Charissa , 43 ans, sous oxygène : graves troubles sanguins après Moderna/Pfizer

Canada : Charissa Olivia Klamn, 43 ans, sous oxygène, a de graves troubles sanguins après les vaccins Moderna/Pfizer.

Cette habitante de Lethbridge, cité canadienne de l’Alberta, ancienne ambulancière de 43 ans, ne peut plus élever Ollie, son fils de 4 ans. Son histoire est tragique. C’est une descente aux enfers pour Charissa Olivia Klamn, désormais condamnée à avoir une aide 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour élever son fils depuis les effets secondaires graves causés par les vaccins anti-covid.

 « Mon médecin a confirmé que c’était le vaccin qui avait fait cela. Je suis exemptée de nouveaux vaccins. ».


Les vaccins ont déclenché des troubles sanguins et une anémie, nécessitant des transfusions sanguines, ainsi qu’une embolie pulmonaire avec des micro-caillots.

« Les vaccins covid sont officiellement à l’origine de mes problèmes de santé et de mes transfusions sanguines. D’abord, ils ont attaqué mon sang, nécessitant une transfusion sanguine, maintenant ma CK (créatine kinase) est très élevée et mes articulations et mes muscles sont littéralement attaqués. »

Charissa Olivia Klamn avec son fils Ollie, 4 ans (photo Facebook)

« Je vois un spécialiste bientôt pour planifier les prochaines étapes. J’ai été extrêmement faible et sous oxygène à domicile. J’ai peut-être besoin d’une autre transfusion. Mon état a lentement empiré et j’ai été mise sous stéroïdes parce que mes articulations et mes muscles sont enflammés. J’ai tellement mal. Parce que cela est considéré comme une réaction indésirable grave, je vais demander une indemnisation légale, mais pour le moment, j’ai juste besoin d’aller mieux. Je suis maintenant exemptée de tout autre vaccin contre le covid ! J’ai la pleine confirmation qu’il s’agissait des vaccins Moderna/Pfizer et mon médecin l’a signalé à Santé Canada (Effets secondaires graves du vaccin Covid). »

pfizer-e1636125134928.jpg

Aujourd’hui ruinée par le coût des soins qui grimpent à plus de 2 500 euros par mois, Charissa en est réduite à faire appel à la générosité sur sa page Facebook. 

« Comme j’ai besoin d’une nounou tout le temps avec Ollie, j’ai dépensé toutes mes économies. Les coûts tournent autour de 2500 par mois. Il y a des traitements privés que je veux essayer, mais comme je l’ai dit, je n’ai plus d’économies. C’est quelque chose qui m’a demandé beaucoup de courage de demander une aide financière, mais mon état s’aggrave et je ne sais pas si je vais récupérer à ce stade, car le vaccin est tellement peu étudié. Est-ce que ce sera mon dernier Noël ? »

Son témoignage en anglais  : https://rumble.com/embed/vmyj0d/?pub=4

 856 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. A mettre en lien avec un autre de résistance républicaine de ce jour

    https://resistancerepublicaine.com/2021/12/03/un-mourant-du-covid-sauve-par-livermectine-grace-au-tribunal-qui-la-impose-a-lhopital/?unapproved=573217&moderation-hash=afd44099ea9401e8f28221ad7d79e85c&WPACRandom=1638514797#comment-573217

    Tout va bien n’est ce pas les politiques , pfizer / moderna ont les moyens financiers de dicter vos décisions contraire au bon sens et à l’intérêt des peuples
    L’essentiel est de continuer dans ce mensonge d’état éhonté

Les commentaires sont fermés.