Juste avant les élections, Attal nous remplit d’espoir : la fin du pass, c’est « fin mars, début avril »

Il y a des «raisons d’espérer [que] fin mars, début avril nous puissions lever le pass vaccinal» annonça mercredi l’archimignon Gabriel Attal, la bouche en cœur. Avec, bien sûr, moult précautions oratoires et des « si » en pagaille.

Mais quand même, « cela peut aller très vite » ajoute Alain Fischer, le Monsieur vaccin du gouvernement, car «la baisse franche, nous y sommes»…

Comme si dans leurs petits comités restreints, toutes les décisions n’avaient pas déjà été prises longtemps à l’avance. La Macronie voudrait nous faire croire que son agenda se calque sur l’évolution de la pandémie alors que c’est le contraire avec un virus semblant s’adapter à la politique et aux échéances électorales.

Car bientôt, le président annoncera sa candidature officielle à la Présidentielle et, parallèlement, le virus perdra miraculeusement de sa vigueur à l’approche du 1er tour (10 avril 2022). On supprimera tests et masques à l’école, on ne fera plus dans les médias le décompte macabre des morts du Covid et les bonnes nouvelles s’enchaîneront comme aujourd’hui avec la relance de la filière nucléaire et l’achat par l’Indonésie de 42 Rafale. On annoncera d’ailleurs le plein-emploi, le retour des investisseurs internationaux et peut-être même une baisse du prix des carburants. On lira à nouveau dans Gala ou Paris-Match de jolies histoires attendrissantes autour du si glamour couple présidentiel ou bien de la personnalité courageuse de notre First Lady.

Et puis, promis, on n’emmerdera plus les Français avec cette foutue dictature sanitaire !

Car après nous avoir vendu un Macron à la stature internationale, sauveur de la paix en Ukraine, les médias et la Macronie écrivent déjà le prochain narratif : celui d’un président vainqueur de la guerre contre le Covid, supprimant le pass vaccinal quelques semaines avant les élections.

Elections qu’il gagnera haut la main puisque, selon Darmanin qui s’apprête à mater les crypto-GJ du Convoi de la liberté, « pas un Français ne pense qu’Emmanuel Macron n’a pas été un bon président » (BFMTV).

A moins que…

 

Attal évoque une possible fin du passe vaccinal dès «fin mars, début avril»

 

Le gouvernement estime qu’il existe des «raisons d’espérer» que «fin mars, début avril nous puissions lever le passe vaccinal», en raison de l’amélioration de la situation sanitaire, a déclaré mercredi 9 février le porte-parole Gabriel Attal.

Concernant l’école, «il y aura des annonces d’ici la fin de la semaine, j’espère dès vendredi 11 février», sur «le protocole qui aura été retenu» et «s’appliquera à compter de la rentrée de la première zone» [le 21 février…]

Alain Fischer, «cela peut aller assez vite»

Sur le front des contaminations, «la baisse franche, nous y sommes», a ajouté Gabriel Attal […]

Le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale Alain Fischer avait un peu plus tôt, lors d’une audition au Sénat, estimé qu’une levée du passe vaccinal était envisageable «d’ici la fin mars» début «avril» si une série de conditions étaient remplies […]

Il a aussi évoqué la nécessité que «la surcharge hospitalière actuelle ait disparu, que les hôpitaux reviennent à un état de fonctionnement habituel et que les patients non-Covid puissent être traités sans délais, sans retard». Il faut également une «couverture vaccinale de rappel élevée», a-t-il dit.

Le «Monsieur vaccins» du gouvernement a souligné que l’exercice de prospective était «un terrain fragile», mais selon lui «ça peut aller assez vite», car l’incidence diminue «assez vite».

Dans l’attente d’une normalisation à l’hôpital

Gabriel Attal a abondé, en indiquant que le passe vaccinal serait levé «dès lors qu’il y aura une normalisation de la situation à l’hôpital, c’est-à-dire qu’il n’y aura plus un hôpital sous très forte tension du fait du Covid» […]

Lors des réunions avec les représentants des parents et des élèves, le gouvernement «veut avancer sur trois directions», a affirmé Gabriel Attal : d’abord «assouplir» le niveau du protocole qui est aujourd’hui au niveau 3 sur 4, avancer sur la question du port du masque par les enfants, ainsi que sur «la politique de tests».

https://www.lefigaro.fr/demain/sante/attal-evoque-une-possible-fin-du-passe-vaccinal-des-fin-mars-debut-avril-20220209

 1,377 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. attal..Détalles avant mai!!!On va s’occuper aussi de toi!!! Serres les fesses, même si tu n’aimes pas cela…

  2. Non, non. Il a dit « lever » le pass, non pas le supprimer. Que le poudré repasse et le pass reviendra aussitôt.

  3. fumiers !bordilles !!

    comme par miracle, la veille des elections

    et il y a des gens qui seront reconnaissants aux jocrisses de l élysée et qui voteront, tout emoustillés pour le Poudré avec un P comme Pinochio et son tarin mensonger -voir Alsthom-

    mais avec Attal, ce sera comme un « finochio » comme on dit en calabre et dans les Pouilles, ou les femmes aiment bien tricoter

    comme on dit chez ma Nona… »finocchio del cazzo ………

  4. Oh là là ils suppriment les masques en extérieur pour les enfants dans la cour de récréation tu parles d’une avancée étant donné que la récréation dure une demi heure à tout casser donc ça revient à pas grand chose les enfants vont encore se coltiner le masque pendant au moins 7h
    De qui se moque t on ?pauvres gosses .

  5. attal * tout comme la clique macronienne , je ne peux pas les encadrer , je ne sais pas pourquoi !
    * surtout lui et son mignon poudré

  6. « Juste avant les élections, Attal nous remplit d’espoir : la fin du pass, c’est « fin mars, début avril ». Et nous recoller le pass vaxxinal juste après s’ils sont réélus ou tour de vis supplémentaire si macron est dégagé au premier tour en décrétant l’état d’urgence sanitaire ? Les paris sont ouverts !
    PS : le matraquage merdiatique des images du « couple » macron riant me donnent de l’indigestion, voire la nausée, pendant que des piquouzés de tous âges par chantage développent des effets secondaires graves aboutissant parfois à des décès. Indécence, cynisme, ignominie – liste non exhaustice -… caractérisent ces individus sans scrupules.

  7. Et ils remetront le couvert après les élections. Ils ne vont pas lâcher une affaire aussi juteuse, sauf bien sûr si Eric Zemmour gagne.

  8. Le passe sanitaire sera supprimé le 10 avril à 20h01 si Macron est en tête, promis.

  9. tiens comme par hasard juste un peu avant les élections, c’est dingue de voir a quel point cette bande de salopards nous méprise et nous prend pour des cons.
    « Allez bande d’ivrognes et d’illétrés voila le susucre de papa Macron, soyez reconnaissant et votez bien pour lui qui a eu l’extrême bonté de lever (momentanément ) la mesure la plus imbécile et injustifiée qui soit.
    Personne n’est dupe bande de nazes!!

  10. Trop peu de voix parmi les scientifiques (remerciements, entre autres, aux Professeurs Montagner et Raoult) pour dénoncer l’abominable dictature sanitaire mise en place par les mondialistes islamophiles – quelle différence, au fond, entre accepter le port du masque covidique et le « voile » islamique?
    Les mougeons ont accpté de sortir et faire leur courses « masqués » et de se faire piqouzer régulièrement, alors même qu’on leur injecte des produits particulièrement dangereux…
    Il est illusoire de croire que les mondialistes islamophiles qui ont fait reigner cette dictature sanitaire depuis 2 ans dans le monde occidental, vont renoncer subitement à leurs noirs desseins à la faveur d’une élection, comme celle en France, qui est en fait jouée d’avance.

  11. Ben voyons, une fois le roi du Touquet réélu, le pass vaccinal perdurera ad vital aeternam, avec des rappels semestriels de cette thérapie génique dont on a acheté des millions de doses. C’est comme les nouilles, quand on en achète trop en période de crise, après il faut bien les consommer. Pour la table de 7 mètres à Moscou, il paraîtrait que Macron a refusé un test PCR, de peur que les Russes n’aient son ADN. Peut-être craignait-il que Vladimir s’aperçoive que le Micron souffre d’une maladie telle que la schizophrénie, détectable par l’ADN. Mais ça, nous le savons, ADN ou pas.

    • @ Argo
      Possible mais si macron a bu les Russes peuvent toujours recueillir son ADN car quand on boit dans un verre on dépose un tant soit peu de la salive sur le bord du verre ?

      • Ce qui prouve que Macron n’est pas si futé que ça. En tout cas, c’est ce que certains médias ont avancé comme explication.

  12. C’est assez bien comme çà que je vois l’évolution actuelle déjà début janvier, à quelques encablures de l’élection, la macronie va défaire les contraintes, mais attention, une fois le pouvoir assuré, que se passera-t-il? Et Macron est revenu bredouille de Moscou, avec un mensonge selon Moscou qui le considère comme non représentatif dans la crise actuelle en Ukraine. Dont acte.

  13. Mercie père Noël alias Mr. Attal!Père Noël apporte des cadeaux sans compensation. Quant à vous, allez-vous nous obliger en compensation de voter Macron?

Les commentaires sont fermés.