Zemmour : il nous reste 26 jours pour sauver la France

Z : « Il reste 26 jours pour sauver la France »

Il faut croire à l’Intelligence artificielle. C’est Zemmour qui sera au second tour, malgré l’infâme désinformation, malgré l’inique diabolisation et malgré les sondages pipés.

Alors que Macron profite abusivement de la tragédie ukrainienne, endossant  les habits de chef de guerre pour mieux évacuer son bilan calamiteux, Zemmour ne cesse de rappeler aux Français que le 10 avril ce n’est pas l’avenir de l’Ukraine qui va se jouer mais l’avenir de la France et de nos descendants.

Hier soir, sur TF1, ce sont huit candidats qui ont été conviés dans l’émission  » La France face à la guerre ». Quatre candidats ont été écartés de la façon la plus arbitraire qui soit, « des candidats de merde » comme dit Jean Lasalle.

Un format inhabituel, imposé par Macron qui a refusé un débat à huit ou douze candidats, comme le souhaitaient ses adversaires. Ni débat, ni confrontation, donc, chaque candidat étant interviewé isolément sur la guerre en Ukraine et sur son programme.

Côté LREM, c’est le summum de l’arrogance et du mépris de la démocratie et du peuple. Voici ce qu’a osé dire un minable valet de la Macronie pour justifier le format de l’émission.

« N’importe qui à notre place ferait pareil. Je ne vois pas pourquoi Emmanuel Macron irait faire un QCM avec des Lilliputiens qui sont tous nuls »

L’insulte comme mode de gouvernance, c’est la marque de la Macronie. Ce minable pavoise alors que Macron est détesté.

Réflexion éminemment stupide qui en dit long sur l’équipe de bras cassés qui entoure le président. L’affaire Benalla avait déjà révélé le caractère antidémocratique, voire mafieux, du staff élyséen. C’est dire combien le mépris du peuple est gravé dans l’ADN de Macron et des lèche-bottes qui l’entourent.

Rappelons à cette lumière qui se croit sortie de la cuisse de Jupiter que le camp des Lilliputiens rassemble 70 % des électeurs. Rappelons aussi qu’une récente étude montrait que 84 % des Français ne veulent plus de Macron, guerre ou pas guerre.

Rappelons enfin que si les adversaires de Macron sont nuls, on se demande ce qu’il faut penser d’un Président qui a ruiné le pays avec 600 milliards de dettes supplémentaires, qui a disloqué la nation avec une immigration musulmane de masse qui refuse de s’intégrer (75 % des jeunes musulmans souhaitent l’avènement de la charia ), qui a transformé nos rues en coupe-gorges avec 1000 agressions gratuites par jour et 120 attaques au couteau quotidiennes.

Immigration, islamisation, insécurité, faillite, c’est cela le bilan de Macron. Le pire depuis 1958. Macron, c’est 330 millions de dettes supplémentaires par jour !!

Mais au milieu de ce champ de ruines émerge notre courageux homme providentiel, plus convaincu que jamais que la victoire est à la portée du camp patriote, qui refuse le déclassement économique et le naufrage identitaire.

Éric Zemmour a toutes les chances d’être au deuxième tour pour de multiples raisons :

Les Français ne veulent ni de Macron, ni d’un remake de 2017 avec Macron/Marine

Zemmour est le seul qui rassemble autant de fidèles lors de chaque meeting et de chaque déplacement. Reconquête engrange les adhésions comme aucun parti ne l’a jamais fait.

Si les sondages le donnent en troisième position derrière Macron et Marine, Zemmour est celui qui a l’électorat le plus fidèle, certain de son choix définitif.

Pour ma part, je fais davantage confiance à l’Intelligence artificielle pour nous donner le tiercé dans l’ordre au soir du 10 avril.

Depuis deux mois, chaque jour, Zemmour est donné au deuxième tour par l’application Qotmii. Je préfère l’IA que des sondages truqués, qui donnent un jour Zemmour à 16 % et quelques jours plus tard à 10 % parce qu’il a exprimé un avis qui va à l’encontre de la pensée dominante.

Voici ce que donne l’IA ce jour en potentiel électoral

Macron 24,8 %

Zemmour 20,6 %

Marine 12,9 %

Mélenchon 10,5 %

Pécresse 9,5 %

Tant que l’IA place Zemmour au second tour, c’est que tout va bien quels que soient les sondages.

Devant les urnes, c’est pour l’avenir de leurs enfants que vont voter les Français.

Je n’ose croire qu’ils vont sacrifier cet avenir pour réélire un illuminé qui nous a ruinés et mis en grand danger de guerre civile, avec une immigration qui ne s’intègre plus.

Depuis 1990, nous n’avons plus cru au risque de guerre. Elle est pourtant là.

Par conséquent, restons lucides et n’écartons pas le risque de guerre civile qui transformerait la France en Liban des années 80. La cohésion d’une nation est le facteur fondamental de sa survie.

Voici ce qu’a dit Zemmour hier soir en guise de conclusion, empreinte de sincérité.

« … ce sont tous des politiciens professionnels. Ils vous ont trop promis, trop menti, trop trahis. Moi je ne vous trahirai pas. Le 10 avril, il y aura plusieurs bulletins. Mais en vérité il n’y en aura que deux : le mien et celui de tous les autres, qui vous promettent des réformes. »

« En vérité, il n’est plus temps de réformer la France, mais de la sauver. »

« Il nous reste 26 jours pour sauver la France. »

Écoutez cette courte vidéo, un beau moment de sincérité et d’espoir.

 

https://ripostelaique.com/zemmour-il-nous-reste-26-jours-pour-sauver-la-france.html

 980 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Si nous ne voulons pas que la France sombre complètement nous devons voter ZEMMOUR !

  2. Je me permets de vous conseiller d’aller faire un tour sur le site Juste Milieu. Il y est fait un sondage ouvert à tous sur les intentions de vote. Aujourd’hui, c’est EZ qui est en tête et Méluche en seconde position.

  3. Emouvant cet épilogue de Zemmour! L’on voit que ses propos sont sincères car non convenus comme tant de fonctionnaires de la politique.

Les commentaires sont fermés.