La sprinteuse Sarah Atcho – péricardite après un rappel : « On ne parle pas assez des effets secondaires »

Sarah Atcho lors d’une course

« De nombreux sportifs font des crises cardiaques, des myocardites, des péricardites à cause du vaccin : ce vaccin est TOXIQUE »

 Pr Luc Montagnier, prix Nobel.

La sportive professionnelle de 26 ans fait savoir qu’elle souffre d’une péricardite. Les premiers symptômes seraient apparus après son rappel vaccin « anti-Covid ».

« On ne parle pas assez des effets secondaires »  Sarah Atcho

La sprinteuse suisse Sarah Atcho est contrainte de s’arrêter en raison d’une inflammation du péricarde. L’athlète professionnelle de 26 ans a fait savoir lundi soir sur Instagram qu’elle souffrait d’une péricardite. Selon elle, les premiers symptômes sont apparus après sa vaccination de rappel en décembre. La maladie a ensuite été diagnostiquée par un cardiologue à la fin de l’année.

pfizer-e1636125134928.jpg

« Le 22 décembre, j’ai reçu mon rappel de vaccin parce que je ne voulais pas m’en occuper au début de la saison. On m’a dit qu’il était plus sûr de prendre du Pfizer pour éviter les effets secondaires cardiaques », écrit la championne suisse en salle du 200 mètres.

Et d’ajouter : « Le 27 décembre, j’ai ressenti une sensation d’oppression dans la poitrine et j’ai été prise de vertiges en montant les escaliers ». Après avoir été prise de vertiges à plusieurs autres reprises, elle a consulté un cardiologue. Celui-ci aurait diagnostiqué une péricardite, c’est-à-dire une « inflammation de la fine membrane qui entoure le cœur ».

« On ne parle pas assez des effets secondaires »

Maintenant, elle doit veiller à ne pas « augmenter mon rythme cardiaque pendant quelques semaines pour que mon cœur puisse se rétablir et guérir de l’inflammation ».

Mais elle dit  qu’elle fait « toujours tout ce que je peux faire avec mon entraîneur pour garder mes muscles en mouvement ».

Son entraîneur fait « un travail formidable ».

Sarah Atcho poursuit : « Merci @patsaile ! »

La jeune femme de 26 ans écrit également qu’elle essaie « d’être aussi transparente que possible », ce qui est « plus important que jamais ».

Ensuite, Sarah Atcho écrit qu’elle est « bouleversée par la situation » parce que « nous ne parlons pas assez des effets secondaires. Je me sens impuissante, car je n’ai aucun contrôle sur cela ».

Certes, elle est « heureuse que le vaccin ait contribué à éviter de nombreux décès et à réduire la pression sur les hôpitaux et le personnel hospitalier ».

Elle se dit néanmoins « frustrée que moi et d’autres personnes jeunes et en bonne santé souffrions de ces graves effets secondaires ».

Elle poursuit en s’adressant à ses followers : « J’espère que vous comprenez pourquoi il est important pour moi de vous informer à ce sujet, et je vous tiendrai au courant de l’évolution. Faites-moi savoir si vous vivez la même chose, aidons-nous les uns les autres ».

https://www.instagram.com/p/CY11xPWL9hw/?utm_source=ig_embed

https://www.berliner-zeitung.de/news/sprinterin-sarah-atcho-herzbeutelentzuendung-nach-booster-impfung-li.206680

 1,233 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Combien y-a-t-il de gens trompés sur la valeur de ce produit ?
    Cette athlète handicapée croit qu’elle a participé à réduire la pandémie, c’est ce qu’on lui a raconté.
    Mais malheureusement , son état de santé dégradé n’ a rien apporté à la société, il n’a rapporté que des dollars à Pfizer.

  2. Ça va être la ruine des États, pas pour les labos, ils se sont protégés avant.

    Je suis désolée de parler de gros sous -(je suis pourtant très sensible à la souffrance des autres)-, c’est pourtant une réalité à laquelle on va être confrontés et qu’il faut considérer ; car les économies vont en pâtir pendant des décennies.

    Le premier point et le coût des soins mais aussi pour assurer la vie et subvenir aux besoins de ces malades que la politique fabrique leur vie durant. Certains pourront peut-être se suffire par eux mêmes ; beaucoup d’autres non.

    Dans tous les cas, les milliards de malades, les millions pour la France, les centaines de millions pour l’U€ SERONT EN DROIT DE RÉCLAMER RÉPARATION D’AUTANT QUE C’EST LE POLITIQUE QUI SE SERA RENDU COUPABLE DE LA DÉRIORATION DE LEUR SANTÉ

    Mais aussi, ce politique EST RESPONSABLE DE LA FIN DE CARRIÉRE PROFESSIONNELLE BRILLANTE.

    Les labos ce sont couverts ; le politique a contribué à leur intouchabilité ; pire, le politique a imposé une gestion sanitaire criminelle ; il est donc probablement le seul responsable, coupable.

    La conséquence économique de cette dictature sanitaire sera non seulement l’affaiblissement des états mais aussi celui des citoyens individuellement.

    ON NE POURRA PAS LAISSER PASSER ÇÀ ; AUCUN DES POLITIQUES AYANT CONTRIBUÉ À CES CRIMES NE PEUVENT PLUS PRÉTENDDRE À LA FONCTION PUBLIQUE? ENCORE MOINS POLITIQUE ; PAS PLUS QUE JOURNALISTIQUE OU MÉDIATIQUE.

    À la poubelle tous ces moins que rien !

  3. Quelle ordure ce macron de nous imposer cela. Il faudra qu’il paie très cher ses déclarations de haine contre les non vaccinés. Dans 50 ans Zemmour au panthéon et Macron dans la fosse commune.

Les commentaires sont fermés.