63% des morts du Covid sont vaccinés : tout s’écroule, ou le crépuscule des Pro-vax

Malgré l’avalanche de chiffres à laquelle on nous a habitués depuis deux ans, l’un mérite toute notre attention : 63 % des décès du COVID dans les hôpitaux concernent des personnes « vaccinées ». Une statistique qui porte sur 1458 décès recensés en milieu hospitalier entre le 15 novembre et le 15 décembre 2021. Cela fait donc plus de 900 personnes « vaccinées » décédées du COVID. Dans le lot, il y a certainement des personnes âgées atteintes de comorbidité, dont le décès a été mis sur le compte du COVID. Ainsi, à vouloir grossir le chiffre des morts du COVID pour entretenir la peur, le piège se referme sur les manipulateurs de statistiques. Juste retour des choses : le nombre élevé de décès de vaccinés vient contredire le discours officiel, qui affirmait que le vaccin protégeait des « formes graves » ;

C’est Nicolas Dupont Aignan, invité sur RTL qui rapporte ce chiffre de 63 %, à la surprise de son interlocutrice, Amandine Bégot, qui immédiatement après cette déclaration , exige, en « bonne journaliste », la vérification de cette information : elle donne la parole à une certaine Virginie Guérin, la Madame Vérité du moment, qui confirme ce chiffre provenant des statistiques du Ministère de la Santé !

https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=1aa2099041&attid=0.1&permmsgid=msg-f:1720655301658628663&th=17e0fee164415237&view=att&disp=safe

Le sésame du tout-vaccinal touche à sa fin : la vaccination ne protège pas du Covid les personnes qui s’y sont soumises, elle n’empêche ni ne freine la propagation du virus. Mais pour les covidistes, il ne restait que le sacro-saint argument  d’une « protection contre les formes graves », un argument repris à souhait par les habitués des plateaux de télévision, médecins, chroniqueurs et spécialistes auto-déclarés qui, pour quelques deniers, font leur boulot d’entretenir la peur, du matin au soir.

Et badaboum, tout s’écroule ! C’est un véritable coup de boutoir porté à cet argument. Le dernier rempart contre les anti-vax s’effondre ! Certes, certains diront que, malgré tout, les pathologies auraient été plus graves sans la vaccination, sauf qu’aucune preuve ne peut être apportée. Mais notre Comité dit « de défense sanitaire »,  pourra toujours le claironner, en avançant des études plus ou moins bidons, dont personne ne connaîtra jamais la teneur, secret défense oblige !  Ainsi tombe leur dernière carte ! Alors il faut trouver des coupables !

Sans même aborder la question des effets secondaires du vaccin, qui pourtant commence à inquiéter sérieusement la population, ce gouvernement est aux abois. Comme le disait un intervenant du documentaire HOLD-ON,  » ils savent qu’ils ont perdu la partie ». Leur seul souci est de sauver les apparences, et d’éviter les polémiques du genre de celles qui ont suivi la campagne de vaccination contre la grippe aviaire H1-N1 de 2009. Sans parler du scandale financier lié au coût de ces campagnes de vaccinations massives.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccination_contre_la_grippe_A_(H1N1)_de_2009

https://www.lefigaro.fr/sciences/vaccines-contre-la-grippe-h1n1-ils-sont-devenus-victimes-de-crises-de-sommeil-incontrolables-20201218

Qu’ils sachent que leurs adversaires ne leur feront aucun cadeau et que la justice les attend au tournant ! La fuite en avant atteint des sommets de bêtise jamais vus : point n’est besoin de rappeler à nos lecteurs les dernières mesures annoncées à la télévision par Jean Castex, en prévision du Nouvel An.  Alors que la fameuse immunité collective reste du domaine de l’utopie, on rejette la responsabilité de l’échec vaccinal sur des bouc-émissaires faciles : les enfants et les non-vaccinés ignares ou complotistes.

Faut-il rappeler la déclaration hystérique de celui qui fait office de Ministre de la Santé,  à propos des non-vaccinés :

« Il y a trois catégories de personnes qui ne sont pas vaccinées, C’est un magma de gens qui se sont enkystés dans une forme de contestation pouvant prendre parfois des allures pas loin d’une forme de délire. »

 » Il y a encore des gens qui sont loin de tout, loin d’informations, loin du système de soin et nous allons les chercher avec du porte à porte, en faisant appel aux médecins, infirmiers à domicile, on va chez eux pour leur dire qu’il faut vraiment « Vous protéger ».

Quelle arrogance et quel mépris pour le peuple, comme si le fait de se donner en spectacle pour banaliser les injections vaccinales ne suffisait pas ! Un exercice  de com’ très médiatisé et repris par Jean Castex en personne.

L’épopée vaccinale touche à sa fin : déjà Israël, pays chef de file de la vaccination de masse, renonce à la quatrième injection sauf pour les personnes dites les plus fragiles, actant ainsi l’existence d’un sérieux doute sur l’efficacité de la réponse vaccinale.

Cette hystérie sanitaire restera dans les annales de l’humanité : pour la première fois dans l’histoire, des outils (les fameux tests) ont permis de suivre avec précision l’évolution d’un virus dans une population. Une avancée scientifique prodigieuse rendue possible par la mise sur le marché de tests à grande échelle. Mais faut-il s’en réjouir ? D’où des modélisations en veux-tu en voilà, souvent des plus farfelues, comme celle de Niel Ferguson, qui a servi de référence aux politiques sanitaires de la plupart des pays occidentaux. C’était la première erreur de nos dirigeants de l’avoir naïvement écouté, faute de culture scientifique, et de s’être laissés impressionner par de belles équations mathématiques.

https://ripostelaique.com/neil-ferguson-et-simon-cauchemez-recoivent-le-prix-lyssenko-2021.html

Mais on serait curieux de savoir ce que l’on aurait découvert en suivant à la trace les autres virus de notre environnement. Il est probable qu’on aurait trouvé des pics de contamination spectaculaires, comme c’est le cas pour les virus de la grippe en période hivernale et bien d’autres virus. Faudrait-il pour autant cesser de vivre ? Mettrait-on sous cloche des populations entières au nom d’une hypothétique prévention, au prétexte qu’à un moment donné un virus connaîtra une période d’expansion brutale ? Va-t-on vers une société où toute l’activité humaine sera conditionnée par la divulgation de données qualitatives dont le but n’est autre que de permettre la validation de décisions manifestement plus politiques que sanitaires ? On est entré dans une spirale scientiste, où des chiffres émanant d’autorités officielles, bénéficiant d’un indéniable crédit intellectuel, sont utilisés pour contrôler nos comportements et pour nous imposer des restrictions de liberté les plus folles. Sauf qu’à un moment donné, la raison finit par reprendre ses droits, du moins peut-on l’espérer ! En France, tout n’est plus qu’une question de temps !

https://ripostelaique.com/tout-secroule-le-crepuscule-des-pro-vax.html

 1,555 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Juillet 2021 :Efficacité marketing +97.5% (cas divisés par 40)==> Olivier Véran «quand on sera à 90% à être vacciné, au lieu d’avoir 20 000 cas par jour on sera à 500 ou 300»

    Décembre 2021 :Efficacité réelle -90% (cas multipliés par 10)==> 90% de la population est vaccinée : plus de 200 000 cas de contamination par jour.
    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.12.20.21267966v3.full.pdf -92% au danemark
    https://dailyexpose.uk/2022/01/02/german-gov-data-suggests-fully-vaccinated-developing-ade/ -87% en allemagne

    Après avoir été protégé contre les premiers coronavirus de la famille wuhan (alpha, beta, delta), désormais avec la famille omicron, renversement total de tendance, les vaccins aggravent l’infection dans un rapport 10. C’est l’effet ADE connu et redouté des essais vaccinaux SARS-cov1 sur les animaux.
    Il faut soit confiner d’urgence les vaccinés pour les protéger d’omicron et variants à venir soit les booster tous les mois avec Pfizer et tous les deux mois avec Moderna (selon 2021.12.20.21267966v3) pour avoir une protection d’au moins 50% en faisant produire des taux très élevés d’anticorps inadaptés qui deviennent facilitants dès que le taux est trop faible.

    Les injectés avec les vaccins warp speed de Trump risquent très très gros pour les mois qui viennent, en plus des maladies graves dues à un système immunitaire déficient.

    • Mes meilleurs voeux a tous.
      Témoignage: Mon épouse infermière en secteur covid rapporte que sur 14 personnes dans le service pulmo avec des patients en sortie de rea donc très affectes et avec aide respiratoire cette semaine: 8 non vaccine et 6 vaccines tous présentent les mêmes complications sans différence.
      La semaine dernière la proportion était inverse + des vaccines que non vax .
      Je vous laisse quantifier l’efficacité du vaccin , les soignants commencent a douter.

  2. Ce n’est pas terminé. La majorité des gens croit encore que la piquouze les protège d’une forme grave. La prochaine étape devrait-être: si vous êtes piquouzés et que vous mourrez quand même……. vous irez plus surement au paradis que les non piquouzés!

  3. Se sont les mêmes qui ont géré le H1N1 avec la grosse ba chelot il y à vingt ans avec le succès que l’on sait donc même résultat. Gouverné par des bons à rien de l’ENA est bien la preuve que cette institution forme des crétins et des idiots.

  4. Dans un pays ou le peuple aurait des cojones il y a belle lurette que les sinistres assassins qui gouvernent auraient été cravater , juger et pendu au plus haut réverbère pour crimes contre l’humanité et génocide contre le peuple souverain . En France rien de cela que des manifs pacifiques dont se moquent royalement nos sinistres bouffons assassins .Combien sont prêt à donner leurs voix à foutriquet dit le poudré assassin si celui-ci se représente à la magistrature suprême ?

  5. Et tous les morts et malades du vaccin? Ne pas les oublier. Justice devra leur être rendue.

Les commentaires sont fermés.