’est retiré à la Lanterne pour tenter de nous éclairer sur ce sujet.

Les commentaires sont fermés.