La violoniste chinoise Zang Zang contre le racialisme de la cancel culture

 

Une violoniste que nous connaissons déjà.

En début 2021, c’était le trompettiste Ibrahim Maalouf qui a été l’objet de son admonestation. Au lendemain du traditionnel concert du Nouvel An de l’Orchestre philharmonique de Vienne, il avait dénoncé le « manque de diversité » parmi ses musiciens. Une plainte balayée de belle manière par la violoniste : « Est-ce que les mêmes remarques s’appliqueraient à l’Opéra de Pékin ? Au célèbre groupe malien Tinariwen ? Au groupe de rock mongol The Hu ? »

Le premier violon de l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo avait vertement rappelé à Ibrahim Maalouf qu’un paravent sépare le jury du candidat lors du concours de recrutement : « les artistes sont choisis par leur musique, pas pour leur couleur de peau, leur sexe ou leur origine ethnique ». Et de lui conseiller de « laisser l’art en dehors de manœuvres politiques sordides ! »

Elle renouvelle l’expression de son indignation contre l’English Touring Opera, qui a décidé de ne pas renouveler le contrat de 14 musiciens blancs « au nom de la diversité », la majorité en étant membres au moins depuis 20 ans.

.@ZhangZhangZhang est violoniste, membre de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo. Elle est venue nous parler des dérives de la discrimination positive au sein de la musique classique. pic.twitter.com/AaMPyh5xGK
— neo (@neotvofficiel) January 6, 2022

 🎻

 996 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Merci chère Zhang Zhang pour ton observation très jute sur ce qui se passe aujourd’hui avec cette connerie de discrimination faussement appelée positive. Les débiles de la mode du politiquement korrekt ne méritent qu’un coup de pied au culo avec un ruban adhésif collé sur leur gueule.

  2. Que dire, c’est lamentable. Même ça, ils le salissent au nom de la diversité alors que seul le talent doit compter.

  3. De plus en plus débile. Le talent doit passer avant la diversité. Il est vrai que la pub montre le chemin, plus de blancs ou presque.

  4. Il y a plein de diversité dans les orchestres symphoniques. Je le vois chaque fois que le regarde une vidéo de concert et la preuve est encore ici avec l’intervention de cette sympathique musicienne.
    C’est sans doute un problème afro-arabe, mais je suis certain que dans les orchestes turcs, maliens, congolais, irakiens, etc il n’y a aucune diversité.( Dans les équipes de foot non plus très très par ailleurs ahahaha!

Les commentaires sont fermés.