J’ai suivi le colloque de la Sorbonne sur le « wokisme » : (I) l’état des lieux

En illustration une des  « tapisseries des Indes », à la villa Médicis, objet de l’hystérie des wokes:

J’ai  suivi, en audio, le colloque « wokisme » de la Sorbonne.

Colloque conspué par les plus abjects gauchos, bien entendu …

Passons, rapidement, sur le fait que le colloque soit ouvert par Blanquer, alors que lui-même laisse le wokisme prospérer à l’école : certains intervenants du colloque se sont chargés de le lui rappeler.

Le colloque était divisé en deux parties:

-Analyse du wokisme et de la Déconstruction

-Déconstruire la  Déconstruction

Dans la partie analyse, les intervenants ont sorti quelques perles du wokisme. J’en donne quelques-unes …

Saviez vous ce qu’est  le « féminin générique » ?

Non ?

Je vous l’explique …

En français habituellement on dira :

« Rochefortaise est l’un des contributeurs habituels de « Résistance Républicaine » ».

Même si Rochefortaise est une femme : c’est le masculin générique car dans les contributeurs de RR il y  a des femmes et des hommes.

Les wokes veulent imposer, en remplacement,  la « féminin générique ».

Ainsi ils disent :

« Pierre Cassen est l’une des contributrices de « Riposte Laïque » ».

Ça vous pique les yeux ?

Ah, lecteur sexiste, vous avouez votre crime !

Pourtant l’administration de certaines facs s’y est mise :

L’impérialisme des wokes, venu des facs de sociologie, entend s’imposer partout au nom de la « science sociologique ».

Qu’Eric Fassin, un pape du wokisme,  fasse ses pâtés de sable décontructionnistes, dans son coin, dans sa fac-b**l de Paris VIII devrait lui suffire. Ben non !!

La cuistrerie, l’arrogance de ce nullard  entendent s’infiltrer partout …

En physique, par exemple :

Savez-vous ce que sont les « light studies » ?

Les « (cultural) studies » sont une espèce de cancer qui grangrène, pour le moment, les facs américaines et qui sont, le plus souvent,  l’occasion,  pour des « étudiants » nullissimes,  de chouiner en  se contemplant le nombril.

Ainsi  on connaît  les « lesbians black women studies », les « queers studies » etc, etc

Alors qu’est ce que les « light studies » ?

Elles ont pour but de déconstruire la notion blanche ethnocentrée de lumière.

On sait la centralité, en physique, de l’étude de la lumière : de Newton à Einstein.

Du prisme à la cellule photo-éléctrique.

Domination blanche insupportable aux wokes !!!

Ainsi les « light studies » vont mettre en avant l’apport central des Touaregs ou des Aborigènes dans l’élaboration d’une physique de la lumière ...

Un petit dernier pour finir …

Des agrégatives de la Sorbonne, en furie, ont placardé, comme les « Gardes Rouges » de Mao, le sonnet XX de Ronsard :

Je voudroi bien richement jaunissant
En pluïe d’or goute à goute descendre
Dans le beau sein de ma belle Cassandre,
Lors qu’en ses yeus le somme va glissant.

Je voudroi bien en toreau blandissant
Me transformer pour finement la prendre,
Quand elle va par l’herbe la plus tendre
Seule a l’escart mile fleurs ravissant.

Je voudroi bien affin d’aiser ma peine
Estre un Narcisse, & elle une fontaine
Pour m’i plonger une nuit à sejour :

Et voudroi bien que cette nuit encore
Durât tousjours sans que jamais l’Aurore
D’un front nouveau nous r’allumât le jour.

Objet de leur hystérie : c’est un texte rattaché à la culture du viol !
A suivre… demain, la seconde partie : résister au wokisme !

 1,475 total views,  3 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Dans quelques années je serai contraint de demander un traducteur pour me traduire le français car je ne comprendrai plus rien à la langue de mon pays.

  2. comme dans certains quartier là aussi une désinfection profonde et soignée doit être faite rapidement dans ces lieux et une suppression pure et simple des meneurs et faiseurs de pagaille pour enfin y restaurer un lieu de culture !!!

  3. Le wokisme est souvent revendiqué par des personnes de couleurs qui ont choisi souvent à leurs risques et périls de venir vivre en Europe et même a être hors la loi pour s’imposer et devenir français ou d’un autre pays européen . Leurs problèmes est que toutes les choses dont ils se servent , voitures , ordinateurs etc ce n’est pas eux qu’ils l’ont inventé . Ils n’ont rien créé , rien inventé du monde moderne . Je vais plus loin , ils n’ont pratiquement aucun prix Nobel pour la recherche ,très peu d’écrivains donc peu de livres .

  4. Bon d’un autre côté c’est pas nouveau… Ils ont commencé en 1968 à « déconstruire », il faut voir les slogants de l’époque…
    Exemples :
    NE DITES PAS : M.LE PROF DITES . CREVE SALOPE
    JE NE VEUX PAS PERDRE MA VIE À LA GAGNER.
    IL EST INTERDIT D’INTERDIRE !
    ENRAGEZ-VOUS.
    NI DIEU NI MAITRE
    L’ECONOMIE EST BLESSEE QU’ELLE CREVE
    A FRANCHEMENT PARLER LE TRAVAIL NE NOUS INTERESSE PAS
    VIVRE SANS TEMPS MORTS, JOUIR SANS ENTRAVE
    LAISSONS LA PEUR DU ROUGE AUX BETES A CORNES
    ARMEZ VOUS, VOLEZ
    CAMARADES LYNCHONS SEGUY
    NE TRAVAILLEZ JAMAIS,PRENEZ VOS DESIRS POUR LA REALITE
    SOYONS CRUELS

    Comme disait mémé, ils ont tout cassé, même dans la société, et ils n’ont rien mis à la place !
    Ensuite quand tout fut terminé, il a fallu repartir travailler, ensemble, mais comment faire quand la confiance n’est plus là?
    Le fossé était inexorablement creusé entre ceux qui n’avaient pas fait grève et qui se sont remis au travail, et les autres….
    Cela n’a fait que croitre et la seconde génération à voté Mitterrand !

  5. Les gauchiottes c’est de la merde comme l’aurait dit feu Jean-Pierre Coffe . franchement il nous faudra faire un nettoyage en profondeur pour éradiquer cette saloperie de gauchiste .

  6. Je n’en peux plus des gauchistes.
    J’avais des problèmes au travail à propos d’un changement qui concerne mon poste et j’ai « pactisé » avec l’ennemi, un syndicat d’extrême-gauche pour lui demander de me défendre.
    Pas trop le choix car il n’y avait aucun syndicat « neutre » politiquement qui soit influent dans mon organisation. Face à l’urgence, j’ai transigé.
    Depuis des mois, je reçois dans les informations syndicales des invitations à aller manifester contre Zemmour pour lequel j’ai l’intention de voter… une situation de schizophrénie totale!
    Alors qu’aucune proposition de Zemmour n’aurait d’impact négatif pour notre profession.
    Et finalement, alors même qu’oralement les représentants disaient me soutenir lorsque je les ai rencontrés, par esprit de révolte, que dis-je, « d’insoumission », ils ont décidé de boycotter l’entretien qu’ils devaient avoir avec mes responsables sur la question pour montrer leur désapprobation…
    Politique de la chaise vide, soi-disant.
    Bref ces imbéciles ne présenteront même pas les arguments en ma faveur, il n’en restera aucune trace dans les compte-rendus officiels. Je leur avais pourtant fait un argumentaire très détaillé parce que je savais leurs cervelles trop débiles pour le faire eux-mêmes.
    J’ai vraiment l’impression d’avoir versé une cotisation à Mélenchon en adhérant chez eux… ils ne m’ont strictement rien apporté dans mon combat.
    Etant juriste, j’aurais mieux fait de garder mon argent pour financer un recours judiciaire contre mon employeur.
    Le bon côté de la chose c’est que ma haine de ces gens-là n’a fait qu’augmenter et cette expérience a raffermi mes convictions. Cela m’apprendra à me trahir…
    Et je ressens depuis le besoin de racheter ma faute en soutenant encore davantage, y compris financièrement, celui qu’ils désignent comme leur principal ennemi politique…
    La collusion de ces révoltés de pacotille avec les puissants, le pouvoir, ne fait plus aucune doute à mes yeux.

      • Bonjour Antiislam,
        merci à vous pour cet article très intéressant, comme d’habitude.
        Je me suis permis de « greffer » mon commentaire ici car les délires de ces gens qui ne sont aucunement mus par la recherche de la « justice sociale » forment un tout.
        Comme ils ont abandonné la défense des abus et des injustices depuis belle lurette, ils se replient sur des questions identitaires dignes des plus mauvais sophistes…

  7. -Analyse du wokisme et de la Déconstruction (le wokisme fait donc partie des travaux publics)

    -Déconstruire la Déconstruction (fallait oser)
    c’est aussi stupide que de démonter le démontage
    Bon ! eh bien je n’ai toujours rien compris au wokisme, c’est quoi ce machin ?
    Nous avons eu le Black Lives Matter, nous voici avec le wokisme le prochain ce sera quoi ?
    Mais c’est quoi le wokisme au juste ?, j’avoue humblement que je suis complètement largué, plus j’essai de comprendre et moins je comprends, à part un mal de tête carabiné je n’obtiens rien d’autre
    Ces gens sont complètement cinglés ça c’est sûr
    Et comme par hasard on y trouve la Sorbonne, c’est de là que sont sortis les plus fanatiques révolutionnaires en mai 68
    Ce n’est pas une université ce machin c’est une fabrique de fous
    Expliquez-nous s’il vous plait avec des mots normaux comme ceux qu’on cause avec, ce qu’est le wokisme merci

    • Bonjour,

      Oui ces gens sont bien complétement cinglés.

      BLM et wokisme peuvent être confondus.

      Des exemples valent mille théorisations, à mon avis.

      Vous avez, dans le texte, quelques exemples justement des faits et gestes du totalitarisme woke.

      Le wokisme, historiquement, découle, en apparence, de la « pensée 68 », en fait comme l’a montré un intervenant du colloque de l’effondrement de l’Algérie française, en mars 62.

      J’y reviendrai dans un article prochain.

      La Déconstruction est une théorie de Derrida, l’un des papes du wokisme.

      Ses écrits sont totalement abscons.

      Je dois dire qu’au lycée, je m’intéressais beaucoup plus au débat Sartre-Camus sur le totalitarisme soviétique qu’à ces délires de la Déconstruction dont je n’imaginais pas la pérennité, 50 ans après.

      J’ai eu un professeur de physique, que l’on peut qualifier de woke avec le recul, déjà au début des années 70 à la fac de sciences.

      Dans sa version actuelle, c’est manifestement une idéologie religieuse, dérivant du puritanisme américain, qui professe sa haine de la « vieille Europe » et de son gigantesque apport culturel, et vise à la détruire.

      Elle est bien sûr instrumentalisée par les chefs musulmans dans leur projet, de toujours, de conquête de l’Europe.

      « Déconstruire la Déconstruction » est une expression des organisateurs du colloque : elle vise dans son grotesque à parodier et ridiculiser les expressions wokes …

      • Merci pour votre réponse, je vais relire votre article une fois de plus, je vais peut-être arriver à comprendre

    • En bref c’est un déni et une remise en cause tous les fondamentaux historiques et culturels. Selon eux tout serait faux, l’unique coupable est le mâle blanc qui a envahit l’occident et ensuite le reste du monde en instaurant l’esclavage et le racisme. Pour sortir de ce cercle vicié le mâle blanc doit reconnaître ces erreurs et de faire pardonner en s’excusant et en se soumettant aux minorités le restant de ses jours ainsi que tous leurs descendants !

Les commentaires sont fermés.