C’est l’Art qu’ils assassinent ! Je vais finir par demander l’asile politique à Kim Jong-Un !

« Nous sommes dans une salle de concert à Pyongyang. La salle est pleine à craquer. Tous les spectateurs sont debout, silencieux, pour entendre jouer l’hymne américain. »

Je délire ? Pas du tout, car c’est bien ce qui s’est passé le 26 février 2008. Après de multiples tractations, l’Orchestre philharmonique de New-York s’est produit sur une scène nord-coréenne. L’orchestre était accompagné de son chef permanent, Lorin Maazel, de nationalité américaine, bien que né à Neuilly-sur-Seine (Maazel nous a quittés en 2014). Au programme, entre autres, La symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, dédiée aux États-Unis. Puis deux autres musiques US, Un Américain à Paris de Gershwin et l’ouverture de Candide, de Bernstein, laquelle sera jouée sans chef ; un hommage rendu à celui qui fut titulaire de l’orchestre pendant plusieurs années. Une magnifique musique traditionnelle a clos le concert. Au début de la prestation, le public est réservé, plutôt froid. Mais petit à petit l’ambiance se réchauffe et ce sont des tonnerres d’applaudissement qui ont salué l’orchestre et son chef. Chose inimaginable, au moment où les musiciens commencent à quitter la scène, les spectateurs font un salut avec la main au point que certains membres de l’orchestre ne peuvent se résigner à partir !

 

Si je raconte tout cela, c’est pour prouver l’universalité de la Musique, placée largement au-dessus des turpitudes humaines. Les Américains, peuple honni par les dirigeants nord-coréens, pendant le temps d’un concert, sont devenus des gens fréquentables.

 

14 ans plus tard, quasiment jour pour jour, la guerre éclate en Ukraine. Presque aussitôt des artistes à la réputation internationale comme le chef Valery Gergiev ou le pianiste Denis Matsuev sont privés de concert quand ils ne sont pas carrément licenciés. Gergiev devait donner plusieurs représentations de La Dame de Pique à Milan. Cela lui a été refusé car le chef aurait dû désavouer son Président ! Franchement, vous imaginez des artistes français interdits de concert à l’étranger parce qu’ils seraient des soutiens de Macron ? Un peu de sérieux, quand même ! L’hypocrisie des dirigeants de la Scala de Milan saute aux yeux, Gergiev ne pouvait pas désavouer Poutine, mais, comme l’a justement souligné Molière par la voix de Dom Juan « L’hypocrisie est un vice à la mode et les vices à la mode passent pour vertu ».

On pourra toujours me faire remarquer « Oui mais à Pyongyang la Corée du Nord et les États-Unis n’étaient pas en guerre ». Parce que l’Occident est en guerre, peut-être ? Il me semble avoir lu quelque part qu’en Pologne Tchaïkovski et Chostakovitch ont été interdits, on se demande bien pourquoi (j’avoue ne pas avoir retrouvé l’article). Par contre, à Cardiff, au pays de Galles, Tchaïkovski a bien été déprogrammé :

https://theworldnews.net/amp/fr-news/guerre-en-ukraine-l-orchestre-philharmonique-de-cardiff-deprogramme-tchaikovski

Bon sang, si on mettait les cons sur orbite, les membres de l’orchestre philharmonique de Cardiff n’arrêteraient pas de tourner !

Citation empruntée à Audiard…

 

Les raisons données ne tiennent pas debout.

L’ouverture 1812 célèbre une victoire russe, c’est vrai mais lors d’une guerre AVEC LA FRANCE, en quoi cela concerne les Gallois ? Et je pense qu’en 1812, ces « gens-là » étaient plutôt alliés des Russes que des Français, il me semble. Quant à la deuxième symphonie, La Petite Russie, à Cardiff ils ont loupé le coche. J’en suis même à me demander si les musiciens connaissent VRAIMENT les œuvres qu’ils travaillent. Pour information, « Petite Russie » est à l’époque de Tchaïkovski le surnom affectueux donné à l’Ukraine. La symphonie comporte une pléthore de thèmes traditionnels ukrainiens. Donc, s’il y avait UNE œuvre qu’il fallait garder, c’est bien celle-là.

 

Et encore je n’évoque ici que le domaine musical, mais pour la littérature c’est la même punition ! Quand on pense à l’accueil réservé par la Corée du Nord à un orchestre américain, je me dis qu’en Occident on devient de plus en plus con. Si ça continue, je vais demander l’asile politique à Kim Jong-Un !

Je n’oublie pas pour autant l’Ukraine et je comprends parfaitement que l’on fasse parvenir à la population vivres, vêtements et médicaments, mais des armes, ça non ! De même je ne peux pas accepter que dans notre pays on propose des logements au détriment de nos concitoyens qui parfois attendent depuis des mois, voire des années pour se loger décemment ! (Mince alors je ne me savais pas aussi méchant…)

Et pour montrer que je n’oublie pas l’Ukraine, mon prochain article musical sera consacré à la pianiste Valentina Lisitsa, née à Kiev. Il y aura des œuvres de Beethoven, Chopin, Rachmaninov et autres. Programme éclectique, musiques russe, polonaise, allemande et sans doute hongroise, qui je le rappelle, nous montre à quel point la Musique, comme d’ailleurs l’ensemble des Arts est universelle. Il est regrettable qu’un conflit que je considère comme régional ait pu ainsi durcir la sensibilité humaine. Supprimer des compositeurs des programmes parce qu’ils sont russes me fait penser à des méthodes d’un autre âge pas si lointain : après son arrivée au pouvoir, Hitler a fait interdire Mendelssohn en raison de ses origines juives, allant jusqu’à fait disparaître son nom qui était gravé dans le marbre de certaines salles de concert. L’orchestre philharmonique de Berlin, chouchou du Führer (ses membres étaient dispensés d’aller au front) a rendu hommage à Mendelssohn lors de son premier concert après la défaite de l’Allemagne en 1945. Visiblement, l’occident n’a rien appris de l’Histoire. L’Art, victime de la folie humaine.

Mon article est à présent terminé. Et comme l’attitude des musiciens de Cardiff me déplaît profondément, je vais y joindre deux liens alors que ce n’était pas prévu : la symphonie Petite Russie et Ouverture 1812 (avec cloches et canons !) de Tchaïkovski :

 

 

 890 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. ça craint , comme dirait mon voisin.
    S’attaquer à l’art, à la musique, à la poésie, à la littérature, c’est talibanesque, quoi ?

  2. Comme dirait je ne sais plus uel article de RR ou de RL, en cas d’attentat islamique, pas d’amalgame mais concernant la Russie, on a le droit et même un devoir de boycot !

  3. J ai effectivement ce blu ray du concert en Corée du nord qui est excellent au demeurant avec un public très attentif et ravi.

  4. Cela nous prouvent encore une fois l’inculture crasse des baltringues et leurs serviteurs de la boboïtude mondialiste qui annule des œuvres historiques classiques pour être dans l’ère des sanctions contre la Russie , plus cons qu’eux tu meures ! Comme si interdire de jouer des œuvres célèbres allait changer le cours des événements , ne dit on pas que la musique adoucit les mœurs?
    La musique peut transmettre des émotions positives.
    La musique réduit le stress et l’anxiété
    La musique aide à atténuer la douleur.
    La musique favorise la mémoire et les fonctions cognitives.
    La musique aide à faire du sport. etc. etc.

  5. Quand je vois que des français ont été obligés de s’expatrier pour échapper à la prison pour « délit d’opinion » (quoi con en pense)cela fait déjà une décennie que je dis en guise de boutade que « si ça continue je demande l’asile en Corée du Nord) vu qu’ici, en ex-France nous sommes en Corée de l’Ouest! On disait que « la musique adoucit les moeurs » mais c’était avant! la cancel culture et le wokisme sont passés par-là! toutes ces merdes made in USA! OTAN-US GO HOME!

  6. La Corée du Nord? Pas un bon choix!Un enfer! Mieux vaut la Russie, ou la Corée du Sud?

      • Moi, c’était aussi au second degré.Au premier degré, je choisirais la Suisse, les paradis fiscaux ou autres lieux enchanteurs. En dehors de l’UE, bien entendu.

  7. En raison de son usage intensif pour les musulme…le Padamalgam est en rupture de stock.

1 Rétrolien / Ping

  1. C’est l’Art qu’ils assassinent ! Je vais finir par demander l’asile politique à Kim Jong-Un ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.