Comprendre l’électeur de Macron avec deux vidéos de perroquets

 

Pour beaucoup d’observateurs de la vie politique, le succès d’Emmanuel Macron relève du mystère. Comment 28% de masochistes ont-ils pu voter pour sa qualification au second tour de l’élection présidentielle ?

Cela dépasse l’entendement et parfois, l’observation des animaux permet de se faire une idée des comportements humains, quand l’humain paraît avoir renoncé à la Raison qui est censée le différencier du reste des êtres vivants.

L’électeur de Macron est atteint du syndrome de Stockholm défini comme la « propension des otages ayant partagé longtemps la vie de leur geôlier à sympathiser avec eux et à adopter leur point de vue« .

https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2009/revue-medicale-suisse-201/syndrome-de-stockholm

Cette dérive mentale n’est pas propre aux êtres humains.

 

Sur la vidéo qui suit, le propriétaire d’un perroquet a eu le sadisme de le faire vivre au milieu de chats.

Légitimement terrifié par cette situation, le volatile a eu l’idée d’imiter ses ennemis en adoptant le même langage qu’eux, le miaulement, afin de se fondre dans la masse.

Bien conscient de la dénaturation qu’implique pour un oiseau le fait de miauler, le perroquet a choisi cette stratégie pour que son prédateur le laisse tranquille…

Ainsi « veaute » l’électeur macronien, tel un mouton qui prendrait le parti des loups.

Il préfère renoncer à sa nature, sa liberté, sa souveraineté, son pouvoir plutôt que tenter de s’émanciper des griffes de la finance, du mondialisme, de la submersion migratoire…

Après tout, le perroquet aurait pu choisir de s’envoler, aller se percher en hauteur, se cacher dans un endroit difficilement atteignable. Car la journée finira par se terminer et les minous profiteront du premier signe de fatigue de leur proie pour s’en emparer et la dévorer.

 

Sur une autre vidéo, un perroquet se trouve mêlé à une meute de chiens. Là encore, le propriétaire de l’oiseau a eu le sadisme de le faire cohabiter avec des animaux susceptibles de n’en faire qu’une bouchée.

Même comportement que dans le cas précédent : le perroquet se met à imiter l’aboiement, tel un Français qui se mettrait à parler le « globish » macronien pour faire « in ».

Même dénaturation, même renonciation à sa liberté, son essence de la part du volatile qui choisit d’aboyer avec la meute qui le domine.

Réflexe de Pavlov, comme l’électeur macronien se précipite pour reconduire le président sortant parce qu’il y a en face de lui Marine le Pen et que c’est réconfortant de crier avec la meute…

 

L’électeur macronien choisit de voter contre ses intérêts et n’en a même plus conscience. Car c’est la peur qui le dirige, de la même façon que fondamentalement ces deux perroquets imitent leur prédateur potentiel pour s’intégrer à la meute, au groupe hostile avec lequel ils vivent.

L’électeur macronien choisit d’ouvrir sa porte à tous les peuples en guerre, en se disant qu’un jour peut-être lui-même subira la guerre et appréciera d’aller se réfugier dans un autre pays. Il lui faudra encore recevoir bientôt les « réfugiés climatiques » africains, entre autres mineurs isolés non accompagnés de 50 ans…

Il accepte de se faire insulter et maltraiter tant que l’Union européenne dit que c’est bien, tant que les Black blocs ne menacent pas de tout casser…

Il accepte de renoncer à une part de son humanité, de sa liberté, parce que Macron l’impressionne, tout sorti de la cuisse de Jupiter qu’il est…

En un mot, tels ces petits volatiles atteints du syndrome de Stockholm, l’électeur macronien est fondamentalement un peureux conformiste, doté d’ailes dont il ne cherche pas à se servir pour s’émanciper de ses chaînes.

Il pratique « la servitude volontaire » selon la Boétie…

 1,455 total views,  6 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Bien vu, syndrome de Stockholm aussi bien sur, mais la vérité est plus prosaïque. C’est la fraude qui permet a Macron d’être élu en 2017. C’est aussi la fraude qui lui donne ce score de 28%.

    Macron n’a jamais passé le 1er tour.

    Ici quelques articles qui expliquent la fraude électorale, notamment avec les machines a voter (1.3 millions d’électeurs), les transferts électroniques des résultats (plusieurs millions), la fraude « classique » en bureaux de vote et les résultats « annoncés’ par 2 organismes sous contrôle macroniste: le ministère de l’intérieur et conseil constitutionnel:

    https://nice-provence.info/2022/04/17/fraude-electorale-deuxieme-tour-election-presidentielle
    https://rforresistance.wordpress.com/2022/04/18/elections-fraud-reloaded/
    https://www.nexus.fr/actualite/news/fraude-electorale-videos/
    https://www.thegatewaypundit.com/2021/02/ireland-netherlands-ended-electronic-voting-finding-machines-untrustworthy-failed-security-requirements/
    https://aulnaycap.com/2022/04/14/christine-deviers-joncour-setonne-du-score-eleve-demmanuel-macron-dans-les-villes-ou-le-vote-se-fait-par-machine-electronique/

  2. De là à dire que les électeurs de Macrocon ont une cervelle d’oiseau, il n’y a qu’un pas que j’ai franchi allègrement depuis longtemps. Il suffisait d’écouter les nouveaux députés LREM sélectionnés par le gourou pour juger du niveau

  3. J’ai 5 de ces énergumènes plumés à la maison, je peux affirmer que ce n’est pas le syndrôme de stockholm qui les caractérise mais un don d’observation et d’imitation dont ils se servent pour faire touner leur petit monde en bourrique. Mais les miens ne sont pas déailés ils peuvent aller se percher. J’en ai un qui imite mon coup de sifflet à la perfection et les chiens s’y laissent prendre et le soir il va régulièrement piquer un roupillon sur le dos d’un de mes rotts. Ils sont très intelligents.

  4. « L’État a été l’instance superstructurale de la répression capitaliste. C’est pourquoi Marx le dénonce. Mais aujourd’hui, avec la mondialisation, le renversement est total. Alors que l’État-nation a pu être le moyen d’oppression d’une classe par une autre, il devient le moyen de résister à la mondialisation. C’est un jeu dialectique. » Clouscard (marxiste)

    • Il m’arrive de dire à propos de l’extrême droite qui a été un mouvement dictatorial qu’elle est maintenant un rempart contre la dictature c’est cela l’inversion des valeurs.
      MLP élue, dès le premier soir, les « démocrates » furieux manifestent dans la violence…

  5. « Le lumpenproletariat – cette lie d’individus déchus de toutes les classes qui a son quartier général dans les grandes villes – est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions, l’inscription : « Mort aux voleurs ! », et qu’ils en fusillèrent même certains, ce n’était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu’il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout chef ouvrier [La Baudruche de La Fiente Islamique] qui emploie cette racaille comme garde ou s’appuie sur elle, démontre par là qu’il n’est qu’un traître. » La sociale démocratie allemande, Marx

  6. «L’immigration fait baisser ainsi les salaires, et dégrade la condition morale et matérielle de la classe ouvrière […] une classe ouvrière divisée en deux camps hostiles, les prolétaires anglais et les prolétaires irlandais [imaginez avec musulmans/chrétiens] Le SECRET de l’impuissance de la classe ouvrière anglaise [souchienne], en dépit de son organisation […] grâce auquel la classe capitaliste maintient son pouvoir. Et cette classe [Soros] en est parfaitement consciente. » Marx, lettre à Meyer et Vogt, 1870

Les commentaires sont fermés.