Si on parlait de Louis Renault, le créateur de nos vieilles 4L, Alpine…

Nous laisserons les rois Louis et Louis Pasteur dans les livres d’histoire et nous limiterons à évoquer aujourd’hui Louis Renault.

Renault est à la France ce que Fiat est à l’Italie et VW à l’Allemagne, le principal constructeur automobile français.

Pour en savoir plus sur Louis Renault, c’est ici.

Louis Renault était plus attiré par les voitures de luxe que par les voitures populaires. C’est ainsi qu’à l’instar d’André Citroën, sa marque connaîtra ses plus grands succès seulement après la disparition de son fondateur. Renault est aussi un précurseur par rapport à ses concurrents précités. En effet, la première Renault apparut en 1898, la première Fiat en 1899, la première Citroën en 1919 et la première VW, la Coccinelle, en 1938.

Chose moins connue, Renault fut aussi un important constructeur de moteurs d’aviation entre 1908 et 1944, année de la disparition de son créateur. A tel point qu’en 1917, Renault était le principal constructeur de moteurs d’avions au monde. Durant les années trente du vingtième siècle, les avions Caudron Renault remporterons de nombreux records de vitesse mondiaux. Pour les moteurs d’aviation Renault c’est ici.

L’Oncle John vous propose aujourd’hui un aperçu des modèles emblématiques produits par Renault entre 1947 et 1984.

Quelques Renault en modèles réduits

La 4CV Renault apparue en 1947 fut la première véritable nouveauté d’après-guerre et la première voiture populaire familiale destinée à motoriser la France. Comme ses concurrentes étrangères principales (la VW Coccinelle de 1938 et la Fiat 600 de 1955), elle avait une disposition mécanique semblable. Le moteur propulseur était disposé à l’arrière, elle offrait 4 places adultes et un coffre symbolique à l’avant. Par rapport à la concurrence, elle offrait en outre quatre portières là où ses concurrentes n’en proposaient que deux.

La Renault Juvaquatre break de 1949 était une voiture dont la conception remontait à 1937 et qui prolongera sa carrière sous diverses évolutions jusqu’en 1960 ! Son caractère utilitaire offrait aux familles la place pour les bagages qui manquait cruellement à la 4CV. Pour les détails c’est ici.

C’est dans une Renault Juvaquatre que l’Oncle John reçut son « baptême de la route » lors du retour de maternité à sa naissance en février 1957.

La Renault Frégate apparue en 1950 fut le « navire amiral » de la marque pendant dix ans conçue pour concurrencer la traction de Citroën. Il s’agissait en son temps d’une voiture spacieuse et sûre qui disposait d’une excellente tenue de route et d’un bon freinage.

Bien que de conception assez classique, avec toujours le moteur logé à l’arrière, la Renault Dauphine connaîtra aussi le succès. Elle sera aussi commercialisée en Italie sous la marque Alfa Roméo, excusez du peu.

 On ne présente plus la 4L, probablement l’une des plus célèbres Renault produite à ce jour. Elle connaîtra un immense succès mérité tant en France qu’à l’étranger. L’Oncle John en croise encore régulièrement dans son Italie du sud, amoureusement entretenues par leurs propriétaires jaloux.

 Sous des allures tranquilles, la Renault 8 sera une berline redoutable dans les années soixante surtout lorsqu’elle sera transformée par le sorcier Gordini.

Aux yeux de l’Oncle John, la mythique Renault Alpine remporte la palme de l’élégance et de la redoutable efficacité des voitures bleues.

Après la 4L ou avec celle-ci, la R5 reste sans doute la plus fameuse Renault gravée dans la mémoire collective. La plus redoutable et efficace fut sans nul doute la R5 Turbo.

 En 1984, Renault a  imaginé un nouveau concept de voitures familiales qui allait faire école et serait copié par l’ensemble de la concurrence, la fameuse Renault Espace dont le succès n’a jamais été démenti à ce jour > plus de détails.

Et pour finir…

Plus d’information sur l’extraordinaire carrière de Louis Renault, ses véhicules, les courses, sa vie, etc… cliquer ici (PDF de 34 pages à lire et à télécharger pour ceux qui le souhaiteront).  PDF inspiré d’un article de Sébastien DUVAL écrit le 11/03/2011.

Oncle John

 1,670 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Renault n’a rien à voir avec la création d’Alpine par le concessionnaire Jean Rédélé qui a fait avec ce qu’il avait sous la main (moteur anémique).
    Vous imaginez des fonctionnaires créer une voiture de sport, ils étaient trop occupés à fomenter des grèves.
    La firme au losange n’a servi que de banque d’organes.
    Ensuite Renault a racheté Alpine pour mieux couler la marque qui faisait de l’ombre en compétition.

  2. les héritiers sont des voyous . j’ai acheté un clio E TECH Hybrid en juillet. conso 4,5l a 30km heure en urbain. renault a rappelé la voiture pour réinitialisation de l’électronique, en mode normale ( MY Sense) ou éco je suis passé a 7,2 L de conso a 30 KMH. Aprés plusieurs réclamations les ingénieurs (ingénieux?) me disent de rouler en mode sport ( mon garage a reçu confirmation par écrit , mais bien sûre refuse de me donner ce courrier) En mode sport on ne peut pas rouler en mode électrique.A quoi ça sert une hybride plus cher de 10 00euros pour rouler seulement a l’essence. Par température en dessous de zéro l’embrayage patine , la conso monte a 30 lires au 100 et ne dépasse pas le 30KMH. Pour renault le dossier est clos , pour eux la voiture est normale . DES sagouins , des escrocs de haut vol, des voyous pire que les racailles qui paient des milliards a leurs dirigeants. FUYEZ ces garages . Le chef mécano me dit c’est de pire en pire on a pleins d’incidents comme ça .ILS lancent les voitures sans trop d’essais

    • Les nouvelles technologies doivent faire leurs « maladies » et se sont toujours les clients friands de nouveautés qui en font les frais … En matière de bagnoles mieux vaut acheter les technologies éprouvées qui réservent beaucoup moins de mauvaises surprises. Les problèmes que vous rencontrez ne sont pas spécifiques à Renault.

    • Mésaventure prévisible, ces voitures crées pas des fonctionnaires sont des étrons depuis 40 ans.

  3. A quand un moteur fonctionnant avec de l’énergie libre (cf. Nikola Tesla) ou l’hydrogène ou une autre énergie et non l’essence? On garderait la forme pittoresque de la voiture de l’ancien temps mais avec un moteur totalement révolutionnaire. A étudier.

    https://www.youtube.com/watch?v=EwacMvFQNYU

    • L’auteur de l’article à associé un document PDF de 34 pages auxquel on peut accéder en cliquant à l’endroit ad hoc dans les dernières lignes dudit article.
      Ce PDF raconte la vie complète de Louis Renault ainsi que les premières courses automobiles.
      Si tu prends le temps de lire ce PDF, tu auras beaucoup de détails sur la fin de sa vie entre les pages 15 et 20.
      Il est vrai que la fin de Renault, c’est un peu comme Pétain. Il y a des super pour, et il y a les supers contre !

  4. L’univers automobile a complètement changé. Du côté des constructeurs et des consommateurs. Comme le dit notre ami Claude Germain dans son post, les constructeurs avaient le souci des acheteurs à savoir le confort et l’équipement qui était en général toujours très développé. C’était des voitures confortables et très agréables à conduire.
    Bien entendu elles étaient nettement moins avancées sur le plan technique car les découvertes réalisées n’existaient pas l’époque.
    En ce qui me concerne, quand j’étais plus jeune, mes parents avaient acheté au fil des années les modèles les plus courants cités dans l’article.
    Très bel article comme d’habitude, est très intéressant PDF sur la vie de Renault (une vie bien mouvementée) et des courses.
    Merci Oncle John !!

    • Merci Cachou. L’Oncle John a eu une Renault Super 5 très lumineuse, une R18 particulièrement confortable et il roule actuellement en Dacia Sandero, excellente voiture, performante, fiable, économique, confortable et sans le moindre problème depuis neuf ans (sauf une ampoule de phare grillée) …

  5. La R16 luxe achetée d’occasion en parfait état vers 1976 UN BIJOU de confort , avec APPUI-TETE , des fauteuils avant avec accoudoirs énormes et pour l’époque DES REPOSES TETE UUUUUULLLLTTTTRRRRAAAA CCOONNFFOORRTTAABBLLEESS ,en mousse tres épaisse et ultra-douce ; jamais non jamais ayant eu plusieurs marques , Renault , Citroen , Opel , Simca etc etc ,par rapport aux vehicules Renault actuels meme les plus luxueux JAMAIS !!! au grand JAMAIS des fauteiuls pareils , meme sur la DS et actuellement TOUTES LES MARQUES de tous les modeles ne vous vendent que des blocs de marbre en guise de repose tete , tous les designers et autres dessinateurs et concepteurs pipos et nuls de par le monde que le vehicule coute 12000 euros ou 1,2 millions tous du cacadur …..vive la R16 !!! fauteuils de ROI !!!!!

    • J’ai bien connu les R16 car mon père en a achetées trois. La dernière fut ma première voiture lorsque j’ai eu mon permis voiture, en 1980. C’était une voiture géniale grâce à son hayon, son confort et le levier de vitesse au volant. Je pense en acheter une pour le plaisir.

  6. Bonjour et merci , un ami roulait encore en 2007 avec une Renault 16 TX , aujourd’hui retraité il a fait entièrement restaurer une Renault 30 qui roule tous les jours ….ne lui parlez pas d’électronique . Un autre s’était payé a l’époque la Renault 5 turbo QUELLE AUTO ! …je dois avouer que nous étions un peu jaloux .

  7. Ah le bon temps où on ne faisait pas la chasse à l’automobiliste ! J’ai possédé une Dauphine, une 4L, une R6, etc. Aujourd’hui, l’automobiliste est un criminel de la route et du climat!

    • @Argos , j’ai repris le dernier Kangoo ( mon deuxieme ) neuf toutes options en Diesel , entre 5 litres et 6 litres max au 100 pour des questions pratiques et utilitaires parce que j’aime la souplesse du vehicule , Nous le conduisons a 90 Km/ eure maxi ,parce que l’age , je ne vois pas en quoi je suis un criminel surtout que si vous avez une  » connaissance  » honnête qui travaille dans un garage de contrôle technique , vous saurez que les véhicules diesel depuis une 20 taine d’années polluent bien moins qu’un véhicule essence , le diesel a de beaux jours devant lui , le futur n’est pas l’electrique a proprement parler ,mais l’hydrogene sous toutes ses utilisations possibles . 50 ans d’électronique pratique dont la moitié sur nos derniers avions de combat , les vaisseaux du futurs , même a la vitesse de la lumière ou plus navigueront en vitesse de croisière avec réacteur a plasma d’hydrogène pour beaucoup , Mars en 1/2 heure de la Terre , on y serait déjà , question DE LE VOULOIR , si quelque part cela n’est déjà fait ?? , autre sujet bien entendu …
      Cordialement

      • Je ne le disais pas dans un sens péjoratif pour nous, je conduis toujours, mais de la manière dont nous sommes perçus par les écolos et les anti-voitures.

Les commentaires sont fermés.