Des scènes brutales de massacres de chiens en Turquie, sur ordre d’Erdogan

Il y a un peu plus d’un mois, le président islamiste de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a ordonné l’abattage de tous les chiens dont les propriétaires ne peuvent être localisés. Une vague brutale d’extermination balaie actuellement le pays : les chiens sont rassemblés et battus à mort à l’aide de barres de fer et de pelles, ou entassés dans des cages où on les laisse mourir de faim.

 

Erdogan a saisi l’occasion après qu’une petite fille a été blessée par un pitbull terrier, fin décembre. Le président et son parti AKP représentent une grande partie des musulmans de droite du pays, et dans l’islam, le chien est considéré comme un animal impur. Officiellement, le Président affirme que l’ordre d’extermination qu’il a émis est dans l’intérêt de la santé publique.

Les chiens errants dans les rues sont monnaie courante dans les villes turques, certains avec leurs propriétaires, d’autres errants. Les blessures infligées aux personnes par ces chiens se produisent mais sont rares. Il en va de même pour la transmission des maladies et des parasites.

Des points de vue différents sur les chiens.

La façon dont les Turcs considèrent les chiens varie en fonction de leurs croyances religieuses. Même parmi les laïques et les amis des animaux, il y a ceux qui considèrent les chiens comme un problème, mais qui pensent que ce problème doit être résolu de manière humaine en les stérilisant et, lorsque c’est possible, en donnant un foyer aux chiens errants.

Les scènes brutales qui se déroulent actuellement dans les villes turques sur ordre du président Erdogan suscitent la consternation. Les chiens sont rassemblés et battus à mort avec des barres de fer, des pieux et des pelles. D’autres sont enfermés dans des cages où ils meurent lentement de faim.

Les amis des animaux appellent au boycott.

Les amis des animaux exhortent désormais les touristes occidentaux, dont la majorité de la population aime les chiens, à boycotter la Turquie en tant que destination. Cette situation pourrait nuire à l’industrie du tourisme, déjà durement touchée par les mesures autour du covid. Des manifestations contre cette mesure ont été organisées dans plusieurs villes turques et ont attiré l’attention internationale.

Les ambassades turques dans les pays occidentaux ont été approchées par des protestations. En réponse, des communiqués ont été publiés, cherchant à minimiser ce qui se passe et affirmant que la Turquie est un pays où le bien-être des animaux est « solide ».

https://www.mirror.co.uk/news/world-news/campaigners-call-turkey-holidays-boycott-26089848

 2,492 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. C sûr les chiens valent mieux que lui et il ne le supporte pas.
    Comme on dit au Québec, il emportera pas ça en paradis.

  2. Que dire de sourate 65/4 et sourate 4/34, c’est du même accaby, fais aux autres ce que tu ne veux pas que l’on te fasse.

    Tant que l’anti-visiter viser enseigner (traduction du mot Torah en hebreu), sera maître, les minarets seront des baïonnettes, la mosquée une caserne, et le dôme le casque des guerriers de la soumission (définissons du mot islam en Arabe).

    Le foulard sur la bouche et la soumission des collaborateurs plein pot avec le corona-circus pedophilux.

  3. Dans cette secte de tarés tuer est un amusement rien d’autre tuer des humains, des animaux tout ce qui a du sang a faire couler, tuer proprement ils ne connaissent pas, rien que leur viande halal qu’ils obtiennent dans la souffrance animale avec le plaisir bien sadique de voir succomber leurs proies dans l’agonie ! Se méfier de ce dictateur turc islamiste, il cause beaucoup avec V Poutin mais surtout il s’impatiente d’envahir l’Europe en bon conquérant qu’il est ! Ses soldats sont déjà massés en Allemagne (c’est juste à côté de chez nous)…

  4. J’espère que ce fils de pute subira le même sort que les chiens.

  5. « intérêt de la santé publique » qu’il a dit…
    mais je viens également de lire des horreurs concernant la chasse à courre sur le territoire français (pétition à signer)
    quelle horreur que tout cela
    est-ce qu’un jour ces humains-là vont se décider à évoluer ?

  6. Des rebuts de l’humanité . Et après le chiens , au tour des sous chiens ? ils en rêvent . Vivement l’ouverture de la chasse aux nuisibles .

  7. Je n’ai pas pu lire l’article. Rien que le titre m’a donné la nausée. Jules Ferry a un courage extraordinaire pour dénoncer ces faits, courage que je n’ai pas. J’en suis malade. Salaud d’Erdogan, qu’il crève vite fait, d’une sale maladie pour laquelle il n’y aura aucun traitement. Le jour où ça arrivera, j’espère qu’il n’y aura pas de morphine pour lui. De toute façon, je n’aime pas les Turcs, qui ont génocidé le peuple arménien et qui n’ont même pas le courage de le reconnaître. Qui ont même récidivé dans le Haut- Karabakh. De vraies saloperies. Que Dieu me pardonne ma colère!

  8. Boycotter la Turquie, certes! de toute façon avec la covidémence les voyages des « emmerdés » sont restreints. Même si je pouvais y aller je n’y mettrai pas un pied, bien que beaucoup de turcs ne soient pas des brutes. Le sort des animaux -de compagnie ou non- n’est pas enviable. Les pays asiatiques en tête des tortures animales, eux sont des vraies pourritures qui prennent plaisir à la cruauté. Pourtant même en Chine des citoyens tentent de faire changer les choses mais, hélas, c’est difficile tant la mentalité est enracinée. En France, même si la situation n’est pas comparable, ce n’est pas non plus le « club Med » pour les animaux. De l’élevage intensif aux transports longue-durée, et aux abattoirs de la honte, il y a à dire, sans compter les « abandons » pour cause de « vacances » ou parceque toutou ou minou n’amuse plus les enfants. Bref! A accepter la maltraitance animale nous finiront -c’est commencé- par être traités comme des animaux, et terminer en boucherie cannibale. Ben, si c’est bon pour la planète hein? diraient les zécolo 😀

  9. C’est dégueulasse ! Par ici c’est une véritable invasion de chats mais de là a les zigouiller ….quoi que …Car le chat est beaucoup plus nocif .

  10. leur prophète Mouhamad était dingue d’ affection envers sa petite chatte

    non! pas celle de Aïcha son enfantine épouse, mais la Mouazza, qui venait piquer un somme sur son bras en ronronnant

    pour ne pas la reveiller, l heure de la prière approchant, il a decidé de découper la manche de son costard pour ne pas la réveiller….

    quand aux chiens abhorés, je crois me souvenir que ces cons ont furieusement aboyé la nuitde son départ de la Mecque pour Médine
    dénonçant ainsi sa fuite aux banou qoreiche paiens qui peuplaient la Mecque

    •  » Onze choses sont impures : l’urine, l’excrément, le sperme, les ossements, le sang, le chien, le porc, l’homme et la femme non musulmans, le vin, la bière ,la sueur du chameau mangeur d’ordures ».(Principes politiques, philosophiques, sociaux et religieux de l’ayatollah Khomeiny .- Editions libres Hallier .- 1979).
      L’islam tel qu’en lui-même !

  11. Ils raflent depuis des annees les chiens dans toutes les villes du Vietnam soit pour les manger soit pour les peaux et personne ne dit rien.Quelqu’un qui est reste un peu dans ce pays ne peut pas ne pas avoir vu les passages de ces camions cages.
    En Thailande dans l’Est il y aune usine de peaux interdite d’entree aux cameras et public et pour avoir des peaux et en vivre faut bien avoir des chiens beaucoup de chiens.
    En Chine ils les mangent aussi et chaque annee il y a une grande foire aux chiens ou ils les font bouillir et les ecorchent vivants….summum de cruaute les chinois et ils n’ont pas notre sensiblilite du tout faut le savoir .
    Pour qui a lu LE SAC DU PALAIS D’ETE qui relate l’expedition franco-chinoise de la 3eme guerre de l’opium en 1860 on y decouvre aussi les tortures infligees aux prisonners europens de cette expedition….alors des chiens !

    • les chiens abandonnés en TH sont bien 1 problème , même une plaie .
      et même ces jours ci des cas de rage à Pattaya
      les thais ne tuent pas , il les abandonnent
      faudrait bien éliminer tous ces chiens errants
      plusieurs de mes amis cyclistes se sont fait mordre
      même ma conjointe à moto dans sa campagne
      et alors 3 ou 4 vaccins après

  12. Il n’y a pas que la Turquie. Je me suis rendue dans une ville de Roumanie (…) en 2016 pour des soins dentaires et il y avait partout des chiens errants qui batifolaient dans les rues. Je suis revenue une année après et toutes les rues étaient vides de canidés. Qu’une telle quantité de de nos amis à 4 pates ait disparue ne peut-être due qu’à un abattage massif mais pour des raisons différentes que celles de la Turquie. Pauvre humanité.

1 Rétrolien / Ping

  1. Terrible : Des scènes brutales de massacres de chiens en Turquie, sur ordre du président islamiste Erdogan. Ce sauvage mérite donc pleinement les qualificatifs de lâche (ces pauvres animaux n’ayant aucun moyen de défense), et de sous-homme ! |

Les commentaires sont fermés.