Mes parents ont passé une partie de leur vie à traîner les collabos devant les tribunaux… nous ferons pareil

Chère Christine, mon père, Michel, Laurent, Judicael Rochefort, né à Concoret dans le Morbihan le 14 mars 1933 et ma mère, Monique, Lucienne, Lejeune, née le 31 janvier 1936 à Paris, n’oublièrent jamais les noms des collabos locaux et nationaux, pas seulement à cause des souffrances endurées par eux-mêmes et les résistants de leur famille mais à cause de la souffrance et de la mort de toutes les victimes, et celle de la France qui, alors, avait failli mourir. Bien sûr, après-guerre, très jeunes gens, ils ne firent pas partie de ceux qui s’amusèrent à lyncher pendant l’épuration. Ils savaient très bien que beaucoup des pires collabos aux commandes du pays,  du département ou du village, passeraient à travers les mailles du filet, en retournant leur veste le plus souvent.
Mais ni l’un, ni l’autre n’oublièrent jamais qui ils étaient et essayèrent le plus qu’ils le purent d’amener ces criminels patents aux motivations aussi diverses et cumuléees que viles devant les tribunaux. Ils comprirent et admirèrent naguère cet ami fermier, rencontré bien plus tard, dans le Lot, dans les annees 70, qui put nourrir ses camarades prisonniers de guerre grâce à la force de ses mains nues et à son retour exécuta plusieurs de ces criminels de ces mêmes mains noueuses mains nues et noueuses de paysan, en connaissance de cause et sans erreur possible concernant leur responsabilite et leur culpabilité.

;
Nous ne sommes pas fous, nous comprenons qu’ils veulent nous piéger comme ils l’ont fait du formidable mouvement des gilets-jaunes avec les techniques habituelles d’accusations mensongères concernant des dépredations, des actes de vandalisme , des menaces , des violences que certains d’entre nous aurions commis, ou commettraient , presque toujours fausses incriminations ou resultats d’un désarroi, aussi rare que savamment provoqué, mais surtout mis en scène par quelques experts, evidemment!
La strategie est cousue de fils blancs mais elle marche.
Nous ne tomberons pas dans ce piège, c’est de la sauvegarde de la France qu’il s’agit. Nous sommes suffisamment nombreux dejà à le savoir et seront bientôt plus nombreux encore à le dire, à le comprendre et à agir  afin d’emporter la victoire qui sera forcement nôtre!

 1,155 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. L’heure viendra de régler les comptes, et comme tout a été noté, personne ne sera oublié.

  2. Il faudra les juger pour les crimes commis à l’aide du vaccin, tous ces morts, ces handicapés. Plus les GG, éborgnés, amputés. Malheureusement si on doit juger les collabos de base, soit 75% ou même plus de la population, les tribunaux n’y suffiraient pas. Et c’est ceux-là qui sont les plus dangereux. Ces lâches de bas étage seront prêts à trahir de nouveau pour un nouveau maître.

  3. Bravo, Chère Amie,
    Et, en plus vous donnez les noms complets de vos parents !
    C’est exactement ce que je préconise depuis que je fais de la politique.
    Il faut trier nos amis de nos ennemis.
    N’en déplaise aux bisounours !
    «ILS» ont phagocité les Gilets Jaunes,
    «ILS» font monter (un peu) certains candidats souverainistes, quitte à les passer au lance-flammes, au besoin. Le Karcher ne suffirait pas à nous éliminer.

    Dernier point, l’essentiel:
    S’unir, dans la sérénité, même dans la diversité !
    Ce ne sont pas des questionjs de détail qui doivent nous occuper, mais, la prise du pouvoir par les souverainistes, tous les souverainistes.

    Bonne journée à toutes et à tous,
    Michèle et Gérard

    • Sauf votre respect, l’oligarchie mondialiste ne voulant plus de leur poulain Macron, ils veulent désormais mettre la pouliche à sa place à savoir Valérie!
      Celle-ci suivra docilement la même politique que le poudré de l’Elysée et continuera à détruire la France et son peuple méthodiquement et docilement!

Les commentaires sont fermés.