J’ai regardé la série d’ « Arte » consacrée à l’histoire de l’antisémitisme …

 

 

 

 

 

 

 

« Arte » a consacré, hier, mardi 12 avril, une série, en quatre épisodes, intitulée : « Histoire de l’antisémitisme »:

https://www.arte.tv/fr/videos/089973-001-A/histoire-de-l-antisemitisme-1-4/

https://www.arte.tv/fr/videos/089973-002-A/histoire-de-l-antisemitisme-2-4/

https://www.arte.tv/fr/videos/089973-003-A/histoire-de-l-antisemitisme-3-4/

https://www.arte.tv/fr/videos/089973-004-A/histoire-de-l-antisemitisme-4-4/

Série intéressante qui commence à l’année 38, par le pogrom d’Alexandrie, pour se terminer à l’époque contemporaine.

Mais pourquoi parler d’ « histoire de l’antisémitisme » alors que l’aire géographique traitée est presque exclusivement l’Europe ?

L’antisémitisme en terre musulmane est pratiquement absent du documentaire.

Ainsi on suit les débuts des relations entre juifs et chrétiens qui sont relativement apaisées : il faudra attendre la Première Croisade à  la fin du XIème siècle  pour assister aux premiers pogroms dans la vallée du Rhin.

Mais le documentaire éclipse totalement l’antisémitisme musulman qui nait dès les débuts de l’islam et aboutit au premier massacre de juifs commis par des musulmans ; Mahomet lui-même  et son cousin  Ali  (627).

Si le documentaire avait pour ambition de traiter l’antisémitisme en Europe, il fallait s’y tenir, quitte à consacrer un documentaire spécifique pour l’antisémitisme en terres musulmanes.

Car nous expliquer que l’antisémitisme en monde musulman est  seulement hérité de l’antisémitisme européen est trop facile.

Impasse sur la source coranique de l’antisémitisme : circulez y a rien à voir !

Pour en savoir plus, il faudra donc lire ou relire Bat Ye’Or …

D’ailleurs, un intervenant, dans le troisième épisode, dit furtivement qu’il y aurait à développer sur ce sujet : le documentaire ne le fait pas.

Sautons les siècles et le drame de la Shoah  et venons-en au dernier épisode qui traite, justement,  du renouveau de l’antisémitisme après la Shoah.

A mon avis, là encore la véritable  nature du néo-antisémitisme n’est pas traitée.

Pour moi, il s’agit de l’alliance des musulmans et de l’extrême-gauche unis dans la haine d’Israël et des juifs.

On apprend, certes, des faits ahurissants, que j’ignorais, comme cet incendie  d’une maison de retraite juive par des Gauchistes allemands, en 1970, qui a fait plusieurs morts parmi les pensionnaires.

Mais la renaissance massive de l’antisémitisme en Europe, du fait d’une immigration musulmane toute aussi massive, épaulée par l’extrême-gauche est totalement tue.

Et, de  fait, le documentaire s’arrête, prudemment,  à l’année 2000 …

Les mots   d’ « immigration musulmane en Europe » ne sont même pas prononcés.

Or, je le redis, la quasi-totalité des crimes contemporains  contre les juifs en Europe découle de l’alliance entre l’extrême-gauche et les musulmans immigrés.

Les interventions, dans le documentaire, de Sopo, président de SOS-Racisme, sont, dans cette optique, fort mal venues, tant ce militant (gauchiste) est complice de cette situation quand lui-même ne sombre pas dans le racisme contre ses adversaires (affaire Messiha).

Bref un documentaire intéressant mais qui, comme d’habitude,  exonère largement l’islam et  tait soigneusement de nombreux épisodes de l’antisémitisme musulman, tant originel que contemporain.

 1,292 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. À chaque élection lorsque Marine est sur point de l’emporter, on ressort les mêmes vieux démons du placard à squelettes, dont Hitler. Ça marche encore chez les très vieux Français. Comme au prochain quinquennat, dans cinq ans, ils seront tous décédés, cela risque de ne plus prendre.

  2. c’est toujours ce genre de documentaire qu’ARTE sort au moment des élections qu’elles quelles soient : bien entendu ils se gardent bien de citer l’antisémitisme musulman qui ne date pas d’hier, et qui a libre cours en france à l’heure actuelle sans que cela ne fasse trembler l’Etat : donc aucune différence entre le gouvernement actuel (et ceux antérieurs) et celui de VICHY : et pourtant ils se posent tous en donneurs de leçon à ce sujet –

  3. M.Antiislam
    Comme il est impossible de vous répondre sur un autre de vos posts, je le fais ici.
    Vous écrivez:
    « Je vous demande simplement si, en tant que chrétien, vous vous sentez comptable de Djerzinsky ou d’Hitler et vous ne voulez pas répondre. »
    Je vais vous répondre.
    Dans le cas des personnes que vous citez SI les chrétiens étaient largement surreprésentés par rapport à la population alors oui je sentirais une partie de l’idéologie chrétienne comme néfaste et criminelle, ce n’est pas le cas.
    Mais c’est le cas pour les organes politiques que j’ai cité pour ce qui concerne l’origine juive des membres.
    Toutes les idéologies ont un côté obscur, l’israelisme ne fait pas exception.
    J’espère que ce post vous parviendra parce que souvent vos réflexions m’intéressent.
    Peu m’importe qu’il soit publié.

    • Bonjour,

      Merci de votre réponse, mais j’aimerais clore cette discussion.

      Les Chrétiens, en Russie tsariste, étaient aussi « surreprésentés » (euphémisme) dans les pogroms.

      Ce n’était pas très joli, joli non ?

      Pourtant c’était orthogonal au Christianisme.

      Comme les Juifs tchékistes étaient, aussi, orthogonaux au Judaïsme.

      L’après 17 ne justifie pas du tout l’avant mais on ne peut l’oublier.

  4. Cher Antiislam, j’ai regardé cette diffusion hier au soir. La chaîne Arte est toujours dans le cadre de cette émission hebdomadaire très intéressante…
    J’ai bien sûr fait les mêmes constats que les vôtres. Comme je l’ai déjà souligné dans un de mes commentaires sur Résistance Républicaine, Arte doit se regarder à la condition d’avoir une certaine culture – pour ne pas dire une culture certaine, afin de ne pas se laisser inoculer la doxa empoisonnée ambiante qu’il propage discrètement, voire subliminalement, parle véhicule du culturel !!!

  5. Impression que nos élus ont pour programme la destruction de la lumière du Christ…..

  6. Merci pour ce compte rendu ! cela me fait penser à ces émissions et au musée sur l’esclavage qui oublient complètement de parler des pires esclavagistes que Taubira a voulu préserver, en montrant du doigt l’Occident seulement ! Ben oui et personne ne trouve à redire !

  7. Bien sur ces documentaires sont faits pour accuser les occidentaux de tous les maux de la terre et exonéré les povs misilmons.

  8. Vous avez été bien courageux de regarder ce documentaire d’ARTE.
    Evidemment qu’il était impossible pour eux de parler de l’antisémitisme musulman.
    Ils ne voudraient pas qu’on les traite d’islamophobie : le nouveau Maccarthysme.
    D’autant qu’en filigrane on sait très bien le pourquoi de cette diffusion, pil poil entre les 2 tours de l’election présidentielle. Quand Macron fera un dépot de fleurs à Oradour sur Glane les bulots auront compris le message…

Les commentaires sont fermés.