A cause de Macron, le grand âge a été maltraité pendant 5 ans dans les Ehpad 

Maltraitance dans les EHPAD  : déjà en 2017, les politiques savaient !

Le journaliste Victor Castanet  fait état de la situation scandaleuse au sein du groupe Orpéa.

Mais les politiques étaient parfaitement au fait de la maltraitance institutionnelle qui sévit dans les EHPAD !

Les promesses de Macron sont allées bon train au sujet d’une hypothétique loi Grand âge autonomie. Or nous savons désormais que celle-ci est restée lettre morte : Macron n’aime pas les gens, il n’a rien fait pour nos aînés en maison de retraite.

Ce n’est pourtant pas faute d’alertes lancées aux politiques durant toutes ces années. L’année 2018 a connu une mobilisation historique du personnel des EHPAD, à bout.

2018

Ils se disent «cassés», «usés», «à bout». Des personnels au chevet des personnes âgées sont en grève mardi partout en France pour réclamer davantage de moyens afin de s’occuper «dignement» des aînés, une mobilisation inédite soutenue par des familles de résidents des maisons de retraite. 30 janvier 2018

En septembre 2018, un reportage de Julie Pichot et Vincent Liger sur Envoyé spécial mettait en lumière le licenciement des lanceurs d’alerte témoignant des mauvais traitements infligés aux résidents faute de moyens. On y voyait notamment Hella Kheriel, aide-soignante licenciée par Korian suite à ses révélations.

A 70 jours des élections, le gouvernement fait semblant de découvrir le problème ! 

Le 20 septembre 2018 (France 2) Envoyé spécial diffusait Maisons de retraite : derrière la façade :

La même année le reportage de la journaliste Elise Richard, tourné pour M6 et Zone interdite, puis son livre, y dénonçaient la même maltraitance.

En 2019, l’article de Philippe Baqué dans le Monde diplomatique  évoquait le phénomène.

La réalité des EHPAD a été observée, analysée, décortiquée depuis longtemps. Notamment celle des grands groupes qui grappillent sur toutes les dépenses pour réaliser des bénéfices. On se souvient des 54 millions d’euros de dividendes que Korian, en pleine première vague de Covid, voulait verser à ses actionnaires.

Si la situation est légèrement moins mauvaise dans le secteur associatif et dans le secteur public, elle n’en demeure pas moins alarmante ! Le sous-financement chronique touche tous les établissements et a été révélé au grand jour durant la crise Covid.

En pleine campagne présidentielle, les réactions outrées s’enchaînent. C’est à qui aura l’air le plus scandalisé, feindra le mieux la surprise !

Véran promet l’ouverture d’une « enquête » ! La Ministre Brigitte Bourguignon promet des « contrôles » et de la « transparence » !

Chez les Républicains, Pécresse veut mettre en place « des indicateurs » !

Ben voyons !

 

Tout ceci n’est que le bla-bla des mêmes politiciens qui sont au pouvoir depuis 40 ans.

Il faut une vraie rupture.

 

Ce à quoi un internaute a répondu de façon très pertinente  :

Mais l’Etat a agi!!! Décret 28 mars 2020 signé par E. Philippe – pas de vieux à l’hosto – allez hop 1 coup de Rivotril !

 1,750 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. La société socialiste est d’une inhumanité logique et attendue, elle correspond bien aux 100 millions de morts des camps et déportations de Staline. Là, elle se double d’un capitalisme effréné où la rentabilité est devenue le but ultime. Hollande avait lancé le mot de compétitivité.
    Tous les directeurs rivalisent de compétitivité pour engranger les bénéfices maximum. Les hommes et femmes qui souffrent ne sont que des numéros à exploiter.

  2. Une chose est certaine, la journée de solidarité pour les personnes âgées instaurée par la loi de 2004 de Raffarin n’a servi à rien ou bien, comme pour la vignette fiscale, il y a des petits malins qui se mettent le pognon dans les poches, KORIAN, ORPEA… Il faut bien distribuer des salaires astronomiques aux dirigeants et des dividendes aux actionnaires alors les vieux, on s’en tape !

    • Toujours les mêmes ruses pour ajouter des taxes, comme à une époque la vignette automobile, argent qui partait ailleurs.
      Le système doit être repensé et revu.
      Mais notre gouvernement était préoccupé à organiser la GPA pour les LGBT.
      D’un autre côté, l’avortement a retenu toute son attention.
      Tuer un bébé à huit mois de grossesse, tuer un vieillard en EHPAD, décidément ce monde est devenu sordide, pas étonnant que des centaines d’ados se suicident et que la drogue fasse des ravages.

  3. bref ne nous leurrons pas les EPAD ont été créé pour se débarrasser le plus vite possible des vieux !Avant c’était la mairie qui gérait mais les fonds de pension américains ont investi dans ces structures et elles doivent étre rentables pour payer les retraites des amerlocks comme celles investi dans Big-Pharma!Voila la Europe a ouvert ses portes Aux Gafams qui maintenant dirigent l’Europe et tous ceux qui en font partie nous sommes colonisés par l’oncle SAM et l’OTAN qui ne veulent pas que la Russie rejoigne l’europe alors que la Russie est en Europe!Alors ouvrez les yeux !

  4. Bien que je ne supporte pas Macron, il faut quand même reconnaître que le problème des EHPAD existe depuis des décennies dans les Hôpitaux publics comme dans les Hôpitaux publics (manque de personnel, repas misérables, contention des patients en état de démence ….). Il y a 40 ans, on pouvait déjà se rendre compte qu’il y avait un problème dans ces structures. Et ce que j’ai constaté en y travaillant à l’époque, c’était l’absence des familles. Alors, la réaction actuelle correspond elle à une mauvaise conscience qui trouve enfin un bouc émissaire ?

    • Le racisme anti vieux des vieux de demain m’a toujours inquiété..Car il montre l’état de déchéance et d’avilissement de notre société. Certaines civilisations respectent et honorent les vieux et elles savent pourquoi..

  5. En tous les cas les ordures , LES GROSSES ORDURES DE SOCIÉTÉS D’INVESTISSEMENT FINANCIERS dans les crevatorium locatifs s’en donnent a cœur joie , hé oui les dernières générations de véritables FRANCAIS DE SOUCHE , il faut pomper leur capital d’une vie et en plus les travailler au Rivotril ,  » mais mon bon monsieur vous comprenez ILS ont du blé faut leur pomper le max , merci macronescul « 

  6. En Suisse c’est tristement de même et pire avec l’affaire Covid-19. De plus dans mon Canton le Valais, le quotidien (Le Nouvelliste, mieux dénommée Le Poubelliste) est soumis aux élus de la gauche élargie. En novembre 2019 j’ai envoyé la lettre de lecteur ci-après pour dénoncer la maltraitante des personnes âgées qui n’a pas été publiée.

    Syndrome gériatrique de maltraitance, pas seulement dans les EMS (EHPAD) pour personnes âgées

    Abus physique, sexuel ou psychologique, ainsi que négligence, abandon et exploitation financière d’une personne âgée par une autre personne ou entité se produisent dans n’importe quel environnement donc aussi à la maison et dans la communauté, soit dans toute relation impliquant une attente de confiance et/ou lorsqu’une personne âgée est ciblée en fonction de son âge ou d’un handicap. Quelle que soit la définition adoptée, les mauvais traitements envers les aînés sont courants. Des études récentes sur la prévalence, menées dans différents pays occidentaux, suggèrent que pas moins de 10% des adultes âgés vivant dans la communauté souffrent chaque année d’abus, de négligence ou d’exploitation; plusieurs études suggèrent que près de 50% des personnes atteintes de démence sont victimes dans la communauté de mauvais traitements de la part de proches et de soignants. Les cas de violence psychologique/émotionnelle (4,6% à 12,9%), de maltraitance financière (3,5% à 6,6%) et de négligence (5,1% à 5,4%) sont les plus souvent signalés. Les cas de maltraitance physique (0,2% à 21,1%) et d’abus sexuel ( 0,3% à 0,6%) sont eux moins fréquents. Malheureusement, malgré leur fréquence importante, les recherches suggèrent que les autorités ne sont en mesure d’identifier qu’un cas sur 24 de maltraitance envers les personnes âgées ! Les victimes peuvent être incapables de signaler les abus à cause de l’isolement, une maladie grave ou la démence; ils peuvent être réticentes à les dénoncer par peur de représailles, par culpabilité, par désir de protéger l’agresseur, par convictions culturelles/religieuses ou par peur d’être mises en EMS. C’est ainsi que beaucoup d’adultes âgés vivant dans la communauté et souffrant d’abus les subissent pendant des années avant que cela soit découvert. Pour d’autres, ce n’est qu’après leur décès que leur morbidité et leur décès prématuré sont considérés comme dus à des abus. Ces deux scénarios entraînent des retards tant pour identifier qu’intervenir. Bien que les chercheurs aient bien décrit les facteurs de risque potentiels et travaillent à identifier les marqueurs médico-légaux associés aux mauvais traitements envers les personnes âgées, la suspicion clinique élevée lors des rencontres avec des patients gériatriques et le dépistage systématique sont actuellement les meilleurs outils dont les médecins disposent pour identifier ce syndrome gériatrique souvent subtil. Malheureusement le Valais est un désert gériatrique où des médecins de premiers recours, qui subissent des pressions des assurances, refusent des nouveaux patients âgés et semblent ignorer ce syndrome et où on supprime des services d’urgences hospitaliers !

  7. rien n’a été fait depuis les scandales déjà révélés lors des canicules, il y a presque 20 ans, au contraire tout s’est aggravé – la suppression des mouroirs privés au coût exorbitant doit être votée

  8. Oui Ca ne date pas d’hier dans les ehpads(quel vilain mot )et ce n’est pas parce que les résidents payent cher que c’est mieux pour eux,ce sont des usines à fric pour les actionnaires ,une honte ,plutôt crever que d’aller finir mes jours là bas, beaucoup de politiques ont promis d’améliorer les choses et rien ,que dalle ,ecoeurant et revoltant .

  9. Ce que je remrque également au niveau des politiciens en exercice depuis belle lurette c’est qu’on en est encore au point de : énième enquête, rapport… alors que les solutions auraient dû être la réponse depuis longtemps.

    Vraiment ! Croyez-vous qu’ils soient encore crédibles ces bonimenteurs, ces fossoyeurs ?

    En attendant ça coûte encore de l’argent pour ce que l’on sait déjà et surtout des larmes pour nos anciens qui ont participé à l’essor de la France et à leurs familles qui n’ont pas pu, n’ont pas su comment les protéger, contraintes à les confier à l’État gavé de l’impôts de ces millions de contributeurs.

    Mais bon ! là aussi l’argent de l’État a d’autres priorités, comme celle de gaver les sénateurs et les députés (comme Larcher par exemple) et tous ces nouveaux frencés des territoires occupés de l’Hexagone Français ; tout comme envoyer l’argent des impôts à l’étranger pour que les pays bénéficiaires puissent se développer ou se surdéveloppé pendant que nous sombrons !

  10. Au passage la remarque :

    -‘ 1 soignant pour 28 patients ‘-

    IMG : Banderole de manifestants de personnels dEHPAD
    https://resistancerepublicaine.com/wp-content/uploads/2022/02/en-2018-le-personnel-de-l-ehpad-etait-en-greve-pour-denoncer-les-manques-de-moyen-la-situation-n-a-pas-beaucoup-evolue-photo-rl-1585588391-e1643738942711.jpg

    Ça me rappelle d’autres chiffres ceux des élèves par classe et un seul enseignant.

    La comparaison ; c’est que si pour les enseignants 25 élèves dans une classe « c’est trop » (autrefois c’était beaucoup plus) ; comment penser qu’un seul soignant pour 28 patients permette un suivi et un traitement adéquat et humain ? Quand on pense à la dépendance, quelquefois de 100% pour certains et une multitudes de nécessité d’attentions diverses.

    C’était juste pour mesurer l’ampleur du problème et les conditions de fin de vie des anciens ou de certains malades plus jeunes.

    • @ Marcher sur des Oeufs
      Une chose que je ne comprends mal : moins il y a d’élèves moins ils sont performants.

      • Bonsoir @Vent d’Est, Vent d’Ouest ;

        Moi aussi j’avais remarqué çà ; et comme vous, je ne comprends pas pourquoi il faut revoir les notifications à la baisse :
        ▬POUR QUE TOUT LE MONDE I SOIT REÇU, plus encore avec mention très bien !▬ (Même si, comme c’était le cas pendant la première année COVID, tout le monde était devant les écrans avec leurs consoles de jeux plus qu’à touer les pages de leur bouquins sans images.

  11. Helas la vie de vie ca concerne chacun et on ne sait pas ce qu’il nous arrivera ou pas avec les annees et les maladies.
    Personnellement je sais que si je reste en Thailande et que ca m’arrive pour 400 euros par mois je peux avoir quelqu’un pour me laver,me torcher,me nourrir et restant 24/24 chez moi et avec une nourriture autrement meilleure puisque c’est moi qui paye.
    Mais c’est pas pour autant que ca me plairait etant pour l’euthanasie choisie de preference a l’etat de legume.Mais ca n’existe ni en France ni en Thailande certains francais vont en Suisse le cout etant de 10.000 euros en moyenne tout compris cercueil et enterrement.

  12. L’âge c’est quoi sinon un chiffre?
    Je préfère vivre un peu moins longtemps mais en bon ETAT que finir centenaire POMPE A M…..E
    Je n’oublierais jamais ce qu’un médecin m’a dit au sujet des grabataires en ehpad: « ce sont des Pompes à M….e, on les remplit par en haut et ils se vident par en bas. »
    Cruel, vulgaire mais juste.
    Ils ne sont bons qu’à rapporter du pognon.
    Mieux vaut mourir à 70 ans que crever des jours, des semaines, des mois durant a 90.
    J’ai trop de respect pour la VIE et non pas la survie artificielle à coups de médocs, de pacemakers et autres ( quel business EN EFFET) pour me montrer hypocrite. Et bcp d’expérience pour en parler.

  13. Ma mère, Alzheimer, a fini ses jours en EHPAD. On oubliait parfois de lui donner ses médicaments, une autre fois elle a fait une hémorragie détectée le lendemain. Pas mieux pour les aides à domicile qui se contentaient de ne pas l’aider. Mieux vaut crever que d’aller en EHPAD, des mouroirs avec parfois des Kapos en guise de personnel. Ne pas souhaiter devenir centenaire! Même en EHPAD haut de gamme, voir le cas de Françoise Dorin. Ce que vous faites à nos vieux, un jour Dieu vous le rendra! Le grand âge est devenu un bizness bien juteux. Combien de morts suspectes dans ces boîtes ?

  14. Ce n’est pas pour défendre macrouille mais vous pensez bien que ça ne remonte pas à cinq ans ce foutu business. Et ne se limite pas aux ehpad, à domicile aussi il y a de sacrées magouille ( je connais, j’y ait travaillé aussi!).
    C’est tout un système à refaire, en le basant sur le respect et non le pognon.

  15. Dire que ma cron n’a rien fait n’est pas juste, il les a fait soigner au rivotril avec le succès reconnu pour ce médicament. Ce personnage n’aime pas les anciens sauf son sac d’os.

1 Rétrolien / Ping

  1. RR:A cause de Macron, le grand âge a été maltraité pendant 5 ans dans les Ehpad-Mais l’Etat a agi!!! Décret 28 mars 2020 signé par E. Philippe – pas de vieux à l’hosto – allez hop 1 coup de Rivotril !  – Titre du site

Les commentaires sont fermés.