Propagande de guerre : les images abjectes de prisonniers russes forcés à des déclarations humiliantes

 Ames sensibles s’abstenir : voici un aperçu de la production d’images de propagande  des services de sécurité ukrainiens.

Des prisonniers russes, certains visiblement passés à tabac, sont exhibés  devant la caméra alors qu’ils sont forcés à des déclarations défaitistes et humiliantes.

C’est l’enfer qui attend Zelensky.

« Nous avons été envoyés comme chair à canon. Nous tuons des gens pacifiques » : Des prisonniers de guerre russes en larmes disent qu’ils n’avaient aucune idée qu’ils étaient envoyés à la guerre et qu’on les a obligés à « attaquer des gens qui défendent leur territoire ».

Les soldats, qui s’expriment dans une vidéo publiée sur la page Facebook des services de sécurité ukrainiens,  déclarent  « nous avons été envoyés comme chair à canon » et  « nous tuons des personnes pacifiques ».

« Ce n’est pas notre guerre. Mères et épouses, allez chercher vos maris. Il n’y a pas lieu d’être ici « , dit un soldat blessé assis devant un drapeau ukrainien dans une vidéo.

D’autres images montrent un prisonnier russe menotté pleurant sur la mort et la destruction causées par la guerre, disant : « Ils ne ramassent même pas les cadavres, il n’y a pas de funérailles ».

 

Ignoble : un soldat capturé forcé à appeler sa famille, une mise en scène des « regrets » publics.

Dans une autre vidéo publiée sur Telegram, on voit des soldats se dire « démoralisés » lorsqu’ils réalisent qu’ils sont envoyés combattre en Ukraine. « On nous a dit que nous serions des ennemis de l’État et que, comme c’est la guerre, nous pourrions même être fusillés si nous refusions. On nous a jetés comme de la chair à canon ».

Daily mail

 

 

 

 953 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Une guerre qui ne dit pas son nom. Un guerre aux portes de l’Europe. Ce Continent qui a le plus guerroyé de l’histoire de l’humanité. Poutine who is ut now ?

  2. vu courte vidéo des néonazes , 2 jeunes prisonniers l’un est abattu le second crucifier a la maniere de jésus Chr contre une porte. de véritables barbares

  3. Ils continuent à provoquer bêtement et méchamment.
    Ces vidéos vont stimuler d’autant plus leurs camarades de combat.
    Quant à Poutine, il risque d’appuyer sur le bouton nucléaire, mais ce ne sera pas contre l’Ukraine qui trop proche géographiquement, mais le plus loin possible, et nous allons à la guerre nucléaire.
    J’ai vu dans les reportages , que les Ukrainiens ont tous des abris à proximité.
    J’aimerais qu’on demande à minicon si nous, en France, nous avons des abris pour la population.
    Il y en a pour les huiles surement .

  4. Il me semble que la convention de Genève interdit d’exhiber les prisonniers de guerre.

  5. Ils violent délibérément la convention de Genève mais là ça va pas HURLER au crime de guerre ben non……….

    • Bonjour,

      Oui, exactement.

      Mais c’est le camp du Bien : ils peuvent, eux, bombarder, violer la convention de Genève, censurer des médias …

      • D’aileurs ils annoncent leur intention d’exécuter les prisonniers russes ayant déposé les armes.
        Mais là encore, le camps du bien, les gentils face aux méchants…
        https://twitter.com/KyivIndependent/status/1499155936207908866
        Ils veulent un holocauste nucléaire, ils jouent délibérément avec le feu. S’ils en réchappent ils en accuseront la Russie.
        Cette tactique grossière leur pétera à la figure.

1 Rétrolien / Ping

  1. Personne ne dénonce les nazis et les islamistes ukrainiens | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.