Les médias affirment à tort que les émeutes musulmanes en Suède sont le fait de « l’extrême droite ».

 

Les médias affirment à tort que les émeutes musulmanes en Suède sont le fait de « l’extrême droite ».

Vérification des faits.

Les médias ont réagi aux violentes émeutes en Suède impliquant des immigrés musulmans en affirmant que les troubles se seraient produits à la suite de « rassemblements de droite. »

De nombreuses villes suédoises ont été frappées par de violents troubles intérieurs au cours de la semaine dernière, troubles qui se sont poursuivis pendant le week-end de Pâques, alors que 26 policiers ont été blessés.

Captures d’écran de quelques titres avec en tête le journal collabo « Ouest-France » : 

 

Ce sont en fait des groupes de jeunes immigrés musulmans qui ont incendié des véhicules de police et lancé des pierres sur les policiers, certains criant « Allahu Akbar » en semant le chaos.

Une guerre de civilisation,  une forme de djihad qui s’en prend à la police et à la société du pays d’accueil.

Comme le rapporte l’Associated Press, les autorités suédoises ont déclaré que les émeutes visaient spécifiquement la police et étaient l’œuvre de « bandes criminelles » – du reste un euphémisme courant pour désigner les jeunes immigrés musulmans.

« De nombreux éléments montrent  que c’est la police qui était visée », a déclaré le commandant de la police nationale suédoise, Jonas Hysing, notant que « la principale cible des émeutiers était la police et la société suédoises », et non Rasmus Paludan, un politicien en lutte contre l’islamisation au Danemark et en Suède, qui avait menacé de brûler des exemplaires du Coran.

Les jeunes musulmans organisent régulièrement des émeutes dans les villes suédoises en réponse à l’arrestation de criminels violents par les autorités. Des émeutes de grande ampleur ont également eu lieu en 2020.

En Allemagne également, les médias laissent entendre que ces émeutes auraient en fait été mises en scène par de sombres extrémistes de droite, comme le résume summit.news. 

La chaîne de télévision ZDF a rapporté qu’il y avait eu des « émeutes lors de manifestations d’extrême droite » à Malmö, comme les germanophones peuvent le lire ci-dessous :

« Après l’autorisation des rassemblements d’extrême droite, il y a eu de nouveau des émeutes en Suède pendant la nuit », indique l’article, sans mentionner que la police était en fait attaquée par des gangs musulmans.

Pour le lecteur non averti, les émeutes impliquaient en fait des extrémistes de droite attaquant la police, dénonce ReMix News.

« L’article semble être une tentative de la ZDF de minimiser le rôle des musulmans dans un énième trouble public dans les quartiers d’immigrés déjà très perturbés des villes suédoises. »

Tagesschau a également minimisé la responsabilité des migrants musulmans dans les émeutes, rapportant : « En Suède, de violentes manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes samedi soir et dimanche soir après qu’un parti d’extrême droite a été autorisé à organiser des rassemblements. »

D’autres médias de langue allemande ont présenté un contenu encore plus partisan sur les émeutes, avec le portail en ligne autrichien OE24 qui a titré sur une vidéo indiquant : « Émeutes à Malmö : des extrémistes de droite mettent le feu à un bus ».

« Il s’agit d’un mensonge éhonté. Aucun « extrémiste de droite » n’a été impliqué dans les émeutes ou les incendies criminels du week-end », écrit John Cody.

Lundi 18 avril en Iran, devant l’ambassade de Suède :

Des manifestants brandissent Coran, devant l’ambassade de Suède à Téhéran,  lundi 18 avril 2022.

 

 22,921 total views,  4 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Les foutre dans des avions « chartairs » et les balancer dans leurs pays d’origine du maghreb.

    Vive l’accueil et vive le « vivre ensemble » …

  2. Tous ces me(r)dias mainstream… Tôt ou tard, il va falloir mener une croisade contre eux (y compris l’AFP), leur faire la guerre et leur faire payer toutes leurs ignominies. Cela fait des années qu’ils se foutent de la gueule des gens; et bien, il faudra un jour leur rendre la monnaie de leur pièce (et plus encore).

  3. Je vois cette femme qui brandit le coran mais c’est bien ça le problème, le coran n’est pas une référence, c’est une croyance et rien d’autre, ces gens immigrent en Europe en sachant très bien que chez nous le coran n’a pas de valeur, ni politique, ni morale, ni comportementale, ni sociale, c’est dingue d’être buté à ce point-là ? Alors ces gens parleront de respect mais justement, le respect n’appartient pas à la démocratie, c’est aussi une valeur chrétienne mais pas une valeur républicaine, le respect n’est pas une norme mais un choix, la liberté d’expression est ce choix.

  4. La liberté d’expression existe ou pas, il faut le savoir ? si elle existe, rien n’interdit de bruler le Coran, à partir de ce constat c’est bien les musulmans qui occasionnent des troubles.

  5. Tant qu’il n’y aura pas eu vendetta de la part des occidentaux, les fous du coran s’en donneront à cœur joie !

  6. La Suède a tout fait pour être islamisée à marche forcée. Et on en prend le même chemin si macron est réélu.

Les commentaires sont fermés.