Les patriotes américains parlent tous d’Eric Zemmour et comparent nos deux pays !

 

Oui,  dans les milieux patriotes américains, on parle d’Éric Zemmour, « un candidat patriotique à la présidence auquel  les Français peuvent croire »….

L’article ci-dessous présente aux Américains l’explication de l’annonce de sa candidature par Zemmour,  le détail de l’excellent discours qu’il a fait à cette occasion et développe l’importance du thème de l’immigration, aux Etats-Unis comme en France.

 

Politique d’immigration de l’Occident : assimilation ou assimilation inversée ?

Quand les illusions créent une recette pour le désastre.

19 novembre 2021, par William Kilpatrick

(William Kilpatrick est un auteur de plusieurs livres, en particulier sur l’islam, associé au  centre pour la liberté de David Horowitz).

Depuis 2017, environ 800 000 personnes au Mozambique se sont enfuies devant l’avance des djihadistes islamiques. Ne vous inquiétez cependant pas. Le Mozambique, c’est loin, et en plus ils ont une culture différente. Ils n’ont pas de tradition vieille de 200 ans de liberté de religion et de liberté d’expression comme nous aux États-Unis.

Au cours des douze dernières années, 43 000 chrétiens nigérians ont été tués par des terroristes islamiques. Pas de quoi s’alarmer cependant. Le Nigeria, c’est loin, et ils n’ont pas la longue tradition que les États-Unis ont de l’état de droit et de la protection des droits civils.

Au Burkina Faso cette année, un village entier de près de 8 000 personnes a été contraint de fuir la violence du djihad. Mais vous n’avez aucune raison de perdre le sommeil car le Burkina Faso, c’est loin…

Enfin, pas si loin que ça. Le temps de vol de Washington D.C. à la capitale du Burkina Faso n’est que légèrement plus long qu’un vol de Washington à Rome, et seulement deux heures de plus qu’un vol à destination de Paris.

.

A propos de Paris, un récent sondage Harris auprès des Français a révélé que 61% pensent que les populations blanches, européennes et chrétiennes sont menacées d’extinction par l’immigration en provenance des pays musulmans et africains. Lorsqu’on leur a demandé s’ils étaient préoccupés par l’idée d’un « Grand remplacement » (un remplacement délibéré des natifs européens par des musulmans et d’autres migrants), 67% ont répondu par l’affirmative.

 

Bien sûr, les choses ne vont pas aussi mal en France qu’au Nigeria et au Burkina Faso ; néanmoins, depuis l’augmentation massive de la migration musulmane en 2015, la France a connu une augmentation alarmante d’attaques de djihadistes, plus ou moins importantes.  Celles-ci vont de l’attentat du Bataclan qui a fait 90 morts et plus de 400 blessés, à la décapitation l’année dernière d’un professeur d’école en plein jour.

Je ne sais pas si les Britanniques ont été interrogés sur le « Grand Remplacement », mais ils ont aussi des raisons de s’inquiéter. Le taux de fécondité en Angleterre et au Pays de Galles est tombé au plus bas jamais enregistré. À 1,58 enfant par femme, c’est bien en deçà du taux de 2,1 nécessaire au maintien d’une population stable.

D’un autre côté, le taux de fécondité des mères non britanniques a augmenté. Selon le bureau national des statistiques (Office of National Statistics), 51,3% des naissances à Manchester en 2020 étaient le fait de mères non nées au Royaume-Uni. À Cambridge, il était de 58,2 pour cent. À Kensington et Chelsea, 69,9 %. Et à Westminster, 72,8%. Bien sûr, « il y aura toujours une Angleterre », mais il semble qu’elle sera en grande partie peuplée de descendants d’immigrants du Pakistan, du Bangladesh, de la Somalie et d’autres points de la boussole islamique.

Si vous vivez dans une communauté chic et fermée en Angleterre, ce ne sera pas un problème, du moins, pas pendant un certain temps. Et si vous vivez dans le cocon  illusoire de ceux qui croient que toutes les cultures valorisent également la tolérance et le respect mutuel, cela pourrait prendre un peu plus de temps pour que votre cocon éclate.

Mais si vous vivez dans les Midlands anglais où des dizaines de milliers de filles anglaises ont été violées et prostituées au cours des 15 à 20 dernières années par des gangs pakistanais, votre cocon a probablement déjà éclaté ; non seulement vos illusions sur l’harmonie multiculturelle, mais aussi vos illusions sur les autorités britanniques et les élites britanniques. C’est parce que pendant de nombreuses années, les autorités ont fait de leur mieux pour dissimuler l’épidémie des viols. Pourquoi ? Parce que la vérité aurait sapé le récit établi sur les avantages de la diversité et de l’immigration.

Les élites européennes, y compris les personnalités des médias, des universités, du monde politique, les représentants des gouvernements et même les évêques ont longtemps poussé l’idée que les immigrants enrichiraient la vie européenne en ajoutant (soi-disant) une diversité indispensable. De plus, les élites ont rassuré les citoyens qu’un flux constant d’immigrants maintiendrait l’économie en effervescence et les caisses de l’aide sociale pleines. Mais il s’est avéré que les migrants musulmans ont profité beaucoup plus du système de protection sociale qu’ils n’y ont investi. Quant à l’enrichissement multiculturel, les Européens ont rapidement rencontré de nombreuses formes de diversité auxquelles ils ne s’attendaient pas : polygamie, mariage d’enfants, mutilations génitales féminines, crimes d’honneur, attaques à l’acide, décapitations et bien plus encore.

 

Comme le révèle un récent sondage près des citoyens français, les Européens pourraient maintenant se réveiller de leur long rêve d’harmonie interculturelle. Ironiquement, cependant, de nombreux Américains vivent encore dans le pays des rêves. Pendant des décennies, les élites américaines, comme leurs homologues européennes, ont vanté les avantages de l’immigration. Pour de nombreuses élites, c’est devenu une forme de signalisation de la vertu. Plus ils militent pour l’ouverture des frontières, plus ils apparaîtront ouverts d’esprit. Le nombre d’immigrants qui entrent dans le pays ne semble pas les concerner ; le lieu d’origine des migrants non plus. Tout s’arrangera, nous disent-ils, car, sous la surface, nous sommes tous frères et sœurs. Aux yeux des élites, le seul obstacle à une assimilation réussie est le sectarisme de la part des Américains.

Un exemple de cet état d’esprit d’élite peut être trouvé dans un éditorial non signé du Washington Post du 31 août intitulé « Les réfugiés afghans connaîtront l’indifférence, le sectarisme et aussi la gentillesse en Amérique. Ils l’amélioreront également ». Eh bien, sans aucun doute, certains le feront, mais le Post en ajoute une couche : « [Les Afghans] deviendront aussi profondément américains que leurs pairs nés dans le pays, et leur énergie, leur ambition et leur courage seront un cadeau durable pour leur nouveau pays ».

Les évêques américains ont des sentiments similaires. Se rappelant peut-être que leurs propres ancêtres étaient des immigrants du « Vieux Monde », ils sont, pour la plupart, en faveur d’une immigration accrue. Peu de temps après l’investiture de Joe Biden, le président de la Commission des évêques catholiques américains sur les migrations, lors d’une conférence, a déploré la mesquinerie de la nouvelle administration : « Le nombre de réfugiés qui seront accueillis cette année est bien inférieur à ce que nous pouvons faire en tant que pays et n’est pas une réponse adéquate à l’immense besoin de réinstallation ». Ce qui fait que l’on se demande s’ils enseignent encore les mathématiques dans les séminaires. L’Amérique peut-elle assimiler un nombre « immense » de migrants ? N’est-il pas évident que les pays d’Europe occidentale ont déjà accueilli bien plus de migrants qu’ils ne sont capables d’en assimiler ? N’est-il pas aussi évident qu’en Europe un processus d’assimilation à rebours est en cours ? Plutôt que d’assimiler les musulmans à la culture européenne, les Européens sont de plus en plus contraints de se plier à l’islam. La crainte des Français qu’un « Grand Remplacement » soit en cours est bien fondée. Et les Américains doivent y apporter beaucoup d’attention.

L’une des nombreuses leçons à tirer de l’expérience européenne est que le volume compte. Puisque les avantages de l’immigration sont souvent exprimés en termes culinaires – un « saladier », un « ragoût copieux » – illustrons les inconvénients de l’immigration de masse avec un exemple culinaire facile à comprendre. Lorsque vous ajoutez une pincée ou deux de sel à un bol de soupe, cela rehausse la saveur. Mais si vous ajoutez une louche de sel, la soupe est ruinée.

 

Les Français apprennent que leurs « chefs » d’ingénierie sociale méritent d’être expulsés de la cuisine. Les Américains doivent apprendre la même leçon – et sans délai.

Traduit par Jack pour Résistance républicaine

https://www.frontpagemag.com/fpm/2021/11/western-immigration-policy-assimilation-or-reverse-william-kilpatrick/

 2,281 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Merci@Jack pour la traduction;
    J’aime bien l’image de la louche de sel, je remplacerais le sel par le piment

  2. Trop d’Africains immigrés (du Nord, Subsahariens) ont démontré depuis des décennies, leurs vraies natures aux pays accueillants : tribale , claniques, Racistes, agressives, égoïstes, parasitaires. Ils ont définitivement convaincu les peuples aux civilisations Occidentales,de leurs nocivités, des dangers de régressions culturelles qu’ils représentent. Ce rejet est de la légitime défense!

  3. Je suis d’accord avec le peuple Américain?
    Ils ont entièrement raison,ils voient,clair,sur les intentions,dramatiquement graves
    De ces gen là???

  4. pour nous c est trop tard , les villes sont conquises et islamisée , encore un peu plus d envahisseurs et l Europe entière est foutue pour toujours , impossible de revenir en arrière

  5. Ce n’est pas sûrement l’Amérique de Biden le débile qui parle ainsi de Zemmour mais celle de Trump.

    • TRUMP et ZEMMOUR sont de même valeur et ont l’amour de leur pays dans leur coeur, la hargne de remettre leur Pays en « ordre de marche », vous avez raison ARGO, BIDON lui n’est qu’un pion des Clinton et Obama

  6. A RESISTANCE REPUPLIQUAINE
    UNE PETITION DE GRANDE ENVERGURE DEVRAIT ETRE FAITE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS
    IL N EST APS NORMAL QUE MR ZEMOUR N EST PAS SES SIGNATURES DIVULGUER LES NOMS DES MAIRE EST ANTI DEMOCRATQUE !!
    a ce moment la bientot chaque francais sera divulguer pour savoir pour qui il vote c est inadmisible !!
    quand un candidat est au moins a valeur egale aux autres il devrait automatiquement etre qualifie sinon ce n est plus de la democratie c est de l empechement
    mrs les maires un peu de courage les francais vous observent soyez avant tout republicain et amoureux de votre pays !!
    et de faite de la avenir de vos enfants !! pour que plus tard ils n est pas a vous dirent tu nous a laisser tombes

Les commentaires sont fermés.