La préoccupation majeure du Conseil de l’Europe ? Le prétendu racisme antimusulman !!!

 

En ces temps plus que troublés où le spectre de la guerre plane sur le vieux continent, quelles sont les préoccupations prioritaires du Conseil de l’Europe ? La lutte contre le « racisme antimusulman », bien entendu !

Dans un document daté du 1er mars 2022, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) du Conseil de l’Europe a dressé un état des lieux et émis 60 recommandations pour lutter contre le « racisme antimusulman ». Ce document primordial a été adressé à l’ensemble des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe.

 

Et que trouve-t-on dans ce fameux texte censé lutter contre ce « racisme antimusulman » dont l’existence ne saute pas aux yeux dans nos contrées mais qui semble être un terrible mal rongeant l’Europe ?

Tout d’abord une invitation à rappeler « la contribution positive apportée par l’islam au développement des sociétés européennes dont elle est partie intégrante » (sic), rien de moins ! Un rappel nécessaire pour relever « les défis d’une migration croissante », phénomène visiblement considéré comme inéluctable par les rédacteurs.

Ensuite on nous explique, sans bien sûr aucunement le démontrer, que « la diversité des confessions est un atout au sein d’une société pluraliste, et que le principe de la société multiconfessionnelle et interculturelle va de pair avec la volonté des religions de coexister au sein des sociétés dont elles font partie ». Les derniers habitants de souche de la Seine-Saint-Denis, vivant entre boucheries halal, cantines scolaires sans porc et épiceries sans alcool, ne partageront peut-être pas ce même enthousiasme béat.

Après avoir réaffirmé que l’islam et les communautés musulmanes sont une composante de l’histoire européenne, l’ECRI met en garde les Etats contre les fermetures, ou menaces de fermetures, de lieux cultuels ou culturels musulmans qui risqueraient de « restreindre indûment la liberté d’association des communautés musulmanes et leur capacité de participation civique ». Laissons donc ouvertes toutes les mosquées radicales, quoi qu’elles prêchent, afin de ne pas « discriminer » les pauvres musulmans persécutés.

Plus clairement encore, le texte invite les pouvoirs publics européens à « prévoir dans leurs pratiques courantes que les exigences religieuses de ce groupe sont raisonnablement satisfaites, en vue de les protéger contre toute discrimination indirecte ». Il faut donc satisfaire les exigences religieuses des musulmans… La sacro-sainte « laïcité » ne semble plus guère à l’ordre du jour. On nous invite ensuite à enseigner dans les écoles la « diversité des modes de vie musulmans et de l’histoire musulmane, ainsi que de la contribution positive des personnes, des communautés et de la culture musulmanes aux sociétés européennes », et à « intégrer une présentation équilibrée et objective de l’histoire de l’islam en Europe dans les programmes et manuels scolaires ». N’en jetez plus ! On se pince pour croire à la réalité d’un tel texte, véritable traité de dhimmitude qui explique finalement que la meilleure façon de lutter contre un prétendu racisme antimusulman, c’est de ramper devant l’islam. •

Article  de Xavier Eman paru dans le quotidien Présent du 28/02/2022

Cette recommandation vient après la promotion du port du hidjab par l’UE …

Pourquoi une telle co-allahboration, alors que tant de chrétiens sont massacrés ou persécutés dans le monde entier, pourquoi la préoccupation du Conseil de l’Europe porte-t-elle essentiellement sur l’islamophobie ?  Mais qui paye donc ses représentants ? Sans doute les impôts des contribuables des pays eupéens, mais pour en arriver à de telles trahisons on peut imaginer les bakchichs que doivent leur servir les potentats assis sur des montagnes de lingots d’or, au quatar, azerbadjan et autres paradis pétroliers…

Ce n’est pas possible autrement ! Et dire que le siège de ce machin est basé à Srasbourg !

On peut se demander aussi ce que viennent faire dans ce Conseil de Europe des pays comme la Turquie, l’Azerbadjan et l’Albanie… 

Zemmour,  vite ! pour remettre de l’ordre dans cette pétaudière !

 

 940 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Si l’islam est une race, alors la haine des musulmans pour les non musulmans est forcément du racisme et toute agression commise par un musulman sur un non musulman doit recevoir la circonstance aggravante de racisme.

  2. Ils nous gonflent sérieux les européistes avec leurs musulmans, ils nous ont rien demandé pour faire venir tous ces colorés, on en veut pas mais ils s’en foutent et nous imposent leur présence en nous traitant de racistes
    Nous devons non seulement accepter mais aussi collaborer à notre remplacement, ils nous prennent vraiment pour des moins que rien
    Sortons la grande veuve qu’on en finissent !
    – Deux peuples différents ne peuvent pas vivre ensemble sur un même territoire, ça se termine toujours très mal –
    C’est un sociologue qui a beaucoup voyagé qui a écrit ça

  3. Les frères musulmans ont bien géré, et ces cons de Bruxelles n’ont rien vu venir ou alors, ils sont complices :
    Recommandations du Conseil de l’Europe contre le “racisme antimusulman” : histoire de l’islam d’Europe, engagement politique des communautés musulmanes, satisfaire leurs exigences religieuses… (MàJ: plusieurs ONG liées aux Frères musulmans y ont contribué).

    https://www.fdesouche.com/2022/03/03/recommandations-du-conseil-de-leurope-pour-lutter-contre-le-racisme-antimusulman-enseigner-lhistoire-de-lislam-deurope-renforcer-la-participation-politique-des-communautes-musulmane/

  4. Cette situation n’est pas sans rappeler la période qui a précédée la prise de Constantinople ( à l’origine Byzance et aujourd’hui Istamboul) le 29 mai 1453 par les troupes ottomanes conduites par Mehmed II. On emploie depuis l’expression de « querelles byzantines ». Les gens vivaient alors dans leur bulle et discutaillaient à longueur de journée sur le sexe des anges jusqu’au jour où ils ont tous été pris au dépourvu.

  5. S’il y a vraiment du racisme antimusulman en Europe on devrait plutôt se pencher sur le pourquoi y a-t-il du racisme et non le combattre ? pour moi il y a un rejet puissant de l’islam en Europe et nous savons tous de quoi il s’agit : une idéologie plus qu’une religion qui est incompatible, imbuvable, intolérante, misogyne, totalitaire, violente, antirépublicaine, envahissante, prosélyte et j’en passe car je me suis amusé à faire une liste et j’arrivais facilement à une 60ène de griefs. Plus nous les détestons et plus ils font en sorte d’être détesté, ce peuple est fou et jusqueboutiste et c’est pourquoi il arrive à s’imposer jusqu’au moment où nous ne pourrons plus les supporter.

  6. Je suppose que ce conseil de l’Europe a cédé aux lobbies des fabricants de couteaux de cuisine très présents dans les égorgements, aux lobbies pétroliers qui comptent beaucoup sur les immolations de mécréantes refusant les avances des membres de la meilleure des communautés et les lobbies des carriers très intéressés par les lapidations. C’est ce que le Conseil de l’Europe appelle  » la contribution positive apportée par l’islam au développement des sociétés européennes dont elle est partie intégrante  » .

  7. ils oublient les nombreuses guerres avec eux , le terrorisme , la criminalité qu’ils nous ramènent et l islam pire que le nazisme

    • Bonsoir Nous nous trouvons effectivement face à une idéologie totalitariste de conquête habillée en religion dont on nous demande de tolérer les pratiques bédouines de trafics, razzias, meurtres rituels etc… sous prétexte de liberté de culte !!!…Elle ne vient pas de naître. Les européens ont oublié leur histoire.

  8. si les corrompus collabo de l’UE étaient aussi hystériques pour combattre l’islamisme en europe qu’ils le sont vis à vis de la russie qui ne leur a rien fait, on pourrait enfin dire que ce « machin » sert à quelque chose

  9. L’ISLAM, cette race…

    Ca suffit les accusations colonisatrices invasives fiancées par le pétrole arabe et encouragées par les Etats-Unis hostiles et les collabos apatrides de toutes les époques, nom d’un bataclan ou d’un prêtre égorgé en pleine messe !

  10. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Voilà les « veleurs européennes » (sic) que ces crapules de l’ U « E » nous demandent de défendre …

  11. Le Conseil de l’Europe et la chemise brune qui le commande n’ont vraiment pas le sens des priorités et n’écoutent pas les citoyens. Qu’attendent les peuples soubverains pour sortir de l’UE?

  12. Le Conseil de l’Europe raisonne sur des bases erronées. Les musulmans ne sont pas une race, il n’y a donc pas de racisme. Beaucoup d’arabes sont musulmans mais il y a aussi des arabes chrétiens – persécutés par les arabes musulmans parmi eux.
    C’est évidemment leur religion – si on peut dire – qui pose problème car elle est hautement misogyne et même criminelle si on se réfère au Coran puisqu’elle appelle au meurtre des non-musulmans et considère les femmes comme des êtres inférieurs à mater et punir. A se demander comment et pourquoi le Conseil de l’Europe fait semblant d’ignorer ce qui est pourtant une évidence, vus tous les problèmes actuels posés en Europe par des adeptes de cette « religion »

  13. Le mondialisme sera musulman où ne sera pas. Tout le reste n’est que littérature, diversion, enfumage des peuples européens. A bon entendeur salut!

  14. Le conseil de l’Europe ??? Qu’elle se les gardent ses conseils l’islameurope(de France) ! momo va foutre un maximum de merde avant de se faire éjecter dès le 1er tour en avril, les muzz vont massivement tenter de le laisser sur le trône parce qu’ils ont trop à perdre si le traître n’est plus le roi, l’empereur, le maître incontesté…
    En tout cas, on peut tous remarquer que momo n’a plus sa grande gueule comme pendant sa campagne de 2017(hurlements de tarés), momo reste bien ancré sur le trône qu’il ne veut pas abandonner car c’est sûrement le sien(sale petit merdeux) mais il nous donnerait quand même le droit de l’appeler candidat avec sa petite voix de traître accablé par la guerre en Ukraine ! Les muzz ont réussi une chose dans notre France, se faire détester à mort par leur arrogance de se croire supérieurs au Français DS et en terrain conquis !!

    • Ouaip! Il aurait rendu fou Poutine après les six heures de « communication » qu’il lui a assénées!!…C’est grave…

  15. Le conseil de l’Europe n’a qu’un but, nous islamiser. Tous ces traitres qui bouffent dans la même gamelle que les djihadistes veulent faire une Europe musulmane, conformément aux souhaits des pays arabe. Tous ces traitres vendus, devront un jour rendre des comptes. Alors oui il n’ y a que Eric Zemmour pour nettoyer ce nid de cancrelats.

1 Rétrolien / Ping

  1. La préoccupation majeure du Conseil de l’Europe ? Le prétendu racisme antimusulman !!! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.