La France importe du gaz de schiste américain !


………….Le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne, pour la centrale au gaz de Landivisiau.

Cela ne date pas de ces derniers jours, tout était connu, avec l’intérêt de risquer une guerre…

…….. LE GAZ DE SCHISTE AMÉRICAIN INONDE L’EUROPE

Le 

Depuis un an, les Etats-Unis ont triplé leurs livraisons en Europe et en France. Une stratégie agressive qui vise à concurrencer son grand rival russe, fournisseur historique de l’Europe. La guerre redouble sur le Vieux Continent.

Dans le port de Saint-Nazaire, les méthaniers se multiplient depuis le début de l’année. Ces bateaux gigantesques, déchargent des tonnes de gaz liquide, appelé gaz naturel liquéfié (GNL). « Ça fait longtemps qu’on n’avait pas vu autant de GNL arriver en France », s’étonne un employé du terminal de Montoir-de-Bretagne. En 2019, le GNL inonde l’Europe. Selon les chiffres officiels de groupement international des importateurs de GNL (GIIGNL), les importations en Europe ont doublé depuis le début de l’année par rapport au neuf premiers mois de 2018. Les pays européens ont importé 63 millions de tonnes de GNL contre 31 millions de tonnes un an plus tôt. Une tendance générale tirée par deux pays : l’Espagne et la France.

Mais ce sont surtout les importations en provenance des Etats-Unis qui ont explosé. Elles ont presque triplé, passant de 2,7 millions de tonnes sur l’année 2018 à 7,6 millions sur les neuf premiers mois de 2019. Une poussée due au gigantesque essor du gaz de schiste américain depuis sept ans. « L’essentiel du gaz que les américains exportent est du gaz de schiste« , explique un spécialiste du secteur. En France aussi, cette tendance est la même : les importations de gaz américains ont presque quadruplé depuis le début de l’année! Même si elles partaient de très bas…

Importations quadruplées en France

C’est d’ailleurs la clé de compréhension de cette situation: les Etats-Unis inondent l’Europe pour concurrencer le gaz russe. Mais la Russie ne reste pas les bras croisés. Les quantités de GNL russe vendues en Europe ont triplé, passant de 4,5 à 11,5 millions de tonnes. Et en France, les importations russes ont déjà quadruplé depuis le début de l’année. Grâce notamment à la mise en service de l’usine de liquéfaction du gaz de Yamal, en Sibérie, construite par deux géants français, Total et Technip (Entreprise vendue par Macron).

L’Europe est plus que jamais le terrain de jeu de la guerre énergétique entre les Etats-Unis et la Russie. L’intrusion des américains sur le marché européen du gaz est récente, grâce à leur révolution du gaz de schiste. Les Russes, eux, ont toujours été l’un des premiers fournisseurs de gaz des pays européens avec le Qatar ou l’Algérie, notamment pour la France.

Les prix au plus bas (c’était en 2019).

Le gaz naturel liquéfié permet aux Etats-Unis d’exporter partout dans le monde. « Les Russes se sont longtemps désintéressés du GNL mais ils voient désormais d’un mauvais œil la diminution possible de leur marché captif que constitue l’Europe », explique Vincent Demoury, délégué général du GIIGNL. Moscou privilégiait jusque-là les gazoducs qui traversaient l’Europe et l’Ukraine. Le GNL permet aux Etats-Unis d’exporter partout dans le monde et de rivaliser avec les grandes puissances énergétiques mondiales que sont la Russie ou les pays du Golfe Persique.

L’Europe bénéficie de cette rivalité à double titre. D’abord, elle diversifie ses approvisionnements et diminue un peu sa dépendance à la Russie. Mais cette guerre commerciale a aussi pour conséquence de faire baisser les prix du gaz en Europe, qui sont à leur plus bas niveau depuis 2016.

.

Les écolos se réveillent (à nouveau) !

…………Saint-Nazaire. Gaz de schiste importé :
…..« Une situation inacceptable » jugent les écologistes

Publié le 

Le groupe Engie va importer des millions de mètres cubes de gaz américain issus de la fracturation hydraulique, via le terminal gazier de Montoir-de-Bretagne, au Grand port de Nantes-Saint-Nazaire. Après des associations, les élus écologistes au conseil régional réagissent.

En 2017, déjà une opposition s’était installée contre la construction de la centrale au gaz de Landivisiau nécessaire pour compenser l’irrégularité de l’énergie fournie par les éoliennes (la boucle est bouclée…). Depuis l’opposition s’était endormie ! 

Extrait : Depuis septembre 2021, le groupe énergétique Engie importe du gaz de schiste des États-Unis, issu de la fracturation hydraulique, via le Grand-Port-Maritime de Nantes-Saint-Nazaire et son terminal gazier de Montoir-de-Bretagne. Au lendemain de la révélation de cette information par Ouest-France, les élus régionaux du groupe « L’écologie ensemble » dénoncent « une situation inacceptable, alors que l’exploitation des gaz de schiste est interdite sur le sol français ». Ils demandent à Christelle Morançais, présidente du conseil de surveillance du port, d’agir au plus vite « pour faire stopper ces importations anti-climat ». Et qu’elle somme l’État, actionnaire d’Engie, « d’agir et de revenir sur ce contrat aux conséquences environnementales et climatiques désastreuses ».

 

 

Et petite info supplémentaire sur Nord Stream 2.
L’obs fait presque du Zemmour, en tout cas confirme son analyse !

 

Note de Christine Tasin

On savourera les charmes de la mondialisation et de l’écologie : les écolos ont réussi à faire interdire l’exploitation du gaz de schiste, en abondance chez nous…

Mais personne n’a interdit aux autres de nous le vendre, une fois exploité, les Américains ne se privent pas…

 

 1,017 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Un équilibre va s’établir à savoir la Russie va alimenter l’Asie et les USA vont alimenter l’Europe. Une fois les choses fixées, les Américains augmenteront les prix et nous n’auront plus d’autre choix que de payer ou s’en passer. On ne pourra plus demander aux Russes qui seront complets avec l’Asie. La politique à court terme basée sur des événements ponctuels c’est comme le suppositoire : on finira par l’avoir dans…..

  2. Et on est calé sur le marché libre, càd qu’on paie pour les autres une électricité que nous fabriquons moins chère, tout cela pour obéir à Bruxelles qui a établi les règles de la concurrence.

  3. Oui,je suis pour le gaz américain,?en France et en Europe,oui ?
    Et avoir un prix,le plus bas possible? Ainsi que le pétrole?

  4. ET VOILÀ pourquoi l’otan fout la merde, pour qu’on boycotte le gaz Russe et qu’on prenne leur gaz de schiste. Et bien sur l’UE et la macroni sont complice avec ça, naturellement.

  5. agir au plus vite « pour faire stopper ces importations anti-climat »La bonne blague on parle d’une guerre de part de marché dans ce secteur est elle bien informée sur les enjeux en cour ?

  6. Il aurait fallu exploiter nos gisements de gaz de schiste. Nous sommes devenus des otages énergétiques. Grâce aux écolos, nous allons avoir une mort propre, biologique, par le froid. Merci Jadot, connards et consorts.

  7. Et pas un de ces empaffés de pastèques d’écolos pour beugler???

  8. Nos dirigeants sont de plus en plus des crétins. Plus ils sont jeunes de plus en plus ils se révèlent incapables de faire une corrélation entre deux paramètres. L’école en perdition en est une cause.

    • Sans oublier que son école, il l’a faite en partie entre les cuisses de son prof.
      Excusez la vulgarité…!

  9. De la même façon, l’Allemagne se goinfre de l’électricité atomique française. Avec une totale hypocrisie des écolos dingos Franco-allemands, la France vend à prix bradé une énergie surtaxée aux Français pour compenser les perte et l’idiotie des énergies « vertes ».

    • J’allais le dire. La foire aux cons a visiblement commencé et certains font vraiment tout pour gagner le grand concours du plus crétin. 1er prix: une éolienne en carton!

Les commentaires sont fermés.