Angers : djihad judiciaire contre un professeur, pour avoir recadré un élève musulman

Angers, la douce ville du Val de Loire et son conseil de la charia…

Cet enseignant d’un lycée professionnel privé catholique va goûter ce qu’il en coûte de ne pas se soumettre à l’islam ! 

Il n’a pas voulu se soumettre et le paye déjà  très cher : 4 mois de mise à pied pour commencer !

Peu importe ce que pourra dire l’enseignant : la presse a déjà tranché : coupable !

(Ouest France)

Et comme toujours en pareil cas, par crainte d’être accusée d’islamophobie, la hiérarchie se couche et enfonce l’enseignant qui est en première ligne :

Le directeur, Anthony Bélangé, a demandé et obtenu la mise à pied conservatoire pour quatre mois de l’enseignant. Officiellement pour assurer sa sécurité. 

A l’issue d’une garde à vue de vingt-quatre heures, les 9 et 10 décembre, un professeur d’éco-gestion d’un lycée d’Angers a été renvoyé en correctionnelle, avec un procès prévu le 4 mai 2022. Il est poursuivi pour « incitation à la discrimination raciale ou religieuse », « harcèlement moral » et « dénonciation mensongère ».

Placé sous contrôle judiciaire, cet enseignant de 51 ans – déjà suspendu à titre conservatoire par le recteur d’académie – a interdiction d’entrer en contact avec la victime présumée et interdiction d’exercer une profession de contact avec les mineurs, précise le procureur de la République d’Angers, Eric Bouillard.

Ce dernier avait été destinataire de deux plaintes croisées, les 2 et 3 décembre.

L’une, signée par un élève de 16 ans et ses parents, accusant ce professeur du lycée professionnel Joseph-Wresinski, un établissement privé sous contrat, d’avoir « invité » les élèves musulmans à « changer » de religion.

L’autre émanant du professeur d’éco-gestion lui-même, qui estime avoir été victime de violences de la part de l’élève en question.

Mis à pied pour quatre mois

Joint par téléphone, avant sa garde à vue, l’enseignant plaidait le trait d’humour en donnant sa version des faits. 

« J’enseigne le droit et l’histoire juridique qui est beaucoup rattachée au catholicisme et à la chrétienté. Une élève me dit qu’il n’y a pas de religion en France, que la seule qui existe c’est la laïcité. Je lui rappelle qu’on est dans un établissement catholique, qu’à une époque des prêtres et des sœurs enseignaient à ma place et que les élèves étaient catholiques. Et, au second degré, je dis que si des musulmans le veulent, ils peuvent nous rejoindre », raconte-t-il.

La situation se serait ensuite envenimée, des élèves manifestant leur désaccord.

L’élève accusé de conduite violente par l’enseignant et sa famille n’ont pu être joints par Le Monde.

Le CPE de cet établissement d’un millier d’élèves et de 120 enseignants, a reçu les parents de l’élève. Après avoir eu connaissance de leur récit, le directeur, Anthony Bélangé, a demandé et obtenu la mise à pied conservatoire pour quatre mois de l’enseignant. Officiellement pour assurer sa sécurité. […]

Le Monde

Il peut maintenant se chercher un trou de souris pour le restant de ses jours, s’il ne veut pas que sa famille tombe  un beau jour sur  son corps décapité  aux actualités.

 

Le professeur dit craindre pour sa vie

L’affaire prend aujourd’hui une autre tournure. Le professeur dit craindre pour sa vie, sa famille.

 

« Je fais du droit. Je fais un rappel historique. Ce sont des faits que la France soit un pays catholique. Ce n’est pas contestable. Je suis sidéré. Je suis enseignant depuis 27 ans et c’est la première fois que je vois ça. »

De son côté, le professeur a déposé plainte contre l’élève, pour menaces, agression physique et verbale. « Je veux bien tout, mais qu’un élève interprète des propos historiques, j’ai envie de dire qu’il a le droit. Que les choses aillent aussi loin, je pense que c’est une catastrophe et que c’est grave. Je n’ai tenu aucun propos raciste, ni insultant. J’ai fait preuve de beaucoup de sang-froid sur ce qui s’est passé. »

Ouest-France

Candide : « Je suis sidéré.

Je suis enseignant depuis 27 ans et c’est la première fois que je vois ça.  » 

L’enseignant s’est cru au XIX ème siècle.  

Peuple homogène, pays chrétien, respect des professeurs…

ANGERS (49) ECOLE des ARTS & METIERS en 1911

On ne comprend rien à cette  histoire si  l’on  ne sait  pas où se trouve le vrai siège du pouvoir maintenant.

Nouvelle mosquée d’Angers

 2,540 total views,  47 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Belle photo de l’inspection d’académie d’Angers avec son dôme bleu turquoise et son minaret….

  2. Trop de cas semblables où les élèves prennent le dessus sur l’enseignement en contestant et donnant leur propres version historique celle inculquée par leur entourage. Il serait temps de mettre des caméras dans toutes les classes. Une mesure essentielle consisterait à faire signer les parents qui inscrivent leurs enfants , une acceptation sans contestation de l’enseignement de l’établissement.

  3. Angevin de naissance, je suis outré par ce que je viens de lire. Ces ordures de muzz devraient commencer par apprendre l’histoire de la région. Les guerres de Vendée se sont également produites sur l’actuel département du Maine-et-Loire, à Cholet et à Angers entre autres. Dans cette dernière ville, une guillotine avait été installée sur la place du Ralliement et une rivière de sang coulait le long de la rue de la Roë jusqu’à la Maine. Donc on ne peut pas et on NE DOIT PAS renier les racines chrétiennes de la région. Dans les années 70, la Direction diocésaine du département était même plus puissante que l’Inspection académique ! Les catholiques continuent à baisser leur pantalon et s’accroupir pour qu’on leur mettre plus profond. Bref c’est lamentable.

  4. Tout fout le camp , que la hiérarchie d’un lycée professionnel catholique lâche un de ses professeurs , et donne raison à un allogène qui s’essuie les pieds sur notre religion et s’offusque d’être blesser par les paroles du professeur , comme je le dis maintes et maintes fois le temps de la Reconquista est venue ,il est temps de mettre au pas tous ces infidèles de les rabaisser jusqu’à leurs faire mordre la poussière , il est temps de retrouver notre dignité , notre fierté et notre liberté de dénigrer , de contester et de critiquer tout ce que l’on veut , REVEIL TOI PEUPLE DE FRANCE et soutient à ce professeur !

  5. Si les écoles catholiques avaient gardé le catéchisme ou la prière du matin, aucun musulman n’y serait inscrit .
    Il suffirait d ‘accrocher quelques crucifix et une image de la Vierge dans les couloirs pour les faire fuir.

    • a se poser la question de savoir pourquoi les musulmans sont dans des écoles catholiques les écoles publiques ne sont pas assez bien pour leur petite personne mais s’ils ne sont pas content de l’enseignement il y a des pays musulmans qu’ils ne se gênent pas pour y aller a un moment il va falloir que ça change ça suffit

  6. A diffuser largement
    Brigitte Macron : son gendre, Antoine Choteau, se lâche sur Twitter…e
    Le gendre de la Première dame a publiquement souhaité la mort d’Eric Zemmour, avant de désactiver son compte.
    Antoine Choteau, le compagnon de Tiphaine Auzière, qui n’est autre que la fille de Brigitte Macron a publié un tweet douteux ce dimanche 12 décembre. Il a ainsi commenté une photo postée par Eric Zemmour sur le réseau social où il expliquait être dans un avion pour l’Arménie aux côtés de Philippe de Villiers. Le gendre de Brigitte Macron a alors commenté en souhaitant la mort des deux hommes : « Reste plus qu’à espérer un crash… »
    Le gastro-entérologue de formation a ensuite rapidement désactivé son compte mais des captures d’écran de ses propos avaient été faites. Ce n’est pas la première fois que le gendre de Brigitte Macron tient ce genre de propos sur Internet. En 2020, il avait publiquement et à plusieurs reprises qualifié de « connard » Daniel Fasquelle, député du parti Les Républicains et maire de la ville du Touquet.

    En ce moment sur le site GALA

    • Gastro-entérologue ! C’est bien ça comme métier pour un trou-du-cul… Quand il pratique, il doit souvent avoir l’impression de se regarder dans une glace !

  7. Etant de Angers, les amis, j’évite vraiment de trop regarder le nombre de voilées qui s’y agglutinent sur certains quartiers. Cela ferait perdre peut-être ma joie, qui sait… j’ai appris à beaucoup relativiser (des femmes qui voudraient quitter ce fichu sont elles mêmes terrorisées).
    Je ne ressens aucune haine personnellement adressée, je le précise.
    C’est plutôt calme, ce que je vis, à titre personnel.
    Angers est une ville encore très catholique qui a donné beaucoup de religieuses et de religieux. Aujourd’hui, seule une congrégation recrute de jeunes religieuses, et les autres vont disparaître ou être réduites à peau de chagrin, fusionner, vendre des biens, disparaître, peut être, ou être renforcées par des religieuses / religieux venus de l’étranger.
    Le catholicisme a inspiré é – nor – mé – ment de bonnes oeuvres, et ces bonnes oeuvres sont devenues peu à peu laïques. L’apport des catholiques est en vérité immense pour la France. A Angers, c’est gigantesque.
    L’apport des musulmans reste en effet dérisoire, à part des mosquées qui seront fermées à terme en raison des discours de haine incompatibles avec les lois de la République. J’en suis à peu près certain, sauf si la République chute en 203x.
    Oui la France vit un drame profond et immense, c’est raisonnable de le dire.
    Dans un lycée collège de Angers, un élève s’est fait lynché verbalement récemment sur les réseaux sociaux pendant tout un week end car il avait émis un discours non politiquement correct sur l’IVG, en un Lycée catholique s’il vous plaît, en réponse à une jeune fille s’opposant en profondeur au discours d’un prêtre venu parler de ce sujet. C’était son droit, à elle, nous sommes dans un pays où on a le droit d’exprimer sa différence d’opinion. Sauf que, au cours de la récré, il a reçu des menaces de mort qui sont venus l’entourer pour le terrifier, de la part de jeunes hommes (le Lycée catho prend tout type de jeunes, chrétiens ou pas).
    Il avait peur de revenir le lundi au Lycée.
    C’est une amie très proche qui travaille dans le lycée et qui a échangé avec ce jeune qui m’en a parlé il y a quelques jours.
    Voilà ainsi l’ambiance dans les lycées : lobbys LGBTQGPA et oumma musulmane exerçant des menaces croisées qui s’additionnent contre les chrétiens (ici dans ces exemples) qui osent avoir des avis différents.
    Aujourd’hui, je ne sais pas si le lobby LGBTQGPA n’exerce pas plus de menaces que les islamistes, de manière plus feutrée et insidieuse, plus profonde et sournoise. La France devient une poudrière et les chrétiens vont devoir vivre avec un désir de repli sur eux-mêmes pour éviter des courroux incessants du fait de leurs valeurs de respect de la Vie et du mariage traditionnel.
    L’insurrection proposée par Ph Devilliers est un rêve, et je dirais « il est temps de se replier sur nous-même, davantage, nous les catholiques », afin de vivre selon des lois naturelles, amoureux de la Vérité et de la France, mais surtout en nous soudant (et ne plus donner de voix aux élections aux LR/PS/EELV, etc…).
    C’est une partition invisible qui se met en place, une partition spirituelle.

  8. 💥 Question: Que font des musulmans dans un lycée privé catholique?
    Le professeur ne mérite aucune suspension pour avoir rappelé des faits historique! Notre nation ( sous Macron ) est devenue totalement soumise au multiculturalisme à outrance, à la haine de soi et à la préférence étrangère! La France est Chrétienne et non musulmane. Ensuite la gauche s’étonne que Mr.Zemmour soit aussi populaire! Y’en a marre de toutes ces lavettes qui se soumettent à ce dogme de haine et d’intolérance. La France aux Français; les vrais! Ceux de cœur et non de papiers. Stoppons la conquête islamique de notre nation! 🇫🇷

  9. On voit très bien que ces ordures de politicards sont pour la soumission absolue aux barbus tout l’appareil d’état baisse son froc et lèche les babouches des muzz. Macron essaie de réécrire l’histoire pour plaire aux mahométans et non content de ça, de ce petit merdeux ne manque pas une occasion pour insulter la France, son histoire, les français, leur culture leur traditions.. Si Zemmour n’est pas président la France deviendra une terre d’allah et là le nouveaux « français » ne feront pas de quartiers ce sera la valise ou le cercueil

  10. c’est ça la france de 2021 – par ailleurs pourquoi un lycée privé doit il recevoir des musulmans ? c’est inadmissible

  11. Mais que font des élèves musulmans dans un lycée catholique ? Honte à ceux qui les ont acceptés, sachant qu’ils ne s’intégreraient pas.

  12. Qu’ils en profitent tout ces muzz profiteurs, ça ne derera pas aussi longtemps que les contributions !!!

  13. Comme d’habitude l’EN préfère soutenir un élève qui normalement devrait fermer sa gueule à un enseignant qui possède le savoir et l’expérience ? pauvre société faible qui creuse sa propre tombe, notre lâcheté est devenue insupportable.

  14. j’espère que ce prof pensera à LeMaire qui a fondé une association de défense pour les profs insultés et en difficulté ..je souhaite vraiment qu’il fasse la démarche car il est plus que temps de se défendre, de ne pas rester seul devant ce rouleau compresseur venu d’ailleurs ..

  15. « On ne comprend rien à cette histoire si l’on ne sait pas où se trouve le vrai siège du pouvoir maintenant. »
    En effet, et certains macroniens de prétendre, toute honte bue, en débat face à Eric Zemmour que le Grand Remplacement est un « fantasme »!!

  16. Dans mon village il y a une école privée catholique. Ils y accueillent des musulmans. Pour moi, c’est un sacrilège. Vu la position du pontife actuel, j’ai pris mes distances avec l’Église de Rome. Cette école a lancé une campagne de dons pour assurer sa survie. Je n’ai rien donné. Je préfère sa disparition avant qu’ils n’élèvent un minaret!

  17. Et voilà un petit muz pique une colère contre un professeur et toute l’académie se couche, la peur au ventre. On voit bien qui fait la loi, ce sont les muzs. L’académie, tous vendus, lâches et soumis n’a rien retenue du meurtre abominable de Samuel Paty. Au contraire ils flippent tous plus qu’avant. Les muzs, véritable cancer en France, sont contents ils ont gagné. Vite Eric Zemmour ou on est foutu.

    • Hélas, c’est le retour du bâton pour l’EN. Ils ont été en majorité à gauche pendant des décennies, acceptant trop souvent l’inacceptable des élèves par crainte des représailles (le grand frère, les parents, les copains). Les écoles cathos ont ouvert leurs portes aux muzzs ! Quelle erreur de stratégie ! Mais le pape ne dit-il pas qu’il faut faire ami-ami avec l’islam ? Consternant de dhimmitude !!! Alors même que des parents ont choisi l’école privée plutôt que l’école publique (coût parfois difficile à intégrer dans leur budget d’ailleurs)pour justement éviter que leurs enfants n’aient à subir les foudres de l’islamisation, voilà que ces CPF vont aussi pourrir l’ambiance.

Les commentaires sont fermés.