Autriche : le “héros des attentats de Vienne” accusé de participation au financement du terrorisme

Osama, le gentil « héros de Vienne » présentant son livre « Nous ne sommes pas comme ça », mon plaidoyer contre les préjugés.

Revue de presse de l’islam : 

un fidèle peut en cacher un autre !

Autriche : le « héros de Vienne », un musulman palestinien  qui a aidé les policiers lors d’une attaque djihadiste, travaillait pour un groupe qui finançait le Hamas.

 Exxpress

Tout le monde a supposé que lorsque Osama Abu El Hosna a aidé les policiers blessés lors d’un massacre djihadiste, il était un modéré qui rejetait le terrorisme. Mais le soutien au Hamas est bien plus répandu parmi les musulmans que la plupart des analystes ne veulent l’admettre.

Osama, perle rare, honoré par la ville de Vienne il y a un an

Le « Héros de la nuit de la terreur de Vienne » et auteur du livre « Nous ne sommes pas comme ça », le Palestinien Osama Abu El Hosna a été honoré par des trophées de la ville de Vienne il y a un an.

Ils ont même voulu accélérer le processus d’obtention de la citoyenneté.

Aujourd’hui, il est lui-même le sujet de l’enquête officielle sur le terrorisme « Opération Luxor ».

 

Il s’est fait connaître comme le « héros de la nuit de la terreur à Vienne » lorsqu’il s’est précipité au secours d’un policier blessé qui avait été abattu par l’islamiste kosovar Kujtim F. lors d’une fusillade sur la Schwedenplatz.

Terrorist-Wien2-1-1.jpg

De nombreuses apparitions à la télévision, ainsi qu’un livre au titre accrocheur « Nous ne sommes pas comme ça » sur le racisme et l’« islamophobie » de la population autrichienne à son égard et à celui de sa famille ont suivi. 

Osama reçu par toutes les télévisions

…et les gauchistes autrichiens en admiration devant ce cas d’école

Aujourd’hui, Osama El Hosna, 24 ans, est lui-même la cible des autorités autrichiennes.

Osama El Hosna travaillait pour une organisation qui transmettait une partie des dons reçus à l’organisation terroriste islamiste Hamas.

Son engagement a été documenté par des photos. Son avocate est la fille d’immigrés palestiniens et ancienne politicienne du SPÖ, Muna Duzdar. Elle est outrée par ces allégations et accuse le racisme. « S’il avait travaillé pour Caritas, cela ne serait probablement pas arrivé. Mais avec un club dans lequel seuls les Arabes sont actifs, vous êtes immédiatement soupçonné d’être un terroriste. » Ci di racistes !

 

Italie : un migrant marocain, trafiquant de drogue et “imam”, jugé pour incitation à la commission d’actes de terrorisme. 

Il avait appelé à la destruction du Vatican !

Vous ! Vous là ! Pourquoi ne célébrez-vous pas la diversité ?

ANSA

Un imam autoproclamé de 43 ans qui avait appelé à la destruction du Vatican a été envoyé en procès à Turin.

Bouchta El Allam, d’origine marocaine, arrêté par la police des carabiniers en mai 2021, est accusé d’instigation à commettre des crimes pour terrorisme…..

L’acte répréhensible  concerne la propagande djihadiste que l’homme a promue pendant un séjour en prison à Alessandria pour un délit lié à la drogue entre l’été 2020 et le printemps 2021. (ANSA).

Pakistan : le responsable des affaires religieuses demande au Premier ministre de renommer la journée de la femme « Journée internationale du hijab ».

 

L’ironie est que la Journée mondiale du hijab est observée chaque année dans tout l’Occident, avec des femmes non-musulmanes portant des hijabs en solidarité avec les femmes musulmanes qui sont supposées être opprimées par des racistes et des  « islamophobes ». Pendant ce temps, personne ne se tient aux côtés des véritables femmes opprimées : celles qui sont menacées, brutalisées et même tuées pour avoir osé ne pas porter le hijab.

La demande de Noorul Haq Qadri montre à quel point les féministes occidentales se conforment déjà à la charia, sans même s’en rendre compte.

Le ministre pakistanais des Affaires religieuses, Noorul Haq Qadri (photo ci-dessus), a demandé au Premier ministre Imran Khan de déclarer le 8 mars, Journée internationale de la femme, comme Journée internationale du hijab.

Cet appel intervient au moment où les organisateurs de la Marche Aurat ont annoncé vendredi leur manifeste pour 2022 sur le thème « Réimaginer la justice » au Pakistan. La marche Aurat, qui s’est tenue pour la première fois dans la ville de Karachi en 2018, est désormais organisée chaque année pour célébrer la Journée internationale de la femme. La marche met en lumière les problèmes auxquels les femmes sont confrontées au Pakistan cependant l’appel du ministre à Imran Khan ne favorisent pas la réflexion prospective que les femmes désirent.

Le ministre a déclaré que la « marche Aurat » organisée à travers le Pakistan ce jour-là depuis 2018 va « à l’encontre des principes de l’islam »….

Dans un communiqué, il écrit : « Aucune organisation ne devrait être autorisée à remettre en question ou à ridiculiser les valeurs islamiques, les normes de la société, le hijab ou la pudeur des femmes musulmanes lors de la marche Aurat ou de tout autre événement organisé dans le cadre de la Journée internationale de la femme, car ces actes blessent les sentiments des musulmans du pays. »….

https://www.ndtv.com/world-news/women-workers-must-cover-up-even-with-a-blanket-say-taliban-2782411

Seine-et-Marne : un maire menacé dans son bureau par un individu brandissant un Coran

Couverture de Coran

L’homme âgé d’une quarantaine d’années, déjà connu des services de police, a été placé en garde à vue puis interné d’office, étant en rupture de traitement psychiatrique, rapporte la République de Seine-et-Marne.

Par valeursactuelles.com

« Avant son interpellation, l’homme, manifestement déséquilibré mentalement, devenait de plus en plus menaçant », a indiqué la mairie dans un communiqué.

François Bouchart, maire divers droite de Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne), est sous le choc. Lundi 21 février, alors qu’il était en réunion avec des cadres de sa collectivité, un homme s’est introduit dans son bureau en diffusant des musiques coraniques sur son smartphone et en brandissant un Coran, rapporte la République de Seine-et-Marne. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, avait la tête recouverte et le visage dissimulé par un masque anti-Covid. Originaire de la commune et résidant chez sa mère, il était déjà connu des services de police. D’abord placé en garde à vue, il a finalement été interné d’office, étant en rupture de traitement psychiatrique. « Je ne me suis pas engagé en politique pour mettre en danger ma vie, mais bien pour défendre les intérêts de ma population », a réagi l’édile, annonçant avoir porté plainte.

« Manifestement déséquilibré mentalement »

« Avant son interpellation, l’homme, manifestement déséquilibré mentalement, devenait de plus en plus menaçant », a indiqué la mairie dans un communiqué de presse. « Vous avez un problème avec l’islam ? Je sais où tu habites », aurait par ailleurs lancé l’individu à une collaboratrice de l’élu, selon le Parisien.

Australie : crime d’honneur.

Le musulman albanais avait assassiné sa fille et son mari parce qu’ils s’étaient mariés sans sa permission : il est condamné à la prison à vie.

Crime d’honneur.

coran

ABC.net.au

Un père de Melbourne qui a abattu sa propre fille et son mari, en partie parce qu’il n’avait pas été invité à leur mariage, a été emprisonné à vie pour ces meurtres « sans cœur » et « lâches ».

Osman Shaptafaj, 57 ans, a comparu aujourd’hui devant la Cour suprême de l’État de Victoria, où il a été condamné à purger deux peines de prison à vie simultanément après avoir plaidé coupable du meurtre de Lindita Musai, 25 ans, et Veton Musai, 29 ans, à Yarraville il y a environ deux ans.

Shaptafaj devra purger au moins 35 ans, ce qui signifie qu’il sera nonagénaire avant de pouvoir bénéficier d’une libération conditionnelle.

La Cour suprême a entendu des détails troublants sur la façon dont Shaptafaj a attendu le couple pendant près de deux heures avant de leur tirer une balle dans la tête à bout portant.

Laissant sa fille et son gendre allongés sur le porche, Shaptafaj a ensuite sonné à la porte de la maison pour que les membres de la famille de M. Musai en détresse puissent les trouver.

Il s’est ensuite rendu à pied dans les prairies voisines où il s’est tiré deux fois dessus sous les yeux de badauds.

Shaptafaj affirme n’avoir aucun souvenir de ce qui s’est passé et  a prétendu à la Cour suprême qu’il croyait être coincé dans un « bug » du jeu vidéo Call of Duty- Black Ops, un jeu de tir qui se déroule pendant la guerre froide.

Afghanistan : les femmes  » doivent se couvrir correctement…avec une couverture si nécessaire ».

AFP

Un hadith dépeint Mahomet disant à une femme :  » Ô Asma’, lorsqu’une femme atteint l’âge de la menstruation, il ne lui convient pas d’exhiber les parties de son corps à l’exception de ceci et de cela « , et il désigna son visage et ses mains.  » (Sunan Abu Dawud 4092)

Le fait de couvrir le visage procède de la même hypothèse : il est de la responsabilité de la femme d’éloigner la tentation des hommes. Par conséquent, si le visage est tentant, il doit également être couvert.

Les femmes qui travaillent doivent se couvrir « même avec une couverture », disent les talibans

Kaboul (AFP) – Les femmes travaillant dans les ministères afghans doivent se couvrir – même avec une couverture si nécessaire – sous peine de perdre leur emploi, a déclaré mardi la police religieuse des talibans.

La plupart des femmes n’ont plus accès aux emplois gouvernementaux depuis que les talibans ont repris le pouvoir en août, mais les nouveaux dirigeants afghans affirment qu’elles seront autorisées à revenir une fois que certaines conditions auront été mises en place, comme des bureaux séparés.

Mardi, le ministère de la promotion de la vertu et de la prévention du vice a publié une déclaration indiquant que les femmes ne devaient pas se rendre au travail si elles n’étaient pas correctement couvertes, et qu’elles pouvaient être licenciées si elles ne suivaient pas les directives…..

Elles peuvent porter « n’importe quel autre type de hijab, c’est à elles de décider, mais elles doivent (se couvrir) correctement… même porter une couverture » a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère, Mohammad Sadeq Akif Muhajir, joint pour clarification..…

 

 218,594 total views,  4 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Qu’il est long le chemin. Pas faute de nombreux français (Ernest Renan) et tant d’autres qui, depuis des siècles, nous le disent, nous le hurlent que la secte mortifère dictatoriale misogyne politico-religieuse de l’islam ne peut être accepter par toutes le valeurs humanistes des Droits des hommes et des femmes dans les pays des Démocraties Occidentales des Lumières !!!

  2. L’Islam, la seule « religion » au monde dont on a besoin de préciser que certains de ses pratiquants sont « modérés ».
    Personne, à part Zemmour, ne semble s’en étonner.

  3. Bonjour,

    Mais puisqu’on vous dit que le problème énorme de notre temps c’est l’hétéro-patriarcat blanc …

    Vous savez tous ces Blancs qui assassinent leurs filles pour crime dit d’honneur …

  4. Même en Europe ils n’abandonneront jamais. Ils mettront leur religion partout en premier. Bref ils n’ont rien à foutre chez nous. Dehors.

Les commentaires sont fermés.