Grande mosquée de Beauvais : Christine Tasin avait raison

Y’a pas à dire, Christine (Tasin) est une excellente voyante, qui, dans une lettre ouverte, avait mis en garde Caroline Cayeux – à l’époque maire UMP de Beauvais –, après qu’elle eut posé la première pierre de la grande mosquée de la ville : « L’omission par parole ou par action, la dissimulation ou falsification sont des prescriptions coraniques. Quand il s’agit de développer l’islam, tous les coups sont permis. La taqqya, taqiyya, s’écrit aussi takia – dissimulation – est un devoir pour les croyants en situation d’infériorité, de minorité comme en Occident ; par contre, dès que le rapport de force s’inverse, alors les musulmans peuvent envisager l’agression. »

https://resistancerepublicaine.com/2014/09/18/lettre-ouverte-au-maire-de-beauvais-qui-vient-de-poser-la-premiere-pierre-de-la-grande-mosquee-par-beate/

C’était en septembre 2014. Depuis, de l’eau – et du sang ! – ont coulé sous les ponts de Paris et d’ailleurs. Depuis, les attentats se sont multipliés – pas ceux de l’ultra-droite, au cas où certains se laisseraient leurrer par les médias et le ministre de l’Intérieur en personne, tous obsédés par les Zouaves Paris et Génération Identitaire, mais moins par l’islam et les Antifas !

Depuis, les agressions islamiques se sont banalisées, comme récemment, lors d’une procession catholique à Nanterre, une ville où je me souviens – pour y avoir habité cinq ans – que le vivre-ensemble était la marotte de la municipalité communiste d’alors. On voit le résultat. Depuis, l’islam nous terrorise plus que jamais et de mille manières. Un seul homme ose se dresser franchement contre sa tyrannie ; un homme grimé partout en diable pour faire peur aux lucides encore timides : Éric Zemmour…

Mais revenons à la grande mosquée de Beauvais (Oise), qui va devoir fermer pour une durée à cette heure indéterminée, sur décision de Gérald Darmanin, lequel n’a pu mettre sous le tapis de prière les prêches de haine qu’on y entendait et où chrétiens, juifs, homosexuels, en passant par le mode de vie occidental, étaient violemment attaqués quand, dans le même temps, le djihad était sacralisé.

Mais il s’agit là d’une procédure de fermeture administrative qui débouchera sûrement sur une réouverture, comme ce fut le cas pour la mosquée de Pantin (Seine-Saint-Denis). Rien de bien inquiétant, donc, pour les prêcheurs d’amour vache ! Par contre, que les membres de Génération Identitaire ne rêvent pas : eux sont définitivement fermés… à la liberté d’exister ! Eh oui, en France, de nos jours, il vaut mieux prêcher la haine que l’amour de son pays !

Aussi, Darmanin et sa bande peuvent toujours nous avancer des chiffres et une fermeté de façade, nous, nous comptons nos morts et nos blessés. Et un jour, lorsqu’il ne sera plus temps de faire crédit à des menteurs manipulateurs auxquels nous devons cette situation, nous présenterons l’ardoise…

Maurice Barrès ne croyait pas si bien dire : « On met le désordre dans notre pays par des importations de vérités exotiques » (in Les Déracinés).

Charles Demassieux

https://ripostelaique.com/grande-mosquee-de-beauvais-christine-tasin-avait-raison.html

 1,520 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. les communistes ont pourri le 93 et toutes les villes qu’ils contrôlent mais micron ne vaut guère mieux.

  2. Pour ma part fermer une mosquée est d’un ridicule ,cela ne va pas les empècher de continuer leurs prèches !Si l’on veut étre raliste face a cette menace qui ne fait qu’augmenter il faut raser la mosquée !Tout le reste c’est de la roupie de sansonnet!

  3. Les communistes sont comme les musulmans, ils n’ont pas de patrie, juste une idéologie que chaque adepte a le devoir d’étendre.

  4. Je ne veux pas ôter de mérites à Christine mais ce n’est pas elle l’auteur de la lettre en question, c’est Beate.

  5. « mais moins par l’islam et les Antifas ! »
    Contre-sens, il faut en ce cas dire « mais PLUS par l’islam et les antifas » puisque ce sont eux les fauteurs de violence et non l’Aikstrèm droat

  6. Nanterre était une ville agréable dans les années 1950 1960, après ce fut la chute, grâce au PCF et sa préférence extra-nationale, je n’en dirai pas plus. Aujourd’hui c’est une enclave étrangère !

Les commentaires sont fermés.