Australie : désespéré par la vaccination obligatoire un homme met le feu à sa voiture et s’immole !

Avec leurs restrictions et leur obligation vaccinale, ils rendent les gens fous.

Certains littéralement. Pensant n’être et n’avoir plus rien, certains commettent un acte désespéré.

Gustave Courbet, Le désespéré

 

Un nouvel Australien vient de s’immoler par le feu et en incendiant sa voiture, cette fois-ci à Richmond (Victoria/Australie).

Des témoignages oculaires obtenus par le Herald Sun auprès de personnes qui ont aidé l’homme en feu indiquent qu’il était désespéré par les exigences en matière de vaccination.

« Il s’est aspergé d’essence, ainsi que sa voiture. C’était intentionnel », a déclaré Mme O’Connor.

« Il a crié au sujet des prescriptions de vaccination », a-t-elle ajouté.

« Il a crié : NON au certificat de vaccination ! ».

Il ressort clairement des témoignages que cet évènement  est dû aux  dommages psychologiques causés par les règles de vaccination discriminatoires du gouvernement de l’État.

L’homme s’est immolé avec sa voiture dans  la rue Church St (photo) devant des gens horrifiés, samedi vers 20 heures.

Des passants se sont  précipités pour aider l’homme qui s’est brûlé vif à cause de la vaccination obligatoire.

 

https://www.dailymail.co.uk/news/article-10360471/Melbourne-man-sets-fire-screaming-Dan-Andrews-Covid-vaccine-mandates.html

En novembre, une femme s’était également immolée par désespoir

« La Femme qui Pleure » (1937) de Pablo Picasso.

 

AUSTRALIE – Une femme de Melbourne a tenté de se suicider en versant de l’essence sur sa voiture et en s’immolant par le feu alors qu’elle portait une pancarte disant « PERSONNE NE SE SOUCIE, LES MANDATS [confinements] NOUS TUENT ».

Capture de la vidéo  montrant la pancarte écrite par la femme avant qu’elle ne s’immole par le feu.

La femme a garé sa voiture, bloquant une route dans Cherry St, Werribee, une banlieue de Victoria, et s’est arrosée de 4 bidons d’essence avant de placer la pancarte contenant son plaidoyer écrit dans la fenêtre de sa voiture. La police s’est rendue sur les lieux et a tenté de la faire taire, mais elle a fini par s’immoler par le feu après avoir dit à la police qu’elle n’avait « plus rien ».

L’état de santé de la femme est actuellement inconnu et les principaux médias australiens n’ont pas encore couvert l’incident. Cependant, une vidéo de Wyndham News Australia montre les conséquences de l’incendie, avec le panneau contenant l’appel désespéré de la femme bien visible pour tous.

Cet horrible évènement est un réquisitoire choquant contre les politiques de confinement du « dictateur » Dan Andrew, qui ont réduit l’État de Victoria à un paysage d’enfer autoritaire.

Andrews est connu pour son indifférence à l’égard de la souffrance des personnes qu’il gouverne, comme le prouve le fait qu’on lui ait dit en 2020 qu’un dixième de tous les suicides dans l’État de Victoria étaient le résultat de sa politique de confinement.

Ci-dessous, la vidéo de Wyndham News Australia :

 

 

 

 

 814 total views,  3 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Andrews un autre psychopathe , australien cette fois ! Il n’y a qu’eux pour être insensibles à la détresse humaine !

  2. « Andrews est connu pour son indifférence à l’égard de la souffrance des personnes qu’il gouverne »

    Un point commun avec notre président, donc !

    Je pense que tous les chefs d’état des pays appliquant la politique covidiste (et ça fait du monde) ont été placés là pour une tache prédéterminée. Nos gouvernants ne nous veulent pas de bien, cette évidence devrait bientôt sauter aux yeux de tous, puisque la courbe d’intensité de dangerosité du virus baisse à chaque variant tandis que celle des mesures liberticides et sadiques monte inéluctablement.
    Le moment où ces courbes se croiseront devrait (je rêve peut-être) provoquer une bascule.

Les commentaires sont fermés.