En Afghanistan, des talibans brûlent des instruments de musique et humilient leurs propriétaires

 

Pour illustrer la nature de l’islam, voici des images frappantes et symboliques  qui  montrent concrètement à elles seules ce qu’est  l’écrasement de la civilisation par l’islam.

Et la litanie hebdomadaire des meurtres par les adeptes de l’islam, des conversions forcées, et  des attaques diverses contre l’Occident…

coran

Dans la province afghane de Paktia, les talibans  brûlent un instrument de musique en ricanant, devant un musicien en larmes.

«On dirait qu’il a été durement battu, regardez son manteau», alerte le journaliste afghan Bilal Sarwary sur son compte Twitter. 

La vidéo, relayée sur les réseaux sociaux, montre un musicien aux vêtements déchirés et en larmes, face à une foule sans réaction.

La prise de pouvoir des talibans est dorénavant passée sous les radars, mais leurs mesures liberticides continuent de s’intensifier. Une vidéo de deux minutes postée ce 15 janvier sur Twitter, relayée par divers médias et journalistes locaux, capte une scène devenue malheureusement courante en Afghanistan.

Dans la province de Paktika, dans l’est du pays, les forces talibanes se sont emparées d’instruments de musique, non identifiables sur la vidéo, avant de les brûler sous leurs yeux. Le choc est tel qu’un musicien fond en larmes. Un taliban armé lui rit au nez. «On dirait qu’il a été durement battu, regardez son manteau», alerte le journaliste afghan Bilal Sarwary sur son compte Twitter. En plan large, une foule de talibans, en cercle autour du bûcher, observe les instruments se consumer.

«Les talibans continuent de violer les droits musicaux du peuple afghan», a commenté le musicologue Ahmad Sarmast. Fondateur de l’Institut national afghan de musique, il s’est exilé avec 300 étudiants, enseignants et proches lorsque les talibans se sont emparés du pouvoir. «Cette vidéo montre l’attitude barbare des talibans envers les musiciens et la musique interdite en Afghanistan», explique-t-il.

À LIRE AUSSI : Le chanteur afghan Fawad Andarabi tué par les talibans, car il jouait une musique pas assez «islamique»

Depuis le 15 août, date de son retour à la tête du pays, le gouvernement islamiste interdit de chanter et de jouer d’un instrument, à moins qu’il s’agisse d’airs religieux. En octobre dernier, deux Afghans ont été abattus pour avoir écouté de la musique lors d’un mariage.

Les talibans ont prononcé l’interdiction de tous les concerts de musique lors des mariages et autres événements sociaux. Ils ont même ordonné aux hôtels de séparer les invités masculins et féminins lors de la cérémonie de mariage. Ils ont interdit la musique dans les véhicules. Plus tôt, en décembre de l’année dernière, les talibans avaient ordonné de retirer toutes les bannières et affiches comportant des photos de femmes.

Les talibans invoquent la charia pour justifier tous les changements récents.
Au cours de la dernière semaine de décembre 2021, le ministère de la Vertu et du Vice a adressé une lettre à toutes les femmes athlètes dans laquelle il leur demandait de ne pas se rendre seules dans les centres sportifs et de santé. Le ministère a recommandé aux femmes de « se rendre dans ces lieux en compagnie d’un homme ». En racontant son calvaire, Ramzieya Saedi, qui est membre de l’équipe de lutte Rostami et de l’équipe nationale de taekwondo, a accusé les talibans d’être à l’origine de la pire phase que traverse le secteur sportif dans le pays. Selon un rapport d’un média local, la Direction de la promotion de la vertu et de la prévention du vice (DPVPV) a ordonné de décapiter les mannequins féminins, car cela viole la loi controversée de la « charia ».

Selon les talibans, le simple fait de regarder la tête des mannequins dans une vitrine est considéré comme une violation de la charia.

https://www.republicworld.com/world-news/rest-of-the-world-news/in-afghanistans-paktia-province-taliban-burn-musical-instrument-in-front-of-musician-articleshow.

htmlhttps://www.lefigaro.fr/musique/en-afghanistan-des-talibans-brulent-des-instruments-de-musique-et-ridiculisent-leurs-proprietaires-20220118

Texas: prise d’otages dans une synagogue par un musulman. Il est abattu par la police.

Scène sous très haute tension aux Etats-Unis. Comme l’indique La Dépêche ce 16 janvier, un homme a été abattu lors d’un assaut de la police, alors qu’il retenait quatre otages dans une synagogue de Colleyville au Texas. Le ravisseur, qui demandait la libération d’une Pakistanaise condamnée pour terrorisme, n’a pas fait de victimes. Après une crise de dix heures, tous les otages ont donc pu être libérés sains et saufs.

(…) Ce dernier était armé et avait affirmé avoir posé des bombes à divers endroits inconnus. Le ravisseur aurait aussi demandé à avoir sa sœur au téléphone, après avoir assuré être le frère d’Aafia Siddiqui, la Pakistanaise emprisonnée à Dallas pour avoir tenté de tirer sur des militaires américains en Afghanistan. Une affirmation démentie par l’avocate de la détenue.

Valeurs

Une Pakistanaise de 26 ans condamnée à mort pour blasphème : elle avait envoyé des caricatures du prophète par WhattsApp

Islamabad : une femme musulmane de 26 ans a été condamnée à mort au Pakistan mercredi après avoir été reconnue coupable d’avoir envoyé un SMS blasphématoire et des caricatures du prophète Mahomet via WhatsApp, a indiqué un tribunal.
Le blasphème est une question extrêmement sensible au Pakistan, pays à majorité musulmane, et les lois qui l’interdisent peuvent entraîner une peine de mort potentielle.

Aneeqa Ateeq, 26 ans, a été arrêtée en mai 2020 et accusée d’avoir publié des « contenus blasphématoires » via WhatsApp, selon une déclaration publiée par le tribunal.

Lorsqu’un ami l’a exhortée à le changer, elle a préféré lui transmettre le contenu, selon le résumé.

Les caricatures de Mahomet sont interdites par l’islam.

La sentence a été annoncée dans la ville de garnison de Rawalpindi. Le tribunal a ordonné qu’elle soit « pendue par le cou jusqu’à ce que mort s’ensuive ».

Selon la Commission américaine pour la liberté religieuse internationale, jusqu’à 80 personnes sont emprisonnées au Pakistan pour blasphème, dont la moitié risquent la prison à vie ou la peine de mort.

Si, dans de nombreux cas, des musulmans accusent d’autres musulmans, les défenseurs des droits de l’homme ont averti que les minorités religieuses, en particulier les chrétiens, sont souvent prises entre deux feux.

https://www.ndtv.com/world-news/pak-woman-26-sentenced-to-death-for-texting-carricatures-of-prophet-2717934

Autriche : les enquêteurs découvrent des photos d’Hitler sur le téléphone portable d’un imam

https://medforth.biz/austria-investigators-discover-hitler-photos-on-the-mobile-phone-of-an-imam/

L’enquête contre les partisans des Frères musulmans et du Hamas ne progresse pas vraiment. Après l’annulation des perquisitions (« opération Louxor »), la saisie des comptes et le refus d’accès aux dossiers pour cause d’illégalité, les soupçons à l’encontre d’une centaine d’accusés s’avèrent ténus.

Aujourd’hui, cependant, une découverte fortuite provoque des remous. En analysant le téléphone portable d’un imam, les enquêteurs ont trouvé des conversations WhatsApp avec le portrait d’Adolf Hitler dans des discussions avec des élèves. Sur une photo, « le Führer » fait le salut hitlérien, sur une autre, il représente un cœur à l’aide de ses deux mains, et sur une troisième, le mot « séduisant » est inscrit sous le portrait d’Hitler.

Espagne : brutale attaque à la machette par deux Nord-Africains sur un homme en plein jour (Vidéo)

Vidéos : https://rairfoundation.com/spain-brutal-machete-attack-by-two-north-africans-on-man-in-broad-daylight-video/

La victime a subi l‘amputation partielle d’une main et a été transportée à l’hôpital dans un état grave.

Mercredi, deux migrants nord-africains ont violemment attaqué José, un Espagnol de 33 ans, à la machette en pleine rue à Molina de Segura, à Murcie, en Espagne. Les migrants attendaient de se jeter sur l’homme alors qu’il sortait de sa voiture. La victime a subi une amputation partielle d’une main et a été transportée à l’hôpital dans un état grave.

Selon le média espagnol El Español, des sources policières ont confirmé que « deux Nord-Africains [32 et 24 ans] attendaient un Espagnol pour le poignarder ». Lorsque José est sorti de la voiture dans la rue Triunfo, les Marocains se sont précipités et l’ont poignardé.

Les migrants ont jeté la victime contre l’asphalte, lui ont donné des coups de poing à plusieurs reprises, et l’ont frappé avec des machettes dans le dos et une fois dans la main. Pendant ce temps, une femme a crié à l’aide.

Les habitants, les passants et les personnes présentes dans un bar proche de l’attaque se sont précipités pour aider la victime, et un homme a même réussi à arracher la machette aux agresseurs. Malheureusement, la victime était déjà blessée au dos, au bras et aux jambes.

Alicante (Espagne) : un Algérien de 17 ans s’introduit au domicile d’une femme âgée de 80 ans, puis il l’étrangle, la viole, la frappe avec une batte de base-ball et lui vole ses effets personnels

Espagne – La police nationale a arrêté à Alicante un MNA (mineur  non accompagné) de nationalité algérienne, qui a volé, battu et violé une femme de 80 ans à son domicile.

La victime a été surprise aux premières heures du matin par son agresseur, qui s’est introduit dans la maison pour la cambrioler. Une fois à l’intérieur de la maison, le migrant l’a attrapée par le cou, l’étranglant et la frappant à la tête jusqu’à ce qu’elle soit sans défense afin de la violer. Il a ensuite volé son téléphone portable, son portefeuille contenant des documents et divers bijoux, avant de prendre la fuite.

(…) La police a trouvé une batte de baseball ensanglantée dans une benne à ordures devant la maison de la vieille dame. (…) Le jeune Algérien, en voyant la police, a sauté par-dessus un mur pour tenter de se cacher, mais il a été identifié par les forces de sécurité : il portait le téléphone portable, les documents et les bijoux de la femme agressée. La police cherche maintenant à savoir s’il a pu être impliqué dans d’autres actes similaires, étant donné la violence de ses actions.

OkDiario

Etats-Unis: un jeune converti à l’islam de 17 ans tue un garçon de 13 ans et le justifie par sa foi 

Le djihad est une GUERRE contre les non-musulmans

WEST PALM BEACH, Floride –

Le jeune converti à l’islam, ce jeudi au tribunal

Le 12 mars 2018, Corey Johnson, 17 ans, de Jupiter, en Floride, a passé la nuit chez un ami qu’il connaissait depuis plus de 10 ans, nommé Kyle Bancroft. L’islam a enseigné à Corey qu’il était de son devoir de faire la guerre – le djihad – contre les non-musulmans, et il l’a fait. Avant d’arriver chez les Kyle, Corey a acheté un couteau […]

Les gardes ont enchaîné Corey Johnson après sa condamnation à la prison à vie le jeudi 13 janvier 2022 à West Palm Beach. Un jury a déclaré Corey Johnson coupable de meurtre au premier degré en novembre pour le coup de couteau mortel de son ami Jovanni Sierra en 2018 lors d’une soirée pyjama à Palm Beach Gardens. Johnson a également été reconnu coupable de deux chefs de tentative de meurtre pour avoir attaqué Dane Bancroft, 13 ans, et sa mère, Elaine Simon. 

Corey Johnson, aujourd’hui 21 ans, a été reconnu coupable de meurtre au premier degré et de deux chefs de tentative de meurtre  pour avoir poignardé mortellement un garçon de 13 ans lors d’une soirée pyjama en 2018 à Palm Beach Gardens.

Johnson a poignardé à mort Jovanni Sierra dans une maison du BallenIsles Country Club.

La police de Palm Beach Gardens a déclaré que Johnson était l’invité de Kyle Bancroft, 15 ans, lorsqu’il a poignardé Sierra à plusieurs reprises et lui a tranché la gorge (cf Coran : « Les mécréants, frappez-les au cou »)  avant d’attaquer le frère de Bancroft, Dane Bancroft, âgé de 13 ans, et sa mère, Elaine Simon, qui vivaient à la maison. .

Dane Bancroft a été poignardé 32 fois, tandis que Simon a été poignardé une douzaine de fois. Tous deux ont survécu à l’attaque.

https://eu.palmbeachpost.com/story/news/crime/2022/01/13/corey-johnson-gets-life-prison-sentence-2018-sleepover-murder-teen/9197838002/WPTV

Autriche : un demandeur d’asile somalien met le feu à un immeuble d’habitation et met en fuite  les résidents en les attaquant avec un couteau

https://medforth.biz/austria-somali-asylum-seeker-sets-fire-to-apartment-building-and-attacks-fleeing-residents-with-a-knife/

Dans le district de Liefering à Salzbourg, des policiers ont arrêté un dangereux Somalien en lui tirant dessus après que l’auteur avait d’abord allumé un incendie, puis attaqué au couteau les personnes se trouvant dans la maison en feu ainsi que les policiers. Plusieurs personnes, dont l’auteur présumé de l’incendie, ont été blessées.

Turquie. Un imam d’Ankara  réclame  la restauration du califat…

https://www.arti49.com/service/amp/imam-sezen-aksuyu-hedef-aldi-hilafet-istedi-2362446h.htm

L’imam de la mosquée d’Ankara Melike Hatun, Halil Konakçı, a appelé au califat en disant: « Nous voulons que le califat revienne, mon ami. Nous le voulons au nom de l’islam. »

Suisse: un demandeur d’asile agresse l’ambulancier qui s’occupe de lui et saccage pour 48 000 € de matériel

Aux alentours de 03 h 00 dans la nuit de jeudi à vendredi, la police municipale de Winterthour a été prévenue qu’un patient était en train d’agresser un ambulancier près de l’Hôpital cantonal. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’individu – un demandeur d’asile débouté de 38 ans originaire d’Iran – devait être conduit aux urgences.

Peu avant d’arriver à destination, il s’est attaqué à l’ambulancier qui s’occupait de lui et l’a blessé. Il a également détérioré l’ambulance et le matériel médical avant de s’enfuir. Les dégâts matériels sont estimés à plus de 50’000 francs. [50 000 francs suisses=48 000 euros] […]

20min.ch

 

4 personnes tuées et 10 autres  blessées dans un attentat suicide islamiste en Somalie

https://en.mehrnews.com/news/183035/14-killed-wounded-in-a-suicide-attack-in-Somalia

Suite à un attentat suicide dans un restaurant de la capitale somalienne Mogadiscio mardi soir, quatre personnes ont été tuées et 10 autres ont été blessées.

Quatre personnes ont été tuées à la suite d’un attentat suicide à Mogadiscio, capitale de la Somalie, a rapporté Reuters.

Les médias locaux en Somalie ont rapporté que l’incident a eu lieu dans un restaurant de la capitale Mogadiscio, sur la base duquel, quatre personnes ont été tuées et 10 autres ont été blessées.

Des sources hospitalières ont annoncé que certains des blessés étaient dans un état critique.

Bien qu’aucun groupe ou individu n’ait revendiqué la responsabilité de l’explosion, de tels incidents sont attribués au groupe terroriste takfiri « Al-Shabaab ».

Les éléments du groupe terroriste takfiri Al-Shabaab occupent de nombreux villages et petites villes du sud de la Somalie et prennent constamment pour cible les forces de sécurité et les civils.

Cela fait plus de sept ans que le groupe terroriste « Al-Shabaab » en Somalie tente de renverser le gouvernement.

Pakistan : une chrétienne de 14 ans enlevée, convertie de force à l’islam, mariée à un musulman de 45 ans

International Christian Concern,

Pakistan (International Christian Concern) – Selon Morning Star News, une jeune chrétienne de 14 ans au Pakistan a été enlevée, convertie de force à l’islam et mariée de force à son voisin musulman de 45 ans. Les parents de la fille tentent maintenant de batailler avec les autorités locales pour que leur fille soit récupérée et renvoyée.

Le 4 janvier, Mahnoor Ashraf a disparu peu de temps après avoir quitté la maison avec son neveu de 8 ans à Lahore. Selon son neveu, Mahnoor a été enlevée par Muhammad Ali Khan Ghauri, un voisin musulman de 45 ans, alors qu’ils se dirigeaient vers un magasin voisin.

Le neveu de Mahnoor a signalé un incident aux parents de Mahnoor qui se sont précipités à la police pour signaler l’enlèvement.

Le 5 janvier, les parents de Mahnoor ont enregistré un premier rapport (FIR n° 58/22) contre le musulman. Cependant, l’enquêteur a tardé à agir sur l’affaire, rapporte Morning Star News.

« Enfin, le 7 janvier, la famille de Ghauri nous a informés que Mahnoor s’était prétendument convertie à l’islam et avait épousé Ghauri le 4 janvier, le jour où elle a été enlevée », a déclaré Akram Masih Chaudhry, le frère aîné de Mahnoor, à Morning Star News. « La maison de Ghauri est dans la même rue et nos familles étaient en bons termes. Nous ne savons pas quand il a réussi à attirer Mahnoor dans une relation.

Le père de Mahnoor a porté plainte contre Ghauri pour avoir converti de force et épousé illégalement Mahnoor, qui est mineure. Cependant, le certificat de mariage islamique utilisé pour documenter le mariage de Mahnoor avec Ghauri indique qu’elle a 19 ans, même si son certificat de naissance prouve qu’elle est née en 2007.

Morning Star News rapporte que la police n’a pas encore récupéré Mahnoor et que la famille chrétienne a peu confiance dans le fait qu’elle recevra un traitement équitable dans cette affaire.

À Bruxelles, la sainte alliance entre wokisme et islamisme

STOP !

Hiba Latreche, présidente du FEMYSO (Forum européen des organisations musulmanes de jeunes et d’étudiants) lors d’une session au Parlement européen des jeunes

Sous couvert de lutter contre les discriminations contre les musulmans, des associations profitent de l’opacité et de la complaisance des institutions européennes pour toucher des subventions ou influencer les politiques communautaires.

(…) Le Figaro

Indonésie : charia, une femme fouettée 100 fois pour adultère : « seulement » 15 pour le partenaire masculin…

Ulm : un Allemand aide un Afghan à trouver un emploi, celui-ci le tue

Bild.de via Medforth

Au début de l’audience mardi, l’homme de 24 ans s’est exprimé en détail sur les faits qui lui sont reprochés et sur sa relation avec la victime présumée. L’accusé a reconnu avoir poignardé son collègue de travail de 54 ans avec un couteau en juin 2021.

La naïve de la semaine : elle aidait les migrants, elle est égorgée par un Afghan

Elle a payé le prix fort.

 

Berlin : Regina G., 58 ans, qui aidait bénévolement les migrants à apprendre l’allemand, égorgée en pleine rue par Abdul Malik, un Afghan de 29 ans

Quelques secondes qui ont suffi à détruire la vie d’une famille. Un assassinat inconcevable, surgi de nulle part…

La victime s’appelle Regina G. (58 ans). Aujourd’hui, son fils collecte des dons pour offrir à sa mère le meilleur traitement possible et lui redonner un peu de normalité.

Flashback : Nous sommes le 4 septembre 2021, vers 13 h 30. Regina G. s’occupe bénévolement des parterres de fleurs d’une rue résidentielle tranquille du quartier berlinois de Wilmersdorf. Soudain, Abdul Malik A. (29 ans) l’attaque par derrière, la poignarde à plusieurs reprises dans le cou avec un couteau.

Le réfugié afghan blesse si gravement la jardinière amateur que les médecins doivent la plonger dans le coma.

Le diagnostic est choquant : l’attaque a irrémédiablement détruit l’artère principale qui alimente en sang le côté gauche du cerveau. Elle subit un infarctus cérébral grave, qui entraîne la mort de la majeure partie du côté gauche du cerveau. Regina G. perd la capacité de parler et est paralysée d’un côté.

Lorsque la police a emmené Abdul Malik H., il a déclaré à un officier qu’il avait “envoyé Regina G. au paradis”. “Les femmes ne sont pas censées travailler”.

Pendant des années, elle s’est occupée d’espaces verts négligés à Berlin. Et pendant 20 ans, elle a aidé des réfugiés à apprendre l’allemand, puis à étudier et à travailler en Allemagne.

Regina G. est dans une clinique de neuro-réhabilitation, où elle apprend à s’asseoir, se tenir debout, marcher, manger et parler. Le seul mot que cette femme, autrefois si joyeuse, peut porter à ses lèvres en ce moment est “beau… beau”, selon son fils.

Mais les thérapies hautement spécialisées sont coûteuses, l’assurance maladie ne prend en charge que les thérapies de base.

BILD  Fred Alan Medforth

France : florilège…

Florange : armé d’un couteau, un coran à la main, il menace des passants.

 

Un homme a été interpellé, à la mi-journée, à Florange. Un couteau à la main, il est descendu d’un bus en menaçant les passants.

À 13 h, un homme de 53 ans s’est montré très agressif à la descente d’un bus. Armé d’un couteau, un coran à la main, il a menacé des passants.

Grâce à la mobilisation des policiers, a été interpellé dans l’heure qui suivait. 

France bleu

 

Saint-Étienne : Hamin El-Ouakili condamné à 8 mois de prison ferme pour avoir tabassé et menacé de mort un médecin, car il venait de prescrire des médicaments à sa sœur

(…) Ce dernier, âgé de 34 ans, est entré dans une rage folle parce qu’il n’a pas accepté la décision du praticien, qui voulait donner des médicaments à sa sœur. Le trentenaire a insulté le docteur avant de le menacer de mort et lui asséner des coups au visage.

Le quinquagénaire a réussi avec beaucoup de difficultés à mettre dehors le violent avant d’aller déposer plainte au commissariat central. Interpellé et placé en garde à vue, il a été présenté devant le parquet, puis devant le juge des libertés et de la détention qui l’a placé en détention provisoire.

Jugé ce vendredi, en comparution immédiate, Hamin El-Ouakili  a été condamné à huit mois ferme avec une interdiction de s’approcher de sa victime durant trois ans.

Le Progrès

Pizançon (26): une salle de sport harcelée car elle refuse le port du voile pour raisons de sécurité

« On vit quelque chose de très compliqué depuis deux jours. On reçoit [sur le site et les réseaux sociaux] des messages de gens qui ne nous connaissent pas mais qui nous insultent en ne connaissant pas la situation », expliquait ce vendredi 14 janvier Guilhem Caprili, patron de la salle de sport Platinum Center, à Pizançon. Des messages qui laissent entendre que la direction de la salle serait raciste.

[…] pour les couvre-chefs, qu’ils s’agissent d’un voile, d’une casquette, d’un bonnet, c’est pour des raisons de sécurité. On doit pouvoir en permanence identifier les personnes qui sont dans la salle. Par ailleurs, il y a déjà eu, dans des salles de sport en France, des accidents avec des machines liés au port du voile. »

[…]

À la suite de plusieurs appels malveillants, il a signalé les faits à la gendarmerie et espère bien que les choses se tasseront. Parmi les personnes qui s’en sont prises sur les réseaux sociaux à la salle, figure l’ancienne conseillère municipale Latifa Chay, candidate malheureuse aux élections législatives en 2017.

Le Dauphiné

Laval : un Français âgé de 85 ans attaqué à son domicile, tabassé, dépouillé et mutilé par 2 migrants africains “psychopathiques” qui bénéficient du statut de “réfugiés”

À Laval, un octogénaire a été tabassé et volé en pleine nuit : il vit aujourd’hui en fauteuil.

Un Lavallois âgé de 85 ans a été gravement blessé et menacé, en mars 2020, par deux jeunes complices qui voulaient le dépouiller, chez lui, en pleine nuit. Auparavant autonome, il est depuis fortement diminué et vit, comme son épouse, en Ehpad. Les auteurs ont écopé de quatre ans de prison ferme, ce jeudi 13 janvier, au tribunal de Laval, en Mayenne.

Les deux jeunes prévenus, complices, ont un parcours assez similaire. Tous les deux ont vécu une enfance compliquée : élevés en Afrique par des personnes qui n’étaient pas leurs parents, maltraités, réfugiés en France et pris en charge au titre de mineurs non accompagnés.

Ils ont aussi une personnalité assez semblable : instables, impulsifs et carencés. « Des personnalités psychopathiques », résume la présidente, Sabine Orsel.

Les faits qui leur étaient reprochés, ce jeudi 13 janvier 2022 devant le tribunal de Laval (Mayenne) sont graves. Le 8 mars 2020, les deux jeunes entrent par effraction dans…

[…]

L’article dans son intégralité sur Ouest France

Nantes : un migrant, en France depuis quelques de jours, interpellé après l’agression de 2 personnes à coups de marteau

Nantes. Les deux victimes de l’agression au marteau ont été retrouvées

[…]

L’épais brouillard entourant l’affaire se lève. Jeudi 13 janvier, vers 3 h du matin, des riverains ont assisté à une agression violente, rue de la Paix, en plein cœur de Nantes. D’après les témoignages et la vidéosurveillance, un groupe de quatre hommes s’en est pris à deux autres en position de faiblesse.

Sur place, la police a saisi un marteau ensanglanté. Un individu a été interpellé dans les environs. Ses vêtements étaient tachés de sang, tout comme un téléphone portable ne lui appartenant pas.

[…]

Le mis en cause, arrivé en France depuis seulement une dizaine de jours, conteste les faits reproches.

[…]

L’article dans son intégralité sur Ouest France

Marseille : un homme de 25 ans poignardé à mort dans le métro pour être venu au secours de sa compagne.

L’auteur est un criminel clandestin algérien sous le coup d’une OQTF.

Tout démarre par une tentative de vol de portable sur une jeune femme dans la station de métro Notre-Dame du Mont à Marseille (6ème  arr). Cette dernière parvint a échapper à ses deux agresseurs avec son téléphone, selon une source policière.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais une heure plus tard, toujours selon cette source policière, cette jeune femme est revenue dans la station accompagnée par un jeune homme de 25 ans, qui semble-t-il était son compagnon.

Ses deux agresseurs sont toujours là, et son compagnon va tenter de parler avec eux.

Malheureusement, une lutte démarre et l’un deux le poignarde à deux reprises au thorax, devant des témoins et sa compagne.

(…) France 3

 

Le Grand Remplacement musulman dans les faits !

À Orly (94) , la nouvelle boucherie halal n’est pas du goût de la mairie : « La commune compte déjà six boucheries halal. Il ne reste désormais plus qu’une traditionnelle, vendant du porc »

(…) « Nous avions spécifié dans le bail qu’il devrait s’agir d’une boucherie traditionnelle assurant la vente de tous types de viande. Nous n’avons rien contre les boucheries halal mais nous voulons maintenir une offre commerçante diversifiée sur la commune car Orly compte déjà six boucheries halal. Il ne reste désormais plus qu’une traditionnelle, vendant du porc : celle de Monsieur Gillard, rue Jean-Racine. Or, son activité va s’arrêter dans l’année. » En effet, l’immeuble sera démoli dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier.

[Note de J.F. : pas étonnant, les  communistes d’Orly  qui  ont  tout fait pour favoriser les muz depuis des décennies ne devraient pas s’étonner d’être remplacés !]

Pas si sûr, à écouter Hamid Mounsi : « Si je me mets à vendre du porc, je ne ferai plus que 20 % de chiffre d’affaires et je fermerai dans l’année, lâche-t-il. Il y a beaucoup plus de clients musulmans ici. C’est la règle de l’offre et la demande qui régule le commerce, pas une mairie. »

« La ville s’est ouverte à tout le monde à force de vouloir s’agrandir », constate Françoise, dont les trois nouveaux voisins sont toutes « des familles d’origine tunisienne ».

Nabil, un client de Monsieur Mounsi, confirme : « Il n’y avait pas de boucher halal dans le quartier avant et ça manquait. Les non musulmans peuvent aussi venir prendre leur viande ici, non ? » L’inverse n’est pas envisageable en revanche, admet-il : « Non, on ne va pas chez ceux qui vendent du porc. »

(…)

www.leparisien.fr

C’est l’Algérie musulmane qui dit pour qui voter en France, via la mosquée de Paris !

Le recteur de la mosquée de Paris appelle sur un média algérien les Français d’origine algérienne à aller voter, afin qu’Eric Zemmour ne soit pas au second tour : “Ce Monsieur est un danger !”

 

 

 109,186 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Avec les talibans, la population afghane va devenir encore plus abrutie et illettrée, mais c’est à la gloire de wallah. Les populations arabes ne peuvent vivre que dans la soumission sinon elles sont infernales; toutes les villes de France peuvent en témoigner. Il faut qu’elles retournent dans leur bled et qu’elles soient encadrés par un calife empaffés et vicelards pour leur donne à bouffer de la charia. C’est la liberté leur donne le vertige.

  2. La propagande pro-Afghans a commencé sur les INFOX.
    On ne nous montre pas les crimes odieux des musulmans talibans, mais plutôt des enfants qui font la manche sous les flocons de neige et les arrivées de colis alimentaires envoyés par les pays non musulmans.
    Avec le message subliminal d’envoyer de l’aide en Afghanistan.

  3. Après avoir tout mis en oeuvre pour surarmer les talibans, l’ue leur verse notre fric afin qu’ils puissent reprendre leurs charmantes activités… Merci les collabos corrompus !!! Et vous ? vous laissez faire ? vous êtes complices !!!

  4. Ben oui mais ….si le peuple ne les voulaient vraiment pas il aurait dû se battre et puis si ces timbrés sont au pouvoir c’est que toutes les forces armées occidentales qui se sont succédé là bas l’on bien voulu , on ne va pas me faire croire que des arriérés en guenilles qui se déplacent a bicyclette équipés de sandales peuvent vaincre une armée moderne équipée des dernières technologies et possédant une capacité de destruction pratiquement illimitée . Tout ça c’est de la politique internationale ….le grand échiquier ….

  5. Bon pour l ‘ Afghanistan qu’ils se démerdent ente eux , ils n ‘ont rien fait pour s ‘opposer aux dictateurs barbus actuels , même ils détestaient les ricains . Nous n ‘en avons rien à foutre et surtout pas en recevoir en FRANCE , déjà avec ceux que l ‘on a l ‘on est emmerdés et parfois tués
    leurs bonnes femmes sont des pondeuses de futurs talibans
    Idem que le mali se démerde , Nous avons 1 fort contingent de maliens en France qui dénigrent la France et les français et profitent de larges allocs . Qu ‘on les renvoie vite dans leur pays de merde et qu’ils le défendent
    VITE ZEMMOUR !

  6. Ces dégénérés détruisent tout ce qu’ils ne comprennent pas.
    Selon leur cerveau reptilien la vie se réduit à tuer dans le seul but de se procurer à bouffer et d’avoir des femmes à violer, ça leur suffi comme avenir.

  7. Attention à ne pas négliger l’appel de cette merde, hollandouille a été élu gràce à ses chances pour la Fronce Crépublicaine (ce n’est pas une faute de frappe, dorénavant je ne peux plus appeler mon pays autrement puisque submergé littéralement.)

  8. Ils brulent les instruments de musique, bien. Ils devraient venir faire pareil ici avec les autoradios qui dégueulent du rap à fond à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit

  9. Grand merci à toi Jules pour ce…pot pourri. Le danger grandit et gronde chaque jour un peu plus. Je pense que nous allons sous peu rentrer dans le dur…

  10. Ah, oui merci Jules Ferry pour ce rapport sur les moult crimes que l’Islam – religion de pets et d’humour(bien noir)- abat sur le monde entier !
    Mais comment tout ces cons d’humanistes mâtinés de crétinisme ne voient pas la duplicité éclatante de ces êtres aux mœurs barbares d’arriérés mentaux qu’ils s’infusent eux-même par les cinq rabâchages religieux quotidiens que la psychologie pourrait qualifier – avec un peu de c….l.s au cul – de rite initiatique psycho destructeur du surmoi et du cognitif !
    Ce qui me fait bien rire (eh, oui!.) c’est qu’ en même temps ces ordures de Talibans réclament autoritairement à l’ONU de faire diligenter des secours humanitaires pour l’Afghanistan qu’il laisse crever de faim de par leur génétique incompétence en tout, sauf à tuer tout ce qui respire !
    Et merde à la doxa de la bien-pensance castratrice !

  11. C’est l’islam qui fabrique ces bêtes de l’enfer. Mééééé chez nous nos dirigeants tous aussi dégénérés qu’eux leur déroulent le tapis rouge. Welcomme qu’ils disent, venez chez nous, et ils pourrez ajoutez ces connards, vous pouvez tuer nos enfants car nos lois vous protège. Et je rajoute, bande d’ordures, vous ne valez pas mieux que les dégénérés que vous faites venir chez nous.

    • Merci Christian Jour pour votre courage Patriote !
      Et vive les VRAIS RÉPUBLICAINS !
      VIVE ZEMMOUR !

Les commentaires sont fermés.