Après tous les crimes de guerre américains, Biden ose traiter Poutine de boucher

Non content d’accuser Poutine de crime de guerre, Biden, l’usurpateur élu à la suite d’une colossale fraude électorale confirmée par Donald Trump, vient de traiter le maître du Kremlin de boucher. Le sénile Biden manie l’insulte du soir au matin.

« Cet homme est un boucher ».  

« Cet homme ne peut pas rester au pouvoir » 

Je n’ai jamais vu pareil malotru traiter ainsi un chef d’État étranger, même en temps de guerre.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/ukraine-vladimir-poutine-est-un-boucher-pour-joe-biden_fr_623f2767e4b067827e39276f

Voilà qui ne risque pas d’accélérer les négociations de paix. Il est vrai que Biden fait tout pour faire durer la guerre, afin d’affaiblir la Russie, quel que soit le prix à payer par l’Ukraine ou l’Europe, puisque c’est l’Amérique qui va sortir gagnante du conflit, en vendant ses armes et son pétrole à ses alliés.

L’Ukraine peut bien crever puisque les pétrodollars vont affluer. Washington adore les guerres lointaines, systématiquement menées hors des États-Unis.

Mais puisque Biden traite Poutine de boucher, alors que les soldats russes font leur possible pour éviter de tuer des civils, revenons une fois de plus sur les crimes de guerre des États-Unis.

Pour information, au 25 mars 2022, l’ONU dénombre 1081 morts. C’est toujours trop, mais c’est peu comparé aux massacres des bombardements américains de ces dernières années.

Quand l’ennemi se sert des civils comme boucliers humains, en se réfugiant dans les écoles, les hôpitaux et les bâtiments publics, il y a malheureusement des victimes collatérales.

Selon le Haut-Commissariat aux droits de l’homme, 2788 victimes civiles ont été enregistrées, dont 1081 morts.

Évoquons le général Jacob Hurd Smith, qui, durant la guerre américano-philippine, déclarait :

« Tuez tous ceux de plus de 10 ans. Je ne veux aucun prisonnier. Je veux vous voir tuer et brûler. Plus vous tuerez et plus je serai satisfait ». C’est ça un boucher !

Parlons du général Curtis LeMay qui déclarait pendant la guerre du Pacifique : « Les Japonais doivent être brûlés, bouillis et cuits à mort ». C’est ça un boucher.

Faut-il parler d’Hiroshima et Nagasaki, avec leurs  200 000 victimes civiles ? Quand on est le président de la nation qui a usé de l’arme atomique, on est mal placé pour traiter Poutine de criminel de guerre ou de boucher !

Je ne reviendrai pas sur les crimes de guerre des États-Unis, que Biden semble avoir oubliés.

https://ripostelaique.com/et-si-on-parlait-des-crimes-de-guerre-americains.html

Je vais simplement rappeler qui sont les véritables bouchers dans cette guerre du Donbass qui dure depuis huit ans, avec ses 14 000 morts dont 4 000 victimes civiles russes, qui n’ont jamais ému les bonnes âme occidentales.

https://www.ofpra.gouv.fr/sites/default/files/atoms/files/1811_ukr_violences_groupes_ultranationalistes_0.pdf

Dans ce rapport d’Amnesty International, il est clairement établi que les forces ukrainiennes de tous bords, militaires, paramilitaires, garde nationale et police, ont pratiqué des atrocités sur les populations russes du Donbass.

Tabassage de prisonniers, électrocutions, étranglements, noyades, torture, enlèvements et exécutions sommaires. Tout cela avec l’assentiment du pouvoir à Kiev.

Voilà le genre de régime que Biden et ses sbires portent aux nues.

C’est précisément pour cela que Poutine veut démilitariser et dénazifier l’Ukraine et je lui donne raison. Il veut protéger les populations russophones ou russes. Et quelle meilleure solution que l’indépendance du Donbass, ou mieux, l’annexion pure et simple par la Russie ?

Les véritables bouchers, ce sont les Occidentaux qui ferment les yeux depuis huit ans sur la barbarie des milices nazies qui massacrent les populations pro-russes.

Biden n’est qu’un misérable irresponsable. Insulter Poutine, c’est jouer avec le feu.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/apres-tous-les-crimes-de-guerre-americains-biden-ose-traiter-poutine-de-boucher.html

 1,281 total views,  2 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. « Je n’ai jamais vu pareil malotru traiter ainsi un chef d’État étranger, même en temps de guerre ».

    Mais si, mais si. C’est la rhétorique utilisée par les assassins muzz envers leurs victimes. C’est le même esprit qui dirige le N.O.M. La cervelle de Biden est pleine de trous par lesquels s’échappent ces relents infernaux.

  2. On ne peut pas parler comme ça a une puissance mondiale, c’est un manque de respect, c’est humiliant et hautain, cela ne peut qu’aggraver la situation, la rendre plus dangereuse, en aucun cas les Etats-Unis n’ont le monopole du cœur et de la raison, le monde n’appartient pas à une idéologie qui doit régner en maître, ils y a des civilisations différentes qui doivent se respecter mutuellement.

  3. peut être pouvons nous aussi parler du fils Biden qui avait, dans le Donbass, un rôle dans une entreprise gazière je crois ..j’ai lu un article mais je dois dire qu’il était assez compliqué ..et j’ai eu comme un doute tellement, là aussi, les intérêts sont troubles !

    • Oui, c’est juste ça magouille à fond chez les Biden. Il ne s’en vante pas le vieux lifté et taré de président des USA.
      Qu’il juge son pays et toutes les guerres dont ils sont responsables, Nagasaki et Hiroshima, et le general Powell avec sa fiole bidon pour envahir l’Irak. Mais ils me foutent la gerbes tous ses salopards qui ont les mains pleines de sang d’innocents. Fermes ta gueule président Biden, honte aux médias qui ne jugent jamais les américains. Mais nous ne sommes pas tous des cinglés comme ce vieux débris, , nous ont oublié pas.

  4. Irak, Serbie, Lybie, plus de morts par les USA, l’Otan, que Saddam Hussein, Khadafi réunis. Alors les leçons de morale, qu’ils se les gardent. Quelle bande d’ordures!

    • Très juste, j’ai juste envie de lui mettre une grosse torgnole dans sa face de menteur et hypocrite.

  5. Et on se rappellera que c’est comme ça que la propagande antiserbe a commencé.
    Le terme de boucher est très apprécié par les démocrates américains, une fois qu’ils ont nommé le mal, il leur tout à fait loisible de vouloir détruire le Malin, tel qu’ils l’ont défini.
    Le pire reste à craindre.
    ,

  6. Il y a bien trop de gens intéressés à faire durer ce conflit, tout particulièrement aux USA, mais aussi à Bruxelles et à Pékin. Les Ukrainiens devraient se hâter de signer un accord avec les Russes pour se sortir de ce conflit où leurs gouvernants, leurs milices et les USA et leurs complices les ont entraînés depuis tant d’années. Les Américains ne gagneront pas! Combien de guerres ont-ils gagné depuis après la deuxième guerre mondiale, du reste elle gagnée en réalité par les Russes, seulement deux petites opérations militaires: Grenade et opération Just Cause contre Norriega au Panama. Ne croyons pas Biden mais croyons Jacques Guillemin, Christine Tasin, Jacques Baud… et bien sûr Poutine.

    • Leur but n’est pas de gagner, mais celui de détruire pour écraser la concurrence, l’affaiblir pour continuer à régner en maître.
      D’autre part, l’essentiel est de faire tourner l’industrie militaire.
      Biden a déjà gagné une première manche, vendre son gaz de schiste dont les écolos ne voulaient pas .
      Vous remarquerez que , sur toutes les chaines, ce gaz est pudiquement dénommé gaz NATUREL liquéfié, alors du moment qu’il est naturel, les gogos n’y voient que du feu, la amerloques sont nos sauveurs !! hip hip !!

      • Et bien voilà Frejusien, vous avez parfaitement compris le but des américains !
        Ils ont d’ailleurs toujours été ainsi.
        Pour rappel, un p’tit souvenir d’eux à notre encontre pour nous remercier de leur indépendance qu’ils ne nous ont jamais dédommagé…la quasi-guerre !
        Après, ils s’en trouveront à dire que français et américains ne se sont jamais combattus. Et il n’y a pas que cet exemple ! D’autres, où ils ont même laissé du monde au tapis malgré notre infériorité numérique !

  7. L’ancien président américain Donald Trump, lors d’un rassemblement de partisans le 26 mars à Commerce, en Géorgie, a reproché à l’administration actuelle de la Maison Blanche la situation autour de l’Ukraine et a qualifié l’actuel dirigeant du pays, Joe Biden, de « tueur du rêve américain ». […] Trump a exhorté Biden à « abandonner » l’Ukraine en raison de l’implication probable de son fils Hunter dans l’organisation de laboratoires biologiques dans le pays. […] « Joe Biden devrait abandonner tout ce qui concerne l’Ukraine à cause de l’argent qu’il reçoit de l’Ukraine. Ils ont fait fortune ! Nous avons un président qui n’a aucune idée de ce qu’il fait et ne sait même pas où il est. Les faux nous bercent de rapports selon lesquels il agit avec brio », s’est indigné Trump. …/…
    IZ.ru : https://tinyurl.com/yckjfba6

  8. C’est la guerre médiatique fomentée, entretenue, exécutée par les nouveaux ministères de la propagande.
    Quand on est impuissant et nul, il n’y a que les insultes et la guerre des mots, diffusés par l’AFP et reprises par les médias.
    Assad avait été traité de boucher, il a encadré tous ses détracteurs, cameron, sarko, hollande, etc. Je me souviens de ces montages de photos des détracteurs, photo de gauche (tout sourire) et photo de droite (déconfit avec une croix rouge). C’était un bonheur de les regarder.

Les commentaires sont fermés.