Le monastère de Ganagobie : un havre de paix en pleine Provence…

Le monastère Notre-Dame de Ganagobie, surplombant la vallée de Durance – ©  D!CI TV

Direction la Provence, près de Digne-les-Bains : c’est ici que depuis plus d’un millénaire, au monastère Notre-Dame de Ganagobie, résonne non seulement le chant des cigales, mais aussi celui des moines  ! Surplombant la vallée de la Durance, les moines suivent la règle de Saint Benoît, “Ora et Labora”, “prie et travaille” : ils sont en particulier réputés pour les produits de beauté et de soin variés qu’ils vendent depuis déjà quelques décennies…. Allez c’est parti, Divine Box vous emmène faire le tour de ce monastère, du début de son histoire jusqu’à aujourd’hui !

Il y a bien longtemps…

 

Le monastère de Ganagobie puise ses origines au premier siècle avant Jésus-Christ ! Ganagobie était en effet situé sur la Via Domitia (voie domitienne) qui reliait Rome à l’Espagne. Cette route était alors considérée comme la plus courte et la plus sûre, faisant de Ganagobie un lieu de passage incontournable !

 

Mais tout commence vraiment quand, au Xe siècle, l’évêque de Sisteron Jean II lance la création d’un monastère sur ce lieu de Ganagobie ! Le monastère est ensuite donné en 965 à l’abbaye de Cluny et une quinzaine de moines habite les lieux jusqu’au XIVème siècle ! Malheureusement, à cette période le monastère est abandonné et tombe en ruines. Pire encore, le chœur et les transepts de l’église sont ensuite démolis à la masse pendant la Révolution en 1794… Quelques moines vaillants retournent à l’abbaye en 1891, mais, ultime coup de grâce, ils sont forcés à l’exil en Italie en 1901 suite aux lois anticléricales… A peine revenus, déjà repartis !

 

Le cloître du monastère de Ganagobie en bien piteux état en 1910 – © Wikipédia

 

 

Ganagobie aujourd’hui !

 

Mais heureusement, tout est bien qui finit bien ! En 1992, la communauté des bénédictins de l’abbaye d’Hautecombe désirent s’installer dans un endroit plus calme et plus propice à la vie de prière et de travail, (notamment pour la production de produits monastiques…). Et ils jettent leur dévolu sur le monastère de Ganagobie, restaurant ainsi la présence monastique sur place ! Génial !

 

Aujourd’hui, quatorze moines bénédictins vivent à Ganagobie, et suivent donc la règle de saint Benoît, écrite en 529 ! Leurs journées sont ainsi rythmées par des temps de prière et le travail manuel, les inscrivant dans une longue tradition d’artisanat monastique ! Leur spécialité ? Les produits de soin et de beauté en tout genre… En effet, en 1950, un des frères, ingénieur chimiste de formation, crée un petit atelier pour fabriquer de l’eau de toilette ! Depuis, l’activité s’est développée, et quelques produits sont déjà renommés dans le paysage monastique, comme le baume du pèlerin connu pour ses bienfaits apaisants pour les pieds fatigués, ou encore leur crème hydratante pour les mains avec 20% de karité. Même si les frères ne sont plus engagés physiquement dans la production, ils contrôlent encore toutes les formules et la qualité des produits !

Les moines contrôlent encore la qualité et les formules  ! – © Monastère de Ganagobie

 

Une petites anecdote…

 

En 1893, peu après le retour des moines, des ouvriers découvrent avec surprise, lors du déblaiement du chœur, une gigantesque mosaïque jusque-là oubliée. En effet, elle était enfouie depuis la destruction de l’église à la Révolution… 72m2 sur les 82m2 de la mosaïque initiale sont récupérés intacts ! Ouf ! Elle est signée Pierre Trutbert, lui-même identifié grâce à une inscription latine le mentionnant. En 1975, la mosaïque est démontée pour être entièrement restaurée à Périgueux. L’incroyable œuvre d’art mêle réalité et mythologie. On y découvre par exemple des chevaliers affrontant des créatures monstrueuses. Quelques références chrétiennes sont aussi visibles (bien sûr!) comme saint Georges tuant le dragon. Petit visuel ci-dessous !

Sur la mosaïque est représenté saint Georges terrassant le dragon (symbole de la victoire de la vie sur la mort) – © Wikipédia

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Si vous passez dans la région, n’hésitez pas à rendre une petite visite aux moines de Ganagobie ! Ils vous accueilleront à bras grands ouverts dans ce cadre idyllique, comme le veut l’hospitalité bénédictine… Voici leur adresse : Monastère de Ganagobie, Le Prieuré, 04310 Ganagobie. Sinon, si c’est un peu loin pour vous, vous pouvez aussi aller faire un tour ici pour acheter en ligne les produits du monastère de Ganagobie

Les moines du monastère de Ganagobie réunis dans l’église pour prier – © Monastère de Ganagobie

 

 1,454 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.