Pécresse ne veut pas lutter contre le Grand remplacement mais contre… sa « théorie » !

De pire en pire.

Après sa pitoyable prestation au Zénith, il n’a pas fallu longtemps pour que Valérie Pécresse-Détresse pleurniche façon Ségolène sur le « machisme » de ses contempteurs. 

« La vérité est toute simple : quand c’est un homme, c’est une erreur de jeunesse, quand c’est une femme, c’est une faiblesse ». Et de pointer le fait que « des candidats hommes sont les favoris des médias » (VA)

Vexée, Valérie-guimauve fait du boudin : puisque c’est comme ça, la présidente LR à tête de cocker « ne tiendra plus de grand meeting comme au Zénith » (CNews)

Aujourd’hui, c’est la panique à bord avec le mot « Grand remplacement » dont l’utilisation dans son discours a rendu fou les journaleux. Car il faut savoir que l’expression popularisée par l’écrivain paria Renaud Camus est devenu un mot tabou.

« La candidate LR à l’élection présidentielle a repris une théorie complotiste et raciste de l’essayiste Renaud Camus, devenue depuis chère au candidat d’extrême-droite, Éric Zemmour » (Huffpost)

Car évidemment, ce que tout le monde peut voir porte de la Chapelle, à Trappes, dans les quartiers nord de Marseille et dans n’importe quelle HLM de n’importe quelle ville de France, c’est du bidon. Car évidemment, l’exil des chrétiens et « l’alya de l’intérieur » des juifs des zones islamisées du 93 ou d’ailleurs, c’est un « fantasme d’extrême-droite ». Même si, paradoxalement, Mélenchon se réjouit de cette créolisation à marche forcée.

Alors qu’on se le dise : Valérie Pécresse ne luttera jamais contre le Grand-remplacement-qui-n’existe-pas mais contre… sa théorie.

 

Valérie Pécresse : «Je suis le vrai rempart républicain à la théorie du grand remplacement»

La candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse, critiquée pour avoir évoqué dimanche la théorie du grand remplacement, a dénoncé ce mardi soir une «polémique montée» par ses adversaires sur ce qu’elle a qualifié de «théorie de la haine et de la peur» qu’elle «combat».

«Soyons très clairs, je suis le vrai rempart républicain à la théorie du “grand replacement”. (…) Je la déteste, je la combats, cette théorie est une théorie de la haine et de la peur», a déclaré la candidate sur France 2 […]

https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-2022-face-a-des-critiques-disproportionnees-pecresse-denonce-du-machisme-20220215

Pour lutter contre cette « théorie complotiste de la haine et de la peur », Valérie Pécresse, à l’adresse des Blancs chrétiens ou juifs grand-remplacés dans le XVIIIe arr. de Paris ou à Sarcelles, pourra s’appuyer sur cette définition de Wikipédia.

« Le grand remplacement est une théorie du complot d’extrême droite introduite en 2010 par l’écrivain français Renaud Camus et qui, en reposant sur des principes xénophobes et racistes, affirme qu’il existerait en France

  • un processus de substitution de la population française et européenne par une population non européenne, originaire en premier lieu d’Afrique subsaharienne et du Maghreb
  • ce processus conduirait à un changement de civilisation soutenu, voire organisé, par une élite politique, intellectuelle et médiatique qualifiée de « remplaciste », qui maintiendrait à ce sujet une conspiration du silence et serait motivée pour ce faire par l’idéologie ou par l’intérêt économique ».
Photo de la Goutte d’Or du média d’Etat complotiste d’extrême-droite France Info qui explique que « l’ouvrière Gervaise » (l’Assommoir de Zola) qui « habite et travaille à la Goutte d’Or » a été grand-remplacée par « l’immigration du Maghreb dans les années 50 à 70, puis d’Afrique noire à partir des années 80 […] Aujourd’hui, sur environ les 23.000 habitants de la Goutte d’Or, 34% sont étrangers. Le taux de chômage dépasse 21% ». 

 

Idem sur un marché de Bordeaux

 945 total views,  2 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Comment peut-on être un rempart à une théorie ?
    Il faudrait qu’elle explique.
    Ou qu’on la fasse taire, cette dinde fadasse, qu’on l’envoie en stage à Roubaix, dans les quartiers nord de Marseille, à St Etienne, au quartier Pasteur à Nice, dans le vieux Grasse etc.

  2. Le grand remplacement n’existe pas, combien de fois faudra-t-il vous le répéter ?
    Ce sont des touristes qui viennent visiter nos plus belles réalisations architecturales, telles que les CAF, les préfectures, les mairies
    On nous prend pour des imbéciles et on aime ça, voila !
    Ils ont mis du piment dans nos tristes vies
    Par exemple le matin vous partez acheter votre pain, mais vous savez pas si vous allez entrer dans la boulangerie ou aux urgences à l’hôpital, avouez que ce suspens est excitant
    Et puis n’oubliez pas que le vrai danger c’est l’extrême droite, Hitler (si si, il ressuscite à chaque élection), les chemises brunes, la luftwaffe, le salut nazi, purée ça fait peur !

  3. je lui suggere de nommer Léonarda porte parole de son « mouvementeur »

    elle pourrait bien recupérer deux ou trois points grace aux voleurs de poules de plus en plus nombreux chez nous

    des poules en bronze bien sur

  4. « je suis le vrai rempart républicain à la théorie du “grand remplacement »
    Ah, les mots codés! Que peut donc bien signifier « républicain », dans l’expression ci-dessus ou quand ils parlent de droite « républicaine »?
    Je ne suis pas certain que tout le monde sache que ce terme n’a rien à voir avec la République, mais est en fait synonyme de « soumis à l’islam » (dhimmi) et/ou islamophile.
    Et n’en déplaise à madame Pécresse et autres adorateurs de l’islam, le Grand Remplacement n’est pas une théorie, mais une réalité.
    Les grands remplacements sont assez courants dans l’histoire de l’humanité, les peuples Amérindiens, par exemple, en savent quelque chose.
    On parle assez souvent pour illustrer cette notion de la Seine St Denis, de Trappes, de Roubaix, de Marseille… Mais pourquoi n’évoque-t-on pas aussi la situation à Mulhouse, ville dans laquelle la politique d’immigation massive de peuplement arabo-musulman avait commencé sous le règne de Giscard, ou même Strasbourg, capitale de l’Alsace et de l’Europe? Que sont devenus les Alsaciens de souche?

    • 1° fois suis allé à Mulhouse en 1962 , c ‘était une belle découverte
      La dernière fois , il y a au moins 10 ans ..
      Et bien avec ma siamoise , nous avons mangé dans la chambre de notre hôtel , pour 1 nuit … courage …fuyons !

      • Merci pour ce témoignage.
        « courage », il en faut, on en a jamais assez.
        « fuyons » mais on est chez nous, il faut résister!
        J’ai connu le Mulhouse des années 50 et 60, rien à voir avec ce que c’est devenu; j’y ai travaillé et j’y retourne régulièrement; impossible de faire un pas dans les rues sans croiser des tenues islamiques et depuis peu il y a des voilées à la réception de l’hôtel dans lequel je séjourne. L’islam prend possession des lieux et ne rencontre aucune opposition.

  5. Je pense qu’elle a été bercée trop près du mur parfois elle a des mimiques de fada , quoique avec les trois derniers Pim Pam Poum au pouvoir on était pas mal aussi ! Ils font un concours ou quoi ?

  6. En 1939, les allemands ne seraient jamais entrés si quelqu’un avait lutté contre ceux qui alertaient de ce qui est arrivé !
    On a malheureusement les chefs qu’on mérite.
    Beaucoup préfèrent les politiques qui rassurent à ceux qui inquiètent en révélant la réalité.

  7. Si tout cela est un mythe, alors pourquoi travailler les pubs avec des mannequins racisés, des coiffures rastas, engager des racisés pour les séries télé et pas une n’échappe au phénomène, et aussi, jamais un rôle de méchant ou alors on accuse par erreur mais en fin de compte tout s’arrange, c’est un Gaulois qui est coupable etc etc.
    Même des pubs avec uniquement des Noirs, mais ce sont des fantasmes, des théories complotistes, je vous le dit, Madame Irma !

  8. Valérie Pécresse : « Je suis le vrai rempart républicain à la théorie du grand remplacement »

    Elle s’enfonce Pécresse ; elle s’enfonce tellement qu’elle va rnetrer dans le sous-sol jusqu’à atteindre la Chine ; c’est donc perdu pour l’ex-future présidente mondialiste de l’hexagone frencé !

  9. Trop facile de prendre des photos à Alger et ensuite dire que c’est à Paris !😌

  10. La réalité est une théorie du complot d’extrême droite introduite en 2021 par le polémiste juif d’extrême droite Eric Zemmour qui, en reposant sur des principes xénophobes et racistes, affirme que c’est ce que l’on peut voir et constater qui définirait ce qui existe.
    La première ministre du gouvernement Macron II Valérie Détresse, critiquée pour avoir évoqué dimanche la théorie de la réalité, a dénoncé ce mardi soir une «polémique montée» par les conspirationnistes sur ce qu’elle a qualifié de «théorie de la haine et de la peur» qu’elle «combat».

    «Soyons très clairs, je suis le vrai rempart républicain à la théorie de la “réalité”. (…) Je la déteste, je la combats, cette théorie est une théorie de la haine et de la peur», a déclaré la nouvelle première ministre sur France 2 […]

    • «Soyons très clairs, je suis le vrai rempart républicain à la théorie de la “réalité”. (…) Je la déteste, je la combats, cette théorie est une théorie de la haine et de la peur», a déclaré la nouvelle première ministre sur France 2 […]

      Après avoir précisé ses propos en dénonçant cette théorie complotiste d’extrême-droite, la première ministre du gouvernement Macron II, s’est envolée pour le Maroc où elle signera le Pacte II de Marrakech « pour une immigration de renouvellement, massive, continue et sans barrière ».

Les commentaires sont fermés.