Bientôt la quatrième dose obligatoire ? Fischer et Véran font durer le suspens…

 

« Et après la 4ième, pourquoi pas une 5ième dose, Olivier ? » – « Bonne idée, on a encore des stocks à écouler »

1… 2… 3… bientôt 4 piquouses obligatoires pour valider son pass et être autorisé à boire son café assis ou skier masqué ? Stop ou encore ?

Le suspens est insoutenable : pour le président du machin nommé Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer, « la question est sur la table ».

De son côté, Véran fait mine de se tâter tout en faisant semblant de s’intéresser au cas d’Israël : « la quatrième dose de vaccination, c’est une possibilité » pour avouer aussitôt, enthousiaste, « on est totalement ouverts à cette perspective ».

Comme si, après avoir acheté/obtenu/commandé des milliards de doses périssables, le doute était encore permis chez les enragés provax, faux humanistes, vrais VRP de Pfizer !

En fait, la réponse se trouve à la fin de l’article, sous forme de question : faut-il considérer cette quatrième dose comme le premier aboutissement « d’une longue série de rappels, comme c’est le cas de la vaccination contre la grippe saisonnière, renouvelée chaque année ? »

Finalement, « ce qui est sur la table », c’est aussi la question d’une vaccination répétée ad vitam aeternam. Mais aussi, par le pass vaccinal permanent, d’une ségrégation-punition définitive pour des non-vaccinés-boucs émissaires n’ayant pourtant enfreint aucune loi.

Quatrième dose de vaccin contre le Covid-19 : pour Alain Fischer, « la question est sur la table »

 

Bientôt une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19 ? « La question est sur la table » a répondu sur RTL Alain Fischer, professeur d’immunologie pédiatrique et président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, mercredi 29 décembre.

« Il faut obtenir les données concernant le niveau et la durée de protection conférée par le rappel contre le variant.

Et en fonction des données, si la protection contre les formes graves diminue ou est stable à un très bon niveau, en fonction de la classe d’âge, si les personnes sont fragiles ou pas, alors il faudra préconiser, dans un délai que je ne peux pas aujourd’hui préciser, la nécessité d’un rappel supplémentaire, soit pour tous soit pour les personnes fragiles », a-t-il développé.  

« La quatrième dose de vaccination, c’est une possibilité », a déclaré lundi le ministre français de la Santé, Olivier Véran, lors d’une conférence de presse. « On est totalement ouverts à cette perspective », a ajouté le ministre, précisant qu’il faudra attendre de voir ce qui se passerait en Israël pour juger de l’opportunité d’une quatrième dose […]

On sait qu’une dose de rappel de certains vaccins – Pfizer, Moderna, AstraZeneca – relance considérablement l’immunité face à Omicron […] mais on ignore encore pour combien de temps la dose de rappel donne cette immunité renouvelée.

C’est pourquoi certains pays envisagent déjà une « quatrième dose », autrement dit un deuxième rappel, pour les plus fragiles dont notamment les personnes âgées, comme c’est le cas en Israël […]

Quatrième dose : vaccination complète ou vaccination saisonnière ?

Faut-il considérer cette quatrième dose comme un aboutissement qui vient compléter la vaccination initiale ou s’agit-il plutôt du premier d’une longue série de rappels, comme c’est le cas de la vaccination contre la grippe saisonnière, renouvelée chaque année ? […]

https://actu.orange.fr/france/quatrieme-dose-de-vaccin-contre-le-covid-19-pour-alain-fischer-la-question-est-sur-la-table-magic-CNT000001I2yjR.html

Zut, Israël vient de suspendre la 4ième dose !

 829 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Je croise des personnes heureuses de toutes ces doses à venir. Après les cocaïnomanes, voici venu le temps des vaccinomanes. Gare à l’overdose!

  2. Si les gens se laissent faire, ils n’auront pas même assez de doigts pour compter les doses des « vaccins » qu’on leur administrera (de force)…

    En ce moment, j’ai l’impression que ça parle beaucoup de la fameuse « grippe espagnole »?
    La situation de la « grippe espagnole » étant mise en parallèle avec la situation du « Covid-19″…

    Pour explication – pour ceux qui ne croiraient pas que ce qu’on subit actuellement, avec la « vaccination » Covid, est un génocide -, tuer froidement des gens avec un vaccin, ce n’est PAS nouveau : https://cogiito.com/a-la-une/revelation-seuls-les-vaccines-sont-morts-pendant-la-grippe-espagnole-de-1918/
    « RÉVÉLATION : Seuls les « vaccinés » sont morts pendant la grippe espagnole de 1918 »
    (Article très, très intéressant… qui devrait réveiller quelques « vaccinés » Covid!)

    Pour la petite information, je vois que le Docteur Zelenko semble avoir peur pour sa vie : https://twitter.com/Riomdominique1/status/1476389573232140289
    (On saura que, si il meurt, alors ce sera un assassinat… pas un suicide!)

  3. Certaines pharmacies ont déjà commandées 4 doses pour 2022 et 4 doses pour 2023 par personne.

  4. Christina Lagarde en novembre 2020 parlait au public de la monnaie numérique (elle ne mentionne pas que c’est une affaire planifiée depuis bien longtemps par les puissances financières mondialistes et que grâce à leur covid les gens l’accepteraient pour ne plus toucher de l’argent avec les mains…) https://twitter.com/IRFMx/status/1323822838277500928 Ainsi, si on se laisse faire, la puce électronique contiendrait notre carnet de piqures, nos données perso, et système de paiement/achats… bien sûr notre puce sera désactivée si on ne leur obéit pas). Macron, servant de Rothschild, a déjà donné toutes nos données de santé à Microsoft informez vous. Il s’assure que le pentagon de la santé numérique soit construit en France – projet lancé en octobre 2020 La Plateforme des données de santé (PDS), également appelée « Health Data Hub » (HDH) avec la construction d’un lieu de contrôl administratif/numérique à Val de Grâce Paris. https://www.ticpharma.com/story/1483/emmanuel-macron-annonce-la-creation-du-campus-de-sante-numerique-au-val-de-grace-a-paris.html

  5. Jusqu’au bout, le dictateur et ses sinistres vont nous pourrir la vie, au nom d’une soit disante épidémie pour continuer à enrichir les labos avec un soit disant vaccin qui rend malade et même qui tue, plus qu’il ne soigne.

    • Bonsoir , vous avez raison , et nous pouvons même nous laisser dire que Big Pharma reverse une partie de ses énormes bénéfices aux corrompus et traîtres et d’assassins qui nous gouvernent , sinon pourquoi poursuivraient ils cette funeste mascarade contre les peuples ?

Les commentaires sont fermés.