Chronopost, filière en or : 83 nouveaux clandestins réclament la régularisation !

Et c’est reparti pour une nouvelle fournée de 83 « travailleurs sans papiers » !

Pourquoi se priver, la première action en 2020 avait permis à 73 grévistes d’être régularisés !

Les syndicats collabos n’ont eu qu’à ressortir la banderole bien amortie.

La filière Chronopost est bien rôdée et la fabrique de petits Français tourne à plein régime. A ce rythme-là, ce n’est plus une erreur ponctuelle ou de la complaisance, c’est de l’escroquerie en bande organisée !

Qui sont les criminels coupables d’avoir embauché ces sans-papiers ? Les personnes qui ont fait ces recrutements ne sont toujours pas sous les verrous ?

Ne pleurez pas trop sur le sort de ces petits Africains, les syndicats pourris sont derrière pour les soutenir. Ils ont déjà logement, salaire, sécu, école pour les enfants et transports (grâce à Pécresse) et tout le reste.

Les Postiers lit-on sur la banderole, pour susciter l’empathie : postier, joli mot familier qui rassure et fleure bon la France de papa (avant le grand Remplacement) :

Le facteur à bicyclette

Ce jeudi 13 janvier, ils étaient une grosse centaine à manifester entre la préfecture de Créteil et l’Unité du Val-de-Marne de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (Direccte).

Objectif : obtenir la régularisation de 83 travailleurs sans papiers de sous-traitants de l’antenne Chronopost d’Alfortville.

Malgré le froid, les chants rythmés par les djembés donnent de la voix.

Le djembé africain : une arme de destruction massive. 

Aïe. On ne tient pas trois minutes sur ce tam-tam : 

Alors qu’un premier mouvement social de 7 mois, mené de juin 2019 à janvier 2020, avait permis à 73 grévistes d’être régularisés, ils entendent bien répliquer la formule, soutenus par des collègues d’autres sites (Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine et Coudray-Montceau en Essonne).

Pour eux, ces précieux formulaires Cerfa sont la dernière étape d’un périple souvent commencé en Afrique de l’ouest, et la première d’une nouvelle vie dans laquelle ils aiment à se projeter.

Voici quelques-uns de nos nouveaux compatriotes, déjà ou prochainement régularisés :

 Daouda Daiw, 22 ans, sénégalais, est en grève depuis une semaine

Ses quasi deux mètres de haut lui donnent un air imposant mais son visage rond est resté juvénile. Venu du Sénégal il y a deux ans et demi, il a commencé par prendre un job de nettoyeur de carreaux à Pontault-Combault (Seine-et-Marne) avant de démissionner au bout de trois semaines. J’ai vite compris que je n’obtiendrai pas ma régularisation avec ce travail, donc je suis parti.”

 Il devient ensuite préparateur de commande à Limeil-Brévannes pendant un peu plus d’un an, avant de prendre le même poste à Alfortville, il y a environ six mois. “J’ai emprunté les papiers de mon cousin pour pouvoir travailler”, explique-t-il.

Le mouvement est notamment soutenu par le Collectif des travailleurs sans papiers de Vitry, sur ce terrain depuis des années, Sud et Solidaires.

Pour l’instant, Daouda vit chez ses cousins, à Gentilly. S’il est parti de son village de Koussan, à quelques kilomètres de la frontière malienne, c’est “pour sauver [sa] vie”, explique-t-il. “Là bas, même quand tu travailles, tu ne gagnes pas assez pour vivre”. Ses parents sont restés là bas et Daouda arrive à leur envoyer de l’argent, entre 400 et 500 euros par mois. Une fois régularisé, Daouda projette de reprendre le métier d’électricien qu’il avait avant de venir. Titulaire d’un CAP sénégalais, son diplôme n’est pas reconnu en France mais il envisage de passer une équivalence. De quoi renforcer sa motivation à obtenir des papiers pour suivre une formation.

Maciré Koita, 31 ans, parti du Mali pour aider ses onze frères et sœurs.

Maciré, lui, fait presque figure vétéran, connu de tous.

Ce jeudi, il danse au rythme des djembés, sans lâcher le microphone en criant à tue-tête : “So-so-solidarité !” 

Le travail, c’est la raison qui l’a poussé à quitter Kayes. Aîné de sa famille, il doit soutenir les trois femmes de son père, décédé en septembre, et ses onze frères et sœurs. “Aucun d’entre eux ne veut me rejoindre, ils voient que c’est trop dur ici quand on n’a pas de papiers. Quand tu n’as pas de papiers, tu n’existes pas”, estime-t-il. 

“Et puis, il y a de plus en plus de contrôles. Même si je suis avec des Blancs, la police est capable de me contrôler moi et de les laisser tranquilles.” Pour l’instant, Maciré vit chez son oncle à Créteil, mais son premier objectif une fois ses papiers obtenus est de trouver son propre appartement.

Mohammad Touré, 29 ans

Bien caché derrière son cache col et sa grosse capuche, Mohammad passerait presque inaperçu. C’est pourtant lui le leader désigné par ses camarades en lutte de Gennevilliers, pour les représenter. “J’étais le plus motivé pour aller voir les syndicats. Il fallait participer à des réunions tous les dimanches. Je fais ça depuis un an et demi…”, explique-t-il modestement.

Un engagement qui a déjà payé, raconte–t-il. Le 3 décembre, l’entreprise a fourni les fameux formulaires Cerfa nécessaires à la régularisation de ses 83 camarades. S’il est présent dans le cortège aujourd’hui, c’est en soutien à ceux d’Alfortville : “C’est important d’être la car nous menons la même lutte. Il faut montrer notre solidarité, notre courage et notre détermination.”

Originaire de Kona, dans le Nord du Mali, Mohammad a décidé de partir en 2012. Mohammad rejoint ensuite la Libye, où il travaille là encore dans le bâtiment, tout en vivant dans la peur d’être “réduit en esclavage.”

Après huit mois de travail, le Malien traverse la Méditerranée, direction l’Italie. Il restera un an dans un camp de migrants avant de prendre le train à Vintimille : direction Nice, puis Paris où il arrive enfin en 2016. Enfant unique, Mohammad n’a ni famille, ni connaissances dans la capitale, mais compte sur la communauté malienne pour s’en sortir.

 “Avant même d’arriver, je savais que je pouvais faire ma vie là-bas”, raconte-t-il. En plus de ses compatriotes, Mohammad peut également compter sur sa débrouille !

Pendant que les Maliens de 22 ans sont planqués chez Chronopost à 1500 € par mois,  nos soldats tombent au Mali. 

Et reçoivent de Macron une légion d’honneur en chocolat, comme celle de Buzyn. 

Voir aussi : Chronopost emploie des clandestins, ils font grève, ils sont régularisés ! Gouvernement de merde !  

 1,371 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. Un conseil, évitez Chronopost si vous le pouvez car à chaque livraison c’est la croix et la bannière, service dégeulasse mais parfois imposé par le vendeur.

  2. Chronopost ! je comprends pourquoi les colis arrivent toujours en retard. Maintenant la Poste ne répond plus aux lettres de réclamations.
    Il doit y avoir des syndicats véreux qui les font disparaître avant qu’elles n’arrivent sur le bureau d’un responsable.
    Faut bien protéger son Africain !!

  3. Que ces racailles aillent se faire foutre et soient expulsés direction leur bled d’origine !!!

  4. La fête continue tant que le chef des tas n’aura pas été viré sur Pluton.

  5. Et les collabos corrompus vont s’empresser de leur accorder ce ‘droit’ !!! un clou de plus dans notre cercueil !

  6. Utiliser le « passe sanitaire » d’autrui vaut 1 500 euros au fraudeur mais violer une frontière, utiliser les papiers d’identité d’un autre pour obtenir, via une manœuvre dolosive un contrat de travail français et, cerise sur le Macron, revendiquer de vrais papiers et plus tard la nationalité Française pour voter contre tous candidats souverainistes ,vaut pour son auteur, la reconnaissance par l’état du statut de victime…

    • J’ai souvenir d’une chanson de R. Zaraï qui disait:
      « C’EST CA LA FRANCE » – Elle devait vouloir dire  » LA FRANCABIA ».

    • peu de personnes s’aperçoivent de ce qui se passe
      Pour Eric je crains pour ses parrainages

  7. Un CARDINAL dénonce l’hypocrisie de l’IMMIGRATION.26 nov. 2021
    Interrogé par Sonia Mabrouk sur Europe 1, le Cardinal Sarah a donné son avis sur la crise migratoire en Europe. Il estime que la venue des migrants sur le vieux continent est un drame pour les migrants eux-mêmes, mais également pour les pays d’origine de ces migrants.
    https://youtu.be/FddDs4ZO6ik

  8. D’abord j’adore les percussions de partout japon Burundi Inde Brésil espagne
    Sinon écœuré de cette invasion
    Vite des pilules des stérilets des vasectomie pour l’Afrique
    Urgence sinon ici c’est la sauvagerie assurement

  9. Quand je pense que Macron , dans son discours au sein de l’UE , ce jour , dit vouloir renforcer les frontières européennes pour contrer l’immigration illégale, peut on lui envoyer cet article afin de lui dire que l’immigration illégale est déjà là, pas la peine de nous jouer une musique, en vue des élections, en parlant de frontières européennes !!

  10. 3 choses à faire : 1°) renvoyer ces clandestins chez eux. 2°) Jeter en prison physiquement le PDG de chronopost, les DRH qui ont embauchés les clandos et leurs complices syndicalistes et associatifs pour au moins un an effectif. 3°) Infliger à Chronopost une amende d’au moins 10 millions d’euros par clandos. Ils ne devraient pas être pressés de renouveler l’expérience.

  11. Nous sommes victimes de notre propre tolérance qui souvent ne s’applique pas elle-même à nos propres ressortissants alors il faut arrêter d’être stupide, non, il est impossible de comparer de manière équitable un ressortissant africain qui entre en France de manière illégale et un Français qui participe depuis sa naissance à notre projet de civilisation.

  12. ILS SAVENT A QUI ILS S’ADRESSENT……ils joueraient pas a ca en Thailande ce serait arrestation,prison,expulsion s’ils peuvent payer le voyage.,….ici il y a des africains depuis 5 ans en prison pour depassement de sejour,leur pays n’a pas d’Ambassade et nul ne veut payer leur voyage retour alors ils restent en prison hors de question de relacher un illegal dans la nature.

  13. Ils sont entrés en parfaite illégalité, leur employeur devrait être condamné pour ça donc je suis contre la régularisation, j’en profite pour signaler que Chronopost est pour moi le plus mauvais service de livraison que je connaisse.

  14. Après on s’étonne de ne pas recevoir sont colis quand t’ils ne jouent au foot avec !! en 2021 j’ai reçu un colis vide , il à été ouvert en cour de route et re-scotché et déposé dans ma boite aux lettres !? dorénavant je passe par FEDEX ou DHL et je n’est plus aucun problème et ce n’est pas plus onéreux que la poste qui pratique des tarifs exorbitants

  15. Depuis que les facteurs sont de la diversité on ne compte plus les vols et les colis perdus (pas pour tout le monde). J’achète beaucoup de vieux livres sur internet et il y en a que je ne recevrai jamais. Une fois le paquet avait été ouvert, déchiré et refait, mais bon j’avais quand même mon colis.
    Qu’ils soient régularisés ok, mais chez eux en Afrique, chez nous nos enfants aussi veulent travailler.

  16. Retours au bled et au pays RAPIDO !!!!!!!!!!!!!! et priorité d’embauche aux jeunes FRANCAIS en CDD ..
    P….tain !!! de syndicat gauchiottes comme en 39/45 traitres a la France

  17. Et oui .avant une certaine quantité de postes aux PTT étaient réservée aux  » Dom Tom  » ..mais ça c’était avant….maintenant c’est clandos et compagnie … Presque tout les postes de livreurs dans les grandes agglomérations et ailleurs sont occupés par des divers et bizarres…on pourra remarquer en conséquence la détérioration des services… pertes vol dégradation des colis ect ect ..ce n’est pas le fruit du hasard …et que l’on ne me dise pas que c’est proportionnel aux volumes de colis et autres problèmes. Dans les années 70..80 .. beaucoup moins d’informatique et pourtant plus de sérieux et moins de  » disparition  » de colis…Bougez avec la Poste .mon cul oui

  18. Ces maliens devraient être dans leur pays à le défendre au lieu que ce soit nos militaires qui se fassent tuer là bas ,inadmissible .

    • Les habitudes ont du mal à se perdre…
      Ca doit être pour cette raison qu’ils tentent de nier leur joie au moment du pacte de « Non-Agression » et leur comportement jusqu’à « Barbarossa »….
      Mais, s’il n’y avait que le Mali… Je me souviens d’un joufflu, bien gavé, bientôt adepte du casque, qui venait de vivre sa plus belle journée…

  19. Et comme pour le 1er épisode, l’URSSAF et ses inspecteurs toujours aux abonnés absents.
    Ils sont pourtant très réactifs lorsqu’un artisan ou agriculteur se fait aider ponctuellement par sa femme.
    Faut dire qu’un coup de main occasionnel est beaucoup facile à repérer qu’une centaine de clandestins qui bossent à l’année.
    Cela prouve bien que ces situations se font sous couverture de l’état.

  20. Je l’ai toujours dit ,tous ces putains de syndicats sont des corrompus et des traîtres , faisons une liste de toutes ces pourritures afin de ne pas en oublier un le jour J !

  21. Pour ce que j’en ai des souvenirs de mon ancien job a Paris les maliens sont specialises comme dealers de drogue,Stalingrad,squt pres de la Porte de la Vilette c’en etait deja plein il y a 30 ans alors aujourd’hui qu’est-ce que ca doit etre et comme je suis content d’avoir quitte la France pour plus voir tous ces sauvages belliqueux.

  22. C’est en train de se passer sous notre nez et tout le monde ferme sa gueule !
    Aucun mouvements de la part de notre armée qui regarde le désastre de notre pays sans dire un mot, où sont ces généraux réfractaires, ont-ils écrits des tribunes pour du vent ?!
    Un très grand nombre de muzz est entré dans l’armée Française ils imposent leur mode de vie de merde et en bon toutou, l’armée exécute sans broncher !
    momo le sait car il contrôle complètement notre défense qu’il livre aux muzz (qatar) !
    Les cpf ont un très bel avenir chez nous puisque notre disparition est programmée !

    • Faut pas compter sur l’armee ce sont des carrieristes ils ne bougeront pas et vous ne trouverez pas non plus de courageux comme ces lieutenants,capitaines,colonels de l’epoque du debut des annees 60.
      Nul n’osera,nul ne bronchera ,la soupe est bonne.

      • Si le Général Bigeard était encore de ce monde ,je pense qu’il aurait mis les pieds dans le plat et que foutriquet et son gouvernement d’assassins en aurait eu pour leur compte .

1 Rétrolien / Ping

  1. Chronopost, filière en or : 83 nouveaux clandestins réclament la régularisation ! LA FRANCE D’ABORD ! Place aux Français qui ont besoin de travailler pour nourrir leur famille, d’autant qu’employer des clandestins est très risqué e

Les commentaires sont fermés.