Un enfant meurt à Cuiabá (Brésil) après avoir reçu une deuxième dose de Pfizer

La grand-mère en deuil a transmis un message.

La grand-mère du petit décédé, Madame Catia Cislene, de la ville de Cuiabá, capitale de l’État du Mato Grosso (Brésil), a partagé sur les réseaux sociaux le deuil causé par la mort soudaine de son petit-fils Guilherme.

Un message a été posté avec sa permission, une dénonciation de la mort du jeune Guilherme après la deuxième dose du vaccin Pfizer.

pfizer-e1636125134928.jpg

« Je précise que je ne suis pas contre le vaccin, dans mon enfance j’ai été vaccinée contre plusieurs maladies. Mais nous ne pouvons pas non plus être de connivence avec tout ce qui se passe. Je ne suis qu’un petit oiseau dans la forêt en feu ! Mais faire des enfants des cobayes, c’est trop ! Jusqu’à l’année dernière, ils avaient une forte immunité contre le Covid et maintenant ils parlent seulement de vacciner les enfants. Je n’ai plus de jeunes enfants, mais j’ai des petits-enfants et les cas que j’ai vus m’ont horrifiée. Les questions demeurent : pourquoi appliquer un vaccin expérimental à des enfants ? Pourquoi ne pas attendre d’autres études ? Faites-vous confiance à un vaccin pour lequel le fabricant lui-même n’assume pas la responsabilité d’un quelconque dommage ou effet indésirable !

Guilherme, un bel enfant de Cuiabá, a reçu la deuxième dose et n’a pas eu la chance de savoir ce qui arrivait à son corps.

Gui, ta mort ne sera pas vaine !

Et il y a beaucoup d’autres cas que nous voyons tous les jours. Que Dieu réconforte cette famille, votre père aimant est inconsolable !

C’est très triste ! Le vaccin n’est pas obligatoire. Les parents ont la responsabilité d’aimer et de prendre soin de leurs enfants.

Que Dieu prenne soin de nos enfants !

Message envoyé avec le consentement de grand-mère Catia Cislene.

La nouvelle du décès du petit Guilherme après la deuxième dose du vaccin Pfizer a également été confirmée sur les réseaux sociaux ces dernières heures par la chaîne d’information brésilienne MGS NEWS TV.

https://www.eventiavversinews.it/muore-un-bambino-a-cuiaba-brasile-dopo-la-seconda-dose-di-pfizer-la-denuncia-della-nonna/

 

 2,180 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Puisqu’on parle des effets secondaires, je me permets de porter à la connaissance générale une pétition déposée directement sur le site du Sénat, demandant la formation d’une Commission d’Enquête Sénatoriale sur ces effets.

    C’est ici : https://petitions.senat.fr/initiatives/i-917

    « Pfff, encore une pétition inutile qui se perdra dans les limbes! », pensez-vous sans doute déjà?

    Mais ATTENTION, cette fois c’est un peu différent : contrairement aux pétitions habituelles sur des sites spécialisés, il s’agit d’une pétition OFFICIELLE adressée directement au Sénat qui AURA un VRAI résultat si elle atteint le score de 100000 signataires, car elle le CONTRAINDRA à examiner la demande.

    En réalité, c’est une procédure citoyenne de saisine du Parlement (hélas soumise à un filtre, mais c’est déjà ça).

    Raison pour laquelle vous devrez vous identifier et authentifier votre signature via Franceconnect, concrètement avec votre identifiant national, soit via vos identifiants fiscaux (ceux de votre espace fiscal sur impots.gouv.fr) soit vos identifiants de la sécu (ameli.fr), etc. [cliquer sur « signer » à droite du texte, puis sur le logo correspondant à votre choix pour vous identifier, c’est très simple]

  2. Encore un! Et un enfant! Et les médicuistres d’affirmer que c’est sans danger.

  3. Je ne comprendrai jamais les parents qui décident d’inoculer cette thérapie génique à leurs gosses ! Apparemment cette famille disposait de tous les outils informatiques pour s’informer et être alarmés des possibles conséquences néfastes.

Les commentaires sont fermés.