La littérature scientifique médicale prouve l’INEFFICACITE du masque !

enfantsmasques3.jpg
Dans leur dernier jugement, nos sages du Tribunal fédéral prétendent, comme notre Conseil fédéral soumis à Berset, que nos enfants doivent porter des masques
 

Il est  important d’aider les gens à avoir accès aux données, à apprendre à penser par eux-mêmes et à se faire leur propre opinion. N‘imposons pas  aux gens ce qu’ils doivent penser, aidons-les seulement à réfléchir et donnons aux enfants et aux adultes des outils pour le faire. 

 
D’abord déclaré comme inutile par les autorités, voire dangereux, lorsque les stocks étaient insuffisants (!), le port du masque est ensuite devenu conseillé puis obligatoire. N’est-ce pas louche? 
La littérature scientifique médicale, elle, n’apporte pas de  preuves de l’efficacité mais bien des preuves de  l’inefficacité du masque. Du reste l’utilisation du masque par les chirurgiens et les anesthésistes  tient en fait plus du dogme que de la science. 

Le port du masque en extérieur, lui, est une mesure plus politique que sanitaire, une mesure voyante de soumission qui donne une fausse impression de sécurité. Du reste trouvez des scientifiques ayant rapporté des clusters  de Covid-19 en plein air ? Les masques marchent-ils, filtrent-ils les Coronavirus et servent-ils à quelque chose de positif ? Aucune étude ne prouve une quelconque utilité au port du masque pour prévenir les maladies respiratoires virales, que ce soit en intérieur ou en extérieur. Le Conseil fédéral et nos soit-disant sages du Tribunal fédéral imposent une règle qui n’est pas basée sur la science, son danger, et c’est leur choix,  c’est que les citoyens s’habituent à obéir à des règles absurdes de l’autoritaire Berset, pour un futur totalitaire. 

Les masques ne servent pas seulement à rien, ils sont contre-productifs. Ils amènent à l’auto-contamination et leur manipulation augmente les risques de contamination. Les masques augmentent aussi le stress, les troubles psychologiques et freinent le développement des enfants. Toute personne masquée et sans expression est déshumanisante pour l’enfant. Quel avenir réserve-t-on aux enfants dans une société où plus personne ne leur sourit ? Le port obligatoire du masque pour les enfants, ce n’est que maltraitance. Les masques représentent plusieurs autres dangers pour la santé; ils réduisent même l’apport d’O2 dans le sang et augmentent le taux de CO2.  Ils nous empoisonnent à petit feu. Pour nos « sages », Berset et la gauche élargie, le principe de précaution est devenu un concept à sens unique.  

Les masque servent avant tout des intérêts financiers et politiques ; ils sont surtout utiles au gouvernement comme un des indicateurs du degré de soumission des citoyens et de leur adhésion à la propagande manipulatrice et au totalitarisme à la chinoise communiste. En démocratie la volonté ou le refus de se faire vacciner, de porter un masque ou un préservatif, de fumer, de se droguer, etc, découle d’une évaluation individuelle des risques, surtout en Suisse où le principe de subsidiarité fait foi dans notre Constitution fédérale.


L’important reste le lavage des mains (au savon ou avec modération, avec une solution alcoolique) et la distanciation sociale. 
Si vous ne le croyez pas parcourez les livres suivants:
– la deuxième édition du livre Corona in der Schweiz (gratuit sous: https://www.corona-in-der-schweiz.ch) des Professeurs Konstantin Beck et Werner Widmer
– l’ebook  mis à jour régulièrement  Covid-19 le grand cauchemar (gratuit sous: 
https://drive.google.com/file/d/1oSHiNBEi91plxW15HciIV48V4HDXsLU5/edit)
 COVID-19 and the Global Predators: We are the Prey, du docteur Peter et Ginger Breggin. 
 
PD. Dr. med. Dominique Schwander
7 janvier 2022

 1,579 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. N‘imposons pas aux gens ce qu’ils doivent penser, aidons-les seulement à réfléchir… Entièrement d’accord sauf que la propagande, par son décompte macabre quotidien, instille continuellement la peur d’une issue fatale dans l’inconscient des faibles d’esprit et les incite à faire allégeance au messie qui les délivrera du mal. Ils sont légion ceux qui ne souhaitent pas penser par eux-mêmes, par indigence intellectuelle ou par lâcheté. Ce qui a fonctionné depuis des siècles dans les grandes religions monothéistes est resservi à la sauce Covid-19 par des enfoirés de politicards, médicastres, journaleux, stipendiés par des multinationales qui font leur beurre de cette parodie de pandémie.

  2. Et pourtant le port du masque est devenu la nouvelle religion d’individus hagards qui déambulent dans les rues guidés par leur smartphone…
    J’ai même vu des abrutis triomphants, seuls, en pleine forêt, qui portaient leur masque…Il y en a qui doivent baiser avec leur masque tout en consultant leur smartphone : quel océan de connerie…

    • Il y a déjà plusieurs mois que j’ai vu cette étude, j’avais la flemme de la retrouver… merci de l’indiquer.

      J’en avais vu une deuxième qui allait exactement dans le même sens.

      En résumé, il n’y a pas plus de contaminations lors des opérations faites sans masque que dans celle avec, voire moins.

      Explication : quand le personnel ne porte pas de masque, ils font attention à ne pas parler – et donc postillonner – en direction de la plaie opératoire, contrairement à ce qu’ils font lorsqu’ils se sentent « sécurisés » ( en partie à tort, car une partie du flux s’écoule par dessous) par le masque. En fait ils parlent moins et évitent les bavardages, et ils détournent le visage quand ils doivent parler.

      Pour appuyer l’article, il faut aussi rappeler qu’on n’a toujours pas établi que ce virus était transmis par la respiration. Beaucoup (dont Raoult) postulent toujours qu’il est plus probablement manuporté ou transmis par contact. Même pour la grippe on ne sait toujours pas avec certitude, alors ceux qui affirment savoir, comme le bon docteur Marteau… ce sont des charlots.

      ___

      A propos de Marteau, il faut aller voir le costard que lui taille Martin Blachier ce matin sur Cnews, dans l’heure de Praud. A mourir de rire. Il le tourne totalement en ridicule, en résumé il pète plus haut que son c…l

      Dommage que Blachier, tout en critiquant incidemment dans les grandes largeurs la politique du gouvernement, continue de donner des gages de bonne conduite à la doxa bien-pensante en encourageant à la vaccination (c’est vrai qu’oser dire le contraire frontalement, c’est l’assurance d’être viré illico et manu militari des plateaux télé, cf Perrone et Toussaint, disparus de la surface des écrans). Son discours est en plus contradictoire, du coup. Le vaccin est peu efficace, n’arrêtera pas l’épidémie, mais il faut quand même vacciner…

  3. Tout cela est totalement exact et vrai
    Le masque c’est la muselière de la soumission

Les commentaires sont fermés.