Scandale à Bordeaux : des jeunes érigent un sapin de Noël devant la cathédrale

L’érection d’un vrai sapin (mort) devant la cathédrale de Bordeaux, par un groupe d’une trentaine de jeunes, a fait redémarrer la polémique du sapin de Noël du Maire écologiste. Face à cette provocation, la réaction municipale a été immédiate. Amine Smihi, adjoint chargé de la sécurité, a tout de suite annoncé que ce symbole de la destruction de la nature sera enlevé, et l’identité des participants à cette manifestation non autorisée relevée. On n’a pas oublié que Pierre Hurmic a décidé de supprimer l’arbre de Noël payé par la commune sur la belle place de la cathédrale et qu’il l’a remplacé par un arbre de Noël en acier (inox) et en verre. Une belle horreur. Une façon pour ces écolos-dingos de tuer la magie de Noël.

BLAGUE DE POTACHES

Peut-être il y aura-t-il des poursuites. Difficile pour ces écologistes de reprocher à ces jeunes provocateurs d’avoir verdi la place Pey Berland. Ils la qualifiaient eux-mêmes, dans leur propagande électorale, de « trop minérale ». Difficile également, sans accroître le ridicule, de reprocher « une complicité dans l’assassinat d’un sapin » quand les mêmes écologistes soutiennent la destruction de 1000 hectares de pins à Saucats, où sera installée une ferme solaire. Non, les poursuites pénales pourraient se limiter à la « manifestation interdite ». Une blague de potache, drôle, sera peut-être jugée en comparution immédiate… Amine Smihi poursuivant des extrémistes de Noël! C’est plus facile et moins dangereux que de s’occuper de la violence quotidienne que subissent les bordelais.

ÇA SENT LE SAPIN MORT

Bordeaux et sa banlieue s’illustrent dans les rixes mortelles, au couteau (en inox) et au tesson de bouteille (en verre). La nuit dernière, par exemple, 3 attaques, violentes, dans 3 hôtels. Les voyageurs ont été frappés et délestés de leurs espèces, cartes bleues et téléphones… Voilà des paroissiens qui ne sont pas vraiment dans l’esprit de Noël. Pas de trêve dans cette guerre civile qui a atteint Bordeaux après de trop nombreuses cités. Pourquoi ces agresseurs se gêneraient-ils  ?

 1,324 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. enfin un vrai sapin de Noêl, il est plus beau que le plug de la mairie de bordeaux. et ti l’adjoint à missieur li maire di bordeaux qu’est ce qui ti fous à la mirie, au lieu difendre ta patrie chez ti. t’a fui comme tes con génère lache.

  2. Amine machinchouette, au nom qui fleure bon le terroir, loge-t-il dans une habitation ? A-t-il fait le calcul du CO2 produit pour construire son logement ?
    A-t-il remboursé tous les dégâts causés à la Nature pour la fabrique du béton, de la peinture, des canalisations, des fils électriques etc.?
    Dorénavant, s’il veut rester logique dans ses choix, il devra loger dans la nature, sans autre artifice fabriqué par l’homme qui utilise tant de matériau « mort ».
    J’en dirais autant pour le maire qui n’a pas calculé les dommages causés à la Nature pour la fabrication de son horrible sapin post moderne.
    Et combien a couté cette œuvre d’art ?

  3. Et ce con de maire il a calculé l’impact carbone des feuilles d’acier et du verre qui composent cette vérue? Punis ces écolos quelle bande d’abrutis incultes

  4. C’est quand même autre chose un vrai sapin plutôt que cette horreur en ferraille ,et en plus qu’il pensent ressortir chaque année, je plains ceux qui ont ça sous leurs fenêtres.

  5. L’adjoint chargé de la sécurité, un muzz, ravi de taper sur des français blancs chrétiens, c’est à gerber. Municipalité vendu à l’islam, comment peut-on élire des gens comme ça.

    • ils sont élus par des cons, des moutons, des nostalgiques de staline, ou des gens de droite qui font la fine bouche et qui s’abstiennent. Comme dit mohamed le seul épicier qui reste dans ta rue : voilà mon zami mintenan ti choise !

  6. Un sapin, le sapin en acier et verre? Un plot de chantier peint en vert, voilà à quoi ça ressemble!

  7. Peu à peu la France profonde se réveille, par petites touches certes, mais avec détermination face à la racaille française ou étrangère. C’est surtout une certaine jeunesse qui est parfois en première ligne, ne perdons pas courage, on gagnera tôt ou tard…

    • ça fait plaisir de voir que la jeunesse n’accepte pas ce que ces vieux cons gauchiasses veulent lui imposer.
      C’est la mort de la gauche qui se profile chez la jeune génération.

  8. Hurmic est VERT de rage !
    Il paraît que le ridicule ne tue pas, dommage !
    Et un vert de vert à la chasse aux cathos ou simplement, aux traditionnalistes, Amine Smihi !

Les commentaires sont fermés.