Véran ne décolère pas : le vaccin pour les 5 à 11 ans fait un gigantesque flop

Je ne suis pas curieuse mais je voudrais savoir pourquoi on a 80% de gosses (parce que ce sont encore des gosses, qui ont besoin jusqu’à 16 ans de l’autorisation de leurs parents) de 12 à 18 ans qui sont vaccinés alors que les mêmes parents boudent -fort heureusement- la vaccination de leurs petits de 5 à 11 ans !

Certes, on me dira que les ados ne sont pas toujours faciles, qu’ils ont envie de faire du sport, de la musique, des activités multiples, d’aller à la piscine avec les copains… tout cela est vrai, mais 80% !!!!

Par ailleurs la France lanterne rouge de l’Europe  pour la vaccination des 5 à 12 ans, c’est là aussi étrange. Certes, le cirque des 3 doses voire 4 qui n’empêchent ni contamination ni transmission a dû doucher un certain nombre de parents, notamment avec les contaminations omicron en série et les horreurs du protocole scolaire  mais c’est partout pareil, non ?

Que faut-il en déduire ? Que les parents français sont plus attentifs à leurs petits qu’à leurs ados ? Qu’ils ont compris, malgré la propagande éhontée du gouvernement, que les enfants ne risquent rien du Covid ? Que les excès de la clique Véran-Macron ont fini par leur ouvrir les yeux et sur Macron et sur l’imposture de la thérapie génique ?

A suivre…

 1,217 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Il faut qu’il sache, ce véran, que lorsqu’il s’agit de leurs enfants, les moutons peuvent devenir enragés.
    Je ne sais pas si ce véran a des enfants, mais je sais qu’il ne mérite pas d’en avoir. On n’injecte pas à des enfants un produit expérimental mettant ainsi en jeu leur avenir. Mais la macronie, comme son gourou, n’a rien à faire des enfants, on l’a déjà vu, avec les meurtres d’enfants prêts à naître et les exactions d’un lobby de pervers dépravés – et ce avec l’accord de l’EN – pour semer dans leur esprit influençable des idées qui peuvent leur porter préjudice en les incitant à changer de sexe et donc attenter irrémédiablement à l’intégrité de leur corps. Ces gens sont très dangereux, la macronie est dangereuse car elle met sans le moindre scrupule en péril l’avenir de nos enfants.

  2. FAUT PAS FAIRE VACCINER LES ENFANTS,AVEC TOUT CE QU’ON SAIT C’EST PRENDRE UN PARI TRES GRAVE SUR LEUR SANTE A VENIR ET ETRE TOTALEMENT INCONSCIENTS.
    Il va y a voir plus de morts et d’effets secondaire graves avec cette vaccination alors qu’on sait qu’il n’y en a pas avec le virus auquel ils resistent.
    Les politiques eux ne font pas vacciner leurs gosses sans compter que vu qu’ils n’ont pas d’effets secondaires a part roselyne Bachelot…..ca devait etre une erreur ! DEPUIS SOYEZ CERTAIN QU’ON LEUR INJECTE LES LOTS PLACEBOS identifies on sait maintenant que ca existe pour cette experience,comme quoi ce sont bien une bande de criminels…..

  3. J’ai oublié le lien concernant la colère, les regrets, les prévisions et les objectifs de la plutocratie à laquelle appartient Bill Gates.
    https://fr.sputniknews.com/search/?query=Bill+Gates

    Cette tragigue expérience de l’humanité sur le plan politique, devenu le jouet, l’esclave du grand capital, devrait motiver les sociétés humaines à INTERDIRE, non pas le capital et la possibilité de s’enrichir grâce à son travail, mais à NE JAMAIS PERMETTRE qu’une entreprise, même en association, une multinationale parvienne à s’enrichir au point de jouer un rôle en politique et d’intervenir.

    Jamais le capital des entreprises devrait dépasser un certain capital ou à partir d’une certaine somme être systématiquement nationalisée, appartenir à l’État.

    Il faut impérativement interdire que les entreprises aient un rôle quelconque, de près ou de loin en politique. PAS D’INGÉRENCE, PAS d’INFLUENCE du grand capital en politique.

  4. En écho aux déclarations de Bill Gates ; qui annonce de nouvelles pandémies et surtoutLA NÉCESSITÉ POLITIQUE DE VACCINER PLUS RAPIDEMENT ; il est en rage, tout le monde n’est pas encore vacciné ; ils pensaient y parvenir lors de ce premier tir de vaccination ARNm à l’échelle mondiale.

    ILS ONT FOIRÉ et c’est tant mieux pour nous. Néanmoins, beaucoup, beaucoup de mal irréparable a été fait. Malgré tout, pour eux, ce n’est pas suffisant, c’est la population mondiale qui devait être touchée par le vaccin le vrai fléau, et non le coronavrus lui-même.

    Sous peu, le second tir terminera la tâche macabre que la plutocratie mondialiste s’est donnée pour mission, grâce à la « nouvelle vague pandémique » évidemment « prévue par cette plutocratie ».

    Ils n’ont pas assez tué, ni abîmé de personnes ; il ne vont pas se priver ou renoncer à un plan qui a donné déjà fourni des preuves de bonne stratégie d’ingénierie sociale.

    • Et pour appuyer encore plus votre propos, ne pas oublier que Levéreux n’exclut pas de réactiver le passe-vaccinal en cas de nouvelle apparition de virus.
      Entendre un souhait à voir naître de nouveaux virus pour poursuivre et,
      – contrainte vaccinale par profit pécuniaire,
      – élimination de population,
      – soumettre les français pour les amener au crédit social.
      Le plus extraordinaire, est qu’ils agissent comme s’ils seraient encore là demain.

  5. Mais il y en a encore qui courent faire vacciner leur gosses parce que eux ont eu leur trois doses et que tout va bien pour le moment. Alors ils nous disent je vais bien je suis protégé, les effets secondaires c’est de la connerie et patati et patata, et ils amènent leur gosses et après……. Ils pleurent.
    Arrêtez d’être aussi cons, renseignez vous.
    Les toubibs aussi ont leurs parts de responsabilités car si ils voulaient vraiment se renseigner ils sauraient le mal qu’ils sont en train de faire à la population. A moins qi’ils aient fait le serment d’hypocrite.

  6. Je trouve scandaleux que des médecins se prêtent à injecter une thérapie génique expérimentale dangereuse et inefficace à des adolescents et des enfants qui pour la majorité ont déjà acquis une bonne et durable immunité adaptative naturelle au contact avec ce Coronavirus SARS-2. Ces médecins devraient avoir la curiosité scientifique de leur prélever un peu de sang et de faire doser les anticorps spécifiques avant de prendre cette décision.

Les commentaires sont fermés.