Véran le donneur de leçons cas contact positif… Qu’il demande à Raoult de lui parler des anticorps facilitants

Ben alors, Véran véreux, quid des gestes barrière et du masque ? Quid de l’aération ? Quid des mesures de précaution ?

Aurais-tu dragué d’un peu trop près ?

Aurais-tu jeté ton masque dès que les caméras avaient tourné le dos ?

On s’en fiche, parce que, même si tu avais fait tout cela, tu aurais sans doute été positif au Covid…

Eh bien, je vais t’apprendre quelque chose, médecin de mes fesses, c’est que rien ne peut empêcher un virus de circuler, et que tu as sans doute frôlé, croisé, rencontré le virus dans un couloir de l’Assemblée, en sortant d’icelle, en enlevant ton masque chez toi… et c’est normal.

Or, que tu sois vacciné ne change rien, absolument rien, le vaccin n’empêche pas le virus de circuler..

Circonstance aggravante : plus il y a de vaccins, plus il y a de vaccinés, plus le virus danse de joie, trouvant dans le troupeau fraîchement injecté de quoi se nourrir, et notamment ces anticorps facilitants que Raoult nous a fait découvrir. Ses explications sont lumineuses, prends-en de la graine…

Quand ce vaccin a été testé, il a été décidé de ne pas prendre en compte ce qui se passait dans les 15 jours suivant la vaccination parce que les gens ne sont pas protégés… Bon d’accord, on ne regarde pas, mais nous on avait vu qu’il y a justement beaucoup de cas qui surviennent juste après les injections. Mais ceux-là si vous les enlevez vous enlevez une partie de l’information qui est très importante. Information que Pfizer, par exemple, n’a jamais donnée, sur ce qui se passait dans les 15 jours suivant la vaccination en terme de Covid.
Et tous les travaux qui ont été publiés ont suivi, on n’a aucune donnée sur les effets secondaires dans les 15 jours suivant la vaccination !
Or, justement, il y a beaucoup de cas qui arrivent justement juste après les injections, si vous les supprimez vous enlevez  une partie de l’information, très importante !  Chez nous il y a eu beaucoup de personnes qui ont fait un Covid après la vaccination.
Il y a 2 moments : dans les 15 jours-3semaines après la vaccination et ensuite 3 mois après.
Les gens de Stanford ont fait un papier à propos du personnel de soin vacciné qui faisait beaucoup de Covid après la vaccination, et puis 3 mois après on arrêtait parce que le vaccin ne marche plus.
Alors nous on commence à comprendre, c’est sans doute à cause des anticorps facilitant.
Ça veut dire que si ce que l’on pense est vrai, la vaccination a favorisé le nombre de Covid.
Ça c’est très intéressant, c’est les gens d’Ontario, encore, qui ont fait ça, c’est le nombre d’infections après vaccination. Et alors toute cette partie-là, énorme, en bleu -ils sont très honnêtes, ils la mettent mais après ils disent « elle compte pas ». Il y a un nombre incalculable de cas juste après l’injection et maintenant tout le monde le sait, tout le monde a dans sa famille quelqu’un qui a fait un covid peu de jours après l’injection, une semaine, 10 jours… On le sait maintenant, les injections sont suivies très communément d’un Covid documenté.

[…]

Regardez aussi la Corée du Sud, c’est pareil, ils étaient assez tranquilles, ils ont commencé à vacciner massivement, ils ont à présent utilisé 108 millions de doses... ils n’ont jamais eu autant de cas ! Ça représente à peu près 25% des cas depuis le début de l’épidémie alors que la Corée du Sud était un modèle. Ils vaccinent et pouf, ils se retrouvent avec une épidémie considérable…
Pareil pour Singapour. C’était une épidémie tranquille, pas de mort... ils font une campagne vaccinale et ils se retrouvent avec une épidémie, un nombre  de morts absolument considérable.
Regardez le Danemark, jusque-là je trouvais qu’ils avaient bien su gérer l’épidémie jusque-là, avec relativement peu de morts, et puis, hop, on commence une grande campagne de vaccination et là le Danemark se retrouve avec un nombre de cas incroyable en un mois plus de la moitié de tous les cas qu’ils ont eu depuis le début de l’épidémie.
[…]

https://resistancerepublicaine.com/2022/01/12/mort-de-12-vaccines-de-moins-de-65-ans-a-marseille/

.

Nous voyons, nous [à l’IUH], qu’à peu près 30% des infections par Covid après vaccination se situent en réalité dans les trois semaines après l’injection. Il suffit d’interroger votre entourage, et vous verrez que c’est quelque chose de banal. Ça maintenant, on pense connaître l’explication scientifique. Il y a une zone qui suscite des anticorps qui, au lieu de neutraliser, facilite l’infection. C’est quelque chose qui était très bien connu pour la dengue». Selon lui, ces anticorps auraient «une demi-vie courte» : «Ils ne restent pas longtemps. Ils restent quinze jours, trois semaines» «Ce que l’on voit, c’est qu’il y a un pic de cas nouveaux juste après l’injection, ensuite il y a une couverture qui a l’air significative et au bout de trois mois, on voit […] la diminution de l’efficacité des anticorps neutralisants, ceux qui sont efficaces. Il y a donc bien deux phénomènes, qui sont à analyser».

Professeur Raoult, CNews, 2 janvier

 

Pour en savoir plus sur les « anticorps facilitants », cf wikipedia.

Ça va aller pour toi, Véreux ? Tu es capable de lire une page de wikipedia sans demander la permission à ton âme damnée Macron ? Quant à la comprendre, c’est une autre paire de manches, tu ne nous as pas encore éblouis par ton intelligence…

La facilitation de l’infection par des anticorps (Antibody-dependant enhancement ou ADEen anglais) est un phénomène se produisant lors d’une infection virale, quand des anticorps non neutralisants de l’hôte facilitent l’entrée du virus dans certaines cellules hôtes, et parfois aussi sa réplication1.

Les anticorps ont normalement trois fonctions immunitaires principales : se lier à l’antigène (virus notamment), activer le système du complément et recruter des cellules immunocompétentes. Il y a facilitation de l’infection par des anticorps quand des anticorps qui se lient aux particules virales puis aux récepteurs gamma Fc (FcγR) exprimés sur les cellules immunitaires, augmentent ce faisant la probabilité que les virus infectent ces cellules (normalement chargées de défendre l’organisme contre les infections). Ce phénomène permet à certains virus d’infecter des cellules ne possédant pas le récepteur permettant l’entrée du virus. Il confère à certains virus une infectiosité et une virulence accrues.

[…] sur le virus de l’immunodéficience humaine, et il est soupçonné chez d’autres virus. La question porte également, dans le cadre de la pandémie de Covid-19, sur certaines formes graves de la maladie que l’on suppose induites par une ou plusieurs infections antérieures par d’autres coronavirus5.

Dans le cas de maladies virales « facilitées » par un ADE, ce phénomène peut entraver le développement d’un vaccin, car ce dernier peut justement provoquer la production d’anticorps qui, via l’ADE, aggraveraient ensuite la maladie contre laquelle le vaccin a été conçu

https://fr.wikipedia.org/wiki/Facilitation_de_l%27infection_par_des_anticorps

 1,981 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Une pikouse voire 2 ou 3 sérum FIsio « logique » pour les grands de ce monde déchu pour qu’ils ont la main sur nous… pour quoi faire ???
    Nous mécanisés, robotisés, avec un code malfaisant du Q rcode de merde qui fait que ce code vous suivra de jour en jour et vous tuer psychologiquement, alors partez dans les pays comme la BRETAGNE entre-autre… longue vie à vous tous !!

  2. @Zorba , croyez vous que le vérolé veran va trouver un renégat corrompu dans son genre ayant craché sur le serment d’Hippocrate pour lui faire une ordonnance , et pire dans son cas le serum physiologique ne l’aime pas du tout et ne le protège même pas .Pour vous dire que le verreux n’est pas en odeur de sainteté avec la vraie médecine au lieu d’aller a la fumette derrière les W.C de la faculté il aurait fait mieux de suivre les cours ce qui lui aurait donné un peu plus de connaissance sur les anticorps , faut être CRONS quand même !!!!!!!……………………………….

  3. Et oui véreux les boost au sérum physiologique ne servent à rien, heureusement qu’il te reste le Plaquenil et l’Ivermectine.

  4. Et le pr Raoult lui répondit, « vous êtes médecin alors documentez-vous » !

  5. Pan ! le boomerang dans la tronche ,tous les plus virulents contre les nons vaccinés se retrouvent à avoir le covid, comme disait ma grand-mère quand on est méchant on est toujours puni .

  6. Cet espèce de charlatan devrait se faire booster régulièrement pour devenir imunoincompétent, afin que nous soyons débarrassés de cet incompétent corrompu,

  7. CE TYPE FAIT PARTIE D’UNE BANDE DE CRIMINELS je lui ai ecrit pour le lui dire et j’ai fait suivre pour Macron.

  8. J’aimerais que cela ouvre les yeux de certains. Soit il est vacciné et donc, ce vaccin n’empêche pas le virus de circuler et d’infecter (chose qu’un vaccin normal doit faire); soit, comme je le pense, il n’est pas vacciné car, membre de la « caste des élites », il ne prend pas ce poison à ARN. Dans tous les cas, ce gouvernement se fout de nous.

  9. Tout est dit et bien dit ; na !

    ::Un autre petit rappel qui détaille le processus::

    ◘ Tirer contre son camp || Dr Christian Fiala – (Telegra.ph) | 19 nov. 2021
    https://fr.sott.net/article/38817-Les-vaccins-contre-le-Corona-une-auto-destruction-programmee-de-l-organism

    EXTAIT :
    Quand le Corona virus pénètre dans l’organisme, le système immunitaire reconnaît l’envahisseur grâce à l’antigène de la protéine de pointe et détruit celui-ci ou les cellules déjà infectées.

    Avec la « vaccination » à ARNm contre le Corona, les cellules de l’organisme, pour la première fois dans l’Histoire, sont délibérément programmées génétiquement via l’ARNm pour produire la protéine de pointe en tant qu’antigène (étranger) à leur surface, cela bien qu’elles soient totalement saines et non-infectées par le virus.

    Le mécanisme d’action de la « vaccination » contre le Corona consiste à marquer des cellules saines en tant que cellules étrangères

    En conséquence, le système immunitaire réagit immédiatement ; il reconnaît l’antigène comme étranger, fabrique des anticorps pour le combattre, et détruit la protéine de pointe en détruisant la cellule qui la porte.

    Cela signifie que la « vaccination » contre le Corona trompe notre système immunitaire, le poussant à attaquer et détruire nos propres cellules saines. Chez les militaires, on appelle ça « tirer contre son camp ». Cela représente un danger radical non seulement pour notre santé, mais également pour notre survie. Nous connaissons ce phénomène avec les maladies auto-immunes. Peu fréquentes, elles sont généralement graves et peuvent se révéler fatales.

  10. Covid? n’invente-t-il pas cela afin de se faire oublier et se mettre au vert, comme l’autre ministre accusant sa fille

  11. Quand j’ai appris que Véran avait le COVID, j’ai été pris de fou rire! Ce n’est pas charitable, je sais. Ne vous inquiétez pas pour lui, il va recevoir les soins que l’on nous refuse. Ivermectine, Hydroxychloroquine et autres. Avec trois doses, il contracté le variant? Vite appliquons lui une quatrième, une cinquième dose, etc…

    • Tous piqués, tous EMMERDéS !!!!! putain de politiciens merdeux de l’ENa l »école des feignasses et drogué(e)s !! vive la France et ses cochons !!! Une véra ne serait-ce pas la femelle du GROS porc en enlevant le N (qui est dans la fin de OMICROn.. donc la fin de VERA arrive !!! A MORT !! REVOLUTION de l’an 2022 !!! mdrrrr

Les commentaires sont fermés.