L’écolo Belliard a décidé : le Centre de Paris sera « apaisé », donc interdit aux sans-dents motorisés

Tout cela pour un centre de Paris « apaisé » (il y a beaucoup à gloser sur la notion de  « centre apaisé »…)

Les dégénérés aux manettes, que ce soit à Paris comme Belliard, adjoint d’Hidalgo ou Macron, payent très cher des communicants, des cabinets conseil (au hasard Mac Kinsey) pour frapper le petit Français qu’ils estiment tellement  illettré et tellement soumis qu’il se ferait avoir et voterait délibérément pour celui qui l’entube.

Et donc ils ont inventé la notion de « centre ville apaisé » au lieu de  » centre ville interdit ». Ils sont très forts, il faut le reconnaître. Comment transformer en positif une interdiction, une inégalité, une brimade incompatible avec la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, parce qu’on en est bien là ?

Et le couillon de base de visualiser la rue de Rivoli interdite aux voitures, couverte de cyclistes qui chantent, discutent, s’arrêtent pour boire un pot dans le premier café venu… Le chant des oiseaux, adieu les klaxons, les engueulades, des noms d’oiseaux… Mais adieu aussi la capacité de traverser la ville de part en part pour aller travailler, pour aller à un rendez-vous, pour aller voir ses vieux parents (va-t-il falloir qu’ils rachètent à prix d’or la vieille caisse enregistreuse de la boulangère pour faire des attestations à leurs enfants venus les visiter ? Parce que, n’en doutons pas, s’il faut prendre 3 métros, se payer Barbès ou la ligne  12 – surnommée la Mordor- à 23 h… les vieux qui habitent au centre de Paris ne sont pas prêts de voir leur famille. ).

A partir de 2024, il faudra donc montrer patte blanche pour pouvoir sortir du centre de Paris, prouver qu’on l’y habite ou qu’on a une raison vitale d’être entré dans le saint des saints, dans le repaire interdit aux gens de rien, sinon… 135 euros (plus confiscation de la voiture ?) Sauf à avoir un ticket de caisse, une ordonnance du médecin justifiant qu’on ait osé fouler les pavés de la classe qui roule en Ferrari ou Bentley et a les moyens de vivre au centre de Paris ou de circuler en taxi…

 

Et si on est allés prendre le thé chez tante Simone, elle pourra vous faire un mot ?

Tout centre de Paris interdit aux automobilistes, sauf les résidents soit ceux qui ont les moyens d’habiter le centre…

Bref, une zone réservée aux écolos et autres friqués; les autres n’ont qu’à prendre le métro, non mais !

David Belliard adjoint écolo de Hidalgo… qui veut, comme tous les écolos dingos, rééduquer le bas peuple, lui imposer SA vérité, au nom d’une prétendue préservation de la planète, évidemment…

Les twitteurs, qui ne sont vraisemblablement pas passés par Sciences Po, voient clair et pensent juste, eux. espérons qu’ils seront nombreux à bien voter… C’est plus qu’urgent.

Voir aussi :

https://actu.fr/ile-de-france/paris_75056/carte-le-centre-de-paris-bientot-reserve-aux-pietons-velos-bus-et-interdit-au-trafic-de-transit_41836052.html

 

 913 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Ce qui serait bien, c’est que tous les livreurs et dépanneurs décident de respecter la loi et qu’ils laissent les parisiens se démerder avec ceux pour qui ils ont voté.

  2. Et s’il se bouffait le bord d’un caniveau il deviendrait un sans-dents le verdâtre donc interdit du « centre Paris »!!

  3. Bin oui les parigots l’ont remise aux manettes la dingo, fallait réfléchir un peu avant de mettre le bulletin de vote dans l’urne…

  4. personne n’a rien compris au baratin incompréhensible de ce décérébré, tout à l’image de la mairie qu’il représente ! à trop fumer du cannabis qu’ils veulent l’égaliser, voilà ou cela mène

  5. Heureusement E Z a ses parrainages, ne reste plus qu’à bien voter et le changement d’air devrait se faire ressentir assez vite !!

  6. Et encore un connard d’écolo. Ils nous auront tout fait.

Les commentaires sont fermés.