France : prochaines restrictions et explosion des prix de l’essence et du gaz

Alors qu’en mars dernier les Etats-Unis ont augmenté leurs achats de pétrole russe de 43%, ils poussent les gouvernements européens au boycott des produits russes. La France a très rapidement réagi puisqu’hier le gouvernement d’Emmanuel Macron a indiqué être prêt à « renoncer » au gaz et au pétrole russe pour protester contre la position de la Russie vis-à-vis de l’Ukraine.

 

Il est certain que les principales victimes de cette mesure seront non pas les Russes, mais les Français.

 

La Russie en effet ne manque pas de marchés en Asie et en Afrique (nouveaux contrats signés avec l’Inde par exemple) et sa production sera donc vendue sans aucun problème. Il n’y aura donc aucune conséquence négative ni pour les sociétes russes, ni pour les citoyens russes. Pour info, le prix de l’essence à la pompe en Russie est de 55 roubles environ (super-99), soit au cours actuel de l’euro, 60 centimes d’euros. Le prix a d’ailleurs quelque peu baissé au mois de mars.

 

Pour les français par contre ceci se traduira par des nécessaires restrictions de consommation. Il n’y a pas de miracle: Soit la France limitera sa consommation, soit elle devra acheter pétrole et gaz ailleurs. Si la France décide de limiter sa consommation, les entreprises limiteront donc leur production et les prix des produits finis augmenteront. Si la France décide d’acheter gaz et pétrole ailleurs pour compenser les ressources russes, elle pourra le faire mais à un prix bien plus élevé puisque la quantité disponible sur le marché sera réduite. C’est la loi simple du marché. Les Etats-Unis d’ailleurs se frottent les mains puiqu’ils se disent prêts à vendre leur gaz liquéfié… à un prix exhorbitant!

 

Dans tous les cas donc ce sont bel et bien les consommateurs français qui payeront les conséquences de la décision de Macron: Fortes augmentation du gaz de consommation courante et de l’essence à la pompe, augmentation générale des prix, voire rationnement avec mise en place de tickets de rationnement, mesure d’ailleurs envisagée publiquement il y a déjà quelques semaines par Emmanuel Macron.

 

Il est par contre probable que si un changement de gouvernement en France intervenait rapidement, le nouveau dirigeant français reviendrait à une politique raisonnable qui ne pénaliserait pas les simples citoyens.

 

Les citoyens français ont donc une décision très concrête à prendre quand ils devront choisir qui sera leur président les 5 prochaines années.

 

Campagne d’Information Citoyenne
CIC « élections 2022 »

 1,094 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Suite :

    La dépression de 1929 a été éclairée violemment par le NAZISME. Celle d’aujourd’hui l’est par le nationalisme ARABO-MUSULMAN. Tous les deux ont rêvé – et rêvent – gloire et grandeur à conquérir grâce à la puissance militaire.
    lls ont été – et ils sont – des détonateurs dangereusement explosifs.

    L’économie court. La politique stagne. La première, dans les démocraties occidentales, rattrape la seconde et devient, à travers les sociétés multinationales par exemple, MONDIALISTE.
    La politique conserve la priorité dans les pays communistes- même si elle étouffe dans les tiroirs de l’administration.
    L’une et l’autre ne partagent en commun qu’une unique ambition : DOMINER le monde.  »

    – – – Fin de la note de l’auteur – – –

    46 années plus tard, il reste la Chine communiste et la Corée du nord, mais surtout le NAZISLAM dont nous voyons tous que ce dernier est utilisé comme arme pour dominer le monde…

    L’auteur ignorait à quel point il avait raison concernant le mondialisme et le nazislam !!

  2. Voici ce que l’auteur du livre  » Jeudi noir « , livre paru en mars 1976, écrit en fin d’ouvrage, à la fin de sa « note de l’auteur » :

    « … La récession actuelle avec son cortège classique de chômeurs, d’angoisses et de faillites, certes, trouvera une solution éphémère. Elle résonne comme une cloche d’alarme et informe le monde qu’une prochaine crise s’attaquera au fondements d’une civilisation capitaliste, appuyée sur le libéralisme et la démocratie. Puisse cette cloche ne pas résonner comme un glas.

    il apparait, sans contestzation possible, que les démocraties à la mode occidentale ne peuvent pas indéfinitivement se payer le luxe d’une crise économique toujours renouvelée. La prochaine dérapera si fortement du côté social qu’elle ébranlera le monde.

    Enfin, dernière remarque qui doit peut-être au hasard de l’Histoire sa simultaneïté, les crises de nationalisme.

    Suite …

  3. La crise de 1929 aux USA est due au fait que la spéculation, donc la cupidité due, elle, à la rapidité d’enrichissement financier, a, au départ fait monter les emprunts pour pouvoir acheter des actions…

    Seulement, à un moment, il y a eu plus d’actions à vendre qu’il n’y a eu d’acheteurs !! et là, comme la plupart des spéculateurs empruntaient des sommes d’argent de plus en plus importantes, les revendant plus chers (spéculation boursière), quand la balance nombre d’actions & prix /nombre d’acheteurs, s’est déséquilibrée dans le mauvais sens, beaucoup ont tout perdu …

    D’où un effet domino, d’abord sur les spéculateurs, puis sur les industries, puis sur les employés…

    Les banques sont les entités qui ont le plus perdu…
    En 2008, il y a une crise boursière, et les mondialistes, comprendre les banques et les milliardaires, soudoyant les politiques, ont décidé que ce seront les peuples qui paieront l’addition…

    J’ai en ma possession, le livre écrit par Fernand GIGON  » Jeudi noir  » sorti en
    mars…1976.
    A lire absolument !!

  4. POUR L’INSTANT :
    Mélenchon à la troisième place avec 19%. (soit 2% de plus qu’en 2017)

  5. Ce que l’on pouvait pressentir ; qu’il y aurait quelque chose de particulier, non pas d’étrange, parce qu’on s’y attendait pour ces élections présidentielles 2022, semble donner raison aux sceptiques quand aux résultats.
    Les élections ne nous appartiennent plus, elles sont un leurre.
    Ceux qui nous tiennent ne font que s’amuser avec nous avec ce jeu dit « démocratique » élctoral.
    On l’a dans le bab ; encore et comme toujours, ce sont nos maître qui mènent la danse.

  6. ============================
    Les « jeunes leaders mondiaux » du Forum économique mondial dévoilés
    https://fr.technocracy.news/les-forums-%C3%A9conomiques-mondiaux-d%C3%A9voilent-les-jeunes-leaders-mondiaux/
    Version anglaise de l’articl (certains noms de sociétés par exemple ont été traduits alors qu’ils n’auraient pas dû l’être).
    World Economic Forum’s “Young Global Leaders” Revealed
    https://www.technocracy.news/world-economic-forums-young-global-leaders-revealed/

  7. Ce que l’on appelle inflation n’est que l’euphémisme pour désigner une pénurie voulue ou orchestrée. Dans les années 70 à 80, je me rappelle les pénuries de sucre, d’huile, de moutarde, de café, pénuries bidons pour soutirer un peu plus d’argent aux consommateurs. Lisez ou relisez le roman de Georges Conchon, Le Sucre, ou le film de Rouffio avec Carmet, Depardieu, Piccoli. Tout est dit. En plus, Macronescu arrosera ses petits chouchous africains de tous poils en priorité, en nous affamant.

  8. Les sanctions contre la Russie dans le secteur énergétique sont plus dangereuses aux pays européens qu’à la Russie. Et il est clair qu’elles ont été imposées par les Etats-Unis via l’Union européenne et avec la complaisance de gouvernement français. Leur but est que les prix élevés de l’énergie rendent l’industrie européenne complètement non compétitive. C’est surtout l’élimination des concurrents les plus importants important dans hautes technologies : les industries d’Allemagne et de la France. Ici, la guerre en Ukraine c’est seulement un bon prétexte pour destruction des concurrents économiques.

  9. dans les supermarchés les prix ont déjà augmenté – ces corrompus qui nous entrainent dans un conflit qui ne nous concerne pas avec les conséquences désastreuses pour notre pays, sont plus que jamais des criminels : serait-ce une partie de leur plan du GREAT RESET, après la partie « pandémie » qui a tué nombre de nos concitoyens par interdiction de traitements et injection d’une substance nocive ?

  10.  » *Celui qui contrôle les réserves de nourriture contrôle les personnes ;
    Celui qui contrôle l’énergie peut contrôler les continents ;
    Celui qui contrôle l’argent contrôle le monde*  » – **Henry Kissinger**, (1973).

    ALORS ! Qui peut faire çà ? Qui fait çà ! Quels nez-a-t-il ?
    À PARTIR de ce constat : Comment se présente-t-il chez-nous ? Quels sont ses visages ? Sous quelles influences électorales s’imposet-t-il ?

    Les élections sont l’occasion de séparer le blé de l’ivraie. De garder le blé et de traiter l’ivraie pour ce qu’elle est et son pouvoir de nuisance. Pensons au blé à l’importance vitale qu’il est pour tout homme.

1 Rétrolien / Ping

  1. France : prochaines restrictions et explosion des prix de l’essence et du gaz | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.