Mazepin, pilote de F1, va créer une fondation en soutien aux sportifs russes

Furieux d’avoir été injustement évincé par l’écurie Haas avant même le début de la saison, Nikita Mazepin compte attaquer son équipe et va lancer une fondation pour soutenir les sportifs russes privés de compétition.

 Mazepin juge indécent d’être privé de volant alors que la FIA l’autorisait à rouler sous drapeau neutre.

Nikita Mazepin, licencié par Haas : « C’est très douloureux »

-Avez-vous reçu des marques de soutien du monde la F1 depuis votre éviction ?
-Quelques pilotes sont venus vers moi.

-Qui ?
Sergio Perez, Valtteri Bottas, George Russell et Charles Leclerc. J’ai apprécié. Des messages simples me disant de garder la tête haute, qu’ils partageaient ma peine, car eux savent les sacrifices qu’il faut consentir pour arriver en F1. Ils mesurent ce que représente ce rêve brisé. Je tiens à les remercier de leur soutien.

L’Equipe

Nikita Mazepin a participé aux derniers essais à Barcelone avant d’être écarté par son équipe.

Le Parisien

Depuis, Nikita Mazepin, 23 ans, a confié voir « son rêve s’envoler » et ne décolère pas, multiplie les démarches. Une action judiciaire va être lancée contre l’écurie américaine tandis qu’il va lancer une fondation.

Celle-ci « se consacrera à aider les athlètes qui, pour des raisons politiques indépendantes de leur volonté, perdent leur capacité à concourir au plus haut niveau », a expliqué le pilote de 23 ans lors d’une conférence de presse virtuelle. Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, de nombreuses fédérations internationales ont réagi en écartant les sportifs russes ou biélorusses, suivant ainsi les recommandations du Comité international olympique (CIO). Mazepin compte d’ailleurs soutenir en premier lieu « l’équipe paralympique de Russie, qui a été bannie des Jeux de Pékin ».

La fondation utilisera l’argent prévu pour la F1

Et puisqu’il n’a plus de volant pour 2022, cette fondation « sera financée par Uralkali [le sponsor], en utilisant l’argent qui avait été prévu pour le partenariat en Formule 1 cette saison. (…) La fondation allouera des ressources financières et non financières à ces athlètes qui ont passé leur vie à se préparer pour les Jeux olympiques ou paralympiques, ou d’autres événements de haut niveau, pour découvrir qu’ils sont finalement interdits de compétition et sanctionnés collectivement simplement en raison du passeport qu’ils détiennent. »

Et puisque la F1 lui tourne le dos, il a décidé de nommer sa fondation « We Compete As One », ce qui n’est pas sans rappeler l’initiative de la F1 en faveur de la diversité « We Race As One ».

Déjà un résistant, le 9 mai 2021.

Mazepin s’est agenouillé, mais pas pour Black Lives Matter !

Pour la première fois de la saison, Nikita Mazepin a imité la plupart de ses confrères et s’est agenouillé avant le départ du Grand Prix d’Espagne, mais pas pour les raisons que l’on croit…

Depuis le Grand Prix d’Autriche 2020, sur une initiative de Lewis Hamilton, la moitié du plateau pose un genou à terre afin de soutenir le mouvement Black Lives Matter (Voir article RR, dernier paragraphe).

Mazepin a toutefois choisi de s’agenouiller pour faire honneur à une date-clé dans l’histoire de son pays natal plutôt que pour les BLM !

« J’ai choisi de m’agenouiller pour rendre hommage à tous les soldats et les civils russes qui ont péri au cours de la Seconde Guerre Mondiale qui s’est achevée il y a 76 ans samedi dernier », commente le pilote Haas.

En effet, la Russie célébrait dimanche le Jour de la Victoire, le 9 mai étant traditionnellement un jour férié dans ce pays. Mazepin portait d’ailleurs le ruban de Saint-Georges, un symbole militaire national, en plus du t-shirt « WeRaceAsOne ».

« Le 9 mai est un jour très important pour ma patrie, poursuit Nikita. Ma famille, en particulier mes grands-parents, ont pris part à la Seconde Guerre Mondiale. Les statistiques ne trompent pas : cette date est considérée par mes compatriotes comme étant plus important que le jour de l’An ! »

 584 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. XRenaux, ici il ne s’agit pas que du « wokisme », non, c’est quelque chose de bien pire, un abject apartheid racial à l’encontre d’une population, car d’origine russe. Ce genre d’abomination a déjà été vu par la passée, tout simplement dans l’Allemagne nazie, lorsque le régime hitlérien appliqua sa politique raciale anti-juive, avec toutes les conséquences à tous les niveaux. Voilà ce que l’occident est devenu un ersatz de nazisme, tout simplement c’est à cela que l’on reconnait les psychopathes, ils n’ont honte de rien.

    • Parmi ceux qui initièrent l’Europe en ses commencements étaient des nazis : Kurt Waldheim et Walter Hallstein. Et la maladie nazie n’a pas trouvé son vaccin miracle.

  2. Amis patriotes, boycottons tout ce business et particulièrement la coupe du monde au Qatar

    • Oui ! Au fait : vivement un petit poème, Lagardère nous manque !

  3. La F1 n’est, elle aussi, pas épargnée par la pandémie du « WOKISME »
    Tristes jours pour les fans

Les commentaires sont fermés.